Ouvrir le menu principal

WatchGeneration

Recherche

Revue de tests des Apple Watch Series 9 et Ultra 2

Florian Innocente

Wednesday 20 September 2023 à 16:20

Apple Watch

Les premiers tests des Apple Watch 2023/2024 ont été publiés. On en devine par avance la conclusion puisque les deux nouvelles générations de montres sont économes en nouveautés très visibles et l'une des principales n'arrivera que le mois prochain.

Des Ultra 2 et Series 9 qui pourraient être des Ultra et Series 8. Crédit : The Verge

D'abord un rappel des changements apportés aux deux familles Series 9 et Ultra 2. Elles ont en commun un processeur S9 promis comme nettement plus puissant. Cela faisait 2 à 3 générations d'Apple Watch qu'il n'y avait eu, pour ainsi dire, aucun mouvement sur ce composant. Ce gain sera mis à profit pour les animations de watchOS 10 grâce à une partie GPU plus musclée (+30 %) ; pour la compréhension de la dictée vocale, pour un Siri plus vif à répondre (aussi, car il fonctionne en local) et pour l'interprétation du nouveau geste de commande.

Ensuite les écrans devraient être plus lisibles en plein soleil. La Series 9 avec ses 2 000 nits (le double des Series 8) se hisse au niveau de la première Ultra. Et l'Ultra 2 passe à 3 000 nits. La présence d'une puce Ultrawideband de seconde génération (ou U2, mais Apple n'emploie pas ce terme) rend les Apple Watch détectables avec la localisation précise dans Localiser… à condition d'avoir un iPhone équipé en U2 aussi, c'est-à-dire les 15 et 15 Pro pour commencer. Autre bémol, cette fonction de localisation depuis ces nouvelles montres est incapable de localiser un AirTag.

Comparatif : ce que l

Comparatif : ce que l'Apple Watch Series 9 fait de mieux que la Series 8

Pas de nouveau capteur santé, pas d'utilisation élargie du capteur de température (il sert toujours en priorité au suivi des cycles d'ovulation) et zéro changement sur l'autonomie. En revanche la capacité de stockage a été multipliée par deux sur tous les modèles : 64 Go (autant qu'un iPad Air !).

Le nouveau geste — beaucoup mis en avant par Apple est baptisé « Toucher deux fois » — où l'on exécute des actions à l'écran en touchant deux fois le pouce et l'index (voire un autre doigt) n'arrivera qu'avec une mise à jour de watchOS en octobre.

Enfin, les prix baissent. De 50 € pour la Series 9 dont la moins chère démarre à 449 € et de 100 € pour l'Ultra 2, à 899 € désormais. Voilà pour ce qu'en dit Apple sur le papier, quid des premiers tests publiés aujoud'hui ?

Un même design chasse l'autre

« La Series 9 aluminium arrive dans un nouveau coloris rose — et s'agissant du design, c'est tout ce qu'il y a de neuf à voir », prévient d'emblée Victoria Song chez The Verge. Avec l'Ultra 2 c'est encore plus simple, les deux générations sont jumelles et pas de nouveau coloris pour le titane.

Les performances du S9 ne se sont pas fait spécialement remarquer ou alors à la marge. TechCrunch ne s'attarde même pas sur ce qui aurait pu paraître plus rapide. Chez The Verge, Lors d'un comparatif avec un long texte de dictée sur une Ultra (équipée d'un processeur S8) et la Series 9, Victoria Song a constaté une quasi-équivalence dans la retranscription et dans sa justesse.

Par contre, la possibilité d'interroger Siri sans avoir de connexion réseau sur sa montre ni son iPhone à proximité, s'est avérée efficace. Sous réserve que la requête n'ait pas besoin bien sûr d'informations fraîches venues d'internet. Ou alors, si vous demandez la météo, Siri puisera dans les dernières données dont elle disposait avant que la connexion ne coupe.

Le S9 procure des avantages sur la consommation, mais les valeurs d'autonomie sont inchangées. Car dans le même temps, les écrans des S9 et Ultra 2 peuvent être beaucoup plus lumineux. Mais ce n'est pas tout le temps. watchOS module en permanence avec son capteur de luminosité, précise The Verge :

En intérieur et à l’extérieur, il est difficile de faire la différence si vous n’avez pas de modèles plus anciens sous la main pour comparer. Et même si c’est le cas, comme je l’ai fait, cela peut être toujours ardu à juger en fonction des conditions d’éclairage. […] Vous constaterez probablement la différence à l’extérieur par une journée très ensoleillée.

Quant à l'autonomie, des évaluations préliminaires de The Verge ont donné 25 à 30h sur la Series 9 et environ deux jours et demi avec l'Ultra 2.

Toucher deux fois pour moins toucher l'écran

Le nouveau geste de double pincement n'arrivant qu'en octobre, c'est avec une autre Series 9, équipée d'un watchOS en bêta, que la fonction a pu être testée. Ce geste existe déjà dans les fonctions d'accessibilité (allez dans AssistiveTouch), mais il est exécuté différemment avec Toucher deux fois :

Pour commencer, AssistiveTouch est plus gourmand en énergie, car il s’exécute avec le processeur, tandis que l’algorithme du Toucher deux fois a été optimisé pour s’exécuter en arrière-plan via le moteur neuronal du S9 (Apple justifie ainsi la limitation aux Series 9 et Ultra 2).

C'est pourquoi aussi AssistiveTouch est quelque chose que vous devez configurer, alors que le Toucher deux fois est activé par défaut dans tout le système. De plus, AssistiveTouch prend en charge une plus large gamme de gestes, comme un toucher simple ou un poing serré, et vous pouvez personnaliser l'action de certains gestes (comme faire défiler, avancer ou reculer, sélectionner une action, etc.). Il ne peut en être autrement, car c'est conçu pour que vous puissiez naviguer tout seul dans l’ensemble de l’Apple Watch. Le Toucher deux fois est censé être un moyen plus contextuel de gérer les actions clefs d'une application.

Ca marche, constate The Verge, mais il y a quelques préalables. Il faut d'abord lever le poignet (pour éviter des déclenchements accidentels) et trouver le bon tempo « Trop rapide ou trop lent et ça ne marchera pas ». C'est un coup à prendre :

Ce n’est pas non plus ce qu'il y a de mieux en multitâche. Si vous sortez d'un minuteur, par exemple, vous ne pourrez pas simplement toucher deux fois pour mettre en pause ou relancer pendant qu'il s'exécute en arrière-plan.

Crédit : The Verge

Une fois qu’il s'arrête, vous pouvez toucher à nouveau deux fois puisqu’il est de retour au premier plan. Il en va de même pour les alarmes répétées. Vous devrez probablement utiliser Siri – ou votre autre main – si vous avez beaucoup de choses à faire en même temps.

The Verge regrette toutefois qu'on ne puisse pas personnaliser les actions possibles pour toutes les apps compatibles, au lieu de certaines seulement comme la lecture audio ou la navigation dans les widgets de watcOS 10. TechCrunch souligne qu'il n'y a pas d'API pour ce geste, les apps tierces ne pourront l'utiliser que pour le contrôle de leurs notifications.

Malgré tout cela reste une fonction bienvenue et qui potentiellement aura un attrait auprès de certains, estime The Verge. « C'est surtout utile pour de petites tâches ponctuelles lorsque l'autre main est déjà occupée. », écrit TechCrunch. Kif Lesswing chez CNBC est plus dubitatif : « Lors des tests, je n'ai pas trouvé que le Toucher double était pour moi un geste indispensable au quotidien, même s'il était amusant de jouer avec, et le retour haptique lorsqu'il fonctionne est plaisant. ».

Conclusion

Au final, The Verge juge ces modèles pertinents pour ceux qui n'ont pas encore d'Apple Watch ou de très anciennes. Même son de cloche chez TechCrunch et les autres médias. Et c'est le même discours que l'on tient depuis 2 ou 3 ans. Cette année il y a une petite différence, avec ce nouveau geste qui — pour certaines personnes souffrant de problèmes de dextérité avec les mains — pourrait faire la différence.

Series 9 rose. Crédit : TechCrunch
L

L'Apple Watch Ultra de 1re génération passe à 789 €, la Series 8 tombe à 389 € 🆕

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner