Google enterre en douce Daydream, sa plateforme VR

Mickaël Bazoge |

Un mort de plus dans le cimetière de la réalité virtuelle. Lancée en fanfare en 2016, les jours de Daydream sont terminés. La plateforme VR de Google a été notoirement absente des annonces du moteur de recherche aujourd'hui ; au contraire de son prédécesseur, le Pixel 4 ne prend plus en charge les casques Daydream, qui ont d'ailleurs été retirés purement et simplement de la boutique en ligne de Google.

Les futurs appareils Android, qu'il s'agisse des Pixel ou d'autres, ne devraient pas plus supporter cette technologie. Un porte-parole de l'entreprise a confirmé auprès de VentureBeat que Google ne certifie plus d'appareils. En revanche, l'échoppe et l'application Daydream continuent de fonctionner, pour le moment.

Daydream est, ou plutôt était, une plateforme logicielle et matérielle qui, en quelque sorte, succédait au Cardboard, un casque en carton lancé un peu à la blague. Le principe était de glisser un smartphone à l'avant, à l'image du Gear VR de Samsung qui a lui aussi un pied et demi dans la tombe (lire : Daydream : la plateforme VR de Google fait ses premiers pas).

Au fil du temps cependant, il s'est avéré que les limitations inhérentes au système (porter un casque et un smartphone sur la tête) n'était pas « une solution viable à long terme », d'après ce même porte-parole. Google regrette n'avoir pas suscité une plus forte adhésion de sa technologie par les développeurs et les utilisateurs. L'entreprise n'en continue pas moins d'investir dans la VR et surtout, la réalité augmentée dont le potentiel est bien plus intéressant. Ce n'est pas Apple qui dira le contraire

Tags
avatar Furious Angel | 

La VR et l’AR ont un gros potentiel... on entend ça depuis cinq ans mais la VR reste une niche et l’AR n’a toujours que des usages gadget ou très spécifiques.

La tech cherche le next big thing mais on ne réinvente pas la roue toutes les semaines. Les écrans pliables ou doubles, la 3D, l’AR, ce sont des gadgets et ça ne prendra pas.

avatar Nesus | 

@Furious Angel

La VR et l’AR, on nous en parle depuis les années 90. Donc les gars ont, très certainement,commencé à y penser dans les années 70. Il faut se rendre à l’évidence, pour le moment technologiquement, comme à l’époque, ça reste bancale ou hors de prix.

avatar raoolito | 

etonnament il n'y a pas une journée ou un petit bout d'AR ne se glisse pas dans mon univers.. que ce soit pour regarder des planètes la nuit, trouver le chemin de ma banque ou afficher des emojis sur mon visage..
oui, pas une journée sans

avatar jaymcfly | 

@Furious Angel

J’ai l’impression que les mecs se sont dit que ces technologies allaient se vendre elles-mêmes et que le grand public allait sauter dessus après avoir vu quelques films futuristes au ciné, mais non.

avatar Alextech | 

Waw J'attendrais mon cadeau Pixel 4 dans quelque semaines et je le testerai

avatar iftwst | 

Les assistants virtuels par contre ....

Pas forcément besoin d’un écran ou un
Appareil complexe. Juste un flux audio et une connexion internet.

C’est cela le next big thing.

avatar Raph0658 | 

Vu l’évolution côté Google, ça m’étonnerait qu’Apple sorte un casque VR comme l’ont prétendu certaines rumeurs...

avatar broketschnok | 

-patron, Apple est en train de faire de la recherche sur la réalité virtuelle.
-Vite sous sortez-moi n’importe quoi mais vite
....un peu plus tard...
-Mais patron, ça ne marche pas.
-Bon allez, dégage-moi cette merde

avatar p@t72 | 

@broketschnok
chez apple :
patron la concurrence fait des grands écrans!
ça ne marchera jamais...
plus-tard:
vite copions les, jackpot!
toujours chez apple:
patron les concurrents font de la recharge sans fil.
phill : ça sert à rien pff.
plus-tard:
vite copions les, font chier ces cons de clients a réclamer plus de choses!

avatar broketschnok | 

@p@t72

Haha Ui, c’est vrai aussi 😂

avatar sessi | 

CONNEXION UTILISATEUR