Ouvrir le menu principal

WatchGeneration

Recherche

Les Stories de Facebook et Ray-Ban, des lunettes connectées mais sans réalité augmentée

Mickaël Bazoge

Thursday 09 September 2021 à 19:00

Wearables

On se demande bien qui va réellement vouloir porter un tel produit sur le nez au vu du pedigree désastreux de Facebook, mais enfin le réseau social a l'air d'y croire dur comme fer. Il vient en effet de présenter ses premières lunettes connectées, baptisées Stories, en partenariat avec Ray-Ban comme prévu.

Très proches dans l'idée des Spectacles de Snap, les Stories ne sont pas des lunettes de réalité augmentée. Il n'y a aucun écran ni aucun projecteur sur les verres qui afficheraient des informations en surimpression du monde réel, mais uniquement deux caméras de 5 mégapixels, des hauts parleurs dans la monture, et des micros pour les appels audio.

Les lunettes doivent être connectées à un smartphone iOS ou Android, mais néanmoins l'utilisateur peut stocker des photos (2 592 x 1 944) et des vidéos de 30 secondes max (1 184 x 1 184 à 30 i/s) dans les Stories avant de les transférer dans la nouvelle application View de Facebook. Cette dernière pourra appliquer des effets 3D aux images grâce à la paire de capteurs vidéo qui allument une petite diode blanche au moment de l'enregistrement1.

Physiquement, les lunettes ressemblent à de « vraies » montures, ce qui n'était pas vraiment le cas des Spectacles. Elles pèsent 50 grammes et sont tout de même plus grandes que des Ray-Ban classiques :

Les Stories à côté de Ray-Ban 2140 Wayfarers. @TechCrunch
Mark Zuckerberg (@Alex Kantrowitz). Hugo Barra, le patron de la réalité virtuelle chez Facebook (@Hugo Barra).

Des boutons sont présents sur la monture pour lancer l'enregistrement vidéo ou claquer une photo. Une barre tactile est aussi disponible pour ajuster le volume sonore. Il faut savoir que les Stories ne sont pas étanches. Leur autonomie est d'une journée, promet Facebook qui fournit un étui de transport et de recharge.

Les prix débutent à 299 $, avec un choix de verres et de montures. Il est possible de monter des verres de prescription. Ray-Ban ne livrera pas en France, mais le produit sera disponible aux États-Unis, au Canada, au Royaume-Uni, en Irlande, en Australie et en Italie.


  1. Il est toujours possible de masquer la diode avec du scotch noir, mais c'est une infraction des conditions d'utilisation de Facebook. Ray-Ban a mis en ligne un site dédié à la confidentialité.  ↩︎

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner