Ouvrir le menu principal

WatchGeneration

Recherche

Pourquoi passer de l'Apple Watch 2015 à la Series 4

Florian Innocente

Sunday 07 October 2018 à 11:30 • 87

Apple Watch

Moins d'une semaine avant le keynote du 21 septembre et le lever de rideau sur les Apple Watch Series 4, voilà que ma Series 0 perd son écran. Elle marche toujours, mais l'écran ne tient plus collé. C'est la blague habituelle : juste avant la sortie de nouveautés, les produits Apple que vous possédez se font porter pâle.

Coïncidence mise à part, après trois ans à utiliser une Series 0, le moment était venu de la remplacer. D'abord pour me raccrocher au train des derniers matériels et logiciels de cette famille. La Series 4 est la première grosse évolution matérielle depuis le modèle original de 2015 et watchOS 5 ne s'installe pas sur les Series 0.

Ce coup d'arrêt dans les possibilités de mise à jour de watchOS ne fait pas de cette montre un objet obsolète. Une Series 0, en 2018, reste un accessoire tout à fait utile et utilisable. Une étude réalisée au lendemain du keynote par le cabinet Creative Strategies, auprès de 366 utilisateurs américains d'Apple Watch, révélait que 30 % d'entre eux se servaient encore de ce modèle.

La même étude expliquait que l'attrait pour la Series 4 était néanmoins fort au sein de cette population des premiers acheteurs. Si 93 % d'entre eux se disent satisfaits de leur produit, ils sont 76 % à planifier l'achat d'une Series 4 d'ici Noël.

Passer d'un coup à une Series 4 c'est capitaliser sur une jolie somme d'améliorations : processeurs toujours plus rapides, écrans plus lumineux et maintenant plus grands, étanchéité, altimètre, haut-parleur amélioré, nouvelle couronne digitale, option cellulaire… et tout ce qu'apporte watchOS 5 de manière générale (lire : Test de l'Apple Watch Series 4).

A priori il n'y a aucune raison de ne pas aller vers la nouvelle Apple Watch, puisqu'on capitalisera sur trois ans d'évolutions. Mais prenons le contre-pied de ce qui peut sembler une évidence : malgré toutes ces améliorations, a-t-on vraiment besoin de changer sa Series 0 ?

Les bonnes raisons de ne pas changer

Chez Creative Strategies toujours, une étude des usages de l'Apple Watch place en tête des fonctions classiques comme relever ses messages, rejeter un appel, consulter ses stats dans Activité, mesurer un effort… Rien, en somme, qui oblige à avoir le fin du fin en matière d'Apple Watch.

Series 4/44 mm et Series 0/42 mm

Depuis le début cette montre me sert essentiellement à trois choses : réveil-matin, notifications (calendrier, caméra Netatmo, WhatsApp et Messages en particulier) et parfois le contrôle de la musique à distance à la maison. Depuis quelques mois s'est ajoutée l'utilisation du couple Exercice et Activité.

C'est cette partie "sport" justement qui m'a fait reprendre quotidiennement la montre. Une fois qu'on a mis le doigt dans le système des anneaux d'Activité, force est de constater qu'il est difficile de faire machine arrière. Il y a encore 6 ou 9 mois, je pouvais laisser l'Apple Watch à la maison pendant plusieurs jours. Durant les différentes vacances d'été, je ne l'ai jamais prise avec moi. J'étais tantôt en bord de mer (la montre n'aime pas l'eau salée) ou dans des endroits quasi vierges de tout réseau cellulaire. Si l'iPhone ne peut rien capter, pourquoi s'encombrer un poignet avec cet accessoire qui dépend de cette connexion ?

Pour tous les cas de figure cités précédemment, une Series 0 en bon état n'a aucune raison de rejoindre un tiroir. Dans Exercices par exemple, après quelques courses, je n'ai pas relevé de différences majeures dans les résultats. Avant son accident d'écran, son autonomie était également d'un bon niveau. J'avais toujours autour de 40 à 50 % de charge restante en milieu de soirée.

Series 0 de 42 mm à gauche et Series 4 de 40 mm à droite. Après une petite course on a des différences dans les résultats de rythme moyen et de distance, mais faibles (et les exercices ont été déclenchés avec un léger décalage).

Les bonnes raisons de changer

Sauf problème technique pénalisant, il n'y a pas d'impérieuse nécessité de remplacer une Series 0, du moins au vu de mes activités. Rien n'y oblige… mais tant de choses y invitent !

Une Apple Watch Series 0 dont l'écran a subitement décidé de se détacher… 4 jours avant le keynote du 12 septembre. Diagnostic en Apple Store : batterie gonflée. Verdict : remplacement de la montre, sans frais, car moins de 3 ans depuis son achat, par le même modèle neuf.

Avant même de parler des écrans plus grands, ce qui frappe immédiatement au passage d'une 0 à une 4 c'est sa rapidité, sa réactivité, comme de passer d'un disque dur à un SSD. Une petite comparaison : 5 minutes d'un coté, 33 secondes de l'autre. Ce sont les temps de démarrage d'une Series 0 et d'une Series 4… Par chance on ne redémarre quasiment jamais sa montre, mais ça donne la mesure des progrès réalisés.

Cette mollesse de la Series 0 se retrouve à plusieurs niveaux. Sur la première Apple Watch, il n'est pas rare que le mouvement de glissement d'un cadran à un autre s'interrompe un instant, à mi-chemin. Ça cale puis ça repart. Plus généralement, toute l'interface est ponctuée de ces petits freinages, pas systématiques ni toujours aussi visibles, mais fréquents.

Un mouvement brièvement stoppé dans son élan. Classique avec une Series 0

Sur une Series 0 on aura vite renoncé à utiliser d'autres apps que celles vraiment essentielles à son quotidien. L'ouverture des apps est vraiment très lente, l'écran s'éteignant même avant qu'elles aient fini de se lancer. Je n'ai ainsi que très peu utilisé sur ma montre notre propre app iGeneration, tant elle rame à l'ouverture.

Avec la Series 4 on se rapproche de ce que l'on connaît avec un iPhone où l'on jongle sans y penser avec les apps et où on circule rapidement dans l'interface.

Lors de l'ouverture d'une application qui n'est que rarement utilisée, on peut toujours voir le logo de l'app avec son cercle de chargement, mais jamais plus d'une à deux secondes, au pire. Une app comme "Mes amis" s'exécute, au mieux, en 7 à 8 secondes sur ma Series 0 et en 2 bonnes secondes sur la nouvelle.

On ne parle que de quelques secondes, pourrait-on rétorquer, mais sur un appareil qui impose de tenir le bras levé, même une courte attente rend l'usage inconfortable.

Sur une Series 4 le temps semble passer plus vite que sur une Series 0

Tempérons un peu : une Series 0 n'est pas un monstre de lenteur dans tout ce qu'elle fait. Comme je le disais plus haut je m'en suis servi jusqu'à maintenant.

Seulement, avec la Series 4, on ne se retient plus de solliciter des apps précédemment mises de côté. J'ai recommencé à jeter un œil dans Mail, ne serait-ce qu'avec la nouveauté de watchOS 5 qui permet l'affichage de contenus HTML. Il n'y a plus cette hésitation, ce frein psychologique qui vous retient d'ouvrir des apps ou d'enchaîner plusieurs choses. Ça va vite et les effets du retour haptique dans la couronne digitale rendent l'utilisation plus agréable encore (lire Apple Watch Series 4 : premières impressions).

Mail, avec le rendu HTML de watchOS 5

C'est une suggestion bien plus qu'une assurance, mais si vous avez délaissé votre première Apple Watch par frustration devant ses performances, la Series 4 mérite sa chance et pourrait vous redonner envie de porter une telle montre.

À ce stade, le nouvel écran serait presque secondaire, mais il participe évidemment à l'attrait de ce modèle. Partant d'une 42 mm j'ai d'abord utilisé la Series 4 de 40 mm avant d'aller vers une 44 mm. Avantage de ce plus grand modèle, les contenus du nouveau cadran Infograph sont nettement plus lisibles, notamment les complications postées dans les coins. Surtout lorsque ces modules contiennent du (petit) texte. Avec la 40 mm c'était juste en termes de lisibilité. Ce n'est pas que ces écrans sont de moyenne qualité, bien au contraire, c'est que ma vue a baissé…

Series 4 avec le cadran Infograph et Series 0 avec Chronographe

L'inconvénient qu'on peut trouver à ce format XL c'est qu'avec quelques-uns des cadrans qui font la part belle à des écrits de grande taille — comme dans Activité numérique, Siri ou Modulaire — on a un sentiment de trop gros, comme ces claviers de téléphones pour personnes âgées. C'est un poil exagéré mais c'est l'idée.

Series 4/44 mm et Series 0/42 mm
Series 4/44 mm et Series 0/42 mm

La Series 4 est plus fine que ses devancières : 10,7 mm au lieu de 11,4 mm. Je n'ai pas senti de franche différence de confort à porter l'une (la 44) plutôt que l'autre (la 42). Si l'on se souvient de la surprise qu'il y avait eu à passer du premier au second iPad, beaucoup plus fin en seulement une génération, eh bien on n'en est pas encore là avec les Apple Watch.

Series 4/44 mm et Series 0/42 mm

La S4 de 40 mm m'a paru bien plus légère au poignet face à la 42 mm. Mais elle s'est avérée finalement trop petite pour m'assurer une bonne lisibilité de certains de ses cadrans.

Quant à la 44 mm, il faudra certainement compter plusieurs jours avant de la trouver naturelle à son poignet. Moins par son poids que par cette taille d'écran qui demande aussi de s'y habituer. Si vous avez un Apple Store ou un revendeur Apple chez qui comparer les deux tailles, surtout profitez-en.

Series 4 dessus, 0 dessous
Series 4 à gauche, 0 à droite

Pour en revenir à Exercice/Activité, qui marchaient très bien avec ma Series 0, il y a tout de même des choses intéressantes lorsqu'on change de montre et qu'on peut avoir watchOS 5.

D'abord la perspective de pouvoir ajouter la natation à ses activités physiques. Certains n'ont pas hésité à plonger régulièrement leur Series 0 dans l'eau, je m'en suis toujours abstenu. Sans forcément aller dans un bassin, la capacité à pouvoir garder sa montre en presque toute occasion est un bon point.

Ensuite il y a cette fonction de concours où l'on se lance des défis avec une autre personne, sur une période de 7 jours. Chacun devra aligner le plus de points. Il y a un petit côté "combats de coqs" mais ça peut être une source de motivation supplémentaire pour se remuer et fermer ses anneaux lorsque deux copains sont très branchés sport.

Un concours avec Activité, une fonction de watchOS 5

Plus haut, je relevais une certaine similitude dans les résultats affichés par Exercice, lors de courses, en portant les deux montres. Il s'avère cependant que le GPS des différentes générations d'Apple Watch est allé en s'affinant dans sa précision, lorsqu'il s'agit de faire un tracé de son parcours. C'est un autre petit plus en faveur de ce modèle (lire Le GPS de l’Apple Watch Series 4 est plus précis pour les tracés des courses).

Il y a une fonction de watchOS 5 que j'ai commencé à apprécier au travers de la Series 4, c'est la détection automatique d'exercice. Certains de mes collègues ont trouvé qu'elle se déclenchait un peu trop souvent et pas toujours judicieusement.

Détection et reconnaissance automatiques d'un effort en cours

Dans mon cas elle fonctionne assez bien, peut-être en va-t-il autrement selon les activités qu'elle tente de deviner ? Après avoir fait un bon kilomètre à pied, à bon train, sur le trajet du matin, la montre me propose d'enregistrer ce qu'elle considère comme un exercice de marche en plein air.

Elle lance alors Exercice, tout en prenant en compte le premier kilomètre déjà effectué. En cas de pause café sur ce trajet, elle demande au bout d'un moment si l'exercice est terminé. Je mets alors l'exercice en pause et je le reprends ensuite.

On confirme le lancement d'Exercice et watchOS 5 tient compte de l'effort que vous avez déjà produit durant les précédentes minutes

C'est assez pratique lorsqu'on est tête en l'air. C'est également un moyen de remplir ses stats dans Activité sans nécessairement se forcer à lancer l'app Exercice à tout bout de champ. Cette fonction a des limites : elle ne marche pas avec toutes les activités, uniquement avec la course, la marche, la natation, l'elliptique et le rameur.

Conclusion

À 429 € et 459 € les premiers modèles, les Apple Watch Series 4 ne sont pas un investissement que l'on fait à la légère. Les trois modèles antérieurs gardent de leur attrait, puisqu'ils passent tous sur watchOS 5. Quant à une Series 0, bien entretenue, elle peut encore jouer la montre et tenir une année de plus, pourquoi pas davantage.

Une Series 4 concentre toutefois suffisamment d'améliorations pour justifier un changement. Dès lors qu'on a gardé sa Series 0 pendant trois ans, c'est a priori parce que l'objet remplit un rôle important. Qu'il a démontré une utilité. Une Series 4 donne l'occasion d'affermir ce lien, de se relancer d'un nouveau pied et d'aller plus loin dans ce que l'on peut faire et attendre de sa montre.

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner

Une application Vision Pro pour les hôtels Accor, pour visiter et réserver

08:15

• 12


RadioPlayer spatialise la radio dans le Vision Pro

19/07/2024 à 16:00

• 1


Meta veut réduire de 20 % les dépenses de sa section dédiée au métavers

19/07/2024 à 13:00

• 6


Windows : une mise à jour d’un antivirus cause une panne à l’échelle mondiale

19/07/2024 à 11:04


Apple dévoile les futurs contenus immersifs pour le Vision Pro, dont une première fiction

19/07/2024 à 08:39

• 15


Le tinyPod convertit une Apple Watch en une sorte d'iPod avec une molette fonctionnelle 🆕

18/07/2024 à 10:27

• 21


OnTrac : Dyson présente un casque qui filtre le bruit mais pas l’air

18/07/2024 à 07:00

• 35


Prime Day : les meilleures offres sur les casques, le WH1000XM4 à 204 €, son prix le plus bas

17/07/2024 à 20:47

• 2


Netflix tire le rideau sur son app pour casques Quest

17/07/2024 à 17:30

• 3


Prime Day : les AirPods Pro 2G (USB-C) à 223 € !

17/07/2024 à 00:34

• 9


watchOS 10.6 et visionOS 1.3 passent en bêta 4

16/07/2024 à 22:15

• 10


Le casque Beats Solo 4 en édition limitée Minecraft, et en promo

16/07/2024 à 18:45

• 9


Prime Day : les meilleures promos sur les produits Apple et high-tech

16/07/2024 à 17:38


Prime Day : le Quest 3 de Meta à 456 €, son prix le plus bas

16/07/2024 à 16:30

• 6


Prime Day : de bonnes remises sur tout un tas d’accessoires pour Apple Watch

16/07/2024 à 15:00

• 1


AliveCor perd encore une manche contre Apple sur la mesure des ECG sur Apple Watch

16/07/2024 à 14:30

• 4