Test de l'Apple Watch Series 6

Florian Innocente |
Club iGen 👑

Cet article réservé initialement aux membres du Club iGen est exceptionnellement en accès libre à compter d'aujourd'hui. Pour découvrir tous les articles exclusifs du Club iGen et d'autres avantages, abonnez-vous !

La première publication de cet article date du 23 septembre 2020 (lire : Magie de Noël : ces articles du Club iGen passent en accès libre).

Sur le papier, l'Apple Watch Series 6 est une nouvelle génération comme chaque automne nous en amène. Dans les faits, ce modèle ne renverse pas la table mais il continue de cocher des cases qui complètent et améliorent son profil de montre tout public avec une forte orientation forme et santé. Faut-il se précipiter sur cette édition 2020, et ce alors qu'on a le sentiment qu'Apple n'a pas encore tout dit à son sujet ? La réponse dans notre test.

Bleu et rouge sur les modèles aluminium seulement

Le clip de pub pour la nouvelle Apple Watch témoigne du relatif manque de grandes nouveautés de ce modèle. Sur un ton humoristique, il énumère 9 fonctions de la montre. Une seule néanmoins est exclusive à la Series 6 (la mesure du taux d’oxygène dans le sang), une autre est disponible aussi sur d'anciens modèles (le suivi du sommeil) et une autre enfin est améliorée avec la Series 6 (la mesure de l'altitude). Les six autres atouts présentés existent depuis toujours ou remontent à la Series 4.

Cette génération s'avère être un mélange de rares fonctions inédites et d'améliorations ici et là. Sur le plan esthétique d'abord, on a droit sur les modèles aluminium à deux coloris qu'Apple n'avait jamais tentés jusque-là sur une Apple Watch : un rouge qui évoque celui des boules de Noël et un bleu sombre et plus discret. Quant aux coloris argent, or et gris sidéral ils sont toujours là.

Le revers diffère (Series 5 à gauche et 6 à droite) avec l'arrivée de capteurs supplémentaires pour la mesure du taux d'oxygène sanguin

Avec les modèles acier Apple a fait évoluer le coloris doré vers un ton plus jaune et les Edition perdent la version céramique pour ne proposer que les boitiers titane (lire Test de l’Apple Watch Series 5 Edition en titane). Enfin, on peut toujours compter sur des variantes Hermès et Nike de ces Series 6 (lire Pourquoi choisir plutôt une Apple Watch version Nike).

Un écran plus lisible

Bonne surprise lorsqu'on commence à porter une Series 6, la lisibilité des cadrans s'améliore lorsqu'on est dans le mode « Toujours activé ». Celui où l'affichage est légèrement estompé parce qu'on ne regarde pas directement sa montre, ou lorsqu'on a le poignet baissé ou encore posé sur la table. La luminosité peut être jusqu'à 2,5 fois plus importante que sur une Series 5, affirme Apple. Difficile d'être aussi précis mais il est exact que les textes, les chiffres et les visuels ressortent mieux, même en plein soleil. Ce n'est pas qu'une vague impression.

Series 5 en haut, Series 6 en bas, écran semi-éteint
Series 5 à gauche, Series 6 à droite, écran semi-éteint
Series 5 à gauche, Series 6 à droite, écran semi-éteint
Series 5 à gauche, Series 6 à droite, écran semi-éteint
Series 5 en haut, Series 6 en bas, en plein soleil et écran semi-éteint

Plus concrètement, lorsque la montre était dans cet état légèrement estompé, jamais je ne me suis retrouvé à ne pas pouvoir lire l'heure et à devoir forcer la réactivation complète de l'écran. Mon collègue Christophe a fait le même constat lorsqu'il jetait un œil à sa montre lors de sorties à vélo, et dans ce genre de situation, n'importe qui apprécie d'avoir un cadran toujours lisible.

Dans d'autres circonstances, ici une pièce sombre, la différence porte d'abord sur les couleurs. Ce que révèle bien la seconde photo où les couleurs bleu rouge sont plus marquées et où le blanc tire bien moins sur le vert.

Series 5 à gauche, Series 6 à droite
Series 5 à gauche, Series 6 à droite

Avec watchOS 7 on peut même changer de cadran ou toucher une complication alors que l'écran est estompé, plus besoin de le rallumer complètement d'abord. C'est pratique, c'est une étape de moins mais il peut arriver en contrepartie qu'on change de cadran sans le vouloir, après un contact inopiné avec l'écran.

Performances

Dans cette Series 6, Apple utilise un processeur S6 bicœur dérivé de l'A13 des iPhone 11, et de clamer qu'il peut être jusqu'à 20 % plus véloce que son prédécesseur. Il saura ouvrir les apps avec le même pourcentage d'accélération.

C'est un beau chiffre qu'il convient tout de même relativiser. À partir des Series 3, les lenteurs qui entachaient l'utilisation de l'Apple Watch ont commencé à bien s'effacer et les Series 4 ont enfoncé le clou. Depuis cette génération de 2018, la question des performances ne fait plus débat.

Et si l'on considère qu'une app va mettre au pire 0,5 seconde à se lancer, les 20% de gains représentent une misère. Ça ne changera rien sur des tâches qui s'exécutent déjà en une fraction de seconde puisque, par définition, les interactions avec l'Apple Watch sont toujours brèves dans le temps.

Autonomie

Toute amélioration est bonne à prendre néanmoins, dès lors que ça ne pénalise pas l'autonomie. 18h d'autonomie, c'est ce que l'on peut espérer, annonce Apple, avec les réserves habituelles sur le contexte d'utilisation.

Lors de mes essais j'ai amplement tenu la journée avec une incursion jusque très tard dans la soirée, et c'était déjà le cas avec la Series 4 qui est généralement encore remplie au moins à moitié.

Ma Series 6 de test (un modèle GPS de 44 mm) n'était bridée sur rien : luminosité réglée au maximum, cadrans en mode Toujours activé, relève en arrière-plan du taux d'oxygénation sanguin (on y reviendra plus loin), fonction de mesure du niveau sonore ambiant active aussi et les rappels de se laver les mains. Au final, pas de mauvaises surprises.

Quelques exemples de temps d'utilisation obtenus :

  • 100% à 8h00 et 27 % à minuit avec 30 min de course à pied et pas mal de notifications
  • 100% à 7h et 40 % à minuit avec uniquement des notifications
  • 100% à 6h30 et 38 % à minuit avec 45 minutes de sport. Cette fois j'ai gardé la montre pendant la nuit (en activant le mode Spectacle pour éviter que l'écran ne s'allume). Au réveil, à 6h30, elle en était à 25 %. 11 relevés sur taux d'oxygène avaient été effectués en tâche de fond pendant le sommeil (détails plus loin). La montre s'est éteinte à midi pile et j'avais enregistré une marche de 20 min dans la matinée. Au total, elle a tenu quelque chose comme 29h 30 min.

Mon collègue Christophe a comparé sa Series 5 (dont il avait coupé la partie cellulaire) avec une Series 6 (GPS). En partant à chaque fois d'une batterie remplie à 100 % il a pu constater que la Series 6 dévorait bien moins la batterie (Apple parle de consommation plus réduite des Series 6 sur les activités de course sur tapis et en extérieur). En gardant à l'esprit bien sûr qu'il utilise sa Series 5 depuis un an et que sa batterie n'est plus aussi fringuante qu'avant.

Pourcentage restant en partant à chaque fois de 100 %

Dans les situations où la batterie est quasiment vide ou en mode réserve (lire aussi Depuis 2 jours mon Apple Watch est une montre), la recharge est plus rapide avec cette génération. Apple parle de 1h 30 min pour passer de rien à 100% et c'est ce que nous avons obtenu grosso modo. Il nous a fallu 1h 40 mn sur une Series 6 (et 10 min pour remonter à 10 %) contre 2h 25 min sur une Series 4.

Entre une batterie qui se tient bien et cette recharge plus rapide, tous ceux qui dorment avec leur Apple Watch et ont besoin de la recharger autant que possible entre le réveil et le départ au travail y trouveront un avantage. Il ne faut cependant pas oublier de mentionner une lacune qui perdure depuis la première Apple Watch : l'incompatibilité avec les chargeurs Qi standards. Chose que Samsung ou Huawei ont réglé avec leurs derniers modèles. Chez Apple il faut toujours un chargeur exclusif à l'Apple Watch.

Oxygénation sanguine

La mesure de l'oxygénation sanguine (ou SpO2) est la grande affaire de cette Series 6 dans le registre de la santé. Elle vise notamment à signaler d'éventuels troubles respiratoires (on reparlera ce sujet dans un prochain article). Ce calcul utilise de nouvelles diodes rouges logées sous la montre, venues s'ajouter aux vertes des modèles précédents.

On peut effectuer cette mesure manuellement avec l'app « Oxygène sanguin » (on s'y prend de la même manière qu'avec l'ECG en laissant le poignet à plat immobile et en évitant de le faire juste après une grosse dépense physique). Veillez aussi à ce que votre bracelet ne serre pas trop fortement le poignet ou l'inverse, sinon il sera facile de louper sa mesure. Au bout de 15 secondes, l'app délivre une valeur en pourcentage (un taux normal se situe entre 95 et 99 %) qui se trouve automatiquement consignée dans l'app Santé.

Les réglages liés à l'autorisation de mesures en arrière-plan. Qu'ils aient été obtenus manuellement ou automatiquement, les résultats sont envoyés dans Santé

Il est aussi possible de laisser la montre prendre des mesures toute seule. Cela se définit dans la section « Oxygène sanguin » de l'app « Watch » sur l'iPhone. En plus d'accorder cette autorisation générale, on a le choix d'autoriser des mesures pendant son sommeil et dans les situations où vous avez activé le mode Spectacle (si vous craignez que les diodes rouges ne gênent votre voisin, désactivez ces deux options).

Apple n'est pas entrée dans les détails sur la fréquence de ces relevés automatiques. Cependant, après quelques jours voilà ce que l'on a pu remarquer grâce aux enregistrements compilés dans Santé, car rien ne signale à l'écran qu'une relève automatique a eu lieu.

La montre peut effectuer une poignée de mesures sur une journée (entre 4 et 5) ou nettement plus mais sans régularité particulière. Apple explique sommairement que cela dépend de votre activité. Au vu du fonctionnement de l'app, on en déduit que l'Apple Watch cible des moments où vous êtes au repos ou tout comme. La nuit, en revanche, une certaine routine s'installe. Santé a récupéré des mesures toutes les 30 minutes, et pas besoin d'activer la fonction Sommeil de l'Apple Watch pour l'aider à comprendre que vous dormez, je ne m'en sers jamais.

À gauche, les relèves faites automatiquement pendant la nuit, à droite la mention "Contexte : Arrière-plan" qui n'apparaîtra pas si vous avez été à l'origine de la mesure

Sur la montre de Christophe, le schéma a différé durant une nuit : d'abord les prises se sont faites toutes les demi-heures, puis il y a eu quelques intervalles de 1 voire 2 heures. Comment distinguer les mesures manuelles de celles faites automatiquement ? C'est laborieux car il faut entrer dans le détail de chacun des enregistrements situés dans « Santé », mais pour les secondes on a une ligne en plus qui marque leur spécificité : « Contexte : en arrière-plan ».

Enfin, un mot sur la fonction de suivi du sommeil. Elle existe et n'est pas spécifique à la Series 6 puisque c'est d'abord une fonction de watchOS 7. Mais c'est une nouveauté à minima et ce n'est pas encore cette année que l'on aura quelque chose de plus poussé dans ce domaine, il faut continuer à se reposer sur des apps tierces telles que Sleep++, Napbot ou AutoSleep (lire aussi watchOS 7 : un suivi du sommeil a minima).

Altimètre temps réel

La suite n'est pas une nouveauté à proprement parler mais une amélioration. Le calcul de l'altitude est assuré depuis les Series 3 grâce à un altimètre barométrique intégré (les générations précédentes recevaient cette information de l'iPhone). Avec les Series 6 (ainsi que sur la nouvelle famille SE plus abordable) cette information est calculée en permanence. Descendez des escaliers, grimpez un chemin, escaladez une paroi et la valeur est mise à jour en temps réel. C'est assurément bienvenu pour certaines activités sportives.

En haut d'une côte puis tout en bas

Lorsqu'on a besoin de ce chiffre, on peut l'obtenir dans l'app « Boussole » ou dans la petite complication d'un cadran ou encore dans la grosse complication du cadran « Extra Large ». Elle est utile lorsqu'on a besoin de s'y référer régulièrement et sans risque (en vélo ou en escalade par exemple).

Ici dans un funiculaire

A priori le résultat sera plus précis avec ces mesures permanentes. À situation égale, entre ma Series 4 et la Series 6 les valeurs d'altitude et de dénivelés n'étaient pas toujours identiques. Pour autant, il nous est arrivé sur deux Series 6 mises face à des Series 4 et 5 d'obtenir aussi des estimations d'altitude rigoureusement identiques. À défaut de proposer un affichage en temps réel, les deux dernières générations ne sont donc pas complètement dépassées sur ce point.

Series 6 et Series 4 après une course sur du plat
Series 6 et Series 4 après avoir monté une forte pente

Comparaison sportive entre S4/S5 et S6

Avec une toute nouvelle Series 6 au poignet, s'est aussi posée la question de savoir si l'on aurait des résultats différents lors d'activités sportives. Apple n'ayant rien dit à ce sujet on ne s'attendait pas à des surprises et on n'a pas été déçus. Avec une S6 sur un bras et une S4 sur l'autre, les distances obtenues par trois activités de course et de marche étaient passablement identiques, ainsi que dans le calcul final de la dépense calorique.

Series 6 et Series 4
Series 6 et Series 4

Dans le dernier jeu de captures — en courant sur un tapis cette fois — la distance calculée par la Series 6 était quasiment pareille que celle de l'équipement de la salle : 5,15 km pour la montre contre 5,11 km donnés par le tapis. Alors que la Series 4 était bien en deçà avec 4,78 km. À une autre occasion c'est la Series 4 qui s'est le plus approché du compteur de distance du tapis. Mais c'est une constante, je n'obtiens que rarement des correspondances entre mon Apple Watch et ce que m'indique le tapis, il y a toujours un bon 200 m d'écart.

Series 6 et Series 4

Puce U1 et Fitness+

Cette Series 6 est un peu particulière en cela que tout n'a pas été dit à son sujet. Il y a ce qu'elle sait faire aujourd'hui et ce qu'elle pourrait faire en plus prochainement. Contrairement aux autres années, le lancement des Apple Watch a été découplé de celui des nouveaux iPhone. Il nous manque par conséquent cette vision d'ensemble sur la manière dont les deux familles, dans leur version la plus récente, vont interagir.

Car les Series 6 sont pourvues de la puce U1 (les iPhone 11/Pro l'ont aussi mais pas les iPad sortis en 2020 ni l'Apple Watch SE). Apple sollicite encore très peu ce composant, toutefois il semble promis à un bel avenir (U1 : Apple pose les bases d’un « radar personnel » & Apple U1 : une puce qui a le sens de l'orientation) et sa présence dans l'Apple Watch haut de gamme n'est pas anodin. On espère par exemple l'annonce du mystérieux traqueur « AirTag » qui pourrait exploiter cette U1 pour la localisation d'objets. Mais on sait déjà que cette U1 servira à améliorer fonction CarKey pour ouvrir sa voiture. En résumé, Apple a certainement encore 2 ou 3 choses dans sa manche à propos de ces Series 6 et de leur exploitation de ce composant.

Ensuite il y a le service Fitness+ qu'Apple lancera avant la fin de l'année dans une poignée de pays, mais pas en France pour la première étape [MàJ : Apple Fitness+ : aperçu du nouveau service qui fait suer]. Dans ces cours de fitness (sur abonnement payant) à regarder avec son Apple TV ou sur ses iPad et iPhone, les informations d'activité de l'Apple Watch s'afficheront synchronisées sur ces écrans. Un jour ces contenus finiront par arriver chez nous, mais pas besoin de Series 6, il faudra au minimum une Series 3 et watchOS 7.

Apple Fitness+ avec l'intégration en haut à gauche et à droite des informations d'activité de l'Apple Watch

Conclusion

Faut-il acheter la nouvelle Apple Watch ? À cette ritournelle on est tenté de répondre la même chose que l'an dernier. À savoir que si on possède une Series 3 (qui par ailleurs est toujours au catalogue à partir de 219 €) ou un modèle plus ancien, les générations qui ont suivi apportent suffisamment d'améliorations matérielles et logicielles pour rendre un changement pertinent et donner l'occasion et l'envie d'utiliser beaucoup plus son Apple Watch.

Avec cette collection 2020 toutefois, on peut se poser la question de préférer la nouvelle SE (299 € en 40 mm, 329 € en 44 mm) plutôt que la Series 6 (429 € en 40 mm, 459 € en 44 mm). Avec la SE (qui existe aussi en version Nike) on aura une montre performante — même s'il lui manque l'écran toujours allumé, l'ECG et la SpO2 — pour un prix attractif. Elle a des atouts pour les nouveaux clients comme pour ceux en quête de renouvellement.

Avec la Series 6 il n'y a aucun compromis. Cette génération est bien équipée, elle continue de s'améliorer et le renfort des coloris rouge et bleu ajoute un peu de piment. Les propriétaires d'une Series 4 (et a fortiori d'une Series 5) peuvent néanmoins passer leur tour cette année — ou du moins, attendre qu'Apple abatte ses dernières cartes avec ses prochaines annonces d'automne. Tandis que les autres clients, nouveaux venus ou « utilisateurs pionniers » des toutes premières Apple Watch, ne devraient pas regretter leur achat.

Les avantages du Club iGen 👑

L'abonnement au Club iGen supprime la publicité et donne accès à du contenu exclusif sur tous nos supports : le site du Club (qui rassemble les articles de MacGeneration, iGeneration et WatchGeneration), notre application iOS, notre application tvOS et notre application Android.

Le nouveau site web du Club offre de nombreux avantages, à commencer par un confort de lecture maximal, de nombreuses options de personnalisation, des filtres pour le contenu, un flux RSS dédié…

Trois formules d'abonnement sont disponibles : 4,99 € pour un mois, 45 € pour un an (3 mois offerts), ou encore 22,50 € pour un an (faibles revenus). Tous les détails sont disponibles sur le Club iGen.


avatar koko256 | 

J'ai acheté une série 3. Le changement d'écran de la 4 m'a privé de la plupart des nouveaux écrans. Comment être sûr que cela ne va pas recommencer avec la série 7...

avatar Nico_Belgium | 

@koko256

On ne peut pas en être certain. 🤷‍♂️

Par contre je peux te dire que la génération « série 4 » est maintenant très riche en cadrans divers et variés. Donc avec ceux présents et le niveau de personnalisation qu’offre watchOS7, il y a déjà de quoi faire!

avatar karl59 | 

@koko256

Privée de la plus part des news écrans en revenant d’une série 4 pour une 3 tu parles de quoi comme problème ?

avatar koko256 | 

@karl59

J'ai une montre hermès. Je n'ai eu aucun des nouveaux cadrans, tous conçus pour l'écran plus large. Et il y a pas mal d'écrans nouveaux non disponible sur l'écran carré. L'information ne se trouve pas sur Internet (un comble alors que la série 3 est toujours en vente).

avatar karl59 | 

@koko256

Ah je comprends alors tu as de la chance j’ai toujours eu du mal avec l’idée étant donner la durée vie du produit.
Mais pour la série 7 pour la première fois je pense prendre une hermès aussi même si c’est pas raisonnable lol.

Je vais peux être dire une bêtise mais cherche bien sur internet notamment via cette application la

https://testflight.apple.com/join/R9YHNiz8

Tu peux télécharger des cadrans dont ceux de hermès ou des copies.

avatar karl59 | 

@koko256

Oups j’ai confondu je parle de celle-ci :

https://testflight.apple.com/join/04jMHrRX

Buddywatch.

avatar koko256 | 

@karl59

Ah. Je regarderai mais je n'aime pas trop bidouiller mes iTrucs de peur de les briquer et de faire sauter la garantie (3 ans d'Apple care sur l'AW Hermès)

avatar kinon | 

Pour la question de l'intérêt de changer, comme toujours plus son AW actuelle est ancienne plus c'est évident.
1/ Comme c'est un objet nullement indispensable, pour en juger raisonnablement on doit partir du principe que l'on dispose du budget pour le faire.
2/ Comme une AW est à la fois un objet utile (je l'utilise beaucoup pour le paiement entre autres bien sûr) et que c'est une montre et un objet "plaisir" c'est aussi un choix qui n'a pas besoin de beaucoup plus de justifications si la question 1 est réalisée.
Je passe de la 4 à la 6 et l'affichage permanent est déja motivant

avatar jeanpaulpollue | 

Dans son pré-test, DC Rainmaker a relevé une bien meilleure précision des capteurs GPS et cardio de la Series 6.
C'est un bon truc à savoir pour qui s'intéresse de près à ces données.

Les précédentes générations (Apple Watch SE inclus visiblement) ont tendance à "couper" ou lisser les trajectoires.

avatar Christophe Laporte | 

@jeanpaulpollue

J’ai aidé Florian pour le test… Pour la précision GPS, lors de mes deux trois virées, j’ai pas été spécialement impressionné par les améliorations du tracé. Des fois c’est mieux des fois c’est moins bien… J’ai traversé des immeubles dans un parcours soi-disant avec la s6 par exemple…

Le truc que ne dit pas Florian, mais j’en suis pas encore certain, c’est le cardiofréquencemètre, il me semble en progrès. Mais j’ai pas assez de DATA pour l’affirmer haut et fort.

avatar celebration | 

Je l’aurais acheté si elle était belle, utile et pratique.

Et aussi, accessoirement, si elle n’était pas une bande annonce transhumaniste.

🤓🔜🤖

avatar jrmy21 | 

Je suis fan de ma nouvelle série 6 ! J’avais une 4 et Wahou l’écran tjs allumé et bcp plus lisible !! Avec ce cadran artiste très sympathique vraiment je suis content. Tjs autant peur de la rayer par contre 😔😔

avatar fousfous | 

Y a toujours plus de nouveautés que sur la série 5 ou y avait juste 2 trucs nouveaux.
Vous insistez beaucoup là dessus je trouve.

avatar Farnots | 

@fousfous

Oui mais je pense que le Always On Display de la S5 était plus « utile »

avatar Farnots | 

Je vais attendre la période des fêtes pour me la prendre. Mais la transition depuis ma series 2 devrait être sympathique. Merci pour ce test

avatar Maramos | 

@Farnots

C’est clair que ça va être le jour et la nuit ! Je viens de passer de la 2 à la 6 et bon sang, ça change la vie. Tout est fluide et agréable, c’est un vrai plaisir d’utiliser la montre.
En espérant maintenant qu’elle vieillisse mieux que la série 2 (au niveau de la réactivité après des MAJ majeures...)

avatar Farnots | 

@Maramos

Tu me donne bien envie du coup 😅 C’est vrai que la réactivité est le plus gros problème de la serie 2. Notamment avec des applications qui sont plus lourdes comme Fantastical par exemple qui est juste inutilisable. Et puis les complications ont tellement plus de place.

avatar Maramos | 

@Farnots

Je voulais faire comme toi, et attendre les fêtes. Mais j’ai craqué hier... Apple Watch Nike Série 6, 44mm, GPS.
Je garde la série 2 pour les sessions de sport plus brutales (foot, basket) et le suivi du sommeil avec Sleep Cycle (enfin... si j’arrive à installer cette app. Je ne sais pas pourquoi mais impossible d’installer quoi que ce soit de nouveau sur la série 2... Donc réinitialisation et on verra bien...).
Pour la gestion des apps sur la série 6, encore une fois, c’est un vrai bonheur 😉

avatar Farnots | 

@Maramos

Haha je comprends, j’essaye de résister. Tu me conseilles la nike+ ou la classique du coup ? C’est cool les cadrans en plus mais je les trouves personnellement pas super beau, et le côté nike sur une montre apple me gêne. Mais ça laisse plus de choix.

Un reboot ne suffit pas pour que tu installe à nouveau une app ? J’avais eu ce problème un jour je ne sais plus comment je l’avais résolu, soit une mise à zéro, soit laissé sur son chargeur 48h avec téléphone à porté (en gros elle avait un retard de synchro à rattraper)

avatar Maramos | 

@Farnots

Pour le coup j’ai pris la Nike pour les écrans supplémentaires, que je trouve assez cool et que l’on retrouve moins partout...
l’avantage est que si tu veux un écran « normal » tu peux, et un écran « signature » tu peux aussi. Et mis à part au niveau des capteurs il n’y a pas de mention de Nike.
Concernant l’installation d’apps sur la série 2 je fais une clean install, on verra si ça fonctionne...

avatar Farnots | 

@Maramos

Oui tu as raison, ça fait plus de choix pour le même prix. Au pire je les utilise pas mais ils sont là 😊
Top, tu me diras comment ça fonctionne acec deux watch. Si ça fonctionne bien le basculement de l’une à l’autre

avatar Maramos | 

@Farnots

Bonjour Farnots,
J’ai finalement déjumelé mon AWS2 puis fais une clean install. Depuis je peux à nouveau télécharger des applications dessus.
La bascule de la S2 à la S6 se fait très bien : il y a une option dans l’application Watch (iPhone) qui permet de basculer automatiquement d’une montre à l’autre, ou de faire la bascule manuellement si voulu. Les différentes Watch conservent leurs réglages (notifications, applications, cadrans etc.). Donc top pour continuer d’utiliser un modèle plus ancien en complément de sa Watch actuelle.
Côté retour d’expérience sur la S6 c’est un vrai bonheur : réactive, bonne autonomie (suivie du bruit ambiant, lavage de main auto activé, quelques exercices d’enregistrés pendant la journée - de 10 à 45 min à chaque fois - , quelques notifications etc.) Et en moyenne plus de la moitié de la charge restante à l’heure du couché.
Ça faisait longtemps que je n’avais plus pris de plaisir à utiliser la Watch, et contrairement à la S2 où au départ il y avait un peu un côté geek à l’utiliser, aujourd’hui je trouve plein de côtés pratiques, voir presque indispensables (Apple Pay, enregistrement d’exercices, contrôle de la musique, appels et messages, minuteur, calendrier, météo...).

avatar MachuPicchu | 

Je suis passé de la S4 à la S6 (aluminium bleu). Je trouve que les nouveautés sont suffisantes pour faire le pas. Pour l'instant j'en suis très content, j'aime particulièrement cette teinte de bleu.
L'altimètre qui fonctionne en continu permet une fonction qui n'est pas mentionnée dans l'article : le calcul de la vitesse de montée et descente dans les escaliers.

avatar pumk1n | 

@MachuPicchu

C’est déjà le cas avec une série 5 et les premières bêta de watchOS 7 !

J’ai ces mesures dans santé avec ma série 5 :)

avatar MachuPicchu | 

@pumk1n

Ah? Bizarre, sur ma S4 je n’avais pas ces statistiques, du coup j’en avais déduit que c’était grâce au nouvel altimètre. Ça doit être dû à un autre capteur du coup.

avatar theghit | 

Bonjour, je serais preneur d'un article sur les bracelets, vous avez l'air d'en avoir pas mal et ce serait sympa de voir ce que vous pensez de chacun, couplé avec les différents boitiers. J'ai changé ma Serie 3 edition Nike bracelet blanc pour une Serie 6 édition Nike avec exactement le même bracelet, mais d'autres bracelets pourraient être sympas. Et des tests d'autres bracelets que les officiels pourraient être franchement sympa aussi. Bref c'est juste une idée comme ça.

avatar jjrikly | 

Reçu mon AppleWatch 6, 44mm aujourd'hui.
Je suis content car mon AppleWatch 4 est inutilisable du point de vue autonomie avec WatchOS 7. Après 3 heures utilisation, 6 KM en vélo et 10Km marche à pied, batterie à 10%

La configuration de la 6 s'est faite sans aucun problème et très rapidement. Le switch de la carte Sim Swisscom s'est fait en 20 secondes et tout est fonctionnel.

PS: Les deux montres restent jumelées et accessibles séparément sur mon iPhone 8 système IOS 14. Donc utilisables toutes les deux, sauf la partie téléphonie qui a été switchée sur L'AppleWatch 6.

J'espère une mise-à-jour du système 7 pour la série 4, afin que je puisse en faire cadeau !

avatar JerryTulassan | 

bonjour tout le monde

comment savoir quel apple-watch 6 est disponible sur le store avant d’en arriver a la fin du processus de commande ?
actuellement il me semble qu’il faut aller jusqu’à l’étape du règlement pour avoir l’info : « livraison entre la saint glin-glin ou plus tard »
cette donne étant en outre liée au pack montre - bracelet qui peut faire varier le délai grandement.

il doit y avoir un trick non ? ou j’ai pas tout bien lu.

merci

avatar Axeldeville | 

Bonjour,
Mon application oxygénation sanguine ne fonctionnait pas, je l’ai retiré et réinitialise mon Apple Watch 6 Red. L’application n’y est plus et je n’arrive pas à l’installer. Je la voit bien dans l’AppStore mais impossible de la charger (presence du nuage pour télécharger mais action impossible)Vous avez une idée. Du coup je ne l’ai jamais vu fonctionner sur «ma montre
Help 😱😱 merci à vous 🙏

avatar dj lo | 

Bonjour j’aimerais savoir où je peux trouver le cadran bleu blanc rouge

Merci

avatar Jcleon95 | 

Personnellement j’ai une autonomie de deux à trois jours cela dépend. Mais je l’éteins la nuit et l’écran est éteint également lorsqu’elle est pas utilisé

avatar modx1 | 

après une longue hésitation je suis passé de la série 3 42mm cellulaire à la 6 44mm non cellulaire j’en suis ravi. excellente réactivité très bonne autonomie, l’écran allumé, les nouveaux cadrans. elle est moins épaisse.

avatar Grandino | 

Je préfère la discrétion de la 5 au plein éclat de la 6 à tout point de vue. Quand ma 3 a rendu l’âme j’ai pris une 5 et aucun regrets, je ferais le même choix aujourd’hui

avatar mrlupin | 

Étonnant que ce ne soit pas compatible QI car ma série 3 fonctionne avec le powerbank chargeasap flash en wireless

avatar Nico_Belgium | 

@mrlupin

C’est parce qu’il a été conçu pour

==> https://9to5mac.com/2020/09/03/chargeasap-flash/

avatar NewtonMessagePad | 

Belle coïncidence : je récupère mon nouvel Apple Watch 6 aujourd’hui même à l’Apple Store. Du coup, cet article m’intéresse particulièrement, merci de l’avoir rendu accessible à tous.

avatar Simbapple | 

Heureux possesseur d’une Apple Watch série 6 depuis ça sortie, depuis lundi j’ai un soucis avec altimètre...

Il y a environ 200m de différence entre ce qu’elle indique et la réelle altitude !

Mon iPhone XS lui donne bien la bonne altitude j’ai essayé de la redémarrer sans succès je l’ai déjumelé sans succès j’ai essayé de faire plusieurs avec et sans l’iPhone sans succès et j’ai le même problème sur une 2ème série 6 à la maison...

Est-ce que à la rédaction de Macg et ou à la communauté de Macg avec vous remarquer ou eu le problème ?

avatar SebKyz | 

@Simbapple

Je ne l’ai pas. Mais si je rencontrais ce soucis je serais toi je contacterais Apple. Ils ont peut-être une solution. 😉

avatar Niteor | 

bon, d’accord, elle est belle, pratique, redoutablement efficace, s’accorde parfaitement avec l’environnement apple mais... ça reste une montre connectée, brillante pour cet aspect mais médiocre en utilisation sport ! je n’en démords pas : en utilisation outdoor, elle n’est pas au niveau de ce qu’elle pourrait faire, en utilisation sport, elle n’offre que le strict nécessaire et des infos basiques. Je sais que beaucoup n’ont pas l’utilité de certaines données comme l’aérobie / anaerobie par exemple, mais pourquoi ne pas offrir la possibilité d’activer ces données plus poussées pour ceux qui le souhaitent ? et puis cette appli santé, quel bordel !!!
L’autonomie, ça se gère mais personnellement j’ai opté pour une garmin (fenix 6 pro). Je rêve du meilleur des deux mondes...

avatar V_DRN | 

@Niteor

Je suis entièrement d’accord, étant un runner régulier mais pas expert, je suis tiraillé à chaque fois entre la beauté de l’Apple Watch et son utilisation folle en montre connectée et en tant qu’extension de mon iPhone. Et les Garmin/Polar & co qui te permettent un suivi monstre en matière de données de performances mais avec un côté connecté trop limité, sans parler de l’écran. Aujourd’hui aucune montre n’arrive à allier les deux correctement malheureusement...
J’ai fait 2 ans d’AW série 3 puis 1 an de Garmin et Polar et je suis revenu sur la série 6 en gardant une ancienne Polar pour le running exclusivement.

avatar Niteor | 

@V_DRN

moi j’ai fait le chemin inverse : j’avais beaucoup misé sur l’aw6 mais j’ai retrouvé les mêmes limitations qu’avant. Du plaisir, beaucoup, mais des frustrations, énormément. Du coup j’ai renvoyé la montre pour la fenix 6, avec d’autres limitations côté connecté mais un ensemble plus en phase avec ce que je cherche.
en 2021, apple rachète Garmin pour proposer une apple fenix 🙏🤞🤞

avatar fte | 

J’ai acheté une 6 il y a quelques mois maintenant. C’est ma première iWatch, ça faisait également je pense 25 ans que je n’avais pas porté de montre régulièrement...

J’avais un besoin tout à fait précis, justifiant mon intérêt et mon achat. Besoin satisfait mieux que je ne l’espérais...

Le premier contact a été ... déplaisant. Pour tout dire, j’ai failli la renvoyer. En effet, à la première mise en route, toutes mes notifications sont activées, y compris lorsqu’elles sont désactivées sur l’iPhone. C’était la foire aux bips et autres vibrations, absolument infernal, et beaucoup de manipulations pour désactiver la plupart des notifications, absolument pas pratique et pas de la façon la plus intuitive qui soit. Je suppose qu’un changement de montre avec restauration des réglages sera moins déplaisant...

Des fonctions hors de mon besoin, il y en a une qui est absolument géniale et que je ne soupçonnais pas : le réveil matin haptic. Réveil en douceur, réveil sans réveiller son conjoint, excellent.

L’écran toujours allumé, je l’ai gardé une semaine. La montre qui brille tout le temps est désagréable. Et je n’ai pas besoin d’une montre (aka mesure du temps continue). Une SE m’aurait parfaitement satisfait... mais bon, pas en rouge ;)

Intéressant objet au final.

avatar GreenPepper | 

Le gag ces Apple Watch quand même 😂 mon MacBook Air M1 tient au moins aussi longtemps sinon plus

avatar julien2174 | 

Dans la boîte des apple watch6 il y a t’il un câble de chargeur ou pas ?

avatar fte | 

@julien2174

Le gallet de charge, oui. USB-A.

CONNEXION UTILISATEUR