Tinder va réduire ses investissements dans le métavers

Félix Cattafesta |

Pourra-t-on un jour se promener dans le « Tinderverse », le métavers de Tinder ? Rien n'est moins sûr : le CEO du groupe Match Bernard Kim vient d'annoncer avoir demandé à sa filiale dédiée de lever le pied sur les investissements.

Image : Tinder.

Tinder a racheté l'entreprise Hyperconnect spécialisée dans l'IA et l'AR en juin 2021, et l'application affichait à l'époque de grandes ambitions dans le domaine. Hyperconnect a notamment planché en interne sur une app de rencontre basée sur un avatar et une ville appelée « Single Town ». Les utilisateurs peuvent discuter et se promener dans des environnements virtuels comme un bar, avant de se connecter en privé pour approfondir les conversations.

Si Bernard Kim explique toujours penser qu'une expérience de rencontre dans le métavers sera importante pour capter la prochaine génération d'utilisateurs, il annonce tout de même avoir demandé à Hyperconnect de revoir ses investissements à la baisse. Il précise vouloir aller de l'avant au bon moment, lorsque le groupe aura une vision plus claire et que le service sera bien calibré. Dans sa lettre aux investisseurs, il écrit :

Étant donné l'incertitude sur les contours définitifs du métavers et sur ce qui fonctionnera ou non ainsi que l'environnement opérationnel plus difficile, j'ai demandé à l'équipe Hyperconnect de continuer à avancer mais de ne pas investir massivement dans le métavers pour le moment.

Bien que le chiffre d'affaires soit en hausse au deuxième trimestre, le groupe Match traverse actuellement une zone de turbulence. La CEO de Tinder Renate Nyborg va prochainement jeter l'éponge après moins d'un an en poste. L'application a fortement misé sur des « Tinder Coins », une monnaie interne en test dans une poignée de pays permettant d'acheter différents bonus.

Le projet a du plomb dans l'aile, Kim annonçant dans sa lettre des « résultats mitigés » pour ce projet. Il explique vouloir prendre un peu de temps afin de reconsidérer le tout. Enfin, CNBC rapporte que les bénéfices n'ont pas été à la hauteur des attentes, tandis que les prévisions de croissance pour le troisième trimestre ne sont pas brillantes.


avatar nggigo | 

😂😂😂😂

avatar jujulec | 

@nggigo
garde quelques larmes pour facebook...
...avec son changement de nom, fort à propos, qui risque de lui coller aux semelles comme un chewing-gum !!

avatar fosterj | 

Tinder est déjà en soi de la réalité augmentée ..

avatar xfce | 

Pop… la bulle vient d’éclater

avatar SidFik | 

@xfce

C’était prévisible…

Meme phénomène que les lunettes 3d.

Personne ne s’imagine porter un casque de réalité virtuelle sur la durée

avatar armandgz123 | 

@SidFik

C’est absolument pas le même phénomène et si, les gamers se voient porter ces appareils pendant un long moment

avatar SidFik | 

@armandgz123

Pas le meme type de public

avatar Adodane | 

Bref le stagiaire s'occupera du metavers tout seul.

avatar laraigneegypsymontealagouttiere | 

Surtout avec tinder… métacapote!

avatar xDave | 

@laraigneegypsymontealagouttiere

😂
Ils avaient compris Metonver

avatar pikachoux_bzh | 

C’est déjà le début de la fin pour le futur de l’internet 😬

avatar rua negundo | 

@pikachoux_bzh

Second Life 2.0

avatar pikachoux_bzh | 

@rua negundo

Oui, c’est ça, mais avec des sims sans jambes 😬

avatar Leoowww | 

C’est fou ce délire avec le métavers personne en veut avec le concept actuel, je comprends pas ces investissement fou.

avatar Adodane | 

@Leoowww

En fait il n'y a pas de concept, personne n'a défini ce qu'est le truc.

avatar Napoleon2A | 

@Adodane

Je pense que l’on peut le définir comme un monde semblable au nôtre sauf qu’il est complètement virtuel. Nos sens sont stimulés/simulés de la même manière sauf que tout est «pour de faux».

Le problème est que la technologie est loin mais encore très loin d’être aboutie pour le moment. On arrive à faire quelque chose d’impressionnant et qui paraît révolutionnaire avec un fort potentiel mais c’est encore à des années lumières de la réalité (surtout en terme de confort et d’utilisation).

Il va falloir attendre une vingtaine voire une trentaine d’années. C’est un peu comme les Google Glass voire l’Apple Watch : à l’heure actuelle il n’y a pas encore de technologie aboutie qui rend le truc quasi-indispensable dans notre vie de tous les jours (comme un smartphone par exemple). C’est au mieux pratique mais c’est tout.

avatar Furious Angel | 

@Napoleon2A

Et surtout ça ne promet aucune innovation. Le smartphone a permis des centaines de nouveaux usages, le metavers promet juste de déplacer des usages existant, et sans faire rêver d’ailleurs. L’intérêt est donc limité.

avatar AlexG | 

@Leoowww

Ces investissements pourraient presque ressembler a du FOMO (Fear of missing out) : ils veulent être les premiers à y être au cas où ça marcherait. Mais selon comment le vent tourne, ils modifient leur trajectoire.

avatar Leoowww | 

@AlexG

C’est très clairement ça !

avatar SidFik | 

@AlexG

Pourquoi presque ?

avatar Furious Angel | 

J’arrive vraiment pas à comprendre à quoi ça pourrait servir pour une app de ce genre. Et probablement qu’eux non plus.

Avec des smartphones arrivés à maturité, le monde de la tech cherche le « next big thing » mais c’est un peu illusoire. Y’a 3 ans certains ont cru aux écrans pliants, désormais totalement sortis de l’actu. On vend depuis pas mal d’année la VR, l’AR et le metavers comme un concept un peu vide.

Il ne faut pas oublier que le buzz sur le métavers a commencé à l’automne dernier quand Facebook a renommé son groupe Meta, mais c’était surtout un bel écran de fumée face à tous les bad buzz. Un peu comme France Telecom qui a disparu au profit d’Orange quand les procès France Telecom débutaient…

Sur YouTube il a une vidéo de l’INA de 2001 ou 2002 où un sujet de JT montre des idées pour l’internet du futur et on voyait la Redoute imaginer un concept de magasin virtuel où on se baladerait avec une vendeuse au téléphone… Reproduire la réalité en forcément moins bien, c’est débile. Et ça sera éternellement moins pratique qu’un site de commerce tel qu’on le connaît avec des catégories et une case recherche.

Bref ce Second Life 2.0 (rappelons que Second Life a juste buzzé six mois en 2007/2008), c’est du néant complet…

avatar Paquito06 | 

Les Tinder Coins, c’est juste un projet mort né car le marché n’est pas pret pour cela. Z’ont voulu mettre la charue avant les cervidés 😫

avatar Emile Courrier | 

Il y a un secteur où le metaverse - en tous cas son corrélât - la réalité virtuelle, peut probablement déjà être utilisé : le porno… Le domaine du sexe est souvent présent dans les démarrages de technos… Et avec Tinder, on n’est pas forcément très loin…😝!

avatar Maitre muqueux | 

Qu’est ce que j’ai pu niquer grâce à cette appli

CONNEXION UTILISATEUR