Analysez les conséquences du confinement sur vous avec l'app Santé

Christophe Laporte |

Le confinement a bousculé nos vies en un rien de temps. Des études tirant parti du « big data » (l'exploitation d'un grand nombre de données) ont pu mettre en lumière certains éléments. En se basant sur l’activité de ses antennes cellulaires, Orange a très rapidement pu dresser une carte des mouvements de population pendant la mise en place du confinement. De son côté, l’application de transports en commun Citymapper mesure les villes où le confinement est le mieux suivi. Moins les transports sont utilisés, plus les gens restent chez eux.

Carte publiée par *Le Figaro* à partir des données d'Orange.

Vous aussi, grâce à vos données personnelles, vous pouvez vous rendre compte de l’impact qu’a le confinement sur vous, à condition de disposer d’un traqueur d’activité ou d’une Apple Watch.

Toutes ces données sont agrégées dans l'application Santé, qui permet avec iOS 13 d’avoir une vue assez synthétique de la situation. Si vous utilisez l’Apple Watch, les tendances dans Activité peuvent également vous donner un aperçu. Mais elles ne sont peut-être pas assez visibles, Activité utilisant pour ses comparaisons un intervalle de 90 jours.

Les comparaisons les plus évidentes à faire, ce sont évidemment d’étudier les traditionnels indicateurs que sont le nombre de pas effectués, le nombre de kilomètres marchés, le nombre de calories brulées ou encore le nombre de fois que vous vous êtes levés le popotin pendant la journée.

Les statistiques de Florian. Sur l'ensemble de mars, on voit déjà un effet qui pourrait être encore plus marqué en avril si le confinement durait tout le mois (ce qui est le plus probable à ce jour !)

Le confinement a eu un nombre incalculable de conséquences. Toutes ne sont pas négatives. La pollution est fort logiquement en forte baisse. Tout est plus calme également. Une étude publiée récemment par BruitParif montrait que les nuisances sonores étaient en forte baisse en Île-de-France.

Moins de trafic, moins de travaux, moins d’enfants dans les parcs… Les villes sont devenues incroyablement silencieuses. Et peut-être l’avez-vous également constaté chez vous, sauf si lesdits enfants habitent l'étage au-dessus ou si le voisin d’a-côté a décidé de profiter de l’occasion pour réagencer son appartement.

En théorie, c'est l'heure de pointe !

Mais là encore, l’Apple Watch vous donne une indication très précise du niveau sonore ambiant. Les données peuvent être observées dans l'application Santé également.

D'une semaine sur l'autre, la baisse n'est que de 3 dB. Mais en février, mon niveau sonore ambiant était de 80 dB !

Toutes ces micro-données ne changeront pas la face du monde, mais elles permettent de se rendre compte que Santé est sans aucun doute l’app iOS qui contient le plus grand nombre de données personnelles sur vous. Il convient d’en avoir conscience. Toutes ces données peuvent d'ailleurs occuper une place folle sur votre téléphone ! Plus de 1,5 Go dans mon cas !

Tags
avatar frankynov | 

3 dB en moins, c'est la moitié du bruit ! 😊 Ce n'est pas négligeable

avatar Kubusiu | 

@frankynov

oui et non. C'est bien moitié moins en puissance sonore, mais pas du tout en bruit ressenti, mais bon c'est un long débat d'esthète qui n'est pas prêt de se terminer...
Dans tous les cas on ne peut pas nier le calme ambiant 😃

avatar frankm | 

Pas besoin de ça pour sentir que l’infarctus nous guette !

avatar endavent | 

Non la pollution n’est pas inférieure, en France, depuis le confinement. Celle au dioxyde d’azote oui. Mais pas celle aux particules fines (source Airparif et Atmo régionales). Mon Flow est encore rouge voire violet dans la zone où j’habite, pourtant quasiment vide et composée seulement de logements et d’espaces verts. Et c’est un des enseignements de cette période : le chauffage des logements et la météo influent bien davantage sur la pollution qu’on ne pouvait le penser, l’impact des transports n’est pas si important.....

avatar M2000 | 

@endavent
et ne pas oublier les épandages agricoles....

avatar Link1993 | 

@M2000

La partie agricole n'est pas la cause la plus importante. C'est bien la météo et le chauffage qui en est, et la production électrique au gaz et surtout au charbon chez nos voisins qui l'est.

Je n'ai pas retrouvé l'article que je cherchais, mais celui du point n'est pas mauvais non plus :

https://www.lepoint.fr/societe/pic-de-pollution-en-france-condamnez-vos-...

avatar M2000 | 

@Link1993

En fait ton article parle bien des épandages agricoles. Personne n’a dit que c’était la cause principale.

avatar Link1993 | 

@M2000

Je ne peux voir l'article... (paywall)
Mais je vois cité la fameuse étude italienne, qui justement ne dit pas que ça vient principalement d'origine agricole. Enfin, même ces associations le disent elles même, cela ne vient pas principalement de l'agriculture malgré son augmentation ce week-end-end, encore plus en île de france.
En fait, tout ça pour dire que c'est plus subtile que "c'est les agriculteurs qui sont en faute !"

J'ajouterais que vu la vitesse de votre réponse, vous n'avez pas lu l'article que j'ai cité.

avatar pierre10005 | 

Attend parce que « Florian » fait quand même 8000 pas je trouve ça énorme pour un confinement

avatar endavent | 

@M2000 tout à fait exact, lorsqu’ils sont pratiqués de manière contraire à ce qui est préconisé actuellement. Car aujourd’hui si on veut qu’ils soient plus efficaces, qu’ils enrichissent davantage les sols (ce qui est quand même le but), on utilise des canules qui « injectent » les lisiers et autres digestats avec le moins de contact à l’air libre

avatar Kensei68 | 

De mon coté, je n'ai jamais fait autant de rameur que depuis le début de ce confinement... 😆

avatar sandalfo | 

Oui 8000 pas = 6KM par jour. Comment faire 6km si on ne doit pas s'éloigner de plus de 1km de chez soi ? on court en rond autour du paté de maison sans s'arrêter ?

avatar Emulord | 

C'est surtout parce que le mois de Mars n'a pas été entièrement entravé par le confinement, je pense.

CONNEXION UTILISATEUR