Nreal Air : des lunettes connectées compatibles iOS, mais incompatibles avec la réalité augmentée

Mickaël Bazoge |

Au vu de l'avancement des technologies, il faudra se montrer patient avant de chausser sur le nez des lunettes connectées offrant une véritable expérience de réalité augmentée. Les lunettes Stories de Facebook ne servent qu'à espionner filmer, les nouvelles Spectacles de Snapchat sont énormes avec une autonomie famélique, quant au Magic Leap One, c'est un un mix entre casque et lunettes.

Bref, on n'y est pas encore. Mais l'industrie avance. Le constructeur chinois Nreal a dévoilé ses nouvelles lunettes Air, qui succèdent aux Light lancées l'an dernier. Cette nouvelle version, ironiquement plus légère que le précédent modèle (77 grammes au lieu de 106 grammes), arbore un look type Ray-Ban, donc plutôt épais mais qui pourrait presque faire illusion dans la rue.

Nreal Light : des lunettes de réalité mixte légères et abordables, mais pas sans contraintes

Nreal Light : des lunettes de réalité mixte légères et abordables, mais pas sans contraintes

Chi Xu, le CEO de Nreal, veut que les gens portent son produit en public, d'où un effort pour rendre l'appareil aussi discret que possible. Pour fonctionner, les lunettes Air ont besoin d'être connectées, en filaire, à un smartphone. Contrairement aux Light qui ne sont compatibles qu'avec Android, la nouvelle génération peut être branchée à un iPhone, ce qui lui ouvrira un plus grand marché.

Ces lunettes intègrent un écran micro OLED — une technologie qui intéresse également Apple — avec un taux de rafraîchissement de 90 Hz et une densité de 49 PPD (pixels par degré1). Le champ de vision est de 46 degrés, c'est moins que les 52 degrés des Light (et de l'HoloLens 2). Cela revient à avoir devant les yeux un écran pouvant aller jusqu'à 201 pouces à une distance de 6 mètres, selon Nreal.

Ça reste quand même assez imposant.

Le hic de ce produit, c'est que contrairement à son prédécesseur, il n'embarque aucune caméra ou capteur qui lui permettrait de créer une carte 3D de son environnement direct, et il n'y a rien non plus pour suivre le mouvement des mains. Résultat : difficile de qualifier les Air de lunettes de réalité augmentée puisque dans les faits, elles se contentent d'afficher du contenu sans prendre en compte l'espace autour de soi.

Nreal évoque un usage particulier très populaire parmi les utilisateurs des lunettes Light : le streaming vidéo. 78% des porteurs coréens de ce modèle s'en servent pour regarder du contenu discrètement dans leurs lunettes ! Dans ces conditions, pas besoin de réalité augmentée. Le constructeur va commercialiser son appareil en Chine, au Japon et en Corée du Sud en décembre, à un prix qui tournera autour de 600 $. Un lancement plus large est prévu pour l'année prochaine.


  1. L'œil humain est capable de détecter 60 PPD sur la fovéa, cette zone de la rétine où la vision des détails est la plus précise.  ↩︎


Tags
avatar R-APPLE-R | 

Ça ne sert strictement à rien ces lunettes 🤓

avatar Insomnia | 

@R-APPLE-R

Comme à u e époque où l’on disait que les grands smartphone servaient à rien, etc…..ce n’est pas parce que tu n’en vois pas l’utilité que ça sert à rien…

avatar R-APPLE-R | 

@Insomnia

Dans l’état actuel non désolé ça ne sert à rien

avatar Nicolas. | 

Les visionnaires quoi : 78% des gens l’utilisent pour les vidéos, bon ben on supprime le reste

avatar bbtom007 | 

Tant qu’on a pas de lunettes déshabillantes ça ne m’intéresse pas !

avatar BLM | 

Juste une remarque champ de vision vs pouvoir de résolution:
«une densité de 49 PPD (pixels par degré1). Le champ de vision est de 46 degrés […] sur la fovéa la résolution de l'œil est de 60 ppd»
• ok pour la pouvoir séparateur de la fovéa: 1' d'arc soit 60 pts image par degré.
• mais avec 1 champ de vision limité à 1 degré (pas 46)
• en dehors de ce champ très étroit (étroitesse dont on ne s'aperçoit pas parce que notre œil balaye le champ de vision très rapidement en permanence), l'acuité visuelle décroît très vite, au point qu'en périphérie on ne perçoit plus que les mouvements et pas du tout les images.
• Ceci dit, Notre perception (même floue) totale de nos 2 yeux est >~ 180°.
• D'où vient votre valeur « 46° » ?

avatar Mickaël Bazoge | 
Les 46 degrés c'est l'info donnée par Nreal.
avatar BLM | 

@MickaelBazoge
«Les 46 degrés c'est l'info donnée par Nreal.»
Champ de vision +/- net limité à 46* ? Bonjour la vision en tunnel. Ça donne pas envie.

avatar colossus928 | 

@BLM

46°, on est d’accord que c’est la largeur de l’image affichée par les lunettes dans le champ de vision

avatar cosmoboy34 | 

Juste un écran déporté au final rien de plus….
….pour 600$ 🤔

avatar ancampolo | 

Poubelle…ce qui se fait de mieux pour moi en lunettes en ce moment ce sont les bose rien de plus rien de moins je les utilises au quoitidien c’est le top il manque juste un peu de travail sur le vent pour le son sinon j’adore la v2 car la v1 n’avait pas assez d’autonomie

avatar ipfix8 | 

On a quand meme un problème planétaire à résoudre
Faut il sortir des produits mer….ques afin de financer la recherche ?
Pendant au moins 10 ans on va remplir nos poubelles de prototypes pour enfin avoir un produit mûr !
Je sais que c’est pas nouveau mais là c’est devenu exponentiel , et l’article sur les câbles usbc va dans le sens de mon questionnement
Je commence sérieusement à me dire que les Etats devraient mettre des limites et qu’en cas des produits non-innovants, ils devraient dire. Non ce produit interdit de le commercialiser sur notre territoire ya déjà mieux ailleurs = téléphone + lunettes normales. Revenez nous voir quand vos produit apportera un gain réel. Ou alors garantissez nous que vous assumerez 100% du recyclage de cette m…de. Car les poubelles c’est moi qui les payent (d’ailleurs même mes gosses vont payer celle d’aujourd’hui). STOP A TOUT CA

avatar colossus928 | 

@ipfix8

Finie l’innovation.
Comme tu dis, ça finance la recherche.

CONNEXION UTILISATEUR