Swatch : de futures montres connectées « Swiss Made »

Anthony Nelzin-Santos | | 00:06 |  14

Nick Hayek l’a toujours dit : le groupe Swatch ne produira pas de montres connectées si elles ne peuvent pas recevoir la patente « Swiss Made ». Alors que le plus grand horloger du monde sent la pression d’Apple et de Google s’intensifier, il veut se donner les moyens de concevoir une véritable montre connectée suisse d’ici à l’année prochaine.

La Swatch Bellamy, qui intègre une puce NFC. Image Swatch.
La Swatch Bellamy, qui intègre une puce NFC. Image Swatch.

Après avoir tâté le terrain avec une montre capable de payer sans contact et une autre dédiée au suivi des activités sportives, le groupe Swatch compte bien concevoir une « véritable » montre connectée. Et une montre connectée « Swiss Made » : l’horloger s’associe au Centre suisse d’électronique et de microtechnique (CSEM) pour concevoir « un écosystème (…) spécialement conçu pour les besoins des petits objets connectés ».

Le CSEM est un maillon essentiel de la chaine de production horlogère suisse, un haut-lieu de la R&D bénéficiant à toute l’industrie, même s’il possède une relation privilégiée avec son actionnaire Swatch. Il travaille aussi bien sur des composants mécaniques (pièces en silicium, découpe laser, assemblage automatisé, mouvements simplifiés…) que des composants électroniques (circuits intégrés, gestion de l’énergie…).

L’écosystème conçu par Swatch et le CSEM sera bâti autour d’un logiciel développé en Suisse, censé garantir « (une) sécurité et (une) protection absolue des données, grâce à l’indépendance totale et à l’autonomie de l’OS vis-à-vis des géants mondiaux des logiciels, essentiellement américains ». Tel qu’il est présenté, il tiendrait moins du système d’exploitation complet que du firmware, « conçu pour durer » et ne nécessitant « pas de mises à jour régulières ».

Face à l’Apple Watch et aux montres Android Wear, Nick Hayek a toujours défendu une approche moins généraliste, mais moins dépendante de contraintes énergétiques. Par l’intermédiaire de sa filiale Renata, le groupe Swatch a multiplié les dépôts de brevets autour des batteries et de la gestion de l’énergie. Le CSEM est lui spécialiste des systèmes à très basse consommation, et travaille sur les premières implémentations du Bluetooth 5.

Les deux partenaires voient au-delà de la montre connectée, et imaginent faciliter la création d’une industrie suisse des « objets connectés » grâce à leur plateforme logicielle. Le groupe Swatch et le CSEM assurent que les premiers produits issus de leur partenariat, doté d’un budget de plusieurs millions de francs suisses, seront commercialisés à la fin de l’année 2018.

Catégorie : 
Tags : 

Les derniers dossiers sur WatchGeneration

Ailleurs sur le Web


14 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar ovea sam, 11/02/2017 - 01:16 via iGeneration pour iOS

Avec Le produit de La finesse absolue et Le moins énergivore, on touche au sublime 😃

avatar bugman sam, 11/02/2017 - 01:19 via iGeneration pour iOS

"Alors que le plus grand horloger du monde "
Plus gros, peut etre ! Non ?

avatar Ralph_ sam, 11/02/2017 - 03:14 via iGeneration pour iOS

Le problème est que si l'on aime les belles montres, on fait l'impasse sur toutes les connectées...

avatar occam sam, 11/02/2017 - 04:13 via iGeneration pour iOS

Enfin une bonne nouvelle en provenance du groupe Swatch, même si elle arrive très, très tard, peut-être trop tard.

Il y a au CSEM des gens et des idées remarquables. La monoculture ambiante leur a longtemps pompé l'oxygène.
Espérons que Nick fasse, pour une fois, preuve de l'envergure, du courage et de la vision qui caractérisaient son père. Une seule fois, décisive.

avatar Malum sam, 11/02/2017 - 08:23

Le groupe Swatch finaliserait une batterie nettement plus performante. Elle permettrait si je me souviens bien une autonmie de 30 % supérieure.

Au fait Apple aurait vendu au dernier trimestre 6 millions d'Apple Watches soit 67 % du marché écrasant tout sur son passage. Pas mal pour un échec et une des merdasse de cette société.

avatar iVador sam, 11/02/2017 - 12:33 via iGeneration pour iOS

@Malum

C'est comme pour le cinéma en fait. Avoir du succès ne signifie pas être de qualité. Souvent, on voit de grosses daubes en tête du box office. C'est tout simplement parce que les gens ont des goûts de merde.
Hé bien avec l'Apple Watch c'est pareil.

avatar ya2nick sam, 11/02/2017 - 14:13 via iGeneration pour iOS

@iVador

J'adore apprendre que j'ai des goûts de merde...

Pourquoi personne n'est capable de dire: je n'aime pas, ou, je ne comprends pas l'utilité... au lieu de penser que leurs goûts et idées sont universelle ?

avatar Terragon sam, 11/02/2017 - 15:34 via iGeneration pour iOS (edité)

@ya2nick

Je suis tellement en accord avec toi. Certains se prennent pour le nombril du monde en matière de goût.

avatar NerdForever sam, 11/02/2017 - 10:25 via iGeneration pour iOS

Dis donc ça va claquer leur montre! Moi j'aimerai bien un coloris vert pomme pour avoir une Apple Swatch!

avatar l3aronsansgland sam, 11/02/2017 - 11:16 via iGeneration pour iOS

Ils ne sont pas sur la même catégorie de produit du tout. Apple a essayé la montre de luxe et a switch aux montres de sport après avoir vu qu'ils ne pourraient pas percer dans ce domaine. Swatch viserais plutôt la montre connectée grand public (donc pas sport). Ok, tous deux restent des montres connectées, mais la comparaison s'arrête ici.

D'ailleurs c'est dommage de ne pas avoir fait d'article sur le pourquoi et comment Apple a arrêté d'aller en direction de la montre de luxe.

avatar Bruno de Malaisie dim, 12/02/2017 - 07:41 via iGeneration pour iOS

@l3aronsansgland

L'AppleWatch Edition n'était qu'une infime partie de l'iceberg.
La plus grand partie était la montre connectée pour le fitness et les notifications.
Tu en fais un beau de troll...

avatar Thegoldfinger sam, 11/02/2017 - 13:55

Mais bien sûr, ils veulent créer un OS de A à Z pour une montre et rivaliser avec Apple/Google...

Ils comptent sortir leur montre quand ? Dans 3/4 ans ? Un OS ça prends du temps.
Bref encore un énorme décalage de leur envie et la réalité.

avatar ovea lun, 13/02/2017 - 00:32 via iGeneration pour iOS

@Thegoldfinger

«…il tiendrait moins du système d’exploitation complet que du firmware, « conçu pour durer » et ne nécessitant « pas de mises à jour régulières ».»

Pas sur qu'avec toutes ces réserves, loin d'un OS 🍖 et plus près d'un rouage, ils n'arrivent pas avant 2018 à sortir cette fameuse montre ⌚️ ultra fine à l'autonomie réaliste.

La précision des aiguilles,
Le charme de l'électronique embarquée

avatar Biking Dutch Man sam, 11/02/2017 - 21:55 via iGeneration pour iOS

Je suis Suisse, j'ai des montres suisses, mais les 2 swatches que j'ai eu ont eu des problèmes bénins, et comme elles ne sont pas réparables elles sont devenues immédiatement bonnes pour la poubelle. Pour moi c'est fini, plus de Swatch!