Oculus sur Mac ? Si jamais Apple sort un bon ordinateur

Mickaël Bazoge |

Oculus a douché les espoirs des utilisateurs de Mac quand, en mai dernier, le constructeur du casque Rift annonçait la mise en pause du développement pour OS X (lire : Oculus Rift : la configuration PC détaillée, le développement pour Mac en pause). Depuis, la filiale de Facebook s’est concentrée sur les PC, avec des exigences importantes en termes de puissance (et de prix).

Leonard Lin, CC BY-SA — Cliquer pour agrandir

Reste-t-il néanmoins un petit espoir pour que le Mac puisse, un jour, faire tourner les contenus et les jeux à destination du Rift ? « Tout dépend d’Apple », a répondu Palmer Luckey, fondateur et patron d’Oculus. « Si jamais Apple sortait un bon ordinateur, nous le ferons [le support de Rift sur Mac] ». Et bim ! Apple est rhabillée pour l’hiver.

Lukey, interrogé par ShackNews pendant un événement Xbox, en a rajouté une louche histoire d’être bien clair. Le problème d’Apple, a-t-il dit, c’est l’intérêt très modéré du constructeur pour les cartes graphiques performantes. « Vous pouvez acheter un Mac Pro à 6 000 $ avec le haut de gamme FirePro D700 d’AMD, mais c’est encore insuffisant pour nos besoins ». Mais si Apple devait un jour s’intéresser aux GPU haut de gamme, « comme ils le faisaient à une époque », Oculus « adorerait prendre en charge les Mac. Mais actuellement, il n’y a pas une seule machine qui peut supporter [Rift] ».

Oculus recommande des PC équipés au minimum d’un processeur Core i5, 8 Go de RAM et une NVIDIA GTX 970 ou AMD 290.

Image bandeau : Sergey Galyonkin, CC BY-SA

Lire les commentaires →

Facer : une surprise à chaque fois qu'on regarde son Apple Watch

Mickaël Bazoge |

Les cadrans de l’Apple Watch sont peut-être jolis, mais on en fait rapidement le tour malgré les possibilités de personnalisation. Pour éviter de déprimer en regardant l’heure, l’application Facer [1.0.5 – US – Gratuit – iOS 9 - Little Labs, Inc.] est une application astucieuse qui tire profit du cadran Album photo. Après téléchargement et installation sur l’iPhone, le logiciel demande de synchroniser l’album Facer dans l’app Apple Watch (Photos > Album synchronisé).

Cet album est composé de photos provenant des nombreux catalogues proposés par l’application Facer. On pourra sélectionner des clichés de la Nasa, du cosmos, des fonds d’écran bariolés, des images de chats et de paysages… Il est aussi possible de sélectionner des photos provenant de son compte Instagram ou Tumblr. À chaque levée du poignet, le cadran de l’Apple Watch s’illuminera d’une illustration différente.

Cliquer pour agrandir

Facer est gratuit, mais certains catalogues d’images sont payants : c’est le cas pour la sélection Garfield, Betty Boop ou encore Popeye (0,99 € en micro-paiement), mais aussi pour se connecter à son flux Tumblr (1,99 €). L’app propose également d’apprendre des mots en espagnol ou en français à chaque fois qu’on regarde l’heure. L’idée est très bonne et offre une petite surprise à chaque fois que l’on jette un œil à sa montre.

Lire les commentaires →

Vous vous tenez en forme ? Une Apple Watch remboursée

Mickaël Bazoge |

L’Apple Watch peut vous aider à garder la forme. Ce n’est pas nouveau : Apple fait des capteurs d’activité de sa montre une de ses fonctions principales. Mais pour pousser les utilisateurs à embrasser une nouvelle vie saine et sportive, il faut parfois les pousser un petit peu. L’assureur Discovery Health propose de rembourser une Apple Watch en fonction des objectifs d’activité physique atteints.

Ce programme de motivation, baptisé Vitality Active Rewards et lancé en Afrique du Sud et chez plusieurs partenaires américains, permet de gagner sa montre connectée au fil des efforts accomplis. Il faut atteindre le volume de points fixé chaque semaine, mesuré par la montre ; la carte de crédit qui sert de support à l’opération sera plus ou moins débitée chaque mois selon les objectifs réussis. Il est possible de se faire rembourser l’intégralité de la montre (Sport 38 mm) en 24 mois, mais il va falloir être assidu…

Cliquer pour agrandir

Si Apple ne participe pas directement à cette initiative, Jeff Williams le vice-président en charge des opérations a tout de même déclaré que ce programme « partageait notre conviction qu’être actif a un impact profond dans la vie des gens ». Il se dit aussi évidemment très heureux d’aider les membres de Vitality à vivre de manière plus saine chaque jour.

Depuis le lancement, en décembre dernier, de cette récompense en Afrique du Sud, l’assureur a enrôlé 17 000 personnes. Les partenaires américains de Discovery Health vont eux aussi se lancer dans cette voie. En plus de l’Apple Watch, il est possible de profiter de petits cadeaux et de remises chez les enseignes participantes… mais aussi de réductions sur les primes d’assurance.

Lire les commentaires →

Intel met le paquet pour s'imposer dans la réalité augmentée

Mickaël Bazoge |

Intel a investi entre 300 et 500 millions de dollars pour développer ses propres technologies de réalité augmentée. Le fondeur, qui a complètement loupé le coche des smartphones, ne veut cette fois pas se rater en montant le plus rapidement possible dans ce train, où Microsoft est déjà bien installé avec l’HoloLens.

Le fondeur serait en train de concevoir son propre casque de réalité augmentée, dont la particularité est d’intégrer une caméra 3D RealSense. Cette technologie, qui à l’origine devait servir à améliorer les interactions entre un utilisateur et son ordinateur, est recyclée dans ce nouveau projet pour lequel Intel a multiplié les acquisitions de start-ups. Dans le cadre de la réalité augmentée, RealSense permet d’interpréter plus finement les mouvements des mains.

Le Smart Helmet, présenté durant le CES par Brian Mullins (CEO de Daqri), à gauche, et Brian Krzanich, le patron d’Intel — Cliquer pour agrandir

Intel avait fait la démonstration, durant le CES en janvier, de cette technologie intégrée dans un smartphone mis au point par IonVR (lire : Intel, la puce qui sera toujours sur vous). L’entreprise devrait mettre le paquet sur le sujet d’ici la fin du mois, lors d’une nouvelle conférence.

Ce casque AR ne serait pas vendu directement sous la marque Intel, mais il pourrait être proposé à d’autres constructeurs. L’objectif du groupe de Santa Clara est de faire en sorte qu’un maximum de concepteurs de casques intègrent les technologies maison afin qu’Intel devienne incontournable dans ce secteur.

Lire les commentaires →

Meta 2 : déjà une concurrence pour l'HoloLens

Mickaël Bazoge |

Microsoft n’est pas le seul constructeur sur le marché de la réalité augmentée. Meta a lancé ce mercredi son propre kit de développement pour le casque Meta 2, un produit impressionnant sur le papier. Et sur la tête, aussi :

Cliquer pour agrandir

Ce casque a trois particularités par rapport à HoloLens : d’une, il est alimenté avec un bon vieux câble depuis un PC suffisamment solide et puissant pour générer les rendus qui vont bien. Le Meta 2 est donc beaucoup moins autonome que le produit de Microsoft qui n’a besoin de rien pour afficher son petit monde holographique.

Le Meta 2, qui intègre un écran de 2 560 x 1 440, offre aussi un champ de vision de 90°, contre 15 à 20° pour l’HoloLens : on sera pratiquement immergé dans l’image et les objets apparaîtront partout sur l’écran (le Gear VR de Samsung propose un champ de vision de 98°). Enfin, le casque est trois fois moins cher que son concurrent puisqu’il coûte 949 $. Mais il faut y ajouter un ordinateur compagnon… Les premières livraisons auront lieu au troisième trimestre.

Si le matériel est impressionnant, l’interface et l’interaction avec les objets virtuels devront encore s’améliorer pour être parfaitement au point, comme l’explique TechCrunch. Le suivi des mains dans l’espace et l’interprétation des gestes ne sont pas encore optimaux, mais on n’en est encore qu’au début de cette technologie.

S’il faudra donc un PC pour utiliser le Meta 2, le constructeur promet le support du Mac dans l’année, ce qui fera du casque le seul dispositif AR compatible avec OS X pour le moment.

Lire les commentaires →

Pebble baisse les prix de ses montres

Mickaël Bazoge |

Ce n’est pas la période des soldes, mais qu’à cela ne tienne : Pebble a décidé d’appliquer une remise généreuse pouvant aller jusqu'à 30% sur ses montres connectées. La Pebble Time Round passe ainsi de 299 € à 229,95 €, ce qui rend la montre ronde forcément plus attractive. Idem pour la Pebble Time Steel, désormais commercialisée à partir de 249,95 € (au lieu de 299 €).

La Pebble Time tout court coûte maintenant 169,95 €. Les deux collections de la génération précédente, les Pebble Classic et Pebble Steel, sont commercialisés à respectivement 99,95 € et 149,95 €. Ces prix sont ceux qui seront pratiqués à l’avenir. Les consommateurs qui auraient acheté une toquante chez Pebble avant le 21 janvier (à l’ancien prix, donc) peuvent demander une ristourne (toutes les infos sont là).

Lire les commentaires →

Pages