Level : des lunettes qui font traqueur d'activité, ou l'inverse

Mickaël Bazoge |

Les traqueurs d'activité, c'est bien sympathique mais pour qu'ils remplissent convenablement leur office, encore faut-il penser à les porter, habituellement au poignet. Et il arrive parfois qu'on les oublie dans un coin. Or, quel est l'objet dont il est impossible de se passer, du moins pour une bonne partie de l'humanité ? Des sous-vêtements lunettes, pardi ! VSP, dont le cœur de métier est l'assurance, lance sa paire baptisée Level après un an de bêta test.

Les lunettes Level peuvent difficilement se comparer à des dispositifs complexes comme le Vaunt d'Intel, voire les Google Glass. Pas question ici d'afficher des notifications et des itinéraires dans le verre, ou de parler chiffon avec un assistant intelligent : il s'agit plus simplement de porter un traqueur d'activité habilement dissimulé dans la branche gauche des lunettes.

On y trouve un accéléromètre, un gyroscope et un magnétomètre, des capteurs qui comptent les pas, les calories brûlées, la distance parcourue et le temps total d'activité. Du basique donc. Les informations sont transférées à l'application compagnon via Bluetooth, et la batterie est bonne pour cinq jours d'autonomie.

L'app contient une fonction qui devrait trouver pas mal de preneurs : elle localise l'emplacement des lunettes qu'on perd toujours dans l'endroit le plus improbable de la maison. Le cadre des Level sera commercialisé 270 $, il faudra ensuite ajouter le prix des verres bien sûr. Et habiter dans la poignée de villes américaines (Seattle, Portland, Denver…) où le produit sera disponible.

avatar gwen | 

Dommage que ce ne soit pas disponible partout. Je ne comprends pas d'ailleurs pourquoi ces restrictions géographiques.

CONNEXION UTILISATEUR