Interview : Withings veut devenir le « fournisseur d’appareils qui produisent des données depuis le confort de la maison des patients »

Anthony Nelzin-Santos |

Comme beaucoup d’entreprises du monde de la santé connectée, Withings a traversé l’année 2020 (presque) sans encombre. Bénéficiaire d’un prêt garanti par l’État, l’entreprise française n’a pas recouru au chômage partiel, et connu un beau rebond dès les premiers jours du printemps. Surtout, elle a bouclé une levée de fonds de 53 millions d’euros menée par le fonds néerlandais Gilde Healthcare ainsi que les sociétés françaises d’investissement Idinvest Partners et Bpifrance… qui avait autrefois poussé Withings dans les bras de Nokia.

Withings nourrit de grandes ambitions : embaucher 100 personnes, concevoir « une nouvelle génération de dispositifs connectés qui suivront des biomarqueurs inédits », et surtout développer son activité B2B aux États-Unis. Voilà qui pourrait changer le visage d’une entreprise française essentiellement connue pour ses jolies montres connectées. Va-t-elle délaisser le grand public au profit des professionnels de santé ? Entretien avec Antoine Robiliard, vice-président de Withings Health Solutions.

Antoine Robiliard, vice-président de Withings Health Solutions. Image Withings.

Cette interview menée par téléphone a été éditée pour des raisons de concision et de clarté.


avatar morpheusz63 | 

J'ai parcouru l'article en diagonale quid de lasauvegarde ,protection des données, ou est héberger les data?

avatar Sindanárië | 

@morpheusz63

Ovh ?

avatar morpheusz63 | 

@Sindanárië

Lol vous y connaissez rien, Ovh effectivement c'est suspect mais la ou je suis curieux, c'est de savoir si c'est Microsoft qui gère la data perso des clients, car ils sont spécialiste dans la conservations de la data santé aux usa et dans le monde dic le chinois . La data perso est le nouveau el dorade capitaliste

avatar Nesus | 

@morpheusz63

Dommage, vous auriez vu qu’il parle des USA et donc logiquement, la question n’était donc pas pertinente.

avatar morpheusz63 | 

@Nesus

J'ai lu l'interview ils parlent beaucoup des USA, au niveau de la clientèle, ceux que j'aurais aimer c'est qu'il parlent de technique, de vision du marché, comment ils allaient mettre cela en place, chez qui ? ils hébergent la data, qu'ils parlent de souveraineté numérique, tanpis pour moi j'irais chercher l'info la ou elle se trouvent…

avatar Nesus | 

@morpheusz63

Je comprends que l’information vous semble importante, mais ce n’est pas le sujet.
Ils parlent de leur développement économique et de leur vision du client. Aujourd’hui, ceux sont les USA. Donc la souveraineté numérique, la CNIL et tout autre considération n’a pas d’intérêt. Ils ne font pas ça en France, donc il ne peuvent expliquer quelque chose qu’ils ne font pas.

avatar morpheusz63 | 

@Nesus

C'est moi ou vous qui ne comprenez pas la retranscription? Pas besoin de mâchez l'info comme font certains journaliste, ce que trouve dommage c'estque l'interview n'est pas allez assez en profondeur, en tant que dev j'aurais voulu en savoir plus pour attirer mon attention..Withings font comme les autresattaquer le marché américains pour revenir en force en Europe, je sais pas si c'est judicieux, certains on fait le même pari et sont aller dans le mur..

avatar Nesus | 

@morpheusz63

Donc vous voulez que withing parle une stratégie qu’ils n’ont pas et qu’ils n’auront peut-être jamais.
Ils expliquent bien qu’ils sont là pour s’intercaler entre le professionnelle santé et le patient et que cela n’est pas possible sans une stratégie de prévention de la part de l’état et/ou les acteurs de la santé. Donc pas d’Europe sauf changement législatif. Donc vu que ça ne peut pas aboutir, vous comprenez pourquoi ils ne vont pas plus loin dans la réflexion ? Et donc il est logique que ça ne soit pas un sujet de l’article, puisqu’il n’y a pas de sujet.

avatar Nesus | 

@morpheusz63

Donc vous voulez que withing parle une stratégie qu’ils n’ont pas et qu’ils n’auront peut-être jamais.
Ils expliquent bien qu’ils sont là pour s’intercaler entre le professionnelle santé et le patient et que cela n’est pas possible sans une stratégie de prévention de la part de l’état et/ou les acteurs de la santé. Donc pas d’Europe sauf changement législatif. Donc vu que ça ne peut pas aboutir, vous comprenez pourquoi ils ne vont pas plus loin dans la réflexion ? Et donc il est logique que ça ne soit pas un sujet de l’article, puisqu’il n’y a pas de sujet.

avatar Furious Angel | 

Interview très intéressante. J’ai appris que je suis diabétique il y a moins d’un mois et la santé connectée m’intéresse de plus en plus. J’espère la mesure de la glycémie dans la prochaine Apple Watch par exemple, ce serait une véritable révolution, en prévention comme en suivi médical.

Je n’ai aucun produit Withings mais je trouve ce qu’ils font intéressant, et bien fait. C’est hallucinant de voir que Nokia est encore foiré une transition alors qu’ils avaient une pépite entre les mains !

avatar cherbourg | 

C’est rare qu’une boîte puisse reprendre la main après avoir été rachetée.
Perso, quand j’avais appris pour Nokia, je m’étais dit « Encore une pépite française absorbée à l’étranger 😭 »
Et très vite je ne l’ai pas senti.

avatar Nesus | 

C’est intéressant. Surtout l’idée que certains ne rechargent pas leur montre. C’est tellement une routine pour moi, porteur d’Apple Watch, que je trouve ça amusant. Surtout quand je vois le nombre de produit que je dois recharger. Après je suis clairement un consommateur particulier.
Toutefois, je n’arrive pas à arrêter de penser que si on ne recharge pas un appareil, c’est qu’il ne nous apporte pas réellement quelque chose et donc c’est là que le bas blesse.
Je suis incapable de passer une journée sans mon Apple Watch, elle me rend bien trop de services.

avatar fosterj | 

« Si vous vous mettez à recharger votre montre tous les deux, trois, quatre, ou même cinq jours, la probabilité que vous arrêtiez rapidement est forte. »

Naaaah .. 🤓

avatar fosterj | 

Cela étant cette interview est excellente 🙌

Ce business est positif et passionnant et positif et passionnant ... j’adore

J’aimerais simplement savoir si Withings est aussi fiable que Apple sur les mesures ..

Si quelqu’un a des comparatifs sérieux ..

CONNEXION UTILISATEUR