Ouvrir le menu principal

WatchGeneration

Recherche

Apple n'y verrait pas très clair avec son casque « Reality Pro »

Mickaël Bazoge

Thursday 18 May 2023 à 15:14 • 106

Réalité augmentée

La présentation du casque de réalité mixte d'Apple (« Reality Pro » ou « Reality One ») à la WWDC ne fait plus guère de doute, même s'il faut évidemment rester prudent. Ce sera l'aboutissement d'un développement de sept ans qui n'a manifestement pas été un long fleuve tranquille en interne, comme l'explique Mark Gurman aujourd'hui.

Concept : @Hanstsaiz

Le fouineur de Bloomberg retrace l'historique de la conception de ce produit, qui va marquer l'entrée d'Apple dans un nouveau marché. Beaucoup des anecdotes relatées dans l'article sont connues, mais regroupées toutes ensemble, elles semblent bien confirmer que le scepticisme a prévalu tout au long du développement du casque.

À l'origine, l'idée était de concevoir une paire de lunettes pouvant être portées tout au long de la journée. Mais les technologies ne sont pas prêtes pour un tel appareil. En 2017, Tim Cook ne disait d'ailleurs pas autre chose : « Du point de vue de la qualité, je peux vous dire que la technologie en elle-même n'existe pas. La technologie d'écran requise, ainsi que le nombre de choses à placer devant le visage, tout cela représente un défi ».

Lunettes de réalité augmentée : la technologie n

Lunettes de réalité augmentée : la technologie n'est pas prête, selon Tim Cook

Le casque Reality devrait être au bout du compte une somme de compromis. Il ressemblerait à une paire de lunettes de ski avec une batterie externe reliée à l'appareil par un câble — très loin de l'intégration habituelle dont fait preuve Apple, mais c'est pour éviter d'éventuels problèmes de chauffe et de poids du casque. Des fonctions de moniteur externe virtuel pour le Mac et les appels vidéo de groupe seraient moins avancées que le constructeur l'espérait (des améliorations logicielles sont toujours possibles à l'avenir).

Mark Gurman réitère aussi cette étonnante rumeur voulant que le casque intègre un écran externe reproduisant les yeux et une partie du visage de l'utilisateur, afin de donner l'illusion que ce dernier est toujours connecté à son environnement. On a toujours un peu de peine à y croire : un tel écran pèse lourd dans la facture de composants, il consomme de l'énergie pour un bénéfice assez léger qui ne profite pas directement au porteur du casque. Mais peut-être qu'Apple saura convaincre de l'impérieuse nécessité d'un tel écran ?

Autre compromis, celui du prix. Gurman affirme qu'Apple devrait vendre le casque à prix coûtant ou presque, alors que le constructeur est habitué aux marges grasses. Et pourtant, à 3 000 $ comme c'est annoncé un peu partout, on ne peut pas dire que l'appareil sera bon marché. La Pomme aurait même envisagé une vente à perte, ce qui est assez inimaginable ! Mais cela témoigne aussi du pari d'Apple et de la volonté de Tim Cook de laisser un héritage.

Un casque VR Apple à 3 000 $, serait-ce vraiment si cher que ça ?

Un casque VR Apple à 3 000 $, serait-ce vraiment si cher que ça ?

Apple compterait beaucoup sur les développeurs pour trouver la « killer app » qui rendra le casque indispensable. La présentation de l'engin devrait suivre la feuille de route de l'Apple Watch qui est partie dans tous les sens, avant de se concentrer sur quelques domaines (suivi sportif et de bien-être, notifications). Gurman évoque une présentation interne suggérant que des utilisateurs pourraient se servir du casque pour faire la fête dans le monde réel avec des personnes virtuelles. De manière plus pragmatique, Apple compterait allumer la mèche avec toute une tripotée d'applications adaptées.

Le casque de réalité mixte d

Le casque de réalité mixte d'Apple ne devrait pas manquer d'apps : Fitness, FaceTime, iWork, Météo, jeux…

Ce qui retient surtout l'attention, ce sont les soupçons de dissension qui aurait pesé tout au long du développement du produit. Il y a l'idée que Tim Cook a poussé très fort pour lancer le casque, malgré les compromis technologiques, le prix de l'appareil et ce scepticisme en interne. Plusieurs figures d'Apple, dont le patron du logiciel Craig Federighi et le spécialiste des puces Johny Srouji, auraient ainsi gardé leur distance vis à vis du projet. Srouji parlerait même d'un « projet de science » comme les écoliers américains sont amenés à réaliser. Un projet qui affecte les capacités de ses troupes à concevoir des puces pour les iPhone et les Mac…

Il y a aussi eu cette mauvaise entente entre Jony Ive et Mike Rockwell, qui supervise le projet depuis 2015. L'ex-designer en chef aurait d'ailleurs été impliqué dans le développement du casque jusqu'à il y a un an. La vision de Ive était proche de celle de Cook, c'est à dire une paire de lunettes plutôt qu'un casque.

Ce projet serait toujours dans les tuyaux, il porterait le nom de code N421. Mais il ne bénéficierait que de 10 % du budget consacré au casque Reality (N301). Apple aurait englouti plus d'un milliard de dollars par an pour le développement de l'appareil (certes, c'est toujours moins que pour les séries télé d'Apple TV+…). En interne, on estimerait qu'il faudra encore quatre ans avant de voir des lunettes de réalité augmentée, et cela parait assez optimiste.

Jony Ive aurait refusé un casque de réalité virtuelle surpuissant

Jony Ive aurait refusé un casque de réalité virtuelle surpuissant

Michael Gartenberg, ancien responsable marketing d'Apple et désormais consultant indépendant, prévient que le casque pourrait être « le plus gros flop de tous les temps ». Il estime aussi qu'il y a beaucoup de pression en interne pour trouver le « next big thing ». Les espoirs d'Apple en termes de ventes demeurent modestes : on serait passé d'un million d'unités durant la première année à 900 000.

Et si Apple faisait fausse route avec son casque de réalité mixte ?

Et si Apple faisait fausse route avec son casque de réalité mixte ?

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner