Test du Headphones 700, le nouveau casque Bluetooth de Bose

Nicolas Furno |

Dans la catégorie des casques fermés avec isolation active, Bose a longtemps régné en maître. Pendant des années, les produits du constructeur américain ont fait figure de référence absolue, et parfois même d’unique option sur le marché. Ce n’est plus le cas : on trouve désormais des dizaines de casques qui proposent à peu près les mêmes fonctions, à des prix souvent proches, et même parfois avec une qualité supérieure pour les modèles les plus récents.

Headphones 700 noir

Depuis la sortie du QC35 en 2016, Bose semblait même avoir cédé un peu de terrain. Face à des concurrents agressifs et tout particulièrement Sony qui a sorti trois itérations de son casque équivalent, le WH-1000XM, sur la même période, le produit de Bose semblait en retrait. Le Headphones 700 est la réponse récente du pionnier face à ces nouveaux concurrents.

Ce tout nouveau casque Bluetooth circum-aural avec isolation active doit répondre à Sony et à tous les autres et replacer Bose sur la première marche du podium. Pari réussi pour ce casque vendu à 400 € tout de même ? On fait le point !

Une conception premium en hausse

Bose a manifestement choisi de monter en gamme avec les Headphones 700. Non pas que les produits antérieurs du constructeur étaient bas de gamme, mais jusqu’au QC35, ils faisaient tous appel exclusivement au plastique. Sur ce nouveau modèle, le métal fait son apparition sur l’arceau, même si les écouteurs restent en plastique. Cela n’a l’air de rien, mais en mains, le gain est indéniablement appréciable.

Le casque respire la solidité et les arceaux en aluminium rassurent, tout en assurant la même souplesse qu’avant. C’est un point essentiel pour le confort d’un casque, et Bose n’a pas sacrifié ce point. Les écouteurs peuvent bouger en avant et en arrière, ils oscillent aussi sur l’arceau pour se caler parfaitement sur toutes les formes de crânes. Au premier abord et au vu des finitions, le prix demandé (400 €) se justifie plus facilement qu'avec le précédent modèle affiché à sa sortie 380 €.

Headphones 700 au-dessus du QC35 : les deux casques sont extrêmement proches en termes de dimensions.

Naturellement, l’ajustement de longueur est possible, mais le constructeur a supprimé le système par cran que l’on retrouvait sur ses anciens modèles et chez tous ses concurrents. La progression se fait désormais de manière linéaire, sans aucune interruption. Techniquement, cela a probablement demandé beaucoup d’efforts, mais pour être franc, ce n’est pas très utile à l’arrivée. Je n’ai pas trouvé que c’était moins bien que l’ancien mécanisme, mais pas mieux non plus.

En combinant tous ces ajustements, on peut positionner le casque précisément autour de ses oreilles et sur sa tête. Le confort est extrêmement subjectif, mais je n’ai pas été gêné par celui procuré par le Headphones 700. Je l’ai porté pendant des journées entières pour ce test, jusqu’à huit heures par jour, et je n’ai pas ressenti de gêne particulière, pas forcément plus qu’avec le QC35. Ce dernier applique une pression légèrement moindre, et à ce titre est peut-être légèrement plus confortable, mais les deux sont très proches.

À la longue, surtout avec la canicule, c’est surtout la chaleur qui s’accumule sur les oreilles qui peut être désagréable. Et naturellement, les lunettes sont un véritable problème, mais c’est le cas pour tous les casques. Pour résumer, je n’ai rien à redire sur le confort et la conception des Headphones 700, même s’il est évidemment trop tôt pour juger leur solidité. Il y a quand même un point objectif qui est négatif sur ce nouveau design : le rangement.

Les écouteurs du QC35 (gauche) peuvent se replier vers l’intérieur, pas ceux du Headphones 700 (droite).

Le nouveau casque de Bose peut s’aplatir en faisant tourner les écouteurs, mais il n’est pas possible de replier ces derniers vers l’intérieur, comme sur l’ancien modèle. On retrouve davantage une conception ancienne, celle que l’on avait sur le QC15 d’il y a quelques années, par exemple. Résultat, le QC35 prenait moins de place une fois plié et c’est aussi un avantage pour le modèle de Sony. En contrepartie, ce nouveau venu est plus facile à ranger, il suffit de tourner les écouteurs et vous avez fini.

Bose fournit toujours une housse de rangement qui est légèrement plus plate que celle du QC35, et pas forcément beaucoup plus grande. Dans tous les cas, cela reste nettement plus encombrant qu’un étui d’AirPods et il faudra un sac pour transporter cet étui rigide et qui respire la solidité, comme toujours. L’étui dispose aussi d’un rangement pour les deux câbles fournis : l’USB-C pour la recharge et le micro-jack pour une écoute filaire.

Avantage du pliage plus important, l’étui du QC35 (gauche) est plus petit que celui des Headphones 700 (droite).

Avant d’allumer le casque, terminons le tour du propriétaire en évoquant le poids des Headphone 700 : 260 grammes sur la balance, soit environ 30 grammes de plus que le QC35. La différence est sensible quand on prend les deux en main, mais une fois sur le cuir chevelu, elle est nettement moins perceptible. Pour information, c’est quasiment identique au poids du Sony WH-1000MX3.

Bose cède à la mode du tactile

Il est grand temps d’allumer le casque et de l’utiliser. Enfin, vous voudrez sans doute le recharger totalement avant toute chose, ce qui se fait via un câble USB-C. Voilà qui est bien supérieur au micro-USB utilisé auparavant par Bose, surtout que vous aurez déjà un câble compatible si vous avez un smartphone Android, un Mac ou un iPad Pro récents.

Une mise à jour bienvenue, pour une autonomie annoncée « jusqu’à 20 heures » par le constructeur. C’est équivalent au QC35 et un petit peu décevant en 2019, quand Sony parvient à atteindre les 30 heures avec son propre casque. Sans compter que c’est bien 20 heures au maximum, et pas beaucoup plus. Je n’ai pas effectué de mesure précise de l’autonomie, mais j’avais indéniablement besoin de le recharger tous les 2 à 3 jours en usage intensif. En 2016, offrir une telle autonomie était excellent, j’espérais mieux pour les Headphones 700.

Bonne nouvelle, les Headphones 700 passent à l’USB-C ! Mauvaise nouvelle, il faut se contenter d’un micro-jack à la place du mini-jack plus standard pour le fonctionnement filaire.

Pour en finir sur la charge, ce nouveau casque bénéficie aussi d’une recharge rapide… qui ne l'est finalement pas tellement. Bose évoque jusqu’à 3,5 heures d’utilisation pour 15 minutes de charge, là où Sony pour reprendre le même exemple affiche 5 heures de fonctionnement pour 10 minutes. Bref, c’est correct, sans plus.

L’allumage révèle le plus gros changement d’une génération à l’autre. Alors que Bose s’en était tenu jusque-là à des boutons physiques, la firme a adopté un contrôle tactile pour ses Headphones 700. Ce faisant, elle rejoint une bonne partie du marché qui a déjà adopté ce mécanisme de contrôle. En la matière, les avis sont partagés et j’ai toujours été assez hostile à ce mode de contrôle, à la fois parce que je le trouve plus difficile à gérer à l’aveugle et en mouvement, et aussi parce que taper sur ses oreilles n’est pas agréable. J’espérais du mieux avec Bose, mais non.

Le constructeur a défini une zone tactile, sur la moitié à l’avant — la partie avec le logo — de l’écouteur droit. Oui, la moitié seulement, puisque l’arceau passe au milieu de chaque écouteur, contrairement à la majorité des casques similaires. Cette bizarrerie mise à part, le fonctionnement est identique : tapotez deux fois pour lancer la lecture ou mettre en pause, ou encore pour répondre au téléphone ; glissez vers le haut pour augmenter le volume et vers le bas pour le réduire ; glissez vers l’avant pour passer à la piste suivante, vers l’arrière pour revenir à la précédente.

Toutes les interactions pour contrôler la musique et les appels se font avec cette zone tactile.

Le geste du volume est le plus simple à réaliser, la barre de l’arceau fournissant un soutien et un guide. En revanche, changer de morceau est compliqué par la petite taille de la zone tactile, et taper deux fois sur les oreilles à chaque pause est particulièrement désagréable. Vous me direz que les AirPods ne font pas mieux et vous auriez raison, mais il y a deux différences : tapoter des écouteurs ou un casque fermé ne fait pas du tout le même effet, c’est beaucoup plus gênant avec les Headphones 700. Et surtout, vous pouvez retirer les AirPods pour mettre en pause, alors que Bose nécessite absolument de faire ce geste.

Pourquoi, d’ailleurs, est-ce que quasiment aucun casque sur le marché ne propose un fonctionnement aussi simple et évident que les AirPods ? Il y a quelques années, Parrot le proposait avec son Zik, qui était aussi l’un des premiers casques tactiles sur le marché, mais l’idée n’a pas vraiment été reprise. Et c’est bien dommage, parce que c’est pour moi l’un des pires choix ergonomiques de ces Headphones 700 et je préfère largement le trio de boutons de contrôle du QC35.

Comme pour le confort, c’est une question assez subjective et vous préférerez peut-être le tactile de ce nouveau casque. Pour ma part, je retrouvais à chaque fois avec plaisir les boutons du QC35 et même après deux semaines d’utilisation, je ne me suis pas vraiment habitué aux contrôles tactiles du nouveau modèle. À tel point qu’il m’arrivait parfois d’éteindre le casque pour le mettre en pause, la reconnexion ensuite étant rapide, ce n’était pas un problème au quotidien… mais j’aurais préféré une meilleure solution.

Même si Bose a choisi un panneau tactile, il reste trois boutons physiques sur le casque.

À ce sujet, Bose a conservé trois boutons physiques malgré tout, deux sur la droite et un sur la gauche. À droite et en haut, c’est le bouton principal, celui qui allume et éteint le casque. Une pression prolongée permet aussi d’activer le mode appairage, on reviendra sur ce point juste après. En attendant, signalons que le bouton du bas sur l’écouteur droit est associé exclusivement aux assistants vocaux, tandis que celui de gauche sert à gérer l’isolation active.

Pour utiliser son casque, Bose incite lourdement ses clients à installer une nouvelle app, nommée Bose Music. Si vous connaissiez Bose Connect, l’app associée aux QC35, c’est la même chose, mais différent. L’un des gros changements étant qu’il faut… créer un compte Bose pour l’utiliser ! Impossible en effet d’ouvrir l’app en sautant cette étape et impossible du coup de le faire sans connexion internet.

C’est franchement pénible, mais c’est la seule manière de configurer le casque et de le mettre à jour, puisque les Headphones 700 sont de véritables petits ordinateurs, comme tous leurs concurrents désormais. Pour ne rien arranger, l’app est franchement médiocre, il est souvent compliqué de l’utiliser, on a régulièrement du mal à se reconnecter au casque et un message d’erreur s’affiche si vous n’êtes pas en Wi-Fi. Ajoutez à cela des déconnexions intempestives et vous aurez bien envie de la jeter à la poubelle… ce qui n’est pas du tout idiot puisque l’app ne sert plus vraiment une fois la configuration initiale effectuée.

Les bugs de l’app Bose Music sont frustrants, pour rester poli.

D’ailleurs, un passage par l’app n’est même pas forcément obligatoire, mais vous aurez alors des invites vocales en anglais, trois niveau d’isolation active seulement (on y reviendra) et uniquement l’assistant vocal correspondant à votre système, Siri ou Google Assistant. Sur un iPhone, Bose Music propose de rester à Siri, ou bien de passer à Google Assistant ou même d’utiliser Alexa d’Amazon. Avec une spécificité pour ce dernier : la possibilité de convoquer l’assistant sans toucher le bouton dédié, mais simplement en disant « Alexa ».

Ça, c’est la théorie. En pratique, j’ai réussi à faire fonctionner Siri à peu près normalement, et Alexa en pressant un bouton. Google Assistant n’a jamais voulu fonctionner sur mon iPhone et Alexa en mode sans les mains non plus. J’ai beau hurler la commande nécessaire, je n’ai jamais eu la moindre réponse de l’assistant vocal d’Amazon. Est-ce un bug lié au choix du français ? Peut-être bien, mais de toute manière, cette fonction d’écoute permanente doit avoir un impact sur l’autonomie et je n’avais pas forcément envie que mon casque soit toujours à mon écoute.

J’espère que Bose reconnaîtra que tout le monde ne veut pas de contrôles tactiles et qu’une mise à jour des Headphones 700 permettra de changer la fonction des deux boutons supplémentaires. Si je pouvais mettre en pause ma musique avec le bouton de droite, et déclencher Siri avec une pression prolongée, mon expérience serait bien meilleure. En l’état, ce bouton qui active un assistant vocal à la moindre pression a plus été une gêne qu’autre chose.

Qualité sonore, isolation et réalité augmentée

Une fois le Headphones 700 configuré, on peut enfin l’utiliser pour écouter de la musique ! Bose a très nettement modifié sa signature sonore sur ce nouveau produit. Jusque-là assez neutre et avec des basses même un peu en retrait, le son Bose est devenu nettement plus musclé sur ce nouveau produit.

Rien de très original de ce côté, la taille et la conception des écouteurs sur les Headphones 700 sont quasiment identiques à ceux du QC35.

Les basses ont bénéficié d’un sérieux coup de boost et elles sont bien plus présentes qu’avant. Les amateurs du son Bose historique seront indéniablement déstabilisés par ce changement assez radical, même si le constructeur n’a pas été trop loin. Le son produit par le casque ne ressemble pas non plus à celui des Beats d’avant Apple, quand les basses avaient tendance à écraser tout le reste. Cette nouvelle signature correspond à la demande de la majorité et elle se cale sur les genres les plus populaires.

La qualité sonore est le critère le plus subjectif dans un test de casque audio et peut-être que ce son plus porté sur les basses vous conviendra davantage ou au contraire vous effraiera. Le Headphones 700 gagne en tout cas en musicalité par rapport à son prédécesseur, beaucoup plus neutre, et la scène sonore est bien ouverte, avec un son propre. Bose est en outre conscient que les changements apportés pourraient déplaire et le constructeur a promis une mise à jour de l’app avec un équalizeur, une première.

Venons-en à l’isolation active, autrefois chasse gardée de Bose. Si vous vous attendiez à une révolution par rapport aux QC35, vous serez déçu : de l’avis même de son concepteur, ce nouveau casque apporte une isolation active « légèrement supérieure ». On ne pourra pas les accuser de survendre leur produit, et pour le coup, je trouve même que le constructeur joue un petit peu les faux modestes.

Peut-être que techniquement, l’isolation active du Headphone 700 est identique à celle du QC35, mais sur les oreilles, le résultat est indéniablement meilleur sur le nouveau modèle. Pour deux raisons principales, à mon avis : d’une part, le souffle que l’on entendait en mode isolation active a été presque totalement réduit. On peut encore l’entendre en faisant vraiment attention, mais le travail effectué par Bose est impressionnant, d’autant que le modèle précédent n’était pas mauvais. Et que de chemin parcouru depuis les débuts de l’isolation active grand-public !

Bose QC35 à gauche, Headphones 700 à droite.

Je trouve aussi que l’isolation est meilleure sur ce modèle que sur l’ancien. Notez bien que je parle d’isolation, pas nécessairement d’isolation active. En effet, Bose a modifié la matière qui vient se plaquer autour de vos oreilles et son nouveau casque applique aussi une pression légèrement plus élevée, deux facteurs qui contribuent à augmenter l’isolation passive du produit.

C’est un point très important, parce que l’isolation active est parfaite pour annuler les bruits graves et réguliers, comme ceux d’un moteur ou un bruit d’air ou de roulement. En revanche, elle n’est pas très utile pour des voix et c’est là que l’isolation passive a le plus d’effet. Bilan pour le Headphones 700, l’isolation est un cran au-dessus du QC35.

Bose met en avant la possibilité de régler l’isolation active sur dix niveaux différents. Par défaut, le bouton de gauche alterne entre le niveau 0, 5 et 10, le maximum. Vous pouvez choisir vos propres pré-réglages dans l’app et opter pour des niveaux différents. Pour ma part, je trouve que c’est toujours autant gadget et je laisse le casque toujours réglé au niveau maximal. À noter qu’une pression prolongée sur le bouton de gauche active un mode conversation où vous entendez mieux vos interlocuteurs. Sony propose la même chose avec son produit, mais je trouve toujours plus naturel de retirer son casque avant de parler et je n’ai jamais vraiment utilisé cette fonction.

L’isolation n’est en tout cas pas le domaine où Bose a fait le plus de progrès d’une génération à l’autre, c’est plutôt en matière de microphones et de captation de la voix. Ce n’était pas le point fort du QC35 et ce modèle se débrouillait à peu près dans un environnement calme, mais il avait du mal à séparer votre voix d’un environnement bruyant. Sur le Headphones 700, le constructeur a totalement retravaillé ce point, avec pas moins de huit microphones et de meilleurs traitements pour mieux isoler la voix.

Derrière ces grilles se cachent tous les microphones nécessaires sur le casque, à la fois pour l’isolation active et pour les appels.

Ce nouveau casque est indéniablement meilleur en enregistrement audio que son prédécesseur. Au calme, mes interlocuteurs entendaient assez clairement le bruit d’un clavier avec le QC35 et quasiment plus avec le Headphones 700 (si je ne l’avais pas mentionné, le clavier aurait été imperceptible). Dans un environnement bruyant, la différence est encore plus nette et mes interlocuteurs m’entendaient bien mieux avec le nouveau casque que l’ancien. Bose parvient à éliminer une bonne partie des bruits parasites pour mieux se focaliser sur la voix et la rendre plus audible.

Pour vous donner une idée, voici de brefs enregistrements audio réalisés avec l’app Dictaphone sur un iPhone. Chaque casque a été utilisé dans trois contextes différents : calme (mon bureau), venteux (devant un ventilateur) et bruyant (aux abords d’un gros rond-point).

Au calme, il y a malgré tout une différence, le QC35 est plus en retrait, alors que la voix est mieux mise en avant avec le Headphones 700.

QC35 au calme

Headphones 700 au calme

La tête dans un ventilateur, les deux casques réagissent complètement différemment. Le Headphones 700 maintient un bruit de fond permanent, alors que le QC35 laisse plus entendre de bruits parasites. Et surtout, la voix est plus forte et plus claire avec le nouveau casque.

QC35 dans un environnement venteux

Headphones 700 dans un environnement venteux

Dans un environnement vraiment bruyant, comme ici près d’un gros rond-point, le Headphones 700 s’en sort nettement mieux. La voix est bien mise en avant et même si on entend encore les voitures passer à côté, c’est moins gênant que sur le QC35.

QC35 dans un environnement urbain

Headphones 700 dans un environnement urbain

Pour finir sur les fonctions, évoquons quand même Bose AR, la réalité augmentée par l’audio que le constructeur essaie désespérément de pousser. On pouvait déjà en bénéficier sur les QC35 récents, mais je n’avais jamais eu l’occasion de tester. Après un essai rapide, je dois dire que c’est comme ce que je pensais : une idée intéressante sur le papier, mais pas vraiment aboutie et globalement inutile.

L’idée est que le casque suit vos déplacements pour avoir un sens de votre position dans l’espace, et ajuste l’audio en fonction. Parmi les exemples donnés par Bose, il y a un guidage sonore qui pourrait vous indiquer de tourner la tête jusqu’à la bonne route, ou encore un audio-guide amélioré, où vous pourriez avoir des explications quand vous regardez une œuvre. C’est bien beau, mais concrètement, vous aurez surtout des démonstrations techniques, comme un enregistrement audio qui joue en face de vous et dont le son passe à droite ou à gauche en tournant la tête.

La réalité audio augmentée de Bose est une idée intéressante, mais qui n’est pas encore convaincante.

Le problème, c’est que cela manque cruellement de réalisme. Quand vous vous retournez, le son est totalement coupé, ce qui n’a aucun sens dans la vraie vie. Cette réalité augmentée semble bien fausse et peut-être que Bose tient quelque chose sur le long terme, mais pour le moment, cela ressemble fort à une tentative pas très concluante de la part du constructeur pour ne pas rester cantonné à son rôle de créateur de casques et enceintes.

Pour conclure

Avec ce nouveau casque qui monte en gamme sur le plan de la conception, qui offre une isolation encore améliorée et une sonorité plus riche, Bose marque indéniablement des points. Suffisamment pour reprendre la tête du classement ? Peut-être, si l’on en juge en tout cas au confort du casque au quotidien. Confort physique, comme je le disais dans le test, mais aussi confort de cette connexion permanente à deux appareils que Bose est toujours le seul à proposer.

Comme son prédécesseur, le Headphones 700 est toujours relié à mon iPhone et mon Mac, ou bien mon iPhone et mon iPad selon mes besoins, et je bascule de l’un à l’autre en toute transparence. Je peux couper la musique sur l’un, relancer mon podcast sur l’autre sans toucher à rien et instantanément. Je peux répondre au téléphone sur mon iPhone après avoir mis en pause la musique sur le Mac, c’est immédiat. Même Apple avec la puce dédiée des AirPods ne fait pas aussi bien, je trouve.

Ce serait un carton plein pour moi avec des contrôles toujours physiques, ou au moins l’option d’avoir en partie des contrôles physiques. En adoptant un panneau tactile, Bose régresse selon moi et par certains aspects, je préfère le QC35. D’autant que ce dernier n’est pas dépassé, même si sa qualité sonore est moins plaisante pour la musique et même si ses microphones sont nettement inférieurs. Mais quand on sait qu’on peut le trouver désormais à moins de 280 € et parfois moins de 250, il reste une excellente affaire et peut-être le plus gros concurrent de ce nouveau modèle.

Le casque de Sony est vendu moins de 300 € en ce moment, ce qui en fait aussi une excellente option. D’autant plus que les deux produits sont désormais tactiles, donc c’est match nul pour ceux qui, comme moi, ne sont pas fans. Le WH-1000MX3 garde pour lui ses dix heures d’autonomie supplémentaires, une excellente qualité sonore et une prise en charge plus large de codecs. Bose se contente en effet toujours de l’AAC et du SBC, quand Sony gère tous les standards du marché, y compris les aptX et aptX-HD qui offrent une meilleure qualité.

Dans ces conditions, à qui recommander ce nouveau casque Bose vendu 400 € ? Aux fans du QC35 qui attendaient l’abandon du micro-USB et surtout une meilleure qualité des microphones pour passer des appels ou enregistrer votre voix. Dans ce domaine, les progrès sont incontestables et le prix demandé par le Headphones 700 peut se justifier. La signature sonore très différente déstabilisera les habitués, mais elle pourra être modifiée prochainement.

Vous avez déjà un QC35 et vous ne l’utilisez pas régulièrement pour des appels ? Difficile de justifier la transition, l’ancien casque Bluetooth de Bose garde de nombreux avantages, surtout au prix où on le trouve aujourd’hui.

Note Headphones 700 Bose

Vous avez aimé cet article ? Produire du contenu original demande du temps, des compétences, et des connaissances.
Soutenez notre équipe de journalistes, rejoignez le Club iGen depuis notre nouvelle boutique.

avatar cypr-42 | 

Côté design, je préfère indéniablement le QC35 ! 🤗

avatar PierreBondurant | 

@cypr-42

Pareil: l’arceau est trop épais sur la tete, je préfère le « plat » du QC35.
Et puis comme l’auteur, on peut se demander à quoi ça sert de mettre un arceau en forme de tube alors que Bose essaye d’implémenter des contrôles tactiles sur le panneau externe des écouteurs... 🤔

avatar bonnepoire | 

Pareil. Je le trouve en retrait niveau design.

avatar shaba | 

J’espère que la mousse est de meilleure qualité que sur mes QC 25. Vraiment très fragile. D’ailleurs, les côtés de mes écouteurs sont en alu et non en plastique, vous ne les avez peut-être pas tous eu MacG :)

avatar iBaby | 

Tout cela est bel et bon, mais 10 lignes sur la qualité audio intrinsèque pour un casque « musical », aussi multifonctions soit-il, n’avez-vous pas le sentiment que votre test soit autocentré sur un usage spécifique qui ne correspond pas forcément à ce qu’une majorité de lecteurs recherche en audio ? J’ai l’impression que c’est un casque dédié aux open spaces, au bureau, aux travailleurs téléphoniques, au journalisme et aux conférences, mais si peu à la musique. Je suis bien-sûr conscient que c’est le nouveau Bose et qu’il a mérité son test, mais il n’a rien de fun, il ne me fait pas rêver et ne me semble pas correspondre à l’esprit d’Apple, plus à des gens affairés, en toute légitimité mais sans représentativité.

avatar Gueven | 

@iBaby

"Tout cela est bel et bon, mais 10 lignes sur la qualité audio intrinsèque pour un casque « musical », aussi multifonctions soit-il"

C'est malheureusement le reproche que je fais aux sites généralistes et plus généralement à Mac Génération.
Je dirais que par rapport aux précédents articles, ils sont en progrès. Auparavant c'est bien pire.
En tout cas, se faire un avis par rapport à cet article c'est juste pas possible sauf si l'intérêt de l'acheteur c'est acheter un casque cher pour le plaisir sans se soucier de la qualité sonore.

avatar Nicolas Furno | 

@Gueven @iBaby

D'une part, la qualité sonore est un sujet extrêmement subjectif à moins de sortir les courbes de réponses, mais honnêtement, ça ne m'a jamais tellement intéressé et je n'ai pas le matériel nécessaire sous la main. D'autres l'ont fait ou feront mieux que moi ce boulot objectif, et pour le reste j'ai essayé de décrire le son avec mes mots, sans forcément juger du résultat (j'ai mon avis par ailleurs).

D'autre part, en effet, la qualité sonore est secondaire à mes yeux sur un tel casque. Je comprends que cela semble absurde à 400 €, mais si vous voulez mon avis, un bon casque audio doit être un casque ouvert. J'en ai un chez moi (Beyerdynamic DT990), je l'utilise tous les jours toute la journée pour travailler, mais il n'aurait aucun intérêt dans un avion ou même dans la rue. Il est gros, son câble est immense et lourd, il a besoin d'un amplificateur indépendant et en plus il est si ouvert que je devrais monter le volume au maximum pour n'entendre qu'à moitié ma musique.

Je reconnais bien évidemment que tout le monde ne peut pas avoir deux casques, un par usage. Mais quand je juge un casque pensé pour la mobilité, comme ce Bose, je préfère m'attarder sur ce qui compte surtout dans ce contexte, à savoir le confort, l'ergonomie, la qualité de l'isolation… et l'audio est secondaire en effet. Dans le sens où le meilleur son du monde, s'il est associé à un casque pas pratique, pas confortable et mal isolé, ne donnera rien de bon.

avatar Gueven | 

@nicolasf

Je suis complètement d'accord. S'avoir exprimer les qualités et défauts sonores d'un casque (subjectivement) nécessite une expertise et une bonne oreille. A priori et d'après les articles, je dirais qu'iGen n'a pas ces compétences (je n'ai pas non plus les compétences mais avec certains articles on apprend à connaître le sens de la sibilance, d'une voix claire, de basses dynamiques, ...).

C'est pour cette raison que je considère que ce n'est pas le rôle d'iGénération de faire ce genre d'article. On peut toujours parler de confort, de la qualité de fabrication, des contrôles, de la réduction de bruit, mais la qualité sonore est primordiale.

Je comprends que vous avez commencé à vous engouffrer dans ce type d'article avec les Beats (quand ils ont été racheté par Apple) et les Airpods (vous n'êtes pas les seuls).

J'entend déjà le discours comme quoi d'autres articles sur le réseau seront complémentaire à cet article.
Comme quoi la diversité des articles sont bénéfiques à l'utilisateur.

A cela je réponds que c'est avec un tel raisonnement que nos médias ne parlent plus de fond mais de forme. Le dogme : la quantité au détriment de la qualité. La majorité des personnes ne font plus l'effort de lire plusieurs articles sur un même sujet.

N'empêche qu'aujourd'hui trouver un article qui parle vraiment de la qualité sonore d'un produit c'est assez rare (bien plus rare que les articles généralistes qui parlent de confort, de qualité de fabrication, du tactile, ...).

Vous savez rédiger de magnifiques articles. Cela ne remet pas en cause mon plaisir de lire iGeneration.

avatar Nicolas Furno | 

@Gueven

Mais du coup, vous préféreriez qu’on ne parle pas du tout de casques, ni d’enceintes ? 🤔

C’est peut être présomptueux de ma part, mais autant je reconnais que je n’ai pas beaucoup à apporter côté son, autant sur l’ergonomie précisément je pense que mon avis peut intéresser du monde.

avatar BingoBob | 

@nicolasf

Si, il faut continuer ce genre d’articles. La qualité sonore, quand on est sur mp3 Bluetooth me paraît aussi secondaire par rapport à l’ergonomie, à ce que permet l’app, etc.
On se doute bien qu’avec Bose, ça ne va pas non plus être de la merde. Mais ce qui le différencie du Sony par exemple, c’est son confort, les codecs acceptés, la qualité des matériaux, la facilité à se connecter, etc. Bref, tout ce qui vaut un test McG !

avatar Gueven | 

@BingoBob

"On se doute bien qu’avec Bose, ça ne va pas non plus être de la merde. Mais ce qui le différencie du Sony par exemple, c’est son confort, les codecs acceptés, la qualité des matériaux, la facilité à se connecter, etc. Bref, tout ce qui vaut un test McG !"

Faire confiance à une marque à cause de sa renommée c'est un peu risqué quand même (surtout à ce prix, du moins pour un français qui touche le salaire médian).

avatar Gueven | 

@nicolasf

Je préfère un article pertinent comme vous savez très bien le faire. Vous excellez dans certaines analyses.

Je reste persuadé que la qualité est préférable à la quantité.

Après ce n'est que mon avis, vous avez défini votre ligne éditoriale et décidé de traiter des produits audio sans approfondir l'analyse du son.

Vous avez l'avis d'un humble habitué du site.

avatar fabsolar | 

@nicolasf

Ce qui est juste dommage , c’est l’utilisation de batteries propriétaires que l’on ne peut pas changer...

Si c’est dans la garantie des deux ans on peut demander d’échanger le casque après la garantie c’est un forfait à 299€ pour changer la batterie...

Sinon bonjour le casque jetable et ça , personne n’en parle ...

avatar bonnepoire | 

@iBaby
En même temps les gens n’achètent pas Bose pour le son. Je trouve l’article intéressant et serait complémentaire à d’autres orientes vers le son.
Les gens achètent Bose pour la réduction de bruit ou l’image premium du produit. Si tu aimes le bon son tu te tourneras de toute façon vers un autre produit. Les prétentions audiophiles de la marques ne trompent pas tout le monde.

avatar Phoenixxu | 

@bonnepoire

Si tu aimes le bon son, tu te tournes vers quoi du coup ?
Si je veux un casque 🎧 pas trop moche, bon son, isolation (éventuellement Bluetooth sinon filaire) ?

avatar lpierrot | 

Hello,
Merci pour ce test.
Avez-vous essayé le nouveau Jabra ?
Si oui, qu’en pensez-vous par rapport aux deux acteurs principaux ?

avatar Rifilou | 

@lpierrot

Vous pouvez regarder ce test
https://m.youtube.com/watch?v=6ocSP3g2AFE

avatar Rifilou | 

A-t-on des nouvelles du casque d’Apple ?

avatar Nicolas Furno | 

@Rifilou

Les rumeurs évoquaient une sortie en 2019, mais ils sont peut-être à la bourre…

avatar Rifilou | 

@nicolasf

Je verrai bien le Keynote de septembre mettre l’accent sur le sans/fil, avec l’arrivée de la charge sans fil dans les deux sens. De là le lien est facile à faire vers de nouveaux AirPods et peut-être un casque. (Car des rumeurs en prédisent une arrivée prochaine je crois)

avatar PahraDeHaske | 

J’ai pu calmement comparer le 1000XM3 avec le 700 avant de trancher quant au modèle que j’allais garder. Le Bose est clairement plus sexy même si niveau design il a déjà eu mieux (et puis les goûts et les couleurs...). Cote ergonomie j’ai aussi préféré l’expérience utilisateur offerte par Bose, l’app est plus agréable à utiliser, la loupiote est plus discrète quand le casque est allumé... par contre côté son et réduction de bruit, sans hésitation, Sony est clairement devant et c’est pas juste la phalange qui dépasse mais c’est l’épaule qui part avec. Même si c’est un peu plus boomy, la scène sonore est bien plus réaliste, le casque n’essaie pas de vous simuler un set de haut-parleurs sédentaire ou autre salle de concert soit disant immersive, c’est une image stéréo tout ce qu’il y a de plus classique mais qui ne dénature pas l’enregistrement. La définition est très bonne pour cette gamme de prix et bien au dessus du Bose.

avatar Deuxbase | 

@PahraDeHaske : Avec quel type d'émetteur tu joues.. Un android ou un Apple ? Si Android, quelle version ?
Car je veux bien croire que le modèle de Sony, qui communique en LDAC avec les android 8.0, restituent bien plus correctement la musique que lorsque l'émetteur est en AAC (iPhone).
Je leur est dit en magasin et sur leur site internet, mais les relecteurs n'ont pas aimé :/
De toute façon, avec un iPhone je suis emmerdé de ce côté. J'espère franchement qu'une nouvelle version de l'AAC arrivera pour faire passer du son proche du lossless sans fil :(

Je possède le Bose QC15 (filaire) et je n'ai jamais rien trouvé de meilleur musicalement parlant. Il est cependant à l'ouest quant à la réduction de bruit face aux nouveaux modèles.

avatar Arnaud33 | 

J’ai acheté le QC35II en novembre dernier à 250€ et je ne regrette pas , les 150€ que demande ce nouveau jouet ne sont pour moi pas mérités... merci pour ce test qui correspond à l’idée que je m’étais fait de ce nouveau casque

avatar yohannaix | 

J’ai lu que le QC35 avait une latence élevée, qui pouvait être pénible notamment avec l’Apple TV et j’avoue que ce détail m’a complètement freiné pour l’achat 😒
Vous avez remarqué un éventuel changement de ce côté-là ?

avatar TheRV | 

@yohannaix

Je m’en sert pour regarder Netflix sur Apple TV je n’ai jamais remarqué de latence

avatar Nicolas Furno | 

@yohannaix

Je n'ai pas testé du tout avec l'Apple TV, désolé… Sur iOS, macOS et même Android, je n'ai rien noté de spécial avec YouTube et d'autres vidéos.

avatar yohannaix | 

@nicolasf

Ah top merci ! J’avais lu le test des Numériques qui parlait d’une latence élevée et selon eux pénible notamment pour un film via Apple TV 🤷🏻‍♂️

avatar loupsolitaire97 | 

@nicolasf

Comment configurer un casque ou une enceinte Bluetooth avec une Apple TV 3 ? Merci !

avatar totoguile | 

Petite question: est-il possible d’ajouter une photo comparatif de l’étui en épaisseur? Plus grand pour le 700 pourquoi pas mais si c’est plus plat. Dans le sac dans l’avion ça a son importance :-)

avatar Nicolas Furno | 

@totoguille

Désolé, les casques sont déjà emballés pour repartir et je pensais avoir fait une photo, mais en fait non.

À défaut d'une réponse précise, je peux vous dire que c'est léger. Genre un centimètre au maximum, peut-être moins.

avatar totoguile | 

@nicolasf

Merci, donc peu significatif effectivement :)

avatar weagt | 

La montée en gamme des matériaux est une bonne nouvelle. J'avais testé en boutique le QC35, en main il m'avait vraiment paru fragile et pas franchement agréable à manipuler.
Alors que le Sony paraît nettement plus solide et même si le plastique domine le toucher est beaucoup plus agréable.

avatar Aba7 | 

Hello , Hello ,vous pourriez nous faire un comparatif avec le casque de Sony xm3 , j'hésite bcp en ce moment entre attendre le xm4 ou acheter le headphone 700 dont j’ai lu que la réduction du bruit fait mieux que le QC35 I , pour changer de mon premier QC35 , je sais pas si ya une amélioration majeure de la réduction de bruit qui pourrait me faire sauté e pas et vu aussi que je prend pas mal l’es avion , Ça serais sympa merci !!8😁

avatar Nicolas Furno | 

@Aba7

J'avais testé le MX3 l'an dernier, mais pas publié de test, tellement il me semblait proche du MX2 que j'avais testé : https://www.watchgeneration.fr/tests/2017/11/test-du-casque-sony-wh-1000xm2b-7327

Dans mon souvenir, le Sony fait un petit peu mieux que le QC35, mais c'est à la marge. Les deux sont très proches et j'ai l'impression que le Headphones 700 fait légèrement mieux. En vérité, personne n'a véritablement avancé depuis des années dans ce domaine, ce sont des petites améliorations.

avatar ebouchez | 

J’ai pu comparer le Headphones 700 avec le qc35II et je préfère le Qc35 pour son confort car les coussinets d’oreillettes sont plus agréables. Au niveau son, j’ai testé les 2 sur le pupitre Bose en magasin donc même musique au même moment et je préfère encore le QC35II. Au niveau Design le 700 est plus joli. Le QC35II avait un gros problèmes au niveau des appels téléphoniques le micro prenait vraiment beaucoup le vent et le microphone était trop loin de la bouche ce qui rendait les appels très compliqués . J’espère qu’une amélioration a eu lieu sur le 700 il parait qu’il a plusieurs micros.

avatar macam | 

@ebouchez :
Si ce que tu dis est exact alors Bose s'est bien vautré sur ces nouveaux 700 avec leurs coussinets épais et en mousse à mémoire de forme (ils ont imité Sony sans parvenir à l'égaler visiblement), sans compter que pour ma part la série des QC est vraiment inconfortable avec leurs coussinets trop fins et un arceau qui comprime trop le pourtour des oreilles. D'ailleurs le rédacteur de MacG se plaint ici de leur inconfort quand on porte des lunettes.
Pour moi la qualité sonore n'est pas primordiale (ce n'est pas un casque hifi), le confort et le noise cancelling primant sur ce type de casque.

avatar Nicolas Furno | 

@macam

Les lunettes, c'est un problème avec tous les casques, pas spécifique au nouveau casque de Bose.

Je suis très sensible à ce point et je pensais que le QC35 allait être meilleur, puisqu'il applique une pression inférieure. Mais au bout du compte, le Headphones 700 ne m'a vraiment pas gêné, j'ai pu le garder des journées entières sans souci. Pour moi, c'est aussi bien niveau confort.

avatar macam | 

@Nicolas :
Merci du retour et j'irai tester ce Bose, même si le Sony tient la corde.

avatar tamu | 

Un grand merci pour le test !

avatar Grizzzly | 

Je ne crois pas que la cible premiere de ce casque soient les audiophiles, c’est du nomade bluetooth avec pour premiers arguments l’isolation et le confort, la plupart des clients de ce type de casque n’ont pas une exigence très élevée en terme de qualité audio.

avatar Minileul | 

@Grizzzly

Bluetooth et audiophiles, il paraît que ce n’est pas compatible d’après Pépé Garcia ;)
J’ai une sonos one avec tidal premium.
Je vois pas la différence avec du Bluetooth Apple Music sur une Bose Revolve+ ou sur un QC35II perso
P.S : AAC et SBC bien sur

avatar macam | 

@mimileul :
Le Bluetooth est compatible avec l'audio lossless, à condition d'avoir des appareils exploitant le codec LDAC propriété de Sony (il y a quelques produits tiers qui ont la licence d'utilisation).

avatar MarcMame | 

@macam

"Le Bluetooth est compatible avec l'audio lossless, à condition d'avoir des appareils exploitant le codec LDAC "

Ben heuuuu. Non.
Le codec LDAC n’est pas lossless.

avatar PierreBondurant | 

@MarcMame

Pour ceux que ça intéresse, je remets un lien d’une précédente discussion:

https://www.soundguys.com/understanding-bluetooth-codecs-15352/

avatar Deuxbase | 

"Le codec LDAC n’est pas lossless."
C'est certain, bien qu'à 990kbps, on reste pas trop loin de la qualité CD : certes du 1,4Mbps, mais généralement la musique moderne (non classique ou pink floyd ou...) ne dépasse pas les 900kbps
Cependant, j'ai vu qu'il existe deux type de LDAC : 600 (donc similaire au aptX-HD) et 990kbps. Il y a vraiment deux implémentations ?

avatar Gueven | 

@Deuxbase

"C'est certain, bien qu'à 990kbps, on reste pas trop loin de la qualité CD : certes du 1,4Mbps, mais généralement la musique moderne (non classique ou pink floyd ou...) ne dépasse pas les 900kbps
Cependant, j'ai vu qu'il existe deux type de LDAC : 600 (donc similaire au aptX-HD) et 990kbps. Il y a vraiment deux implémentations ?"

Le débit est lié au nombre de bits pour coder l'information (16/24) et à la fréquence d'échantillonnage (44kHz à 96kHz).
Mais ça reste un codec avec perte.

avatar macam | 

@marcmame :
C'est exact, le LDAC n'est pas lossless.

@deuxbase :
L'article mis en lien par PierreBondurant renvoie vers cet autre article qui répondra à tes interrogations : https://www.soundguys.com/ldac-ultimate-bluetooth-guide-20026/

avatar Deuxbase | 

Merci ! Je viens de lire que c'est "affligeant" (j'exagère un poil) ;)
Seuls les téléphone Sony (je suppose) et LG V30+ ont un vrai LDAC de qualité à 990kbps.
Tous ceux qui sont essayés (il faudrait voir la vraie proportion du marché, et les tous derniers modèles) restent à un bitrate en deçà, à 660kbps. grompf :(

avatar macam | 

@deuxbase :
C'est encore pire : à 660 kbps, et a fortiori à 990 kbps, la liaison bluetooth perd sensiblement en fiabilité. Je crois comprendre qu'alors les appareils descendent automatiquement à 330 kbps pour maintenir le flux audio (et d'après eux le LDAC en 330 kbps est dégueux à entendre). :/

avatar Grizzzly | 

@Minileul

Vive Pépé Garcia
Popopopo wer !!!

Pages

CONNEXION UTILISATEUR