Ouvrir le menu principal

WatchGeneration

Recherche

Témoignages : l'AirPods Max à l'épreuve des premiers clients

Florian Innocente

Friday 23 April 2021 à 12:20

Audio

Nouveauté, rareté et prix du produit oblige, notre appel à témoins sur l'AirPods Max a généré autour de 20 réponses. C'est peu, mais ces utilisateurs sont bavards et chez certains ce nouveau produit d'Apple a vraiment touché une corde sensible. Il n'y a pas que des enthousiastes cependant, ce casque n'a pas convaincu tout le monde et c'est en cela le parfait reflet des commentaires à son sujet chaque fois qu'on parle de lui…

Pourquoi ce casque à 629 € ?

C'est la première question qu'on peut se poser. Que s'est-il passé dans la tête de ces premiers clients pour qu'ils craquent pour un casque au tarif que personne n'avait vu venir. L'un d'entre eux raconte qu'il l'a acheté sans trop réfléchir, « le prix n'est pas un problème ». Soit. Un autre, pris dans l'euphorie d'un Noël qui approchait, a ouvert grand son portefeuille. Mais encore ?

Chez certains un iPhone se mettra à battre de l'aile pile quand la nouvelle gamme arrive. Le hasard est taquin. Chez ClementGzl ce sont ses AirPods Pro qui tombaient — littéralement — de ses oreilles depuis quelques temps. Entre sa préférence pour le format casque et ses besoins pour des réunions, en plus de l'écoute de la musique, l'AirPods Max est arrivé à point nommé.

Un jour ou l'autre on reprendra bien l'avion et c'est dans cette perspective que gouvy s'est équipé : « Je ne suis pas mélomane, mon utilisation principale est la vidéoconférence, les voyages en avion et les films (Disney+, Amazon Prime) ». Plutôt content de la réduction de bruit de son Solo Pro de Beats, c'est une petite gêne physique lorsqu'il le porte qui l'a amené vers l'AirPods Max.

Attiré par son design et propriétaire d'un modèle Parrot, leonmariew utilise son nouveau casque Apple d'une manière standard et même en extérieur : « À pied, en regardant bien avant de traverser, les voitures glissent à côté en faisant pscccchhhhh, c'est assez plaisant et on a une qualité musicale, même avec de la musique classique, qu’on n’avait jusqu’ici que chez soi avec un bon gros casque à fil ».

Réflexion pour les uns, coup de foudre pour d'autres. « Je me suis pointé dans un Apple Store pour jeter un œil. Là, la magie du marketing a opéré », raconte R.Stapleshire qui était d'abord curieux et étonné par ce nouveau produit sorti du chapeau d'Apple trois semaines avant les fêtes. « Et quand je me suis retrouvé avec cette belle boîte dans les mains, je me suis dit : vas-y, tu t’en fous, et puis c’est Noël (presque). J’ai donc craqué et je me suis offert ce beau casque ». À l'inverse d'autres, il ne conçoit ce casque que pour un usage domestique (il prend ses AirPods Pro pour sortir) : « Je l’utilise principalement pour écouter de la musique, mais aussi pour regarder des films ou des séries, voire jouer à des jeux. Je fais le tout depuis chez moi et ce casque est juste parfait à ce titre. Cela ne me viendrait pas à l’idée de m'en servir dans les transports publics ou en déplacement. »

Gabriel.s abonde sur l'adéquation de ce casque avec un usage entre des murs, et en l'occurrence ceux d'une chambre où il joue sur sa Xbox et regarde des vidéos et des films sur sa Samsung et sur son Mac : « Quand je marche avec le casque le bruit des pas résonne et c’est désagréable. Mais je suis résolument convaincu que ce casque s’utilise uniquement de manière sédentaire et en intérieur. » Pas mieux chez MoOx qui préfère ses AirPods Pro pour sortir et avait précédemment un Bose pour chez lui, où il travaille aussi :

Je pense que c'est un casque pour utilisation sédentaire. Dès qu'on marche avec ça sur la tête on sent le poids du casque qui ballote à chaque pas (quelque soit le mode sonore). À chaque fois que je vais ne serait-ce que boire un verre d'eau à quelques mètres de mon bureau, je me dis que j'aurais dû le poser. Ce n'est pas agréable sur la tête si on marche trop. On entend des bruits sourds à chaque pas. Et je pense que ceci explique le choix de la "housse de protection", qui du coup n'est pas une housse de transport. C'est une petite protection pour ranger mieux son casque et, pour ma part, elle va rester dans un placard. Ce casque restera sur mon bureau.

Enfin, citons le cas particulier de nicob789 qui a remplacé ses AirPods Pro : « Mes oreilles sont devenues incompatibles avec les intras, je déclenche des otites à répétition, je ne pouvais donc pas profiter des possibilités offertes par les AirPods Pro. »

On l'aura compris à ce stade, le prix n'a pas été une barrière très solide chez ces premiers clients, tout comme les AirPods Pro, qui avaient relevé encore la barre tarifaire pour des écouteurs Apple, et qui ont néanmoins trouvé leur public. Il est toutefois un peu tôt pour estimer le succès commercial des AirPods Max.

Du soin autour du son

La qualité de fabrication du produit, qui préfère le métal au plastique abondamment utilisé chez la concurrence, est unanimement louée. ClementGzl ne redoute pas une possible fragilité de la surface épurée des oreillettes : « Après tout, l'Apple Watch que je porte à mon poignet et cogne de partout tous les jours est faite du même aluminium que les écouteurs (et pas une seule rayure après 3 ans). »

Le tactile est utilisé sur des casques pour les contrôles de lecture, mais Apple a préféré de vrais bouton et molette, un choix très apprécié de R.Stapleshire : « J’adore le fait qu’il n’y ait pas de contrôles tactiles (oui !) et que tout passe par des boutons physiques. La Digital Crown me rappelle les potentiomètres de mes amplis et je trouve ça top ! Je ne les trouve pas si mal placés sur le casque, même s’il est vrai que je les tripote par inadvertance lorsque je positionne le casque avant de l’utiliser ».

Image WatchGeneration

aymericv1974 fait valoir son expérience en lunetterie pour juger le travail des designers d'Apple : « D'emblée, j'ai été surpris par le poids de l'appareil. En effet, il est très lourd lorsqu'on le prend en main (385 grammes contre 225 grammes pour le gros Sony WH-1000XM4 par exemple, ndlr). Malgré tout, ce poids disparaît presque complètement lorsque je le porte […] Je sais qu'il n'y a rien de plus inconfortable et dérangeant qu'un accessoire trop lourd sur la tête ou le visage. Ceci est dû, certainement comme le dit Apple, à la canopée, mais surtout à la partie supérieure des écouteurs qui enserre bien les tempes et font quasiment disparaître le poids du casque sur les oreilles ».

À noter qu'au fil des témoignages, ceux qui portent des lunettes ne se sont pas plaints d'un inconfort particulier avec celles-ci sous le casque. Pour autant ce lecteur conçoit tout à fait que ce poids puisse être un défaut en extérieur, lors de mouvements, tandis qu'Apero voit dans ce poids un gage de solidité dont d'autres casques peuvent moins se prévaloir.

Il y en a qui ont eu les oreilles qui chauffaient au bout d'une bonne heure d'écoute mais les ressentis sont assez différents à propos d'une utilisation sur la durée. « Le casque est très confortable, et les coussinets en tissu y sont pour beaucoup. Rien de pire que ceux en faux-cuir que l'on porte et, lorsqu'on transpire, qui n'absorbent rien du tout et rendent le casque très inconfortable », écrit aymericv1974. « Pas de cela ici. On peut porter le casque pendant des heures sans la moindre fatigue ». Par contre il trouve quelque peu désagréable ce toucher très froid de l'aluminium des oreillettes. Pour Gabriel.s, qui se dit « maniaque », c'est la perspective d'entrechoquer ces deux gros et pesants macarons en métal qui le fait frissonner.

Un petit éclat. Image u/G_M1GHTY

Du soin dans le son

Plusieurs de ces utilisateurs avaient déjà du Bose et du Sony (et/ou des AirPods Pro). Ils sont donc familiers avec ces familles de casques à réduction active du bruit et d'un bon niveau audio. Pourtant ils ont quand même été surpris, ainsi que le raconte un R.Stapleshire enthousiasmé après son achat impulsif :

Dès les premières écoutes, quelle claque ! Audiophile convaincu ayant eu la chance de pouvoir m’offrir du bon matos (des amplis aux enceintes en passant par certains casques assez luxueux), je n’arrivais pas à croire que j’écoutais des fichiers AAC ! C’est la première chose qui m’a scotché avec les AirPods Max : le traitement numérique du son est juste énorme !!!

Il est suivi par aymericv1974 qui est passé par un Bose QC 35 II et s'émerveille de ce qu'il entend :

Le son de ce casque est sublime et surpasse, et de loin, celui du mon Bose. Grâce à la technologie embarquée par l'appareil, on ressent bien que le casque s'adapte à chaque morceau diffusé : il insistera sur les basses pour les morceaux hip-hop ou de musiques électroniques, mais restera plus neutre pour les morceaux jazz, pop ou classiques tout en restituant bien les détails des orchestrations et arrangements complexes.

Écouter un morceau que l'on connaît avec l'AirPods Max, c'est le redécouvrir d'une certaine façon. Là où le casque donne toute son ampleur, c'est dans l'écoute de concerts. Il me donne l'impression d'être au milieu du public, les musiciens en face de moi, avec une représentation très précise des instruments dans l'espace. C'est assez bluffant, à tel point que parfois, il donne presque l'illusion de jouer des morceaux en Dolby Atmos.

Ce lecteur serait en bonne compagnie avec Lau19670 qui ne tarit pas d'éloges non plus sur ce qu'il a pu entendre en revisitant sa collection, avec le souvenir de son Bose 700 qui était sa référence :

C'est de l'AAC !!?? J'aime les BOF, la musique classique, le jazz, le blues, l'électro et tout passe à merveille… J'ai réécouté la BO de Suspiria de Thom Yorke avec la banane, j'avais presque l'impression de le redécouvrir et de sentir ce fameux voile levé ! Le son est pur, clair, cristallin même et les graves jamais sèches ou baveuses. J'adore !

On en a pour son argent, résume leonmariew : « La récompense est au bout des 600 balles, confort et surtout un son d’une incroyable richesse et précision, c’est réellement bluffant quand tu sais que c’est du Bluetooth. Comme en plus le travail sur la réduction de bruit est fantastique, on n’a que très rarement besoin de pousser le son. »

Quant à atiliano, qui vient d'un Sony WH-1000XM4, ses toutes premières impressions ont été tout autant flatteuses, que ce soit sur la construction du casque, « le fait qu'il n'y ait pas de bruits de craquements venant de la structure est un énorme plus. J'avais carrément mis de l'huile à base de Téflon dans les parties plastiques qui couinent sur le Sony, n'en pouvant plus des ces bruits incessants… », sur l'isolation active, « elle est au moins aussi bonne que celle des Sony (testé dans un train, sur les voix, avec des travaux) », ou la musique, « j'écoute beaucoup de jazz, et c'est fou comme les instruments sont plus fins, aériens, mieux définis, etc. Passer de l'AirPods Max au Sony est assez cruel, ce dernier paraît terne en comparaison… J'aurais voulu quand même un poil plus de basse, mais ça passe. »

Sony WH-1000XM4. Image : Sony

Il en est de même avec ArchiArchibald qui décrit une vraie émotion lors de la première utilisation et, plus loin dans son témoignage, qui s'amuse de ce que ses amis habituellement critiques sur Apple soient restés muets en essayant le casque :

Pour la toute première fois de ma vie, je me suis isolé une soirée entière avec l'AirPods Max sur les oreilles, juste pour le plaisir — pourtant, j'aime avoir mon attention disponible pour les membres de ma famille. Ce soir-là, quelque chose de spécial se déroulait. Depuis, il ne se passe pas un jour sans que je ne trouve l'occasion de les porter : aller acheter le pain, aller aux rendez-vous médicaux, écouter une émission avec ma moitié qui dort à mes côtés…

Beaucoup s'accordent sur le plaisir à utiliser la fonction d'écoute en audio spatial. Malheureusement les contenus disponibles ne sont pas légion, il faut aller sur Apple TV+ ou en chercher sur Disney+ et ou myCanal. Netflix y travaillerait et on attend qu'Amazon Prime s'en empare. Satisfaction prégnante également quant au mode d'écoute « Transparence », apparu sur les AirPods Pro. Il est qualifié de « spectaculaire », de « fou » pour sa capacité à laisser passer ce qu'il faut d'informations sonores extérieures sans trop nuire à la musique.

La Smart Case fournie avec le casque. Image WatchGeneration

On s'attendait à un dézinguage en règle de l'étui Smart Case dont le design a été largement décrié. Les lecteurs ici ne l'épargnent pas pour son insuffisance à protéger les écouteurs ainsi que la canopée, il a fallu parfois s'équiper d'un étui plus consistant. Mais d'autres, ne s'y attardant pas ou voyant cet AirPods Max comme un casque pour la maison, sont plus indulgents et considèrent que cette Smart Case va très bien pour ranger les oreillettes et les mettre en recharge.

Aller et retour

Alors en définitive, tout va bien avec cet AirPods Max ? Chez la plupart oui mais pas chez tout le monde. Il y a eu quelques grincements à propos de pertes de connexion, d'une batterie qui se décharge anormalement vite malgré le rangement dans la Smart Case.

Et puis il y a ceux chez qui ça n'a pas collé du tout. Un petit tour et puis s'en va chez Logam qui, outre le sentiment d'une trop grande fragilité pour un usage extérieur, regrettait le poids mais également l'impossibilité de le plier du fait d'un arceau fixe. Deux points qui ne posaient pas problème avec le Solo Pro (195 €) qui a finalement eu ses faveurs. Et tant pis pour « le mode transparent des AirPods Max nettement supérieur à celui du Beats ».

C'est pour l'intérieur et plus particulièrement en salle de sport que Caydway avait voulu ce casque, pour s'isoler complètement, mais n'étant pas adapté aux risques de contact avec l'eau ou la sueur, et constatant aussi des pertes de synchronisation avec l'iPhone, il a finalement décidé de le remplacer.

Rendez-vous raté aussi avec macrunner2, bien qu'il ait été emballé par l'isolation, plutôt convaincu par le son et prêt à passer outre le poids ou l'encombrement. C'est la rigidité de l'arceau « trop inconfortable compte tenu de ma propre morphologie » et les migraines qu'il provoquait qui l'ont fait revenir à son Bose et s'en tenir à ses AirPods Pro pour l'extérieur. R.Stapleshire conseille de ne pas se fier à la première impression : « J’ai une grosse tête et la nuque qui va avec, je n’ai donc pas souffert du poids. Je conseille quand même de prendre quelques instants pour bien positionner le casque sur le crâne : il y a un équilibre à trouver au niveau du placement de l’arceau et des écouteurs, ça se joue à pas grand-chose et cela vaut la peine de prendre ce temps de réglage, car une fois "bien" positionné, ce casque se fait véritablement oublier ».

Parmi ses multiples doléances, Argonaute59, qui possède déjà des AirPods Pro, mentionne « l'échauffement aux niveau des oreilles après une heure d’utilisation » et l'encombrement, en plus d'une recharge qu'il aurait préférée par induction, ainsi qu'une isolation sonore plus poussée. Verdict : retour chez Apple et c'est sa première fois pour un produit de la marque.

Un grand frère pour les AirPods Pro

« Je ne suis pas surpris que beaucoup d'acheteurs aient retourné leur appareil » tempère aymericv1974. « Ce casque est un appareil de niche, à réserver à ceux qui veulent en faire une utilisation en intérieur, qui recherchent une intégration optimale avec l'écosystème Apple et qui cherchent un produit complémentaire aux AirPods Pro »

Il y a en effet plusieurs cas où ces utilisateurs avaient déjà des AirPods Pro et il semble que l'idée d'Apple soit tout simplement de considérer l'AirPods Max comme un casque d'intérieur — plusieurs de ses caractéristiques ou lacunes l'orientent dans ce sens — et lorsqu'on sort, on emporte ses petits AirPods Pro. Les deux fonctionnent de manière similaire et offrent des réglages d'écoute identiques. Ils se complètent naturellement, chacun ayant sa place.

Quant à ceux qui voient dans l'intégration étroite de ce casque avec l'écosystème Apple une contrainte, on laissera la conclusion à R.Stapleshire : « On entendra évidemment les critiques qui pointeront le côté "prison dorée" de tout cela, mais il s’agit davantage pour moi d’un hôtel de luxe, pas d’une taule ! Le jour où la concurrence fera d’aussi beaux objets, aussi efficaces et aussi fonctionnels, on en reparlera. »

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner