Ouvrir le menu principal

WatchGeneration

Recherche

Prise en main : la réalité augmentée d'Apple n'est plus virtuelle

Mickaël Bazoge

Friday 09 June 2017 à 14:00

Réalité augmentée

En dévoilant ARKit durant le keynote de la WWDC, Apple a dévoilé une partie de son jeu pour la réalité augmentée. Cette interface de programmation destinée aux développeurs leur permet de concevoir des applications et des jeux qui s’intègrent dans l’environnement de l’utilisateur. La démonstration réalisée pendant la conférence inaugurale était certes impressionnante, mais rien ne vaut une prise en main « maison » !

Saurez-vous trouver les objets virtuels ? Cliquer pour agrandir

Pour se rendre compte du potentiel de la réalité augmentée à la manière d’Apple, c’est assez simple : le constructeur met à disposition des développeurs une application pour tester le potentiel d’ARKit. Après compilation sous Xcode 9 puis installation sur un appareil fonctionnant sous iOS 11, voici ce qu’on obtient :

Pour une première, le résultat est plutôt convaincant. Évidemment, si on regarde d’un peu plus près on remarque immanquablement que les objets virtuels donnent parfois l’impression de flotter dans les airs, que certaines textures disparaissent sans crier gare, ou qu’ils ont de temps en temps tendance à se déplacer brusquement dans l’espace. Un petit exemple étonnant :

Cette tasse flotte dans l’espace. Etrangement, ces aberrations apparaissent surtout sur iPad. Cliquer pour agrandir

Toutefois, il s’agit de raison garder car ARKit autorise déjà bien des prouesses. Sous le capot, les capacités de cette API sont surprenantes : depuis le capteur photo d’un simple iPhone ou iPad, le logiciel analyse l’environnement et détermine les zones planes comme les tables et les sols. Le positionnement des objets virtuels en est évidemment facilité et surtout, il est beaucoup plus précis.

Dans Pokémon GO, les créatures qui apparaissent à l’écran sont placées un peu n’importe où, sans tenir compte de l’environnement : avec ARKit, les bestioles respecteront la topographie des lieux et mieux encore, la PokéBall rebondira sur le sol. Le vrai sol… Actuellement, l’application ARKit Example propose une tasse de café, une chandelle, une lampe, un vase et une chaise. Des développeurs s’en sont rapidement emparé pour intégrer d’autres objets, comme… un chien virtuel !

Cliquer pour agrandir

Apple en a sans aucun doute gardé sous la pédale dans ce domaine. La présentation de l’iPhone 8, qui devrait intégrer des capteurs supplémentaires et plus précis pour la photo et la 3D, nous permettra d’en découvrir plus. Et puis il y a cette rumeur de lunettes AR qui seraient en développement (lire : Lunettes Apple : deux modèles vendus 600 $, en 2019 ?).

ARKit fonctionne sur les appareils iOS équipés d’un SoC A9 ou A10 (soit les iPhone SE, 6s/6s Plus, 7/7 Plus, l’iPad 5e génération et tous les iPad Pro).

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner