À l'heure de l'Apple Watch : une montre en avance sur son temps… mais qui fait du surplace

Christophe Laporte |
Club iGen 👑

Cet article réservé initialement aux membres du Club iGen est exceptionnellement en accès libre à compter d'aujourd'hui. Pour découvrir tous les articles exclusifs du Club iGen et d'autres avantages, abonnez-vous !

De tous les objets lancés par Apple, l’Apple Watch est peut-être l’appareil qui suscite le plus d’interrogations. En 2015, on nous l’avait présenté comme le troisième étage de la fusée, après les succès extraordinaires de l’iPhone, puis de l’iPad. C’était également le premier nouveau produit lancé par la firme de Cupertino depuis la mort de Steve Jobs.

Quand Apple mettait les petits plats dans les grands

Rarement, Apple a mis autant les petits plats dans les grands pour un nouveau lancement, allant même jusqu’à jouer la carte du luxe en lançant ce fameux modèle en or facturé près de 20 000 euros. La carte du luxe jouée comme un clin d’œil irrévérencieux face au monde de l’industrie horlogère, ne prenant guère au sérieux l’entrée sur ce marché du Californien.

Et les arguments ne manquaient pas à l’époque et certains sont toujours valables d’ailleurs : l’Apple Watch est un objet à la durée de vie très limitée, avec une autonomie réduite et exigeant pour fonctionner d'être tenue en laisse par un iPhone. Pire, il faut bouger le poignet pour afficher l’heure. À cela, on ajoutera que l’Apple Watch de première génération était d’une lenteur déjà pénible à l'époque.

Mais à force de mises à jour annuelles, Apple a fini par gommer certains reproches faits à sa toquante. Du point de vue du design avec son écran qui prend toute la surface, l’Apple Watch Series 7 est peut-être bien le modèle que Jony Ive rêvait de faire initialement. Des petits pas qui ont permis à Apple de connaitre le succès, après des débuts plus difficiles que prévu.

Selon les estimations de l’analyste Neil Cybart, l’Apple Watch aurait trouvé refuge sur plus de 100 millions de poignets fin 2020. Un chiffre sans doute encore plus élevé aujourd’hui… Clin d’œil du destin, l’année précédente, Apple s’était même offert le luxe de vendre plus de montres que l'ensemble des manufactures suisses. Et dans les études portant sur les montres connectées, Apple est souvent présentée comme l’incontestable leader.

Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes ? Pas totalement… D’une certaine manière, l’Apple Watch a été débordée par le succès foudroyant des AirPods, qui conservent un bel avantage : celui de ne pas être pieds et poings liés à l’iPhone. Neil Cybart estimait fin 2020 qu’un possesseur d’iPhone sur dix possédait une Apple Watch. C’est beaucoup et peu à la fois.

L’Apple Watch toujours trop dépendante de l’iPhone

Cette incapacité d’Apple à couper le fil entre sa montre et son smartphone est devenue contre-productive. D’une certaine manière, c’est comme si l’iPod n'avait pas su se détacher du Mac au début des années 2000. Mais pour Apple, l’iPhone, plus que tout autre objet, doit rester au centre de tout…

Les conséquences de ce choix assumé du constructeur — alors que l'Apple Watch est suffisamment puissante pour fonctionner complètement en solo — sont multiples. Commercialement, la montre n’est qu’une extension de l’iPhone. Résultat, Apple se prive d'au moins de 70 % du marché. Si l’Apple Watch était agnostique, elle pourrait à l’instar de l’iPod pousser des consommateurs à tenter l’expérience de l’iPhone. L’effet halo réinventé vingt ans plus tard ! Cela envoie également un mauvais signal aux développeurs, qui voient en l’Apple Watch une plateforme de développement de seconde zone.

Depuis 2015, on attend toujours une killer app, qui à elle seule justifierait l’achat d’une Apple Watch — on l’attend encore, que ce soit de la part d’Apple ou d’un éditeur tiers. Ces derniers, au contraire, font soit le service minimum, soit ont tendance petit à petit à délaisser le « Watch » App Store.

Comment expliquer qu’une société comme Uber puisse en arriver à lâcher l’Apple Watch ? La SNCF quand elle a revu de son application iOS de fond en comble, a elle aussi mis de côté la montre, provisoirement au moins. C’est pourtant en situation de mobilité qu’une montre connectée peut être très utile.

Un manque de vision dès le début

Depuis le début, Apple donne l’impression de ne pas bien savoir où aller avec sa montre. La pauvreté des nouveautés l’année dernière, tant sur le plan matériel que sur le plan logiciel, n’a fait que renforcer cette impression.

Là où l’iPod, l’iPhone ou l’iPad ont beaucoup évolué en sept ans, l’Apple Watch a connu des changements modestes. Pourquoi ne pas avoir proposé une Apple Watch avec une forme ronde par exemple ? Des freins à l’achat majeurs persistent. Si Apple propose enfin une montre qui affiche l’heure en permanence, elle n’est toujours pas en mesure de proposer un modèle avec plusieurs jours d’autonomie.

La partie logicielle demeure également un mystère. Peu à peu, les nouvelles versions de watchOS finissent par se résumer à l’ajout de nouveaux cadrans. Certes, il s’agit d’un élément central dans une montre connectée, mais des pans majeurs du système d’exploitation n’ont pas ou peu évolué. Les limites de Calendrier, incapable de vous informer de votre emploi du temps à plus de six jours, en sont un exemple criant

Le problème de l'Apple Watch vient peut-être du fait que Tim Cook et Jony Ive n'étaient pas forcément sur la même longueur d'onde !

On y revient, le souci de l’Apple Watch, c’est que les dirigeants d'Apple ont longtemps manqué d'une vision claire pour ce produit. Les discours ont évolué, jouant tantôt la carte du luxe, tantôt celle du sport, puis celle de la santé, et de temps à autre celle (moins sexy) d’ordinateur de poignet.

À force de vouloir aller dans toutes les directions, l’Apple Watch n’est pas loin de faire du surplace. Au passage, quand on voit les difficultés que connait Apple à positionner sa montre connectée, on est en droit de se poser des questions sur sa capacité à proposer quelque chose de limpide le jour où elle présentera un casque connecté, mais c’est une autre histoire.

Ceci dit, à entendre les discours récents de Tim Cook, la mission prioritaire de l’Apple Watch demeure la santé, domaine dans lequel elle progresse à pas de souris… Les nouveaux capteurs se font désirer. L’exploitation des données recueillies par l’Apple Watch se réduit au strict minimum quand on compare à ce que font des acteurs comme Garmin, qui développe des algorithmes complexes pour aider les sportifs à mieux gérer leur récupération et à mieux performer.

Dans un contexte de pandémie, c’était pourtant l’occasion rêvée pour appuyer sur l’accélérateur. Dans la lutte contre la COVID-19, la contribution de l’Apple Watch se résumera à vous rappeler à vous laver les mains quand (et uniquement quand !) vous arrivez à la maison. Étrange…

Au final, comme pour sa division dédiée à ses travaux dans le domaine de l'automobile, celle dédiée à la santé fait surtout parler d’elle pour ses problèmes de départs incessants et de gestion dans les relations humaines.

Le grand projet de service de santé d

Le grand projet de service de santé d'Apple serait paralysé

Alors que Tim Cook avait lui-même évoqué début 2019 l’arrivée de nouveaux services dans lesquels la santé aurait une place primordiale, la montagne a accouché d’une souris. Fitness+ est incontestablement le compagnon parfait de l’Apple Watch et ravira tous ceux désireux de se reprendre en main d’un point de vue sportif. Impeccable sur la forme, il reste cependant assez peu innovant. Surtout, on se demande encore pourquoi Apple a attendu fin 2020 pour doter l’Apple Watch d’un service dédié !

Aura-t-on un jour une Apple Watch ronde ?

Trop grosse pour être classée dans la catégorie des hobbys, trop légère pour être traitée comme l’égal de l’iPhone, l’Apple Watch est dans une sorte d’entre deux qui pourrait lui coûter cher. La montre d’Apple, qui pouvait se reposer sur un système-sur-puce nettement plus performant que la concurrence et un système d’exploitation taillé sur mesure, voit débouler sur le marché des acteurs avec plus d’ambition. Google, longtemps en retrait dans ce domaine, devrait accélérer cette année avec la Pixel Watch attendue au printemps.

Premier fruit des travaux de Google avec Samsung, la Galaxy Watch 4 ne démérite pas, bien au contraire. Facebook a également des ambitions. À cela, il faut ajouter la concurrence d’acteurs spécialisés comme Garmin, qui cherche à diversifier leurs gammes pour élargir la clientèle en proposant des montres plus polyvalentes. Bref, vous l’aurez compris, la concurrence s’aiguise… Et c’est peut-être bien la meilleure nouvelle qui soit pour l’Apple Watch !


avatar jul69 | 

J’adore mon Apple Watch mais les apps (pas toutes) sont très frustrantes… j’ai l’impression que les développeurs ne s’y mettent pas. Très peu voir pour certaine app aucune interaction, juste les notifications d’états mais impossible d’interagir avec. Sans compter les apps iPhone qui seraient bien plus utiles au poignet mais qui n’ont pas de version Apple Watch

avatar arekusandoro | 

@jul69

Pareil pour moi. Je n’ai toujours pas de whatsapp, Spotify en est à son minimum (pas pratique pour courir sans son iPhone quand on a une wifi)… et on en est a quelle version déjà ?? Sans parler de Fitness+ qui ne s’embête même pas à proposer ses voix en Français ou dès vraie innovation vs la concurrence qui est bien plus avancée

avatar Steve Molle | 

Surtout une montre qui prend un embonpoint déplaisant et qui tend à donner l’impression d’avoir un mini ipad au poignée.

avatar Greg 57 | 

@Steve Molle

Pas forcément. Je suis passé d’une 42mm série 2 à une 41mm série 7. Gain en poids, en taille, écran mieux défini. Suffit de passer du gros modèle au petit, on retrouve une taille bien acceptable.

avatar appleadict | 

quand on compare ce que propose Coros comme visualisation de données, les app fitness natives de l'apple watch font pale figure : on a l'impression d'une vision "développeur" éclatée en objets élémentaires plutôt qu'une vision intégrée qui fait sens ... très étrange de la part d'apple

on en reste aux 3 anneaux, matinés maintenant de "tendances ", mais avec tellement peu de contrôle sur les échelles de temps que c'en est inutilisable

pourtant avec la somme colossale de données engrangées par apple, il y aurait de quoi faire

avatar Furious Angel | 

Je ne suis d’accord qu’à moitié avec l’article. Déjà je trouve que les évolutions matérielles ont été assez grosses l’an dernier. L’écran plus grand c’est pas rien, la charge rapide non plus. Il y a surtout eu une déception parce que les rumeurs avaient vendu un nouveau design.

L’écran rond, pour moi c’est une aberration. On dit souvent « une montre c’est rond » (ce qui est faux, Apple n’a pas inventé la montre carrée ou rectangulaire) en oubliant de dire le plus important : un écran ce n’est pas rond. Ça créé plein de soucis d’ergonomie, des contenus coupés etc.

Je trouve aussi que l’article passe à coté de choses essentielles, mais c’est peut-être prévu pour la suite de la série. Mais Apple Pay est un élément hyper important de mon Apple Watch aussi, les anneaux marchent bien pour me motiver à bouger plus, et le surplace est dû au développement plus long que prévu pour des capteurs qui vont changer la vie quand on les aura : glycémie et pression artérielle. Et pour certains, l’ECG ou la détection de chutes ont déjà sauvé des vies.

Pour les apps qui ont disparu, c’est beaucoup de retour à la réalité. Certaines apps n’avaient pas de vocation à être sur une montre, et ce sont majoritairement celles là qui ont disparu.

Je trouve que la montre a su évoluer. Je trouvais la 0 inutile mais j’ai une Apple Watch depuis la 4 et maintenant j’aurais du mal à m’en passer, même si oui, elle reste un accessoire.

avatar s1n3d | 

@Furious Angel

d'un point de vue sportif, l'Apple Watch est quand même très légère. Certes, elle incite à "se bouger" avec les anneaux mais il n'y a pas de vision globale. Tu peux faire un semi marathon le dimanche, elle te demandera de te bouger comme tous les autres jours le lundi là où une Garmin (je dispose d'une Apple Watch et d'une Garmin Forerunner 945) te dira de te reposer pour récupérer.

Mon expérience personnelle (encore une fois, uniquement vis-à-vis de la partie sportive) : l'Apple Watch est parfaite quand on veut se mettre ou reprendre le sport (course à pied dans mon cas) mais dès que l'on commence à pratiquer d'une manière plus importante, elle n'est pas suffisante

avatar Furious Angel | 

@s1n3d

Mais est-ce sa vocation ? C’est un produit grand public. Ce qui n’empêche pas d’aller plus loin, c’est vrai, surtout que ça évolue peu d’année en année.

avatar s1n3d | 

@Furious Angel

C’est effectivement un produit grand public qui va convenir à une majorité de personnes mais Apple orientant sa Watch vers la santé et le sport, il va falloir améliorer 2 points pour éviter que les clients partent à la concurrence une fois qu’ils se seront « sérieusement » mis au sport :
- les données sportives/santé (le sommeil notamment)
- l’autonomie.

avatar fosterj | 

@s1n3d

Votre remarque sur la récup après un gros effort est très juste ! La récup est aussi importante que l’exercice lui même ..

Je fais des sorties vélos de 100km et la montre me demande quand même de me lever 12 fois dans la journée et bien sûr de re dépenser mes calories habituelles le lendemain..

Et ça c même pas de là technologies mais du bon sens de développement (pas besoin d’un nouveau capteur pour la récup) bref on a l’impression que ceux en charge de la montre ne sont pas sportifs du tout.

On verra en septembre ce qu’ils proposent mais watch 9 ne propose rien sur la récup ..

PS pour (tenter) de combler cette lacune il y a Athlytic… mais je la trouve encore trop en décalage sur mes sensations ..

avatar Splinter | 

@s1n3d

Très juste. Je suis coureur et la Watch ne tenant pas compte des phases de récupération, j’ai baissé les objectifs aux niveaux minimums, je n’en tiens plus compte. La Watch me sert pour les sorties sportives et, au quotidien, essentiellement pour la fonction de paiement, mais pas pour le suivi d’activité.

avatar Wolf | 

@Furious Angel
Je plussoie. Au passage, j’ai passé quelques semaines à l’hôpital et j’ai eu l’occasion de comparer les données santé de la Watch avec celles du gros matos hospitalier. C’est sidérant de précision, même pour les ECG

avatar Furious Angel | 

@Wolf

D’ailleurs ça explique probablement la frilosité d’Apple. Ils n’intègrent une nouveauté que quand elle est très fiable.

avatar reborn | 

C’est bien qu’ils y aillent doucement.
Du coup quand les fonctionnalités santé sortent elles sont plus fiables.

Je me souviens de fiasco Nokia et le retrait de la fonctionnalité de mesure de "vitesse d’onde de pouls"

Et puis mieux vaut en faire moins, mais faire en sorte que les fonctionnalités soit réellement comprise et utilisé par les utilisateurs.
Car je viens d’acquérir une série 7 et c’est déja beaucoup d’éléments à assimiler.

avatar mat16963 | 

J’en ai une series 7 depuis novembre, et bien qu’elle me plaise je suis assez frustré… Le gros point noir est effectivement le logiciel ! Elle pourrait en faire tellement plus ! Rien que le Calendrier comme vous dites: pouvoir consulter en un coup d’oeil ses rendez-vous sur plusieurs semaines/mois sur la Watch est loin d’être une mauvaise idée… et toutes les autres apps (les apps Apple en premier) en font le minimum. Par exemple: pourquoi l’avance rapide est-elle indisponible dans Musique en maintenant le bouton « titre suivant » comme sur toutes les autres plateformes ?!

La gestion des modes de concentration (Focus) est aussi plus que minimale, alors qu’il y aurait des choses à faire: proposer des options pour afficher les notifications seulement en levant le poignet par exemple. En parlant de notifs, pourquoi n’est-ce pas possible de personnaliser le tapotement des apps pour reconnaître quelle app émet quelle notification, et j’en passe.

Concernant la santé c’est encore pire ! Tout ce que mon Apple Watch fait, les téléphones Samsung de mes amis le font, et assez bien (les 3 anneaux qui sont sous forme de coeur sous Android, le rythme cardiaque,…).

C’est dommage, car c’est comme pour le Mac chez Apple: on sent qu’il y a deux divisions, la recherche pour l’iPad et surtout l’iPhone… puis ensuite on essaie d’implémenter à minima ce qu’on peut dans les autres produits… et pourtant ! L’Apple Watch a un énorme potentiel, mais Apple doit y mettre les moyens logiciels (ce qui n’est pas le cas, j’ai vu sur Twitter 2 employés qui ont revendiqué avoir travaillés à 2-3 personnes dans une pièce sombre au fond du Campus pour la conception de l’app Activité en entier…) ! Et plus de 5 ans après sa sortie, pour une société aussi grosse qu’Apple, c’est assez impardonnable…

avatar Grahamcoxon | 

J’en suis à mon troisième modèle, la Series 7, et l’apprécie de plus en plus. Pour les notifs, les paiements, le minuteur…et parfois passer le temps aux Wc. Je suis par contre déçu du peu d’applications proposées alors qu’il y aurait temps a faire !

avatar imrfreeze | 

@Grahamcoxon

Ha la montre aux WC, oui, c’est un de mes usages essentiels 😄 le moment parfait pour trier ses notifs de la journée. Et c’est la qu’on est frustré de pas pouvoir lire un article de MacG en entier parce qu’il coupe passé un certain nombre de caractères… Please, MacG, faites sauter la limite !!

L’autre truc incompréhensible c’est qu’Apple n’ouvre pas l’Apple Watch à android…

avatar Grahamcoxon | 

@imrfreeze

Exactement ! Je leur avais écrit à ce sujet. J’aimerais tellement pouvoir lire les articles en entier. Quitte à réserver cette fonction aux abonnés. Et pourquoi pas soyons fous pouvoir lire les commentaires

avatar imrfreeze | 

@Grahamcoxon

Moi je dis: créons une pétition change.org. Faut que ça change ; que fait Macron pendant ce temps là hein ? ☺️ Faut se concentrer sur les sujets importants 😉

avatar Grahamcoxon | 

@imrfreeze

Je te suis ! Lol

Je propose en nom de pétition : On veut MacG aux WC

avatar imrfreeze | 

@Grahamcoxon

Non: plutôt « Aux chiottes MacG ! » 🤣

avatar Grahamcoxon | 

@imrfreeze

😂😂😂😂

avatar zoubi2 | 

@imrfreeze

👍👍👍

avatar Crunch Crunch | 

Merci pour cet article, qui résume parfaitement mon ressenti. Possesseur d'une AppleWatch S2 puis maintenant S4.

JE N'EN PEUX PLUS DE CETTE AppleWatch QUI N'ÉVOLUE PLUS !

App rachitique, bouton "Dock" inutile, App calendrier incapable d'afficher un autre mois que celui en cours (vue mois).

Plein d'incohérences et de truc bidule pas finalisé (a mon sens).

Au final, c'est un beau produit. Mais MAL FINALISÉ. J'adore cette AppleWatch, mais elle fait un peu tout et rien… Apple devrait faire attention ! Elle se traine avec cette Watch, ces dernières années !

Et b… el, POURQUOI doit-elle encore être liée à un iPhone ?!? C'est incompréhensible !!!

avatar fosterj | 

Petit sondage je profite : quelle mesure avez-vous en variabilité cardiaque?

Je ne dépasse pas 40-45 en moyenne ..

avatar MSpock | 

@fosterj

Moi ça tourne autour de 50-55ms

avatar SebKyz | 

@fosterj

Quand je laisse la montre faire c’est aux alentours de 40.
Mais quand je passe par l’app respiration et que je respire pdt 3mn, j’ai + de 100. Le meilleur moyen c’est ce dernier apparemment. Il fait que ça dure un peu alors qu’automatiquement la montre le mesure juste pdt qq secondes.

avatar Bruno de Malaisie | 

@fosterj

Je dépasse quand je cours ou quand je fais des tractions etc.
Autrement mes pulsations au repos sont en deçà de 50.

avatar karl59 | 

Oui

avatar abalem | 

Eh bé… ça fait 7 ans qu’elle est sortie, et ça ne donne toujours pas envie de l’acheter 🙄
Personnellement, j’ai trouvé que la dernière version était vraiment une blague. A ce rythme là des nouveautés, elle sera peut-être utile quand on vivra sur Mars.

avatar huexley | 

Perso je suis un utilisateur de Garmin Fenix pour mes randos / courses a pieds / carto pour les trek. Une des raison est avant tout la solidité / fiabilité et l'autonomie, je n'ai jamais eu ressenti le besoin d'avoir une montre "intelligente" qui fasse doublon avec mon téléphone.

avatar Crunch Crunch | 

En gros, tout est résumé dans le titre.
C'est une magnifique montre ! Jamais je n'aurais pensé pouvoir porté un "truc" électronique en permanence au poignet. Et pourtant l' AppleWatch est parfait !

MAIS aussi TELLEMENT limitée… J'enrage tous les jours sur le bouton "Dock", ou sur le calendrier bloquer sur le seul et unique mois en cours…

Aussi (je me répète) je trouve aberrant, ce lien obligatoire avec l'iPhone !!!
Pourquoi ne pas avoir des app "Forme" et "Santé" sur Mac ou iPad ou Android et même Windows (soyons fous…) !

Consulter mes exercices sur l'iPhone et uniquement sur l'iPhone me fait enrager !!!
Ecran trop petit, etc…

avatar Phoenixxu | 

@Crunch Crunch

J’utilise le bouton Dock 🤔
J’aime avoir un cadran épuré mais en cliquant sur le dock, j’y ai mes applications favorites !
Calculatrice, messages etc.

avatar Crunch Crunch | 

@Phoenixxu

Sauf que, si tu compte le nombres d'étapes. Le passage par le Dock (qui est sensé être un "Raccourci), est plus long que le "Nuage d'icône". Pour preuve:

Nuage d'app:
1) Clic sur la couronne digitale (bouton rond latéral)
2) Sélection de l'app (FIN)

Dock:
1) Clic sur le bouton "Dock" (bouton plat latéral)
2) Tourner la couronne digitale (bouton rond latéral) pour atteindre l'app désirée… (seul 3 app sont affichées)
3) Sélection de l'app (FIN)

Le Dock à deux ENORMES défauts à mon sens:
1) Nombres d'étapes supérieur aux nuage d'app. Ce qui est quand même curieux pour un truc qui est sensé être un raccourci !
2) IMPOSSIBLE réaranger les raccourcis du Dock depuis l' AppleWatch !!! Non… En 2022, il faut passer par l'iPhone (et une puce surpuissante), pour déplace 1 icône de l' AppleWatch !!! C'est encore très déb…ile !

Encore une fois. J'adore cette AppleWatch ! Mais un sentiment d'incohérence latent s'en dégage (je trouve)… Il y a du "bizarre" dans certains choix et manière de fonctionner en général, je trouve…

avatar Phoenixxu | 

@Crunch Crunch

Je ne vais pas vous contredire totalement mais pour ma part, nuage et dock reviennent au même.

Nuage :
1/ clic bouton latéral
2/ direction au doigt vers mon application pour zoomer (quoique, je peux déplacer mes préférées au centre. J’y pense à l’instant ha ha 😅)
3/ clic sur l’application

Dock :
Effectivement, une fois qu’on a fait notre liste des applications préférées eh bien cela donne
1/ bouton latéral
2/ direction au doigt si l’application préférée est encore en dessous
3/ clic sur l’application

Mais je vais essayer de réorganiser mon nuage tiens !

avatar SebKyz | 

@Crunch Crunch

Si tu laisses rangé automatiquement, le dock sert de multitâche. Les dernières apps ouvertes s’y mettent, c’est juste parfait.

avatar Bruno de Malaisie | 

@Phoenixxu

Exactement!!!

avatar pacou | 

J’ai la #2, elle est sur ma table de nuit.
Je préfère finalement les vraies montres à aiguilles, dont une automatique.
On est loin de l’électronique, et les x Watch connectées ne sont, à mon goût, pas aussi agréables à regarder.

avatar Link1993 | 

J'ai la 0 sur ma table de nuit, finalement, je ne la mets jamais, et ressors ma petite montre toute plate. Outre le logiciel qui n'est plus à jour, et qui du coup perturbe le fonctionnement entre ne pas déranger (sur la watch), et focus sur l'iPhone, et qui du coup même là, me bloque définitivement à l'utiliser parce que je ne reçois même plus mes notifications au bureau, j'avais beaucoup de mal avec le logiciel, et la connexion avec l'iPhone seulement.
En effet, pour des trucs plus poussé, j'utilise un iPad à la place (avec puce 4G). Et impossible d'avoir l'application de la watch se synchroniser avec la tablette, il faut donc absolument un iPhone.

Et fut un temps, il y avait les applications comme foreflight ou AirNavPro qui avaient une app très pertinante au bras pour faire apparaitre des notifs, remarques ou autres sans avoir besoin de garder l'iPad ouvert. Sauf qu'il fallait utiliser l'iPhone à la place, que l'on garde généralement plus en backup, ou comme rien du tout en fait puisque ce n'est pas notre outil de travail sauf pour téléphoner. Ces applications ont du coup disparu sur la montre...

Bref, cette montre ne sert finalement qu'a prendre des mesures, et lire les notifications.

Parce que dans le milieu de l'aero, Garmin avec sa montre semble bien mieux faite, et les outils de mesures marchent bien, comme typiquement la mesure de l'oxygene dans le sang, qui est mesurer en continue, pas comme sur l'Apple Watch, et avec une veritable autonomie de batterie, et d'usage (Garmin Pilot n'est pas obligatoire, mais existe en plus sur Android, même si je trouve leur applicatin terriblement mauvaise, triste à dire quand leur avionics sont en revanche terriblement bon !)

avatar Spinaker | 

J’ai mis beaucoup de temps à adopter une AppleWatch. Finalement j’ai craqué par la S6 car elle existait en bleu. (C’est cloche mais c’est la couleur qui m’a décidé).

Je l’adore.

Mais, je suis assez en accord avec l’article. On sent un beau potentiel assez mal exploité.
Mon usage principal de la montre est le téléphone et l’ApplePay. (J’ai pris la montre cellulaire).
J’écoute aussi podcasts et musique depuis ma montre dans les transports en commun.
Elle me sert également avec les trajets au GPS, et au passage lorsque vous utilisez des transports alternatifs à Paris, le GPS à la montre c’est juste fantastique !

Quant à Fitness+ le fait de ne pas être traduit en Français (je ne vois pas bien ce qui retient Apple de le faire) le rend totalement inexploitable. Désolé mais je ne comprends pas bien le Texan prononcé avec le smile permanent.

Je ne regrette pas du tout mon achat, mais je ne pense pas acheter un nouveau modèle, au rythme des évolutions. Et je maudit Apple d’être aussi auto-centré sur leur culture.

avatar Bruno de Malaisie | 

Je trouve dommage que cet article soit pratiquement uniquement à charge.
C’est dommage car je ne me vois pas porter autre choses qu’une Watch.
Oui, elle a des limitations, on ne peut pas voir le calendrier en entier. Belle affaire, pour cela, il y a l’iPhone.
Je retrouve le même ton qu’il y a concernant l’iPad. Les tenants du mac purs et durs diront que ce n’est pas un ordinateur. Bien entendu que ce n’est pas un ordinateur. Et heureusement.
La beauté de ce genre de iBidule est qu’il casse les codes. Encore faut-il vouloir les casser chez les utilisateurs.
J’ai eu une Watch 0, puis 2, puis 4 et maintenant 5 Nike. J’en suis ravi et je vais faire changer la batterie d’ici la fin de l’année afin de la garder encore car elle fait tout ce dont j’ai besoin.
Pour les choses plus sérieuses, j’ai l’iPhone, l’iPad et le MacBook Air M1…
Au lieu de me plaindre, je regarde comment je peux l’utiliser au mieux…
Proactivité ou Réactivité.

avatar Spinaker | 

@Bruno de Malaisie

… et les moyens.

(Ce n’est pas une critique acerbe, je fais la même chose). 😊

avatar Bruno de Malaisie | 

@Spinaker

Les moyens de quoi?
Comme j’aime à dire:
“I’m too poor to buy cheap.”
Je préfère mettre le prix dans des outils qui me sont utiles tous les jours.
iPhone X🅂
iPad Pro 11” 2020
Watch Series 5 de 2020
MacBook Air M1 de 2021
Pas l’intention d’en changer car tous fonctionnent parfaitement.

avatar Spinaker | 

@Bruno de Malaisie

Oui oui nous sommes bien d’accord. J’avais pourtant pris mes précautions … 🤷‍♂️

avatar Bruno de Malaisie | 

@Spinaker

Désolé, mais les échanges sur forum sont quelquefois / souvent sujets à malentendu….
ment à toi donc:)

avatar Arnaud33 | 

Moi ce qui me déplaît c’est les apps bâclées que cela soit chez Apple ou chez les devs tiers. Par exemple l’app pour stationner dans la ville où j’habite devrait avoir un chrono pour indiquer quand prend fin le stationnement (2h max). L’app de transport en commun pourrait avoir des chrono pour indiquer le prochain tram ou le prochain bus configuré dans les raccourcis de ligne de tram ou bus. Le top bien sûr serait de pouvoir valider avec sa montre directement .
L’app de mes caméras ne prend en charge… que les serrures de la marque .
L’app localiser les personnes et différentes de celle pour les objets et le matériel alors que sur tél tout est dans la même .
Récemment la seule fonction qui m’a vraiment servi et que je trouvais cool c’est de pouvoir dégainer le pass sanitaire sans sortir le portable. Donc pour l’instant je reste sur ma AW4 en attendant de voir ce qui se fera en septembre mais je ne vois pas de grande et fabuleuse nouveauté …

avatar Lellouch | 

Excellent article,
Je suis en grande partie d'accord avec les avis donnés. De mon coté je conserve toujours une montre Timex dans mon sac pour le plaisir d'avoir une montre classique, à gousset donc.

Je pense que comme beaucoup de produit pommés, là ou le bat blesse n'est pas tant du point de vue technologique et matériel pur (sauf des S0-3) mais de vision et soutien du coté logiciel, ce domaine service comme ils veulent l'appeler.

Si l'Appstore de l'iPhone est la plateforme maitresse sur lequel trouver son bonheur est facile, chacun des autres versions (excepté peut-être l'iPad qui se base le postulat grand iPhone, débat toujours ouvert mais ici n'est point la question) des produits pommés n'en sont qu'un ersatz fâcheux, la Mac App Store est un échec cuisant aux vues de la pléthore de logiciels existant, le TV store est d'un vide sans nom voire abandonné par de nombreux développeurs et le Watch App Store n'a qu'une parcelle des applications iPhone et très peu d'applications peinent à utiliser la quintessence du produit.

Siri reste pour moi le plus gros point faible chez les iDevices, il n'est pas toujours mauvais mais jamais bon et dans ce cas précis, il se lance de manière impromptu lorsque je parle en public (c'était marrant au début, mais maintenant le comique de répétition...) ou ne comprend/fait pas ou ne peux pas le faire dans nombre de situations. Toutefois il est un bon dictaphone, on sent Nuance derrière.

Quant à l'application Fitness +, c'est bien maigre à mon goût et il va leur falloir carburer en contenu pour aller delà de l'anecdote.

Le coté luxe, je pense que c'était une erreur d'égo de la part d'Apple si ils pensaient rester sur ce créneau d'orfèvrerie ( pensée aux propriétaires des Editions Or 18k de la Series 0...) Elle remplace soit ma Cartier Tank (réservée aux occasions) au quotidien, sans jamais tout autant en égaler l'élégance ni même le concept de base, la Watch étant un produit moins pérenne et moins personnel.
Mais si le but étaient de faire parler du produit, ça aura marché, car elle reste l'une si ce n'est la plus haute en gamme des smartwatch du marché.

L'orientation Sport et Santé est une belle pirouette trouvée par Apple aux vues des usages des series 0/1-2 mais qui demande encore à repenser le produit pour aller plus en avant.
Pour le coté le role maître-esclave vis à vis de l'iPhone, ça ne me choque pas, son autonomie étant toujours faible pour être vraiment indépendante et là ou bloquer les AirPods aux marchés des iPhones serait une pingrerie supplémentaire, je ne suis pas sûr que la Watch serait une si grande porte ouverte au marché déjà acquis à la cause Android.

Personellement, si ma vétuste Series 0 m'aura surtout servi à lire l'heure (ouf!), de cardiomètre, de réveil gracieux, à trouver mon téléphone (meilleure feature du produit lors de sa création) et lire mes notifications. Je dois admettre que même si les ajouts sont maigres , ils en sont louables, le gps qui donne à sa version de maps un sens lors des déplacements avec vibrations dédiés, Apple Pay qui en a fait ma carte de crédit principale (au grand dam de mon banquier), un iPod au poignet (petite pensée à mon Nano6 qui fut ma Watch avant l'heure, clipsé à un bracelet élastique au bon gout de prototype de solo loop)dont l'interface demanderait selon moi un petit dépoussiérage.
L'ECG et tout les autres capteurs de Santé (ma Series 6 s'inquiétant apparement de mon petit coeur, me lançant plusieurs notifications par semaine), d'alternative sympa de sécurité aux Microsoft Authentificator et FaceID durant le covid, Touch ID (les doigts mouillés ou tout gras) comme quoi se laver les mains souvent, s'est bien.
De stations météo aussi, même si je me demande si je devrais pas passer sur un autre service que celui d'Apple/Weather Channels...
Pleins d'usage qui en font un produit vraiment à part des autres.

Ca reste un beau produit de base : l'acier inoxydable (même si utilisé occasionnellement avant) ou la céramique pour le plus beau modèle blanc à ce jour hélas, l'OLED, le force touch, la molette, la dalle LTPO.
D'ailleurs petite questions aux connaisseurs, les dernières versions ont-elles toujours la dfférenciation du verre selon les éditions Sport (Gorilla Glass de l'iPhone) et Classic (Verre de saphir en oxyde d'aluminium)?
Cela reste pour moi le réel apport des versions Classicfp (ma série 0 aura résisté au bitume, au carrelage etc jusqu'à sa chute sur la céramique du lavabo qui lui fut fatale, pas étanche qu'ils disaient)
Tant de point qui a rendu le produit mature, au point de fournir l'iPhone en nouveauté.

Bref, oui les dernières itérations de la Watch laissent beaucoup de questionnement sur son avenir là ou Apple me fait peur à se laisser tenter au jeu des Services et nouveaux produits ici ou là (Le Casque AR je n'y crois que peu encore...) au risque de laisser ses produits "autres", tels qu'eux même la catégorise, stagner.

Sinon comme dit plus haut, à nous déjà d'essayer d'utiliser ce produit à 100% (Toujours en attente de Free d'autorise la e-Sim sur la watch...c'est long).

avatar fck49 | 

Perso après la 3 /4 et 5 cellulaire
Je viens de la vendre pour retourner à une plongeuse automatique.
Sa principale utilisation en dehors des alertes , Apple Pay et Apple musique lors de mon footing, elle était devenue une télécommande pour Apple musique dans la voiture.
En bref les alertes sur l’iPhone me vont aussi bien et au moins je ne suis pas obligé de le sortir pour tout voir ou répondre je l’ai déjà en mains un gain de temps.
Apple Pay toujours utiliser avec l’iPhone.
Ainsi qu’Apple musique lors de mon footing.
Par contre un appareil en moins à brancher tous les jours, la plongeuse reste à mon poignet en permanence mer etc…sans me demander si elle va pas lâcher et qu’Apple me dira on y peux rien elle n’ai pas étanche.
5€ d’économie sur mon forfait option esim pour la watch annulée.
Bref que du positif.

avatar Nico_Belgium | 

@fck49

Je sais pas d’où vient cet apriori qu’Apple ne répare pas les montres en cas de dommage à l’eau.

Depuis la série 2, elles sont vendues waterproof. Elles sont donc officiellement étanches. Il n’y a donc pas de raison qu’elle lâche et en cas de dégâts, ils les réparent sous garantie (j’ai eu le cas donc je peux le confirmer à 100%)

avatar Steekus | 

@Nico_Belgium

Apple et le concept du waterproof...
Un sketch!

Oui oui c'est étanche mais si elle prend l'eau et qu'elle a moins de 2 ans c'est pris en charge!

Idem avec l'iPhone, par contre c'est pas pris en charge..

"C'est étanche mais pas vraiment, en fait on sait pas"
(Jean Claude - ingénieur à Cupertino)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR