Google lance la deuxième génération des Glass pour les entreprises

Mickaël Bazoge |

On n’en voudra à personne d’avoir oublié que les Google Glass existaient toujours… mais plus pour le grand public. Alphabet a en effet poursuivi plus discrètement l’aventure avec un modèle à destination des entreprises (lire : Google recolle les morceaux de Glass pour les entreprises). Manifestement, ces lunettes de réalité augmentée intéressent le monde professionnel, puisqu’une seconde génération des Glass Enterprise Edition est désormais disponible.

Le principe reste le même. Il s’agit toujours de fournir aux opérateurs des informations pertinentes dans le cadre de leur travail : listes de tâches, instructions à suivre, envoi de photos ou de vidéos d’inspection… Cette nouvelle version des Glass se veut plus rapide, plus autonome et plus efficace.

L’appareil fonctionne avec une puce Snapdragon XR1, la dernière plateforme en date de Qualcomm pour la réalité augmentée et la réalité virtuelle. La puce est cadencée à 1,7 GHz et elle est gravée en 10 nm. Elle est secondée par 3 Go de RAM et 32 Go de stockage, la batterie est d’une capacité de 820 mAh (à recharger via l’USB-C).

Les informations s’affichent dans un écran de 640 x 360. Rayon connectivité, on a droit à du Wi-Fi 5 (802.11ac) et au Bluetooth 5.0. L’appareil photo est de 8 mégapixels, il allume toujours une diode LED quand il s’active. Les lunettes sont résistantes à l’eau et à la poussière. Pour l’occasion, Google a noué un partenariat avec l’opticien Smith Optics pour concevoir des montures adaptées à différents milieux de travail.

Rayon logiciel, les Glass E2 se contentent d’Android 8 (Oreo), mais s’appuient sur le Snapdragon X1 pour propulser des fonctions d’intelligence artificielle afin d’améliorer l’autonomie. Après deux années passées au sein de X, le labo « moonshots » d’Alphabet, Glass s’envole désormais vers Google où l’attend une commercialisation plus large.

Il n’est cependant pas question d’acheter cet appareil sur le Play Store : il demeure un produit pour les entreprises, c’est pourquoi il faut contacter les équipes de vente de Google. Le prix du dispositif est fixé à 999 $.

avatar vlsf1 | 

J’ai du mal à voir des applications grand pu lic de toutes façons, pour l’AR en général. On nous a promis une révolution il y a pas mal d’années mais l’application grand public la plus concrète a été IKEA Places, et on achète pas un canapé tous les jours.

avatar lil0 | 

Si je devais comparer le monde dans lequel vivait mes grands parents et celui dans lequel vivront probablement mes petits enfants je dirais que la RA va autant changer les choses que l'ont fait l'interface graphique et la souris (merci Xerox PARC) tandis que l'IA va autant changer les choses que l'a fait l'informatique (dans le cas d'une technologie mature de l'IA)

avatar webHAL1 | 

@vlsf1
« J’ai du mal à voir des applications grand pu lic de toutes façons, pour l’AR en général. On nous a promis une révolution il y a pas mal d’années mais l’application grand public la plus concrète a été IKEA Places, et on achète pas un canapé tous les jours. »

Je partage ton avis. La Réalité Augmentée n'a toujours pas fait ses preuves auprès du grand public, et rien n'indique que ça va être le cas ces prochaines années. La seule application ayant vraiment fait parler d'elle a été Pokémon Go, et elle est sortie il y a déjà près de 3 ans.
On retrouve un schéma très similaire à ce qui s'était passé avec la Réalité Virtuelle, qui devait aussi tout balayer il y a 20 ans. C'était un eldorado annoncé, tout le monde s'y précipitait, le _Virtual Boy_ de Nintendo ou "l'expérience" _Second Life_ préfiguraient l'avenir en marche. Au final, ça n'a de loin pas décollé comme "ça aurait dû"... Ça s'est même clairement cassé la figure ! ^_^
Par contre, dans le monde professionnel je ne doute pas qu'il y a un potentiel intéressant pour la Réalité Augmentée. Dans des niches bien sûr, mais je pense que ça peut apporter des choses très valables.
Je pense aussi qu'on verra quelques applications grand-public l'utiliser de manière plus ou moins appuyée (tu as donné un exemple avec Ikea), mais ça ne sera pas la "révolution" annoncée.

avatar jazz678 | 

@webHAL1

« et rien n'indique que ça va être le cas ces prochaines années. »

D’habitude tu n’attends qu’il y ait des éléments tangibles pour te lancer dans tes affirmations à l’emporte-pièce.
Ça ne te freine absolument pas pour prédire le succès d’un produit.

Le Fold est un exemple récent

avatar reborn | 

@CLang

Plutôt intelligent

Cela pourrait être plutôt intelligente aussi

?‍♂️

avatar Giru | 

C’est amusant comme ce qui s’annonçait comme le futur il y a quelques années semblent aujourd’hui si dépassé. C’est un produit de niche, probablement encore bien plus réduit que ce que semble présenter la dernière vidéo de Google. Et tant mieux...

Autant améliorer les lunettes de personnes qui en ont le besoin : pourquoi pas. Forcer les autres à en porter est une idée ridicule.

avatar Bigdidou | 

@Giru

« C’est amusant comme ce qui s’annonçait comme le futur »

Eh bien, à mon avis, elles l’annonçait trop avec un software et des processeurs pas encore prêt.

Je ne pense pas que ce soit une techno vouée être confidentielle. Elle a raté son enter, mais maintenant que la RA commence à être sérieusement là, avec des outils sérieux de développement, des processeurs plus adaptés, il faut voir.
Pour l’instant, le matériel de RA qui est utilisé par exemple en chirurgie est vraiment lourd et encombrant.
Juste ces petites lunettes, y a pas photo...

Non, non, moi je pense qu’il faut prendre cette news très au sérieux.

avatar macosZ | 

C’est très utilisé dans le monde pro

On a une belle boîte en France qui fait un produit avec des glass pour la maintenance industrielle et la santé www.ama.bzh

avatar Nesus | 

Ça doit être très désagréable à porter vu qu’elles ne sont pas équilibrées (les porteurs de lunettes quotidiennes savent de quoi je parle). Sinon ça reste un doux rêve. Sauf que toutes les études scientifiques ont démontrer que notre cerveau est incapable de gérer autant d’informations et donc ça ne sert à pas grand chose, voire rien.

avatar Bigdidou | 

@Nesus

« Sauf que toutes les études scientifiques ont démontrer que notre cerveau est incapable de gérer autant d’informations et donc ça ne sert à pas grand chose, voire rien »

Autant d’informations que quoi ?
Il y a plusieurs aspects que tu ignores :
- d’une part la nature informations que tu ajoutes, comment tu le fais joue un rôle essentiel (je te renvoie à des études en chirurgie : il y a par exemple un truc tout à fait intéressant qui vient de sortir à propos de l’utilisation de la RA pour la cholecystectomie sous cœlioscopie).
- la réalité augmentée ne sert pas nécessairement à ajouter de l’information, mais à focaliser sur l’information importante ou pertinente (aider à repérer mieux des structures anatomiques, par exemple).

Donc, ça peut être très utile, ou, c’est vrai, totalement contre productif en créant une distraction délétère.
Une chose est sure : la mise en place de la RA demande certainement une grande expertise, des moyens, des études, mais la balayer d’un revers de mains, c’est un peu absurde.

En psy, il y a déjà des outils de réalité virtuelle encore très basiques, on pourra les compléter de façon très utile en thérapie d’exposition pour les phobies d’objets (animaux compris), par exemple. Dans un environnement réel, avec une totale liberté de mouvement, ça ouvre de grandes possibilités.
Ou pour des trucs d’exposition au craving en addictologie. Top.
Pour les troubles cognitifs, il y a des tas d’applications potentielles.
Dès que des trucs comme ça sortent, je me forme et je les mets en œuvre.

avatar webHAL1 | 

@Bigdidou
« Une chose est sure : la mise en place de la RA demande certainement une grande expertise, des moyens, des études, mais la balayer d’un revers de mains, c’est un peu absurde. »

Tout à fait d'accord.
Le potentiel existe. Par contre, je pense que le côté "ça va être une révolution" (un dès cheval de bataille de Tim Cook, par exemple) est clairement exagéré. Pour ma part j'observe quelque chose de similaire dans mon domaine avec l'Intelligence Artificielle, qui génère des fantasmes totalement démesurés !

avatar Brice21 | 

@CLang

Dans le même genre survendu il y a l’informatique quantique.

avatar Bigdidou | 

@webHAL1

« j'observe quelque chose de similaire dans mon domaine avec l'Intelligence Artificielle, qui génère des fantasmes totalement démesurés ! »

Dans mon domaine, non. C’est tout l’inverse.
L’IA, c’est l’Arlésienne. Chaque avancée crée de nouveau problèmes et de nouvelles limites, à chaque tentative d’application, on s’aperçoit qu’il faut de toute façon un contrôle humain derrière.
Sur le plan des applications concrètes, elle reste du domaine de l’expérimentation et de la recherche sans que personne puisse garantir que ça donnera quelque chose un jour.
La RA (et même la RV) sont elle utilisées de façon très concrètes dans de multiples domaines et leurs champs d’application ne cessent d’augmenter. La recherche appliquée et clinique sont très actives avec des débouchés très concrets.

avatar webHAL1 | 

@Bigdidou
« Sur le plan des applications concrètes, elle reste du domaine de l’expérimentation et de la recherche sans que personne puisse garantir que ça donnera quelque chose un jour. »

Tout à fait.
Ceci dit, dans l'informatique il est rare que quelque chose soit totalement abandonné. Donc on peut par exemple imaginer que les développements autour de l'Intelligence Artificielle de notre application de messagerie préférée seront probablement réutilisés, même si elle ne parvient jamais à écrire nos messages à notre place. ;-)
Et selon moi c'est ce qui va peu à peu se passer pour la Réalité Augmentée. Les illusions quant au raz-de-marée que ça devait être vont gentiment retomber, et c'est une technologie qui va se concentrer sur des domaines spécifiques, comme la Réalité Virtuelle.

« La RA (et même la RV) sont elle utilisées de façon très concrètes dans de multiples domaines et leurs champs d’application ne cessent d’augmenter. La recherche appliquée et clinique sont très actives avec des débouchés très concrets. »

Mmhhh, oui, mais il me semble que ça reste cantonné à des niches. Il y a des débouchés concrets, je ne le nie en aucun cas, mais on est loin d'une révolution qui bouleverserait la vie du grand-public. C'est cela que je voulais souligner.

avatar Bigdidou | 

@webHAL1

« mais on est loin d'une révolution qui bouleverserait la vie du grand-public. »

Faut admettre qu’en dehors de niches professionnelles, y a pas grand chose.
Me concernant, ça tombe bien : j’ai pas l’impression que le fait qu’on augmente ma réalité me rendrait plus heureux.

avatar webHAL1 | 

@Bigdidou
« Faut admettre qu’en dehors de niches professionnelles, y a pas grand chose. »

Non, mais bon, ce n'est pas la première fois qu'on nous annonçait un bouleversement de nos habitudes et qu'au final ça fait plouf. ;-)
Il y a 25-30 ans typiquement, on nous disait que saisir du texte avec un clavier serait bientôt de l'histoire ancienne. En 2019, malgré les efforts d'Apple pour faire de ses claviers virtuels et physiques un cauchemar à utiliser (^_^), je dirais que le 99% du texte saisi sur un ordinateur se fait toujours par ce biais.

« Me concernant, ça tombe bien : j’ai pas l’impression que le fait qu’on augmente ma réalité me rendrait plus heureux. »

Special offer: enlarge your reality! ?

avatar Bigdidou | 

@webHAL1

« Il y a 25-30 ans typiquement »

Oui, je suis tombé sur un vieux science et vie qui parlait de la vie en 2020.
Nous devrions nous déplacer en trains par sustentation ou avoir des scooters volants.
Le plus rigolo, ce sont nos lunettes capables de recevoir directement... les fax :D
Rien sur internet.
Les « futurologues » des années 80 et même 90 semblent n’avoir rien vu venir de la révolution numérique et leurs chimères, eh bien, restent des chimères.

avatar Bigdidou | 

@CLang

« Par contre sur des évolutions purement techniques les roadmap à 5 ans sont en général pas trop mal. »

Oui, je pense que si je crois pas trop à l’intrusion de la RA et de la RV dans notre vie quotidienne, c’est parce que j’ai pas trop envie que ça arrive. J’en ai bien conscience ;)
Pour le boulot, c’est different. Mais le boulot des uns devient le quotidien des autres...

avatar webHAL1 | 

@Bigdidou
« Oui, je suis tombé sur un vieux science et vie qui parlait de la vie en 2020. »

Ah ah, c'est toujours particulièrement amusant de se replonger dans ce genre de "prédictions". :-D
Dans le même genre il y a le futur selon certaines grandes sociétés, typiquement Microsoft, IBM ou Samsung. Regarder avec le recul ce qu'ils "promettaient" est instructif.
Il faut toujours garder à l'esprit que ce qu'ils annoncent est biaisé, car :
"On travaille sur le futur qui va selon nous se concrétiser".
Par conséquent :
"Le futur qui va se concrétiser est (forcément) celui sur lequel on travaille".
Donc :
"C'est ce futur qu'on vous vend".

Sauf que dans bien des cas, malgré des sommes astronomiques dépensées, ça ne se passe pas du tout comme ça. :-)

avatar Nesus | 

@Bigdidou

Excusez moi. D’abord merci de ne pas me tutoyer. C’est très déplaisant, je n’ai absolument pas souvenir que nous soyons proche.
Deuxièmement, j’ai regardé la vidéo de présentation, je vous ai lu et j’arrive pas à voir le rapport entre ce que vous écrivez et ce qui est montré.
Si l’idée est de dire que cet outil fait différemment avec un autre usage me ferait changer mon avis, la réponse est probablement.

Les informations dont je parle, son dans la vidéo. Un carré dans le champs de vision, mais hors celui de l’attention.

avatar Nesus | 

@CLang

Non. C’est bien de faire ses propres règles, sauf que la base c’est quelles soient partagées. La politesse ce n’est pas changeant en fonction du support.
Ça fait que 20 ans que je suis sur des forums...

Vous avez votre réponse.
Je ne suis pas non plus obligé de faire votre éducation. Si vous ne vous « intéressé à rien », évitez de partir du principe que c’est votre interlocuteur qui a tort parce que votre avis est contraire.
Et non, je ne passe pas ma vie à noter toutes mes lectures pour pouvoir avoir raison face aux indigents de macg ou d’ailleurs. Vous auriez fait deux secondes un recherche sur le premier moteur de recherche qui passe vous auriez évité le ridicule.

avatar Bigdidou | 

@Nesus

Le tutoiement est de règle dans ce genre de forums.
Quand ça m’est demandé gentiment parce que ça dérange vraiment, je veux bien m’astreindre au vouvoiement si je m’en rappelle.
Quand c’est juste une demande du genre « on n’a pas élevé les cochons ensemble » pour marquer un dédain qui masque je ne sais quoi, tu t’imagines bien qu’elle termine à un endroit où t’aurais aucune envie d’aller la chercher.

« je vous ai lu et j’arrive pas à voir le rapport entre ce que vous écrivez et ce qui est montré. »

Et moi, je ne ne vois pas le rapport entre ça et ce que j’ai écris en réponse à ton affirmation « la RA ça ne sert à rien ».
Ben si, ça sert à plein de choses.
Il me semblait l’avoir écrit gentiment, d’ailleurs.
Et oui, bien sûr que le cerveau est saturé par trop d’informations, pas besoin « d’études scientifiques » citées de façon mystérieuse et floue. T’es le genre de gars qui a besoin d’ »études scientifiques » pour savoir que les girafes, ça sent mauvais ?
Un challenge de la RA c’est justement de nous aider à focaliser l’information importante au bon moment parmi tout le bruit : où est le bon chemin, où sont le bon tuyau, le bon bouton, l’indication ou le paramètre dont j’ai besoin parmi tous ceux que j’ai à ma disposition.
Il s’agit pas vraiment pour un pilote d’afficher une choucroute ou à un chirurgien de placer un nain de jardin virtuel sur le champs opératoire pour faire joli.

avatar Nesus | 

@Bigdidou

C’est bien de me faire dire des choses que je n’ai pas dites.

Ou ai-je écris que la réalité augmentée ne servait à rien ? L’article parle de la réalité augmentée ou de Google glass ? Il y a un contexte à ce que j’écris. Je ne parle que des usages qui nous sont montré des Google glass.

Sinon j’aime beaucoup Skyguide, mais ça n’a pas grand chose à voir avec mon premier poste...

Donc je recommence, vu l’utilisation qui nous est montré, ça (les google glass,qui sont le sujet de l’article) ne sert pas à grand chose, voire à rien.

Maintenant, je constate qu’apparemment il n’y a pas que les cours d’éducation que vous avez raté. Ceux de lecture aussi semble avoir été fait un peu par dessus la jambe.
Mais rien de grave, j’avais du temps à perdre aujourd’hui, je vous excuse donc.

Ps : effectivement nous n’avons pas gardé le cochons ensemble.

avatar Bigdidou | 

@Nesus

« Maintenant, je constate qu’apparemment il n’y a pas que les cours d’éducation que vous avez raté. Ceux de lecture aussi semble avoir été fait un peu par dessus la jambe. »

Bof rhétorique classique ad hominem quand on a zéro fond. C’est sensé impressionner, ou c’est juste pour faire pitié ?
Sinon, je comprends bien ce que je lis.
Quand je comprends mal, c’est que c’est mal écrit ou mal pensé.
Dans tes posts, c’est les deux.
Quant aux cours d’éducation, non, j’en n’ai pas eu, mais je m’aperçois que j’ai évité le pire, du coup.

Tu te rends compte que tu arrives à insulter des gens à propos des Google glass ?
Tu fais quoi quand il y a un vrai enjeu ?

avatar Nesus | 

@Bigdidou

Ahaha merci j’ai bien ri ?

avatar Bigdidou | 

@Nesus

« Ahaha merci j’ai bien ri ? »

C’est une très bonne nouvelle.
De mon côté, j’admire l’exploit : insulter ses contemporains dans un contexte qui devrait rester léger tout en leur donnant des leçons de bonnes manière, c’est remarquable.
Et ça donne très envie de fréquenter tes écoles de savoir vivre, mais bon, les cochons, je les élève pas, je les mange.

avatar webHAL1 | 

@Bigdidou

Il existe une solution simple : ne pas répondre aux personnes incapables d'échanger avec le respect approprié à une discussion. :-)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR