Apple aide un assureur à suivre l’activité physique de ses clients

Mickaël Bazoge |

Apple continue de s’affirmer comme un partenaire important des assureurs santé américains. Le constructeur a ainsi mis la main à la pâte pour le développement d’Attain, une application de suivi de l’activité physique conçue avec Aetna. Cette entreprise, filiale du géant de la santé CVS Health, est spécialisée dans l’assurance des employés.

Attain aidera les clients d’Aetna équipés d’une Apple Watch à atteindre leurs objectifs quotidiens et hebdomadaires, et de participer à des compétitions de toutes sortes visant à améliorer le sommeil ou encore la nutrition. L’app enverra également des notifications personnalisées basées sur l’historique de l’activité physique de l’utilisateur : cela va de l’objectif du jour au rappel de faire le plein d’un médicament. Des récompenses complètent le tout, sous forme de points qui réduisent le coût de l’Apple Watch ou encore des cartes cadeaux.

Pour participer, il faut que le membre Aetna possède au moins un iPhone 5s et une Apple Watch Series 1. Une fois dans le programme, l’utilisateur aura la possibilité de partager les données enregistrées par l’application avec Apple et l’assureur. Ces informations permettront d’améliorer Attain et d’y ajouter de nouvelles fonctions.

Apple ayant la confidentialité des données à cœur, toutes les informations sont chiffrées sur l’iPhone ainsi que durant leur transfert sur les serveurs des deux partenaires1. Les informations fournies volontairement par l’utilisateur ne seront pas utilisées par l’assureur pour réviser le prix de la garantie médicale — aux États-Unis plus qu’ailleurs, mieux vaut être bien portant pour éviter le coup de massue financier de son assurance.

« Le but est d’améliorer toujours plus les recommandations qui aident les membres [d’Aetna] à accomplir leurs objectifs et vivre une vie en santé », explique Jeff Williams, le directeur des opérations d’Apple et grand manitou de l’Apple Watch.

Ce partenariat avec des assureurs est un axe de développement fort pour l’Apple Watch, du moins aux États-Unis où ce marché est en grande partie dérégulé. Aetna a été un des premiers du genre à intégrer l’Apple Watch dans ses programmes visant l’amélioration de la santé de ses membres (lire : Premiers retours d'expérience des utilisateurs d'Apple Watch chez l'assureur Aetna).

Le groupe John Hancock Financial a mis au point une application de suivi de l’activité physique de ses membres qui leur permet de réduire leur cotisation… s’ils font des efforts. Apple a récemment annoncé une étude sur la détection des irrégularités du rythme cardiaque avec Johnson & Johnson.

Le constructeur a également organisé une enquête de grande ampleur sur la fibrillation atriale, qui a compté 400 000 participants. La Pomme mitonne aussi un nouveau service de santé que l’entreprise dévoilera cette année (lire : Apple, futur service de santé privé).


  1. Le timing de l’annonce n’est pas fameux, au lendemain de la découverte de la grosse faille de sécurité de FaceTime↩︎

Tags
avatar liocla | 

Regardez le film Farenheit 11/9 de Michael Moore pour voir comment ça c’est passé pour Fitbit dans le Michigan.

avatar Malouin | 

Les usages et la technologie. Pour le meilleur et pour le pire ! Cet « expérience » n’est que le début d’une nouvelle approche de la santé... Et surtout de la prévention (élément dont les assureurs se détournent totalement, leur jeux étant d’assurer un risque. Pas de le prévenir !).

avatar pechtoc | 

@Malouin

Mais bien sur... C'est pour le bien de l'assuré et surtout pas pour lui balancé une augmentation de ses primes des qu'ils sort des "recommandations" de son assureur...

avatar Sorabji | 

Ce qui peut arriver arrivera…
Tout ça avec une dose de compétition et d’infantilisation…

avatar pagaupa | 

@Sorabji

« Tout ça avec une dose de compétition et d’infantilisation… »
Et d’hypocrisie ?

avatar corben | 

Ce qui est inquiétant quand on sait qu’aux États Unis que les assureurs font tout pour trouver des failles ou des motifs pour ne pas couvrir/assurer les gens (faute des personnes, antécédents, etc), le fait de voir Apple aider des assureurs à « monitorer » les gens, ça donne franchement pas une belle image de la Pomme...

avatar SyMich | 

Et Apple, ils en font quoi des données?

avatar YSO | 

Ça y est : Big brother is watching devient officiel (ne se cache même plus).

avatar pagaupa | 

On nous prend pour des quiches!
Heureux de ne pas avoir cette merde de mouchard au poignet.

avatar Weldon | 

@pagaupa

Bon résumé de ce gadget inutile

avatar laurenzobiato | 

Waouh et dire que moi je l’adore ma montre!

avatar SugarWater | 

Cool pour spéculer sur la santé

avatar Finouche | 

« Ne vous inquiétez pas, on s’occupe de tout, c’est pour votre bien ». De pire en pire.

avatar Glop0606 | 

Quel monde merveilleux on nous prépare. Et puis alors vaut mieux être célibataire voire sans enfant, et puis alors pas d’excès. J’imagine dans ce monde merveilleux que l’on nous prépare où de jeunes parents auront les plaisirs des nuits blanches avec un petit message bienveillant de leur assurance: vous n’avez pas rempli votre quota de sommeil, donc nous ne pouvons pas vous accorder votre bonus.

avatar deltiox | 

Désolé pour le job, mais notre assureur, qui connaît vos risques médicaux, ne veut pas vous couvrir à un prix acceptable pour nous

Bienvenue à Gattaca, le début mais dans la vraie vie

Quelle horreur

Et ils y en a pour nous dire que c’est pour notre bien
Voire ceux qui disent qu’ils seraient contents de payer moins cher leur assurance en donnant leurs données de santé... jusqu’au jour où ils iront moins bien.. ou un de leurs proches tombera malade et la ils ne pourront plus payer les assurances car oui les taux individualisés (et non le risque mutualisé) c’est cela

Très déçu

Je garde ma montre automatique
/troll on
Les montres automatiques ça dure très très longtemps et ça ne gaspille pas d’électricité
C’est bon pour la planète
/ troll off

avatar rua negundo | 

@deltiox

Oui. Faire miroiter des baisses de tarifs pour les braves ce n’est qu’une autre manière de dire que ceux qui ne se plieront pas aux injonctions de La Montre paieront plus cher. Le tarif moyen ne va pas baisser.

Cela me révulse aussi : un système où chacun est surveillé dans son intimité (heures de sommeil,...) 24/7. On sait déjà que l’excès de notifications est mauvais pour la santé et là on rajoute une couche culpabilisante (vous n’avez pas assez dormi, vous n’avez pas fait assez de sport,...)

avatar Ducletho | 

C’est cool.
Pour Tim pour son business futur : je proposerais mes services à la justice : rajouter le mode « bracelet électronique ». L’avantage ? C’est que les condamnés achèteront eux mêmes ( ou voleront ) avec plaisir cette montre. Beaucoup en sont déjà équipés, en plus n’opposeront aucune résistance à la porter.

avatar pagaupa | 

@Ducletho

????

avatar DG33 | 

@Ducletho

?
Et lorsqu’il y aura un détecteur d’alcoolémie et un détecteur de stupéfiants dans l’Apple Watch, Il y aura également un antidémarrage dans l’Apple Car...

CONNEXION UTILISATEUR