L'Apple Watch a-t-elle encore un intérêt pour les développeurs ?

Mickaël Bazoge |

La disparition de l'application Instagram pour l'Apple Watch a ravivé les interrogations et les inquiétudes autour de l'App Store de la montre connectée. C'est d'autant plus vrai qu'Instagram n'est pas la première app d'un grand éditeur à disparaitre des poignets. Avant elle, Google Maps a fait ses valises, eBay également, tout comme Twitter, Amazon, Target (lire : Apple Watch : la fuite des apps).

Malgré ces départs qui font forcément du bruit en raison du pedigree des apps en question, il serait incorrect de parler d'hémorragie. Pour preuve, l'App Store de l'Apple Watch compte aujourd'hui dix fois plus d'applications qu'au lancement de la boutique, le 23 avril 2015. À l'époque, Apple avait annoncé un catalogue de 3 000 applications. Quasiment trois ans plus tard, le magasin dénombre un peu plus de 30 000 apps, selon WatchAware.

Selon le décompte de ce site spécialisé, la progression est régulière depuis l'ouverture de la boutique, avec un pic de soumissions dans les premiers mois : en décembre 2015, le catalogue avoisinait déjà les 15 000 apps. En avril 2016, l'App Store dépassait les 18 000 applications, puis en mai 2017 il flirtait avec les 27 000 apps.

Ce n'est pas si mal, quand on sait que l'App Store de l'iPhone a commencé avec 500 apps, et que celui pour l'iPad a débuté avec une sélection de 3 300 apps. Aujourd'hui, la boutique iOS en compte 2,1 millions, un chiffre qui est d'ailleurs en baisse pour la première fois en dix ans.

Il parait néanmoins illusoire de penser que le nombre d'applications pour Apple Watch tutoiera un jour les sommets de son grand frère. La nature même de l'Apple Watch, avec son petit écran et la fatigue d'une manipulation trop longue, limite les interactions et l'engagement avec des apps. Apple elle-même a lié les mains des développeurs : les premières apps pour la montre dépendaient pratiquement entièrement du goulot d'étranglement de sa connexion avec l'iPhone.

La plupart des « grosses » applications dont on a évoqué la disparition ci-dessus ont été développées avec la première version, très limitée, du SDK de l'Apple Watch. Or, depuis le 1er avril, Apple exige que les apps watchOS soient conçues a minima avec le kit de développement de watchOS 2.

Dans ces conditions, il n'est pas étonnant de voir des applications lancées dans l'euphorie du lancement de la montre s'évanouir ainsi. On sait combien il est important pour un nouveau produit et une nouvelle plateforme de s'appuyer sur des noms connus pour son lancement. Maintenant que l'Apple Watch est une machine bien rodée, la présence ou plutôt l'absence de ces apps a moins d'importance.

C'est d'autant plus vrai qu'avec le temps, les usages de l'Apple Watch se sont resserrés. La montre est pratique pour les notifications, le suivi de l'activité physique, éventuellement pour obtenir rapidement une information (transports, rendez-vous…). Moins pour consulter des photos, pour tweeter, pour faire du shopping.

Snowy, le client tiers pour Spotify qui n'est jamais sorti.

Apple voudrait bien aussi que l'on utilise sa montre comme un baladeur connecté : la Series 3 est devenu un client Apple Music, après tout. Spotify pourrait aussi rejoindre la fête, après avoir pris sous son aile le développeur de Snowy, une app tierce (lire : L'application Spotify pour l'Apple Watch pourrait faire du bruit à la WWDC).

Comme quoi, les grands éditeurs s'intéressent toujours à l'Apple Watch… pour peu qu'ils y trouvent un intérêt. On observe plutôt une rationalisation de l'offre d'applications, plus en phase avec l'utilisation réelle de la montre. Cela ne doit pas exonérer Apple de faire son travail : le constructeur doit ainsi poursuivre « l'autonomisation » de l'Apple Watch, en réduisant toujours plus les liens qui retiennent la montre à l'iPhone.

Tags
avatar Rodri31 | 

J'étais le premier à critiquer la décision d'instagram mais en fait c'était insupportable de regarder les photos sur le poignet que tu dois lever en permanence. Sur la watch il faut des apps avec des trucs qu'on peut voir en 1 coup d'œil.

avatar thebarty | 

@Rodri31

Exactement.
Il y a plein de choses intéressantes à utiliser sur l’AW, mais pas n’importe lesquelles.
Beaucoup ont sauté sur la visibilité du device en proposant des choses pas du tout adaptées.
Il est normal que seules les apps adaptées à ce type de support perdurent.

avatar totonix | 

Si Apple ouvre la possibilité de personnaliser des cadrans -> succès garanti.
C'est quand même le truc le plus important pour une montre non ?
Mais bon c'est Apple...

avatar shaba | 

@totonix

Ils ont surtout peur de voir pulluler les copies de cadran Rolex et autres marques de luxe, à l’instar de ce qui se passe chez la concurrence.

avatar ifranz67 | 

@shaba

Ça c’est facile à contrôler : les app doivent être soumise à Apple ! Ça réglerait cette question. A mon avis on y viendra mais Apple est pragmatique et prend son temps pour la meilleure expérience possible !

avatar ya2nick | 

@totonix

Le succès est déjà là il me semble.
Les cadrans proposés sont déjà suffisant et suffisamment personnalisable.
Un peu plus de cadran n’apporterai pas grand chose.

S’il manque un truc, c’est de bon casual game pour quand on passe 2h dans les transports sans son iPhone.

avatar Malouin | 

@totonix

Non non et non ! J’ai une APPLE Watch depuis son lancement... les cadrans sont la marque d’Apple ! Pas de vulgaires copies...

avatar 0MiguelAnge0 | 

@totonix

Fais travailler un peu ta cervelle: combien de temps il faudra avant qu’Apple laisse passer par mesgarde une face watch copiée d’une marque quelconque? Et qui se prendre un procés aux fesses???

Car c’est la première chose sur lesquelles vont se ruer les devs car ils savent qu’il y a de la demande...

avatar ezeta | 

@0MiguelAnge0

N'importe quoi.
C'est le même problème que sur l'Apple store ou n'importe quel forum. Si un usager (développeur) utilise mal la fonction, c'est lui qui trinque (a partir du moment ou Apple applique un process de modération correct, c'est à dire qui permette au minimum aux utilisateurs de notifier Apple sur un problème, et qu'il en tienne compte).

La Pebble permettait pléthore de cadrans, et c'était super. Il y avait pas mal de contrefaçons, qui ont soit été retirées à la demande de la marque concernée, soit laissés parce que peu populaire.

Apple peut très bien ouvrir les vannes des cadrans tout en imposant une guideline graphique qui permette de garder l'identité de la montre: c'est exactement le cas des applications iPhone où les menus et plein de choses sont normées.
Sur la montre ça pourrait obliger à utiliser certaines couleurs prédominantes, et un fond noir (pour cet effet écran sans bord).

avatar Moumou92 | 

@ezeta

On va vite se retrouver avec des milliers de cadrans de mauvais gout... pour moi apple a raison d’interdire les cadrans tiers, bien trop compliqué à gérer... sans parler que des cadrans immondes entacheraient l’image de marque d’Apple...

avatar fte | 

@Moumou92

Le mauvais goût n’est pas illégal, ni interdit.

avatar Moumou92 | 

@fte

Et bien il devrait...

Apple n’a certainement pas envie que son image soit associée à n’importe quelle faute de goût...

avatar fte | 

@Moumou92

Mac Pro poubelle ?
Cadran Mickey ?
Souris cul par dessus tête sur le bureau autrement nickel, pour la recharge ?
Pencil iPad pelle à tarte encore pour la recharge ?

Et je ne vais même pas évoquer le skeumorphisme faux cuir.

avatar Moumou92 | 

@fte

« Mac Pro poubelle ?
Cadran Mickey ?
Souris cul par dessus tête sur le bureau autrement nickel, pour la recharge ?
Pencil iPad pelle à tarte encore pour la recharge ?

Et je ne vais même pas évoquer le skeumorphisme faux cuir."

Le ma pro est magnifique, comme le cadran Mickey que j’adore aussi...

La souris je te l’accorde, pas pratique mais de la à parler de mauvais goûts...

Le pencil est super pratique à recharger partout... et le skeulorphisme était à la mode à l’époque...

Bref, aucune trace de mauvais goût chez Apple jusqu’à aujourd’hui... pourvue que ça dure!

avatar fte | 

@Moumou92

Le mauvais goût est dans l’oeil de celui qui regarde. Nulle part ailleurs.

avatar dscreve | 

Pour un développeur, c’est très compliqué de sortir du sentier battu des applications de tracking d’activité et de ce côté là, les applications de base occupent une place prépondérante. On n’a pas encore trouvé la killer app de ces outils

avatar fredsoo | 

@dscreve

Peut être qu'il n'y en a pas... a part donner l'heure...

avatar Arcetnathon | 

J utilise mon AW tous les jours, et j utilise aucune appli :S

avatar julnaref | 

@Arcetnathon

Pareil.
Et puis j’ai la première Apple Watch, les applications sont tellement lentes à charger que c’est inutilisable.

avatar whocancatchme | 

Parfois pour rigoler je me dis "allez je tente de faire ça sur ma montre" et quel rigolade ! C'est juste inutilisable, la montre se met en veille en général avant d'avoir ouvert l'application... parfois j'utilise shazam pour le kiffe. Je pense qu'on prendrait une claque avec une série 3

avatar julnaref | 

@whocancatchme

Je pense aussi, mais sur ce type d’appareil, je vois pas l’interêt pour moi « d’upgrader » avec une plus récente...

avatar Powerdom | 

@Arcetnathon

Pareil 😎

avatar lepoulpebaleine | 

« On observe plutôt une rationalisation de l'offre d'applications, plus en phase avec l'utilisation réelle de la montre. »

C’est tout à fait ça.

Écouter de la musique via une AW c’est juste impeccable (à vrai dire, j’imagine, car je n’en ai pas). Elle arrive dans tes écouteurs et l’expérience utilisateur est exactement la même qu’avec un iPhone.

Mais typiquement regarder des photos, c’est franchement bidon sur un écran d’environ 4cm de côté.

À chaque appareil ses usages.

avatar xDave | 

@lepoulpebaleine

Amen

avatar NikoLeGaulois | 

Quand je vois que je n'ai jamais réussi à faire fonctionner l'application messenger sur ma Série 3 😟

avatar whocancatchme | 

L'astuce qui marchait pour moi (quand je pouvais encore l'ouvrir sur ma 0) c'était d'aller dans les régalges de l'app messenger (sur iphone dans messenger->réglages-> apple watch), et de changer le contenu d'une réponse rapide, puis de relancer sur la watch... ( j'avais trouvé ça sur un forum)

avatar NikoLeGaulois | 

Bonjour, merci de l'astuce. Je vais essayer ça. En espérant que ça fonctionne.

avatar Lestat1886 | 

Les applications sont très peu utiles en fait sur la Watch. Les complications suffisent amplement. Je vois rarement l’écran du nuage d’application personnellement et c’est surtout pour lancer l’app Exercice. Il y a sûrement d’autres applications utiles (chronometre et minuteurs, controle de caméra , gps au poignet,par exemple) mais il faut que celles-ci soient adaptées à une utilisation au poignet.

Par contre il manque encore quelques apps qui pourraient en bénéficier comme Spotify

avatar LisbethSalander | 

Les app natives sont parfaites. Écouter la musique avec AirPod sans l’iPhone pour le sport ou se balader sans sortir l’iPhone du sac à main. Les seuls applis que j’utilise sont celles du train, aéroport de Lyon , et les autres très secondaires.
C’est donc cohérent .

avatar reith | 

Uniquement téléphone à la place de l'Iphone, recevoir des phones, des SMS, des MMS avec messagerie à synthèse vocale...
tout le reste n'a strictement aucun intérêt pour moi mais c'est vrai quelques cadrans un peu plus beaux ne serait pas un luxe ...
enfin sur l'AW3 à quoi sert le bluetooth : il tourne en boucle et ne trouve rien ...

avatar Malouin | 

@reith

Pour critiquer il faut en posséder une ! Le BT marche parfaitement ! Il sert notamment à appareiller un casque quand tu vas courir...

avatar fte | 

@Malouin

"Pour critiquer il faut en posséder une ! "

Faux. On peut critiquer quand on veut. Liberté d’expression.

avatar asheden | 

@fte

« On peut critiquer quand on veut »
Paye l’intérêt de ta critique quand tu connais rien du produit dont tu parle. Plus constructif, tu meurs mais la liberté d’expression est au dessus de tout. C’est d’ailleurs pour ça que les fake news existent :)

avatar fte | 

@asheden

"Paye l’intérêt de ta critique quand tu connais rien du produit dont tu parle. "

Tu confonds posséder et connaître. La pertinence d’une critique dépend plus de l’un que de l’autre. Mais c’est évidemment plus facile d’attaquer sur la base de l’autre que de l’un.

avatar asheden | 

@fte

Il me semble qu’on ne peut pas mieux connaître que lorsqu’on possède. Ce débat m’a l’air stérile ^^

avatar fte | 

@asheden

"Il me semble qu’on ne peut pas mieux connaître que lorsqu’on possède."

Il me semble que tu te trompes.

Mais qu’importe ! Je note que tu n’exclues pas qu’on puisse bien connaître ce qu’on ne possède pas, à défaut de mieux connaître. Il semble donc qu’on soit au moins partiellement d’accord.

Possèdes-tu tous les outils de ton métier ? Les connais-tu bien ?

Faut-il dormir avec pour vraiment parfaitement connaître ? (Au sens biblique de connaître.) Où place-t-on la limite en dessous de laquelle critiquer est inapproprié ?

avatar user | 

@fte

Oui d’ailleurs Coluche disait, « les avis c’est comme les trous du cul, tout le monde en a un »

Faut-il donc avoir une certaine pertinence dans le propos, sinon, c’est juste inutile, et de la perte de temps

Et en effet, pour être plutôt légitime à donner son avis sur un produit, une fonction, en avoir l’expérience peut avoir pas mal de sens, en effet.

Le reste...

avatar fte | 

@user

"en avoir l’expérience"

Certes.

Sauf qu’il n’était pas question d’expérience, mais de possession. Il n’y a pas de connection directe entre les deux.

Ça percute mal le samedi, on dirait.

avatar Bruno de Malaisie | 

@fte

“"en avoir l’expérience"

Certes.

Sauf qu’il n’était pas question d’expérience, mais de possession. Il n’y a pas de connection directe entre les deux.

Ça percute mal le samedi, on dirait.”

Tu l’as dit. Tu as du mal ce samedi on dirait en effet...
Pas de connection entre possession et expérience?
C’est parce que tu possèdes quelque chose que tu
as l’expérience de son utilité.
Ce qui permet d’émettre un avis éclairé.
Avoir une Watch te permet d’avoir un avis éclairé.
Pour revenir sur un autre de tes commentaires, le fait d’avoir plusieurs voitures te permet de donner un avis sur ces dernières, en tant que conducteur, passager etc mais pas sur le moteur thermodynamique, ni sur le target des amortisseurs, (à moins que tu en aies des compétences techniques)
Mais dans ce cas, on n’est plus dans le même cadre.

avatar fte | 

@Bruno de Malaisie

"C’est parce que tu possèdes quelque chose que tu
as l’expérience de son utilité. "

Absolument pas.

Possession et usage ou expérience ne sont pas liés. Possession pourrait éventuellement être un facilitateur, mais j’ai eu à de nombreuses occasions la preuve que ce ne sont pas les gens qui possèdent voire qui utilisent qui ont la meilleure connaissance de leurs joujoux. Ceux qui les étudient et réfléchissent dessus, beaucoup plus.

Exemple. Quelqu’un ayant travaillé dans le monde Mac, et qui aurait depuis quelques mois dépanné un nombre obscène de machines pourries par High Sierra. Ce quelqu’un aurait migré sur Windows depuis quelques temps déjà, et ne possèderait aucun Mac sous High Sierra, et d’ailleurs qu’une seule vieille machine éligible, inutilisée depuis des mois. Je te prie de croire que cette personne a une intime connaissance de cette merde d’High Sierra, et une trop grande expérience d’utilisation et dépannage. Je pourrais continuer l’exemple en parlant des MacBook touchbar... mais ce serait cruel.

Parfois on ne possède pas quelque chose pour d’excellentes raisons très informées.

Je comprend cependant l’amalgame possession et en causer. C’est tellement plus facile de faire taire quelqu’un ainsi que de réfléchir et d’avoir un vrai argument.

avatar Bruno de Malaisie | 

@fte

Possession et curiosité intellectuelle dans ce cas.
J’ai un vieux MBP 2009 que je n’utilise que pour la synchro de mes iDevices.
Sur lesquels je travaille tous les jours...

avatar fifounet | 

@fte

« C’est tellement plus facile de faire taire quelqu’un ainsi que de réfléchir et d’avoir un vrai argument »

L’argument de ne parler que de sa petite expérience n’en est pas vraiment un. Au même titre que de posséder ce que l’on juge.

avatar fte | 

@fifounet

"ne parler que de"

Whataboutisme.

Quel est le rapport avec le fait de tenter de faire taire quelqu’un ?

avatar Bruno de Malaisie | 

@fte

La liberté d’expression n’a rien à voir avec parler / écrire sans savoir.

avatar fte | 

@Bruno de Malaisie

"sans savoir"

Ce n’est ni démontré, ni d’ailleurs l’angle de l’attaque initiale.

Il était question de possession. Puisque je possède plusieurs voitures, suis-je qualifié à discuter de thermodynamique et des technologies des moteurs à explosion ? Ajoute la tondeuse à gazon, suis-je encore plus qualifié ? Ou avoir fait physique à l’université me qualifie mieux à parler thermodynamique ?

Je vais le dire autrement, puisque tant de gens semblent avoir du mal à saisir le fond de mon commentaire. Cette tentative de réduire au silence est ridicule, et se base sur un argument imbécile pour la légitimer. Imbécile est le concept central. Est-ce plus clair ainsi ?

avatar fifounet | 

@fte

« Je vais le dire autrement, puisque tant de gens semblent avoir du mal à saisir le fond de mon commentaire. Cette tentative de réduire au silence est ridicule, et se base sur un argument imbécile pour la légitimer. Imbécile est le concept central. Est-ce plus clair ainsi ? »

Ou le moment où la suffisance en devient gerbative ... oui oui je sais ce mot n’existe pas.

avatar fte | 

@fifounet

Et ?

C’est mieux ou pire que de refuser à quelqu’un de s’exprimer ?

avatar lepoulpebaleine | 

@Malouin

Sauf que c’est souvent parce que l’on a trop de critiques en tête que l’on en possède pas. 🤪

avatar fte | 

@lepoulpebaleine

Quoi ?!

Tu voudrais dire que certaines personnes n’achèteraient pas un produit en toute connaissance de cause ?!

CONCEPT RÉVOLUTIONNAIRE ! 😂

avatar JOHN³ | 

Le seul développeur qui devrait vraiment travailler à améliorer l’Apple Watch c’est Apple. Elle a été faite pour de nouveaux usages, et des choses plus ou moins invisibles (débrouillage, podomètre, analyse du taux de sucre peut être un jour etc)

Déporter une application comme Instagram ou Euronews n’a aucun intérêt il manque l’essentiel.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR