Frédérique Constant redoute que les fonctions santé de l'Apple Watch ne nuisent aux montres suisses

Florian Innocente |

Il ne sert à rien de faire l'autruche et d'espérer que la flamme des montres connectées finira par s'éteindre et ne plus repartir. C'est en substance le message qu'adresse à ses homologues, Peter Stas, le patron fondateur de la marque Frédérique Constant.

Dans un billet de blog puis dans un entretien à Hodinkee il avance que l'industrie horlogère suisse n'a toujours pas suffisamment pris la mesure de la menace que représentent l'Apple Watch et ses cousines connectées.

L'un des modèles de la collection Hybrid Manufacture qui associe mouvement mécanique et partie électronique

Il fonde ses remarques sur l'évolution du chiffre d'affaires de son activité, qui comprend maintenant des modèles hybrides. Ainsi qu'à la lecture de projections établies le mois dernier par le cabinet Juniper Research. Celui-ci tablait sur 80 millions de ventes de montres hybrides en 2022 contre 14 millions en 2017.

Ce marché de la montre connectée se partagerait alors à égalité entre des modèles mélangeant mouvement mécanique et électronique et les tactiles type Apple Watch. Les premières verraient leurs ventes augmenter de 460 % et les secondes de 160 %.

L'Apple Watch a déjà fait du mal au segment des montres à quartz de milieu de gamme, celles qui démarrent à plusieurs centaines d'euros :

Je pense que l'industrie horlogère suisse ne comprend toujours pas à quel point la montre d'Apple et d'autres montres intelligentes ont mordu dans les chiffres, en particulier ceux des mouvements à quartz [3 millions d'unités vendues en moins depuis 2015 par les maisons horlogères suisses, soit -16 %, ndlr]. L'Apple Watch Series 3 est le dernier stade en date d'une évolution qui passe des notifications et du fitness à celle de la santé. Je pense que c'est là que nous allons commencer à voir les véritables avantages de la montre intelligente et une fois de plus Apple a pris les devants.

Le volume des exportations de montres à Quartz chez les fabricants suisses (en millions d'unités)

Il suffirait qu'Apple fasse bouger la forme de l'écran (le tout carré n'est pas toujours apprécié chez les hommes) et que celui-ci puisse afficher l'heure en permanence et ce serait un autre mauvais coup de porté « L'industrie horlogère suisse irait aux devants de problèmes. Je dis très franchement que beaucoup de mes collègues dans le milieu ne comprennent pas ce qui est en train de se passer ».

Les fabricants Suisses ont écoulé 25,5 millions de montres en 2017, d'après les données officielles. En face de cela, IDC a calculé que 33,3 millions de montres connectées avaient été vendues la même année, dont a priori, 17 à 18 millions par Apple.

Les travaux d'Apple autour de fonctions santé plus évoluées inquiètent le patron de Frédérique Constant, il fait notamment référence au programme pilote lancé il y a quelques mois pour prévenir d'un emballement cardiaque par la mesure de la fréquence cardiaque.

La fonction santé, si elle est évoluée et utile au quotidien pour l'utilisateur, sera à même de rendre ce type de montres plus indispensables encore et de fidéliser les clients auprès de la marque qui leur offrira le meilleur service.

Nous [en Suisse] ferions bien d'être très, très prudents. Apple en sait beaucoup plus que nous, et je vois très clairement ce qu'ils préparent. Ils vont aller de plus en plus dans cette direction, en trouvant des moyens pour informer les gens de leur état médical. Et ils sauront le faire de mieux en mieux.

Ces mises en garde de Peter Stas s'appuient sur l'observation de ses propres ventes, depuis deux ans que la marque a lancé des modèles dotés de capteurs pour la marche, pour le suivi du sommeil, etc.

La famille Horological

Ce sont des montres qui se vendent au minimum quelques centaines d'euros et qui peuvent allègrement dépasser les 3 000 €. Frédérique Constant a vendu 150 000 exemplaires de ses montres hybrides, cette famille pèse pour 14% de son chiffre d'affaires et 12 % de ses ventes. C'est nullement anecdotique, d'ailleurs la marque s'attend à ce que cela grimpe à 20 voire 30 %.

Surprise, la tranche d'âge qui s'y est intéressée le plus n'était pas celle envisagée.

Nous pensions que les montres intelligentes étaient achetées par les trentenaires, mais en fait non. Elles le sont surtout par les gens de 50 à 60 ans, du moins dans notre segment qui est celui des modèles plus chers. Et c'est logique, puisque les personnes plus âgées sont plus soucieuses de leur santé.

D'où cette crainte initiale qu'Apple prenne une avance difficilement rattrapable dans ce domaine des montres qui deviennent de véritables assistants et coach santé. Il est aussi à redouter que si ces montres type Apple Watch séduisent une clientèle plus jeune (ou qui ne portait pas voire plus de montre) il soit difficile plus tard de les faire changer.

Le prix n'est pas le facteur déterminant, assure le PDG (le modèle connecté qui se vend le mieux coûte 1 290 €). Il y a en premier lieu le design, puis vient la capacité de récupérer et de traiter des données santé. Enfin seulement, vient la question du tarif : « C'est important mais ce n'est pas le facteur déterminant. Même si elle est un peu plus chère, dès l'instant qu'elle a belle allure, c'est ok. »

Plusieurs marques importantes, de Vuitton à Montblanc en passant par TAG Heuer ou Mondaine, ont inscrit des montres connectées à leur catalogue, mais il ne faut pas relâcher l'effort, insiste Peter Stas : « Cette chute de 3 millions [d'unités dans les ventes de montres quartz] est en partie due à la vague des montres connectées. Ça ne va pas disparaître. J'entends toujours des gens dire : "C'est quelque chose de temporaire". Je ne crois pas. Je crois que lorsque vous apportez plus d'informations sur la santé, lorsque les applications s'améliorent constamment, ça ne fait qu'accélérer le problème ».

avatar Olivier S | 

@Spinnozza

Effectivement je le concède c’est ma vision des choses, mais franchement encore une fois, quel intérêt de connaître son sommeil (fonction que AW ne gère pas par ailleurs) en permanence ? Doit on être tout le temps sous monitoring ?
Sera t-on moins malade ? Du corps peut être mais de l’esprit je ne le pense pas !

avatar Supercagne | 

Il flotte dans l’air comme un parfum de disruption. Les acteurs historiques qui n’ont pas assez pris la mesure des transformations à venir sont plus nombreux que les simple horlogers suisses. Citons entre autres les opérateurs téléphoniques, les chaînes de télévision, les banques traditionnelles, les constructeurs automobiles, etc… La décennie des années 2020 sera cruciale pour eux.

avatar experienz | 

Le réveil (à remontoir) suisse.

avatar Paquito06 | 

“Je dis très franchement que beaucoup de mes collègues dans le milieu ne comprennent pas ce qui est en train de se passer.”

C’est sûr, avant qu’Apple (et la concurrence connectee) n’apparaisse il y a 3 ans, il etait encore facile de vendre depuis des decennies des mouvements quartz fabriques $50 cents à plusieurs centaines d’euros en y inscrivant “Vuitton, Boss, Mont Blanc ou Fred”. Ca devient difficile puisque ces montres ne changent pas la donne. On se dirige vers du connecté type Apple qui apporte son lot d’informations et d’outils, mais le luxe suisse autre que le quartz et les couturiers aura toujours du succes.

avatar pat3 | 

Les fabricants Suisses ont écoulé 25,5 millions de montres en 2017, d'après les données officielles. En face de cela, IDC a calculé que 33,3 millions de montres connectées avaient été vendues la même année, dont a priori, 17 à 18 millions par Apple.

Mais non, l’Apple Watch est un échec industriel ! C’est de notoriété publique.

- Hey, réveille-toi, tu dors en pleine réunion.
- Hein? Quoi!? J’ai fait un cauchemar, j’ai cru que je m’étais C1rc3@0rcisé.

avatar DamienLT | 
avatar Thegoldfinger | 
avatar RonDex | 

J’étais modérateur sur Clubic, et je me souviens de tous les commentaires cinglants et méprisant (car Apple) sur l’Apple Watch. En affirmant que ce n’était pas de « vraie montre ». Et que ça n’aurait aucune incidence sur les ventes de montre mécanique, car ce sont deux marchés complémentaires.

Pour ma part, j’étais déjà persuadé que dans cinq à 10 ans on vendrait difficilement des montres uniquement mécanique. Étant médecin, et en voyant un cardio fréquencemètre sur l’Apple Watch, puis différents brevets pour la mesure de glycémie… J’étais absolument persuadé que les montres subirez le même virage numérique que tous les accessoires : appareil photo, objets connectés, etc. J’ai estimé que les fabricants de montre mécanique se voilaient la face. Et que beaucoup de marques aller louper le virage comme ça a été le cas pour certaines marques d’appareil photo par exemple mais également pour d’autres accessoires.

Car il me semblait logique que c’est smart Swatch aller se démocratiser. Avec des fonctions très importante sur la santé et le fitness/sport : cardio fréquencemètre, baromètre, GPS, etc.

Et effectivement la population plus jeune ne porte pas de montre. Il y a l’heure partout : sur les ordinateurs, téléphone, tablette, Électroménager... !
Et que cette tranche de la population soit attirée par les fonctions sport de ces montres, et j’ai également pensé que la tranche plus âgée de la population soit plus soucieuse de leur santé.

Énormément de marques ont sous-estimé grandement ces fonctionnalités auprès du public.

avatar PomBreizh | 

@RonDex

Ouch, je comprends maintenant pourquoi les médecins écrivent de manière illisible. Ça cache bien des choses.

avatar RonDex | 

@PomBreizh

J’utilise la fonction de reconnaissance vocale. C’est très pratique sur l’iPhone. Mais pas vraiment très performant…

avatar Maliik | 

Il est lucide, et à une bonne vision du marché.
Maintenant il faut acquérir ce savoir faire (du connecté), ou nouer des partenariats stratégiques pour les futurs années.

C’est claire que si Apple (ou autre) renforce le côté santé ; les fans de sport, bien-être, les seniors et autre vont se jeter sur ce type de produits !

avatar rolmeyer | 

@Maliik

Mais ils peuvent se jeter sur ce produit sans pour autant abandonner leur montre 😊. Je me souviens des années Swatch où les montres ultra chères étaient ringardes sauf pour des publicitaires schnock trop bronzés...puis c’est devenu à la mode vers les années 2000 de se dire fan de montres pardon d’horlogerie pour justifier de porter à son bras une tocante à 4 fois le smic. Le soufflet dont l’horlogerie Suisse à largement profité en gonflant les prix au delà du raisonnable, va retomber et l’horlogerie suisse va pouvoir accuser Apple, comme c’est arrangeant.

avatar bluerat | 

Je suis pro-Apple (MacBook Pro, iPad Pro, iPhone 8), et ce depuis plusieurs années, mais je n’arrive toujours pas à trouver un quelconque intérêt et utilité pour l’Apple Watch... :-(

Si demain quelqu’un arrive à me montrer/démontrer son utilité alors je changerais peut-être d’avis, en attendant je ne suis pas prêt de quitter ma G-Shock (rechargement solaire, GPS, mise à l'heure automatique via réception de signaux de radio-pilotage, etc.), même si c’est vrai qu’on a un peu l’impression d’avoir un mini-tank au poignet :-p

avatar Olivier S | 

@bluerat

J’ai aussi une G-Shock depuis le lycée.
Je ne la quitterai jamais 👍

avatar jazz678 | 

@bluerat

Nous en sommes à la 3ème version de l’AW . Tu en connais les fonctionnalités.
Si en 3 ans tu n’en vois toujours pas l’utilité...ne force pas

PS: on achète un produit Apple d’abord parce qu’on en a envie, pas parce qu’on en a l’utilité 😉

avatar klouk1 | 

@jazz678

PS: on achète un produit Apple d’abord parce qu’on en a envie, pas parce qu’on en a l’utilité 😉

Oui quand on a 12 ans d'âge mental....

avatar jazz678 | 

@klouk1

Les Apple Store ne sont-ils pas des magasins pour grands enfants ?

avatar pao2 | 

@bluerat:
Avant demain. je vais essayer aujourd'hui ... J'utilise une montre Apple pour:
- Avoir l'heure (oui c'est aussi pour cela)
- Recevoir les notifications, sans devoir sortir mon iPhone de la poche ou chercher mon iPhone quelquepart dans l'appartement. (Principalement, SMS, emails et calendrier / rappels).
- Payer sans sortir ma carte de crédit (magasins, restos, caisse de parking, ...)
- Me motiver de bouger un peu plus.
- Pour rechercher mon iPhone ... A la maison, je ne l'ai plus sur moi et on oublie vite ou on l'a laissé.
- Pour faire une réponse rapide à un SMS (oui, non, ...)
- Je n'utilise pratiquement aucune appli hors Apple, sauf le 20 minutes (Suisse)
- Avec Siri ou à la main, le timer pour la cuisine (entre autre)

J'ai la toute première version et elle me va très bien.
Et ces raisons me semblent suffisantes pour en avoir acheté une.

avatar debione | 

Je comprends mieux pourquoi je n'y vois aucun intérêts personnel. Même gratuitement aucun de ces arguments n'éveillent un froncement de sourcils... Alors de la a payer... (ce qui ne veut pas dire que vos arguments ne sont pas valable, mais pour moi c'est le contraire, je réponds quand je le veux et non pas parce que l'on m'écrit, je suis contre la disparition de la monnaie papier, j'ai aucun véhicule de fait je bouge sans arrêt etc etc)

avatar Olivier S | 

Franchement, les montres connectées, on en fait vite le tour.
J’ai une AW série 2, je l’aime bien mais sans plus. Cette volonté de toujours vouloir connaître son nombre de pas, sa fréquence cardiaque... et alors.
Comme si cela ne suffisait plus d’avoir la tête rivée sur son l’écran de téléphone maintenant il faudrait l’avoir aussi à son poignée !
Une smartwatch est comme une Swatch : Elle se porte de temps en temps

avatar Spinnozza | 

@Olivier S

« Une smartwatch est comme une Swatch : Elle se porte de temps en temps »
Si c’est ce que tu penses alors pardon mais je crois que tu n’as pas bien saisi le concept des montres connectées telles que l’AW. Le suivie du sommeil, des BPM... ne sont pas des outils conçus pour être utilisés de temps en temps.
C’est juste TON utilisation/attrait de ces outils qui est partielle.

avatar Bigdidou | 

@Olivier S

"Cette volonté de toujours vouloir connaître son nombre de pas, sa fréquence cardiaque... et alors. "

En dehors e situations très particulières(et encore), ça n'a effectivement aucun intérêt.
Et pour le sport de bon/haut niveau il me semble qu'il y a du matériel bien plus spécialisé...

avatar debione | 

Cela a un intérêt, mais pas du côté consommateur. Du côté constructeur, par contre créer la dépendance à l'objet au travers de la santé a un intérêt très pertinent. Et plus la population se sentira hypocondriaque et plus ce genre d'objet marchera. Ils surfent sur la fameuse vague du risque 0, comme si le but d'une vie n'était pas de mourir.

Certaines personnes (dont je fais partie) préfèrent vivre peu, mais intensément, d'autres préfèrent passer leur vie a se demander qu'est-ce qu'ils peuvent faire pour prolonger au maximum leurs vies (et a mon gout de fait oublie de vivre).

avatar Bigdidou | 

@debione

"d'autres préfèrent passer leur vie a se demander qu'est-ce qu'ils peuvent faire pour prolonger au maximum leurs vies"

Ce qui ne la prolongera pas d'une seconde, ceci dit ;)
Concernant ces objet : rien n'est évalué. Rien ne démontre un intérêt réel des monitorings intensifs qu'ils proposent, et qui peuvent même constituer un risque individuel et un coût social important (par exemple pour des consultations voie des interventions médicales non pertinentes).

avatar Spinnozza | 

@RonDex

En fait tu as vu les choses avant tout le monde. Mais difficile de croire que tu es médecin vu comme tu écris. « Moi président... » ;-)

avatar Nesus | 

Il a raison sur le constat mais tort sur le déroulé. Apple a déjà pris l’avantage et ne fera qu’aggraver l’écart. Parce que personne ne sait faire des technologies aussi liées qu’Apple. Parce qu’apple maîtrise déjà l’ensemble de la chaîne des composants. Parce qu’Apple continue de faire évoluer le produit chaque année et nul doute qu’elle finira comme pour l’iPod et l’iPhone de trouver un modèle qui parlera à une très large partie de la population.

Par contre, je suis entièrement d’accord, ce n’est pas le prix le frein. J’en ai pour 700€ de Watch et 605€ de bracelet. Donc je pouvais sans problème acheter un modèle suisse. Sauf qu’avoir juste l’heure qui s’affiche, ça n’a effectivement plus aucun intérêt.
Dans la mesure où on a l’argent pour, bien évidemment. C’est pas au RSA qu’on achète une montre à ce prix.

avatar deltiox | 

@Nesus

Tout dépend du segment de marché
Dans le monde manufacture suisse (ou allemande voire suisse allemande :-) ) il y a les modèles mécaniques automatiques avec complications qui disons sont entre 4000 et 15000€
Après si on ajoute de grandes complications il y a des paliers (sans parler des montres bijoux ou avec matières très précieuses) et cela peut monter à de vraies folies

Dans ces segments de marché, l’attente est aussi sur un suivi des modèles sur du très long terme
Pas sur qu’Apple vienne jouer à ce niveau la
Mais pas mal de Swiss Made dans les prix actuels d’Apple jouent « juste » sur ce label et n’ont bien souvent pour justifier leur prix qu’un nom de marque et un « look » (ce ne sont pour la plupart même pas des manufactures mais des emboîteurs)
Mais Apple n’est pas encore aller chatouiller ces segments de prix de type Rolex / Breitling (pour les plus connues et abordables) et au delà

avatar Tox | 

Exactement...

On peut également parler de l'entretien de ces montres prestigieuses, qui moyennant quelques centaines d'euros reviennent de l'atelier quasiment neuve... Même après vingt ou trente ans d'usage...

avatar 0MiguelAnge0 | 

Frederique Constant parle pour qui?? Pour l’horlogerie suisse?!! Sans déconner!!! L’AW est dans leur gamme de prix. Les acteurs historiques se moquent de l’AW. Quelqu’un prêt à mettre des dizaines de k€ dans une vraie montre n’est pas le client prioritaire de l’AW.

Bref, comparons ce qui est comparable...

avatar alfatech | 

@0MiguelAnge0

"Frederique Constant parle pour qui?? Pour l’horlogerie suisse?!! Sans déconner!!! L’AW est dans leur gamme de prix. Les acteurs historiques se moquent de l’AW. Quelqu’un prêt à mettre des dizaines de k€ dans une vraie montre n’est pas le client prioritaire de l’AW.

Bref, comparons ce qui est comparable..."

C'est justement ce qu'il dit.......Faut apprendre à lire et surtout comprendre.

avatar stemou75 | 

L’horlogerie Suisse ce n’est pas seulement Rolex. 70 % des montres Suisses vendues sont des montres quartz.

Alors oui les montres connectées sont la nouvelle évolution qui est en train de secouer l’horlogerie Suisse après l’arrivée du Quartz dans les années 70s. Et le niveau de complexité technologique est beaucoup plus élevé que pour le quartz.

Pour information, il y a aujourd’hui deux fois moins de personnes en Suisse qui travaillent dans l’horlogerie que dans les années 70. Alors le quartz des montres asiatiques avait déjà fait très mal.

Néanmoins Apple n’est pas vraiment à son meilleur niveau : bugs logiciels, produits en retard, prix hors marché, fonctions gadget, perte de parts de marché .....

avatar lemarlou | 

Si l’article est juste, une montre suisse type tag connected devrait cartonner (ronde, données santé minimum, affichage de l’heure, prix élevé qui n’est pas un problème)...
Je crois que l’Apple watch réunit le design (cadrans, bracelets, finitions, look), le suivi sportif simple et efficace, un coût contenu pour du matériel Apple, une intégration parfaite à l’écosystème Apple (j’ai déjà parlé du combo AirPods Apple Watch +/- iPhone)
Pour le suivi permanent ou très fréquent des données santé, plusieurs publics (consommateurs) cibles: de ceux qui veulent maigrir à ceux qui veulent bouger, se muscler, etc à ceux qui ont un problème de santé et qui trouve ce moyen pour s’en soucier.
Et les perfectionnistes, adeptes des suivis en tous genres.
Pour moi, c’est port permanent de cette montre au design qui me plaît, suivi de toutes les activités sportives et participation aux défis proposés (Apple, nike run club); réellement très motivant quand on est accro..
Et le soir, une autre montre est possible/bienvenue

avatar Grizzzly | 

Tiens, un horloger lucide.
Meme s’il y aura toujours un marché pour les mecaniques, certains segments vont souffrir.
Les techno “santé” ont le vent en poupe et les montres connectées vont continuer d’evoluer là ou les meca ne proposent qu’une valeur ajoutée esthetique.

avatar Thegoldfinger | 

C’est la meilleure analyse que j’ai lu depuis longtemps !

De plus avec le labo médical qu’il a , Apple est en train de prendre une avance monumentale sur le domaine de la santé, il est le seul à avoir une telle base de donnée.

avatar Pas-un-philosophe | 

Le résumé de ma journée avec la fonction "fil du temps" et le déverrouillage automatique du mac sont un gain de temps non négligeable qui fait que je pourrais me passer de ma S2.
(ça et aussi le GPS et cardiofréquencemètre pour aller courir)
(et aussi les messages au poignet)

avatar killabling | 

Quand meme marrant ce genre d'analyse que je trouve débile...
Samsung,huawei vendent beaucoup plus de smartphones qu'Apple mais pourtant Apple engrange quasi tous les bénéfices...dc voila,c'est beau d'en vendre 1 tas mais moi je veux voir les bénéfices avant tout...quand est il des ventes du tres haut de gammes? La,on met tt dans ds 1 meme paquet et on conclus que c la fin des monstres...!!!!gros loll

avatar Malum | 

La fin des monstres ? En dehors du fait de votre grammaire approximative (qu’en est-il ...), vous devriez lire l’article (et non ce que voulez en conclusion), regarder le graphique assez éloquent, et surtout avoir un peu de modestie quand un spécialiste et acteur majeur parle de son domaine et qui, a priori, doit en savoir un plus que vous à moins que vous ne soyez analyste patenté du marché des montres suisses.

Il est vrai qu’Internet est le lieu rêvé de la génération spontanée des spécialistes en tout, bien que Pasteur ait découvert ce qu’il en était de ces générations spontanées.

avatar Thegoldfinger | 

@killabling

Bon apparemment tu ne sais pas de quoi tu parles...

Le groupe Swatch , qui est la plus grosse société d'horlogerie du monde, (Breguet,Harry Winston,Blancpain,Jaquet Droz,Léon Hatot,Omega
,Longines,rado etc..) fait moins de 10% de marge.

Demain tu verras le CA de Apple et son bénéfice...

https://www.tdg.ch/economie/swatch-group-degage-benefice-net-hausse/stor...

avatar pechtoc | 

@Thegoldfinger

Et on va comparer quoi ? Aucune information sur les ventes de watchs et encore moins la marge faite dessus. Globalement Apple a une marge de porc et il serait judicieux de regarder du côté de l'iPhone comme principale source de marge vu sa part écrasante sur le CA.

avatar Malum | 

Une marge de porc ? Moins qu’Intel, Samsung et surtout votre boulanger (85 % de marge sur la baguette) ne parlons pas du cafetier et son petit noir, ni tous les magasins de fringues coefficient entre 2,4 et 3,5 ou de pièces détachées.

Il est vrai que les incultes en économie et direction d’entreprise (comme vous peut-être) comparent les prix des composants au prix de vente oubliant tout une flopée de coûts (SAV (jusqu'à 5 % du prix avec le personnel, les locaux, les transports, les réparations ou les échanges etc.) , transports, packaging, accessoires, R & D, brevets, licences d’exploitation, montage, rebuts, conformité aux lois des pays, localisation, assurances, droit, stockage, quote part des services de gestion, de direction, de marketing, de design, des locaux, fluides, actions commerciales, produits jamais sortis, impôts locaux, surface de vente, et autres comme la marge commerciale des revendeurs tiers ou le risque de change ...

avatar Thegoldfinger | 

@malum
je voulais dire bénéfice net, c’est vrai j’aurais dû être plus précis.
C’était pour indiquer à Killabling que justement Apple dépasse déjà une bonne partie des bénéfices du secteur de l’horlogerie.

avatar deltiox | 

@Malum

Pour la baguette je ne pense pas que vous parlez de marge mais de différence entre prix de vente et coût des matières premières
Après il faut payer les employés / les impôts et charges diverses / les loyers / le matériel / la comptable et autres équipements de caisse etc.

Je ne pense pas que la marge net d’un boulanger soit celle d’Apple
Et je ne parle pas de la difficulté du métier

avatar pechtoc | 

@Malum

Ah bon, la marge opérationnelle ne prend donc pas tout en considérations ? Je ne parle pas d'une marge sorti de nul part basée sur le coût composants estimés et le prix de l'iPhone, désolé de te décevoir.

avatar Thegoldfinger | 

@pechtoc

La section Autre du CA de Apple ce n’est pas l’iPhone...

On sait que la principale augmentation de ce CA est dû à l’Apple Watch (source la SEC), y compris le bénéfice.

https://www.cultofmac.com/394846/1-7b-of-apples-revenue-last-quarter-cam...

avatar pechtoc | 

@Thegoldfinger

Ça reste des supposition même si c'est probablement la watch. D'un autre côté on entend aussi que les airpod marchent fort, dont on a aucun chiffre non plus.
Bref, tout ce que je dis c'est qu'on compare des chiffres clairs de l'industrie horlogère avec des suppositions du côté d'Apple, ça n'a pas trop d'intérêt.

avatar Thegoldfinger | 

@pechtoc

Ok tu es de mauvaise foi -___-

Qu’est-ce que tu comprends pas dans Source la SEC ?
Ça n’a rien de supposition !

Et tu parles de chiffres clair dans l’horlogerie ? Laisse moi rire 😂
Rôlex est une fondation et n’est soumît ni à l’impôt sur les sociétés ni à aucun audit.

Mais bon ça ne sert à rien de discuter avec une personne qui confonds tout...

Ciao le comique 👋🤣

avatar pechtoc | 

@Thegoldfinger

Et ? Je ne vois pas où tu veux en venir. L'augmentation du CA de la catégorie "autres produits" est un fait, dire que c'est uniquement grâce à la watch (contenu de ton article en lien) est une interprétation qui n'a rien de factuelle.

avatar simnico971 | 

Mais c'est le but, coco 🤔

avatar Chris K | 

L’horlogerie suisse paye surtout des années de mépris vis à vis de leur client : des SAV déplorables, des mécanismes qui, fondamentalement, n’ont rien de nouveau depuis le 19ème siècle (le tourbillon à été inventé en 1801 quand même) mais en revanche des prix exhorbitants qui augmentent chaque année...
Perso, après avoir fait le tour de IWC, Oméga, Jagger-L, et autres marques horlogères j’en ai soupé. Une Seiko mécanique vaut tout à fait le détour pour un prix raisonnable et mon Apple Watch m’offre bien des services. Cette dernière est une vraie réussite (amha). Une bonne G-Shock c’est pas mal aussi !

avatar matamoski | 

@Chris K

J aimerai en savoir plus sur le "sav déplorable"? Quelle marque? Pour quel problème ?
Tu n as pas l air d y connaitre grand chose à la haute horlogerie. Ce n'est pas une insulte, chaqun son truc. Une belle montre ne se résume pas qu'au mécanisme...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR