Ouvrir le menu principal

WatchGeneration

Recherche

Environnement : le Vision Pro pollue plus que le Mac Studio

Anthony Nelzin-Santos

Monday 05 February 2024 à 13:15

Apple Vision

Si l’Apple Watch Series 9 et l’Apple Watch Ultra 2 sont « les premiers produits neutres en carbone » de la firme de Cupertino, quoi que cela veuille dire, le Vision Pro est loin de l’être. Bien que les fibres de son emballage et l’aluminium de sa monture soient entièrement recyclés, le casque d’Apple utilise beaucoup de matériaux vierges. Sa production représente ainsi 62 % des émissions sur l’ensemble de son cycle de vie, estimée à 335 kg de CO₂eq, moins que le Mac Pro (1 647 kg) mais plus que le Mac Studio (290 kg).

L’emballage du Vision Pro est dépourvu de plastique, mais il est surtout plein de vide. Tant pis pour l’environnement. Image WatchGeneration.

Plus les appareils sont puissants et durables, plus la balance des émissions de gaz à effet de serre pèse du côté de l’utilisateur. Alors que 83 % des émissions sont générées par l’iPhone avant même qu’il ne quitte l’usine, près de 60 % de celles du Mac Pro seront réalisées au fil de son utilisation. Le Vision Pro tombe quelque part entre les deux, à l’instar d’un iPad, puisque son utilisation ne représentera que 32 % de ses conséquences environnementales.

Une fois n’est pas coutume, Apple complique la lecture de son « rapport environnemental » en alignant les chiffres qui masquent la réalité. Comme bien d’autres produits, le Vision Pro bénéficie d’une chaine d’approvisionnement qui n’utilise plus que de l’étain, de l’or et des terres « rares » entièrement recyclées. Les tissus drapant les masques et les harnais comprennent jusqu’à 80 % de matériaux recyclés, mais les plastiques composant une vingtaine de pièces contiennent jusqu’à 70 % de matériaux vierges.

Apple assure utiliser « de l’aluminium recyclé à 100 % dans la monture et le boitier de la batterie », mais cela ne dit rien de la provenance du magnésium largement employé pour alléger le casque. Ou plutôt, cela dit tout par omission. Une fois que l’on prend en compte les accessoires fournis avec le casque, seuls 14 % des matériaux sont recyclés ou recyclables. Assemblée au micromètre avec des dizaines de vis et de connecteurs, cette merveille d’ingénierie sera un cauchemar à recycler.

Neutralité carbone : quand Apple lave plus vert que vert

Neutralité carbone : quand Apple lave plus vert que vert

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner