Test de l'Apple Watch Nike+

Mickaël Bazoge |

L’implication de Nike dans l’univers des traqueurs d’activité ne date pas d’aujourd’hui. L’équipementier a même été un des pionniers du genre avec le bracelet FuelBand, dont l’arrêt de la commercialisation en avril 2014 reste toujours une date difficile pour les fans de ce produit — on comptait d’ailleurs dans le lot un certain Tim Cook.

Tim Cook et son bracelet FuelBand.

Le patron d’Apple — lead independent director au sein du conseil d’administration de Nike — ne s’est en effet jamais caché de porter un FuelBand. Enfin, ça c’était avant l’Apple Watch, bien sûr. Et au vu des fonctions sportives de la montre connectée d’Apple, il paraissait inévitable que les deux entreprises se rencontrent de nouveau un jour.

Car Apple et Nike, c’est une histoire qui dure. Qu’on se rappelle du kit Nike+iPod au temps glorieux du baladeur audio ! Depuis, les deux partenaires ont suivi des voies parallèles, mais ils n’ont en fait jamais cessé de se rapprocher : après l’aventure FuelBand, Nike est devenu un des principaux fournisseurs d’applications sportives pour les plateformes mobiles. Quant à Apple, sa montre connectée est devenue pour bon nombre de sportifs un accessoire indispensable.

Le kit Nike+iPod, c’était une application pour iPod et un petit galet connecté à glisser dans la chaussure

Tout cela ne pouvait que déboucher sur une Apple Watch aux couleurs de Nike. Et quand on dit aux couleurs, ce n’est pas qu’une façon de parler.

Dans les starting-blocks

L’Apple Watch Nike+ ne fait aucun mystère de sa parenté. Même si il s’agit évidemment d’une Apple Watch, on est indéniablement en face d’un produit sur lequel l’équipementier a mis sa patte. Deux des quatre bracelets ainsi que les deux cadrans exclusifs de cette montre affichent fièrement le fameux jaune Volt, la couleur de Nike.

Cliquer pour agrandir

Cela pourra donner à certains la désagréable impression d’être un homme sandwich pour l’équipementier. Toutefois, il faut reconnaitre que le coloris est rafraîchissant et inédit non seulement dans la gamme de bracelets classiques d’Apple, mais aussi dans les cadrans.

Le bracelet et les cadrans, ce sont les principales différences entre l’Apple Watch Nike+ et l’Apple Watch Series 2, mais il y a une petite surprise inattendue concoctée par Apple : l’emballage de la montre est noir, alors que celui des autres Series est blanc. Il y aussi la petite inscription « Designed for athletes by Apple and Nike » en ouvrant la boîte, ce qui fait toujours plaisir même si la vérité oblige à avouer qu’on n’est pas vraiment un athlète.

Cliquer pour agrandir
Des couleurs et des prix

L’Apple Watch Nike+ se décline en quatre modèles, tous disponibles dans les deux tailles habituelles (38 et 42 mm) :

  • boîtier gris sidéral avec bracelet Sport Nike noir/Volt
  • boîtier gris sidéral avec bracelet Sport Nike noir/gris froid
  • boîtier argent avec bracelet Sport Nike argent pâle/Volt
  • boîtier argent avec bracelet Sport Nike argent pâle/blanc

Les prix sont identiques aux Series 2 : 419 € pour la version 38 mm, 449 € pour le modèle 42 mm.

Le bracelet de l’iPhone 5c

Le bracelet de l’Apple Watch Nike+ est le principal élément de différenciation avec le reste des montres vendues par Apple. Sa principale particularité, ce sont ses trous « perforations moulées par compression », comme l’explique doctement Apple, réalisées dans le même fluoroélastomère que les bracelets Sport.

Ce design n'est pas sans rappeler l'étui Apple lancé dans la foulée de l'iPhone 5c : lui aussi présentait des trous à l'arrière, avec un résultat que chacun avait plus ou moins apprécié selon sa résistance au mauvais goût. Force est de constater que ces perforations sont bien plus à leur place sur un bracelet que sur un étui.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

En plus de l’esthétique — qui est toujours discutable, évidemment —, ces trous ont deux fonctions : d’une part, la peau respire mieux ce qui n’est pas négligeable en cas de forte sudation. D’autre part, ils offrent plus de flexibilité pour insérer le clou de l’attache : le bracelet présente bien plus de trous que le modèle en fluoroélastomère. On ne sait pas trop quel intérêt il y aurait à ficher le fermoir dans une des perforations de côté, mais chacun voit midi à sa porte.

Cliquer pour agrandir

Avec un tel nombre de trous, on s’attendait assez logiquement à ce que le bracelet de cette édition Nike soit plus léger que le modèle Sport. Ce n’est qu’une impression : notre balance annonce que les deux bracelets (taille M/L) pèsent le même poids, à 0,1 gramme près (27,6 grammes pour la Nike+, 27,5 grammes pour le bracelet Sport).

Comment expliquer cette différence si ténue ? On ne peut qu’émettre des hypothèses : le fluoroélastomère utilisé dans l’Apple Watch Nike+ est plus lourd, et/ou Apple a intégré des fils dans le bracelet afin de le rendre plus résistant. Quoi qu’il en soit, l’impression de légèreté est bien là.

Ajoutez à cela la meilleure aération, et on comprend qu’Apple et Nike ne se sont pas contentés d’imaginer ce design pour le plaisir de la nouveauté : il est effectivement plus agréable de faire du sport avec l’Apple Watch Nike+, et c’est sans doute une des raisons qui vous poussera à choisir cette édition plutôt qu’une autre.

Cliquer pour agrandir

Comme pour les bracelets en fluoroélastomère, Apple fournit trois morceaux dans la boîte de la Watch, dont deux de taille S/M et M/L pour accommoder le maximum de poignets. Apple a été claire sur le sujet : « Les Bracelets Sport Nike sont livrés en exclusivité avec les modèles d’Apple Watch Nike+ et ne sont pas vendus séparément », explique noir sur blanc le communiqué de presse.

On peut toutefois espérer, à l’instar des bracelets de l’Apple Watch Hermès, que d’ici quelques mois ces modèles seront commercialisés séparément. En attendant, le seul moyen de faire le beau dans les dîners en ville salles de sport avec ces bracelets, c’est d’acheter une Apple Watch Nike+.

Des cadrans jaunes

Avec les bracelets exclusifs, les cadrans Nike sont l’autre grosse nouveauté de cette Apple Watch. Deux modèles sont proposés. Ils se déclinent en plusieurs variations.

Le cadran Nike+ analogique est le plus “urbain” des deux. On peut varier les couleurs des chiffres et des aiguilles (blanc ou Volt)… — Cliquer pour agrandir
… mais également l’affichage des chiffres — Cliquer pour agrandir
Le cadran Nike+ numérique propose les mêmes déclinaisons de couleur pour l’heure — Cliquer pour agrandir
On peut aussi faire varier les plaisirs et les couleurs des complications — Cliquer pour agrandir

Le cadran numérique présente une complication pour l’application Nike+ Run Club qu’il est impossible de remplacer. Sur le cadran analogique, si cette complication est plus discrète — c’est la petite virgule de l’équipementier —, elle est bien présente et là aussi on ne peut pas la supprimer.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

L’autre apport de l’Apple Watch Nike+, c’est la couleur Volt qui s’ajoute au panel, déjà bien fourni, des teintes disponibles pour les complications et les cadrans (voir quelques exemples ci-dessus). Seule déception : le Volt ne fait pas partie de la garde-robe de Minnie ! Elle conserve même ses petites chaussures de ville…

Malgré cette (anodine) déception, ces deux cadrans apportent une variété bienvenue à une sélection que l’on connait maintenant très très (trop) bien. Et ils participent aussi de l’exclusivité — toute relative, certes — de cette Apple Watch : à l’image de la collection Hermès qui bénéficie aussi de ses propres cadrans, ceux de l’édition Nike+ ne seront pas proposés aux utilisateurs des autres Apple Watch (du moins pas tant qu’Apple ne changera pas d’idée).

Une Apple Watch qui ressemble à une Apple Watch

À l’exception de son bracelet et de ses cadrans exclusifs, cette Apple Watch est en tout point semblable à une Series 2. Le design du boîtier est identique, on y retrouve évidemment la couronne digitale et le bouton latéral, les quatre perforations pour les microphone et haut-parleur, et bien sûr il est tout à fait possible de remplacer le bracelet par un autre avec le si pratique système d’insertion d’Apple.

Cliquer pour agrandir

Au dos, la fameuse virgule de Nike prend place au milieu des inscriptions autour des capteurs et du cardiofréquencemètre. Ces derniers sont protégés par un rond en céramique issu des modèles en acier inoxydable (c’est une des nouveautés de la Series 2). Sans son bracelet à trous, il est impossible de distinguer une Apple Watch Nike+ d’une Apple Watch classique.

La montre partage également les mêmes composants que la Series 2 : le GPS est donc de la partie, tout comme le système-sur-puce S2 à deux cœurs, l’écran Retina 1 000 nits plus lumineux en extérieur, une batterie plus imposante, le tout dans un boîtier conçu pour être étanche jusqu’à 50 mètres — l’amusant système d’éjection de l’eau est évidemment intégré.

Une montre pour courir

Avec un tel partenaire, cette Apple Watch est taillée pour le sport. Mais même sans l’apport de Nike, la Series 2 a sérieusement amélioré ses capacités sportives en coupant un peu plus le cordon avec son iPhone compagnon (via l’apport du GPS) et en apprenant à nager (avec l’étanchéité de son châssis).

Cliquer pour agrandir

L’Apple Watch Nike+ n’apporte rien de neuf dans ce domaine. On peut toujours utiliser l’application Exercice pour mesurer toutes sortes d’activités physiques ; rien ne change de ce côté, mais en même temps on ne voit pas trop ce que pourrait apporter de plus une montre dont les composants sont identiques aux autres modèles, Nike ou pas.

En revanche, si on est impliqué dans l’écosystème Nike, cette montre semble tout à fait appropriée. Lors de la configuration initiale de l’Apple Watch, l’application propose de télécharger Nike+ Run Club ; ce n’est pas obligatoire, mais les nouveaux cadrans de la montre comportent des complications pour cette app impossibles à supprimer.

Les joggueurs connaissent bien cette application, qui s’appelait auparavant Nike+ Running. Complètement revue cet été, elle conserve les données recueillies par la montre comme le nombre de kilomètres parcourus, le nombre de runs, l’allure moyenne pour chaque course, le nombre de points NikeFuel (une unité de mesure maison), mais aussi le trajet accompagné de la météo du moment et l’allure. Le tout est joliment présenté, même si on s’est habitué à l’interface noire d’Activité.

Cliquer pour agrandir

L’application Nike+ comprend tout un volet communautaire. On peut ainsi se mesurer à ses amis (utilisateurs de l’app, évidemment), on accède aux événements de course de sa ville, on consulte les publications des participants tout en y laissant des commentaires.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

On peut utiliser l’app Nike+ Run Club pour enregistrer ses courses évidemment, mais elle ne se contente pas de cela. Un service de coaching est proposé pour aider l’utilisateur à définir des objectifs de courses… et s’y tenir.

Cliquer pour agrandir

Le compagnon pour Apple Watch de l’application Nike+ Run Club (NRC) est aussi complet qu’on peut l’imaginer. À l’ouverture, il propose de lancer une course, mais si on balaye vers le bas on accède à plusieurs réglages, comme le type de run (distance, durée ou vitesse) et les paramètres de la course. On y indique si l’on court à l’extérieur ou à l’intérieur. Dommage que l’app ne sache pas gérer ça d’elle-même, le GPS de la montre devrait pourtant l’y aider. Le réglage Avancé affichera en plus la cadence de la course et la fréquence cardiaque.

Cliquer pour agrandir

Il est aussi possible de choisir la prochaine heure à laquelle on compte courir (pour l’occasion, l’application affiche aussi la météo prévue). À l’heure dite, on reçoit une notification invitant à se bouger les fesses. En balayant complètement à droite, on consulte le nombre de kilomètres parcourus et de courses effectuées dans le mois.

Cliquer pour agrandir

Le panneau “Pause”, qui permet de relancer la course ou l’arrêter, affiche aussi la distance, l’allure moyenne, le temps et même une petite carte.

Cliquer pour agrandir

Une fois la course terminée, l’application en affiche le tracé (c’est plus pour faire joli car l’écran de l’Apple Watch est trop petit pour en apprécier toutes les nuances), les mesures recueillies durant le run, et la possibilité de partager l’exploit avec sa communauté. Et évidemment, l’app ne manque pas de balancer une petite vacherie histoire de donner envie d’en remettre une couche.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

L’application pour Apple Watch est, comme on le voit, plutôt complète. Mais elle n’est pas encore complètement au niveau de l’app Exercice. Lors d’une course avec l’application d’Apple, il est possible de toucher deux fois l’écran de la montre pour enregistrer un tour ; ce n’est pas le cas avec Nike+, le même geste étant synonyme de pause.

Deuxième problème un peu plus embêtant, si le trajet de la course est bien enregistré dans l’application iOS, elle ne l’est pas dans Activité, qui affiche un macaron NRC en face de l’exercice, avec les principales mesures relevées durant l’effort, mais pas de carte ou de conditions météo. Ces infos sont réservées à l’app Nike+ malheureusement.

Où est ma carte ? — Cliquer pour agrandir

Enfin, l’utilisateur devrait être capable de lancer un run rien qu’en le demandant à la voix. Hélas, toutes nos tentatives ont fait chou blanc. L’assistant de l’Apple Watch s’est toujours borné à lancer une course depuis l’app Exercice. C’est d’autant plus frustrant que sur l’iPhone, il est tout à fait possible d’activer Nike+ Run Club à la voix. De plus, l’équipementier assure que cette intégration de Siri est une fonction exclusive à l’Apple Watch Nike+…

Au finish

Pour la première clientèle visée, c’est-à-dire les sportifs, l’Apple Watch Nike+ n’apporte rien de plus qu’une Apple Watch Series 2 dans laquelle on aura installé l’application Nike+ Run Club. On courra aussi bien avec l’une qu’avec l’autre, et toutes les deux mesureront les mêmes données pendant une course.

Mais alors, pourquoi choisir l’Apple Watch Nike+ plutôt qu’une Apple Watch Series 2 ? Ça tient à pas grand-chose : un joli bracelet exclusif et deux cadrans supplémentaires. Cette collection a aussi le mérite de coûter le même prix que la Series 2, alors pourquoi se priver ?

Note

Les plus :

  • GPS, étanchéité, écran plus lumineux
  • L’autonomie aussi bonne que la Series 2
  • Bracelet et cadrans exclusifs
  • Même prix que la Series 2

Les moins :

  • Plus-value très maigre pour les sportifs
  • Application Nike+ Run Club perfectible
  • Il faut aimer porter une marque
7.5
10
avatar MacGruber | 

Mon capteur cardiofréquencemètre de ce modèle en 38 est tombé en panne depuis hier. Sachant que je l'ai acheté mardi dernier principalement pour cette fonction.
La prise de RDV genius est devenu un vrai enfer !

Je suis écœuré !

avatar CNNN | 

@MacGruber

Acheté en ligne ?
Délai de rétraction et commandes un nouveau

avatar MacGruber | 

@CNNN

Oui, c'est ce que je pensais faire demain. Le problème est que j'ai acheté l'apple care+ dessus aussi. Donc ça devient compliqué.

avatar LittleSushi | 

@MacGruber

Tu peux te faire rembourser l'Apple care +

avatar MacGruber | 

@LittleSushi

Je viens de tenter en ligne , la procédure de retour. Comme j'ai eu un case number d'ouvert sur le souci, ils ont bloqué le process et je doles appeler.

Je suis vraiment écœuré !

Le SAV n'est vraiment plus ce qu'il était...

avatar Kubusiu | 

" - Il faut aimer porter une marque"
C'est un peu léger comme commentaire négatif, comme si porter une montre Apple serait différent... à moins bien sûr qu'apple ne soit pas une marque 🙄

avatar Privero | 

"Il faut aimer porter une marque"
Ahaha excellent. c'est vrai que porter une apple watch n'est pas quelque chose d'iconique ^^

avatar SugarWater | 

Ayant pu testé une gear fit 2 en course et une Apple Watch Nike en magasin, je me suis tourner vers une Garmin. En effet l'activation de l'écran par mouvement du poignet ne marche pas toujours bien sûr la gear fit 2. Je ne sais pas s'il y a des ratés à ce niveau là avec l' watch mais c'est gênant quand on court, rien que de devoir refaire le mouvement est une distraction. Sur l' watch il y a même sur les series 2 un petit délai qui moi me gêne...

avatar monsieurg33K | 

Je pense que l'auteur a voulu dire que cette couleur Volt est plus visible et que forcément ça fait plus "homme sandwich" que l'Apple Watch originale, plus discrète.

avatar bbtom007 | 

Reste plus qu'à faire un comparatif des applications running 🏃 et fitness 🏋 dispo avec l'apple watch ⌚️

avatar alan1bangkok | 

Arrêter avec cette manie de vouloir faire du sport
Buvez mangez fumez baisez sans ...

avatar anonx | 

@alan1bangkok

"Arrêter avec cette manie de vouloir faire du sport
Buvez mangez fumez baisez sans ..."

Vu ton pseudo j'éviterais de faire ça dans cet ordre à moins que... 💃🏽

avatar webjib | 

Je l'utilise depuis une semaine, assez content. Parmi les défauts : impossible de contrôler une playlist interne à la Watch (quand on court sans iPhone), l'allure instantanée est aberrante (fortes variations) et on ne peut pas programmer une course pour un autre moment qu'aujourd'hui. Sinon le reste est top.

avatar PiRMeZuR | 

@webjib

L'allure instantanée est tout aussi variable sur l'iPhone, ils devraient effectivement la remplacer par une moyenne sur une courte durée antérieure.

avatar MacGruber | 

@PiRMeZuR

Euh je ne partage pas ton avis sur une vitesse moyenne en léger différé.
Je suis très content d'ajuster en temps réel mon run grâce à mon compteur de vitesse sur mon iPhone.(même si l'app payée 5€ n'est tjrs pas optimisée iOS10.
D'ailleurs avec vos commentaires à tous, je viens d'apprendre qu'on pouvait avoir cette vitesse en temps réel sur l'APPLE WATCH.
Comment fait-on svp ?

avatar webjib | 

@PiRMeZuR

Merci pour l'info ! C'est très dommage qu'il n'y ait pas un réglage permettant de remplacer l'allure instantanée par l'allure moyenne, nettement plus utile. En termes de personnalisation, Nike est à la traîne par rapport à Runkeeper ou d'autres apps. Il manque aussi la possibilité de programmer des fractionnés.

avatar Maitre muqueux | 

On ne peut pas avoir sa vitesse instantanée sur le km en court ?

avatar PandaB2A | 

Je suis content de la mienne aussi :D

avatar yan73 | 

La virgule de Nike s'appelle un swoosh.
Pour un test running c'est un peu léger. Quid de l'export des données en tcx par exemple ?
Quand au sportif qui fait 0,41 miles en 19mn avec un cardio moyen à 108bpm, je lui conseille de se bouger les fesses. Ou de laisser tomber le sport and go drink a beer.

avatar Maitre muqueux | 

@yan73
Un peu léger? L'important c'est qu'on n'a encore eu le droit à quelques lignes sur le bracelet et la boite. 😄
Alors le fait de connaitre l'autonomie d'une montre sport en mode GPS, de savoir si on peut importer les courses tels que les marathons ou semi, de savoir quelle écran on n'a en visu pendant le run, de savoir si on n'a l'affiche de la vitesse en temps réel du km en train d'être couru afin de garder le rythme on s'en tape non?

avatar Nesus | 

@yan73

La virgule s'appelle le vole de Niké.

Bon sinon Mach a testé très vite et n'a pas remarqué le GROS problème de l'application Nike run. Autant quand on fait une course libre tout fonctionne parfaitement. Autant quand vous faite l'entraînement avec le coach, vous pouvez complètement oublié l'idée d'utiliser la Watch. Dans la version précédente elle permettait au moins de deporter l'écran de l'iPhone sur le poignet et d'avoir une capture de son rythme cardiaque. Avec la mise à jour vous avez juste écrit qu'une session est lancée sur l'iPhone et c'est tout.
Le matériel est génial, mais l'application est une catastrophe, chaque fois qu'il corrige un truc c'est pour insérer 15 bugs. Je suis vraiment très déçu, alors que j'utilise cette application depuis des années...

avatar bl4ckduck | 

Pourriez vous, svp, faire un petit comparatif avec une montre dédiée (style Garmin, polar, ...) sport et avec une autre appli telle que Runtastic ou autre ? Je suis sûr que pas mal de sportif se pose la question. Par avance merci.

avatar Eratic | 

@bl4ckduck

Je me mets de ton côté pour des tests d'autres applications !
J'utilise au quotidien runtastic, mais je ne suis pas convaincu de l'app NRC (pas sûr qu'elle m'en apporte autant)

avatar footra | 

@Eratic

Je suis complètement d'accord. Je cours depuis des années et Runtastic me convient beaucoup plus que Nike +.
Le gros avantage de Runtastic est qu'il est multi-sports (quelques dizaines). Certes les informations ne sont pas différenciée selon le sport sélectionné mais chaque sport à son propre cumul d'activité et ça change tout.
Détenteur depuis de longues années de la Nike sportwatch avec laquelle je cours régulièrement je voulais faire remarquer que le bracelet de l'Apple watch fait plus que de s'inspirer de celle de Nike ce qui est, bien sûr, logique (couleur intérieure / extérieure, perforations - rectangulaires pour la Nike). Mais aussi que Nike a fait le choix de supprimer du catalogue son propre équipement et même d'abandonner le suivi (changement de bracelet par exemple). D'ailleurs, sur le site marchand (courant?) de Nike, l'Apple watch est présentée dans les accessoires dédiés au running (encore logique).
J'ai interrogé à plusieurs reprises Nike sur l'ouverture possible de son application à d'autres sport et la réponse est toujours la même "vous pouvez faire tous les sports que vous voulez du moment que vous les enregistrez comme de la course à pied". Pas sûr que ce soit convaincant pour un triathlète ...
Étant un peu accro au footing et possesseur également d'une Apple Watch 2, il m'arrive par curiosité de partir avec la Nike sportwatch (+ ceinture cardio), l'Apple watch en lançant l'appli activité (en autonome - pas sur l'iphone) et Runtastic sur l'iphone (pas sur la montre). Résultat des courses (pour le coup c'est vraiment ça), la distance n'est pas strictement identique entre les 3 applis mais très cohérente. Les parcours idem, chaque application utilisant les fonctions GPS,ils peuvent être facilement comparés. Par contre, là où les choses divergent sensiblement c'est sur les données cardio qui sont très différentes entre l'Apple et la Nike. Je ne saurais dire quelle est la plus précise mais c'est assez perturbant. Un problème constaté avec l'Apple est qu'au tout début de l'exercice la fréquence cardiaque s'affole -170 voire 180 pulsations- puis se stabilise à des valeurs plus conformes à celles données par la Nike qui a affiché une montée en rythme tout à fait cohérente.
En résumé, il ne faudrait pas parler de"sports" pour les spécificités de l'Apple Nike mais exclusivement de running.
Et petite boutade pour ceux qui disent qu'avoir une Apple Nike c'est afficher porter une marque, je dirais que c'est afficher en porter deux.

avatar Cro_Arthur | 

Hello people, j'aurais une question qui me trotte depuis que j'ai une Nike +, enfin 2 en réalité : 1. Faut il activer le mode "mouillé " avant de la mettre dans l'eau (bain, douche, piscine) ou alors la montre le fait automatiquement en présence d'une certaine pression ?
2. Qu'en est-il de la garantie a l'eau sur l'AW2 ?
Apple n'a pas précisé ce point ?

avatar LittleSushi | 

Quelqu'un sait ce qu'il se passe si on reste en mode avion avec la série 2
Va t elle activer le GPS et vider la batterie ?

avatar seb138 | 

Effectivement, je possède une Garmin Forerunner 235, utilisation course à pied. Il serait interessant de comparer:
- la programmation (garmin connect)
- la fiabilité des mesures
...

avatar MacGruber | 

Ah si j'ai réussi. En tout cas je reste déçu du SAV en prise de rdv Genius.

avatar Maitre muqueux | 

J'adore les points négatifs: il faut aimer porter une marque, lol c'est vrai qu'avec Apple on n'est tellement loin de se genre de considérations.
Les mecs prenez des vacances, vous avez tout à fait le droit d'être crevé, entre le test de cette montre ou on ne parle presque tout sauf de sport et de votre dernier article qui défend les choix d'Apple concernant leur politique tarifaire ça commence à se voir.

avatar gregnier | 

Bonjour
De mon côté je rencontre un bug qui fait que ma course n'est pas enregistré dans l'application. Je cours avec apple watch 1 et iPhone. Certains d'entre vous rencontrent ils le même problème ?
Merci

avatar marinforce | 

Tiens à tout hasard, la watch Nike+ est livrée avec deux longueurs de bracelets, pour moi il faut le long, j'ai donc un court qui ne m'est pas utile, je propose à quelqu'un qui a lui besoin du court que l'on échange nos bracelets inutiles pour en avoir un d'avance.. ? Si ça intéresse quelqu'un ..

CONNEXION UTILISATEUR