Des Lego hantés grâce à ARKit

Mickaël Bazoge |

Lego poursuit sa conquête de la réalité augmentée avec de nouveaux sets de briquettes « Hidden Side ». Il s’agit de 8 maisons « hantées » à construire, puis à visiter avec l’application compagnon. Si les constructions n’ont rien d’effrayantes à première vue, les regarder au travers de l’app en révèle alors tous les mystères : des fantômes virtuels apparaitront alors, tout comme des énigmes et des petits jeux.

@TechCrunch

Ces sets, dont les prix oscilleront entre 20 $ et 130 $, seront disponibles dans le commerce à partir du mois d’août. Lego capitalise ici sur les développements entrepris pour AR Playgrounds, une app (et des sets) disponible depuis décembre dernier (lire : Lego AR Playgrounds : les briques physiques et virtuelles s’emmêlent).

@Lego.

Le constructeur danois, qui utilise ici les technologies d’ARKit pour donner vie à ses figurines, est souvent invité par Apple à présenter ses trouvailles virtuelles sur les scènes des keynote. AR Playgrounds avait ainsi eu les honneurs d’une démonstration durant la WWDC.

Tags
avatar John McClane | 

J’avais acheté ce genre de Lego pour mon fils, mais au final je me suis rendu compte que cela lui faisait passer davantage de temps sur un écran que sur ses jouets physiques. Alors que justement l’intérêt des jouets physiques, pour moi, est de ne pas être devant un écran.

avatar zzBoibes | 

@John McClane

C’est exactement ce que je me disais.
Ça peut brider l’imagination des enfants qui ont un effet « TV » là ils devaient eux-mêmes imaginer les histoires.
Je ne suis vraiment pas convaincu de toutes ces applications de la réalité virtuelle pour le jeu. Je pense que ça va faire comme les TV 3D : pshit.

avatar corben | 

Quand j’étais gamin on savait s’amuser avec des Lego et des Playmobil

C’était du temps de jeu hors écran (donc pas devant la télé)

Les parents devenus trop connectés ont peut être oublié comment c’était sympa de divertir un enfant sans devenir dépendant de la technologie

CONNEXION UTILISATEUR