Réalité augmentée : la nouvelle version d'ARKit se prend les murs

Mickaël Bazoge |

iOS 11.3, dont la première bêta est attendue pour aujourd'hui, contient une petite mignardise à destination des développeurs d'applications à forte dose de réalité augmentée. Apple livrera en effet la version 1.5 d'ARKit, la boîte à outils qui permet aux apps d'exploiter les capteurs de l'iPhone ou de l'iPad pour intégrer des objets virtuels dans l'environnement immédiat de l'utilisateur.

Apple a offert à une poignée de sites web américains une démonstration des capacités de cette mise à jour. La principale nouveauté, c'est la prise en compte des plans verticaux ; jusqu'à présent, ARKit se contentait d'analyser les plans horizontaux (table, plancher). Avec cette nouvelle version, les applications pourront donc exploiter aussi les murs, les fenêtres, et tout ce qui est vertical dans le champ de vision de l'appareil.

Cela n'a l'air de rien dit comme ça, mais la prise en compte de la verticalité ouvre de nouvelles possibilités qui rendront les applications ARKit bien plus précises, et donc plus intéressantes à utiliser. Apple a par exemple présenté une app toute simple dont le principe est de lancer une balle sur un support en velcro virtuel, placé sur un mur. Avant ARKit 1.5, si on ratait la cible, la balle flottait dans l'espace ; avec iOS 11.3, elle sait rebondir sur les murs.

On imagine ce qu'un éditeur comme Niantic pourrait accomplir avec cette nouveauté dans Pokémon GO… Ça n'est pas tout. Les applications qui exploiteront ARKit 1.5 pourront représenter l'environnement de l'utilisateur en 1080p (au lieu du 720p), ce qui améliorera l'immersion. Il y a également une nouvelle fonction de reconnaissance d'image 2D : en pointant l'iPhone vers une affiche ou un poster, l'app pourra afficher des informations contextuelles.

Cliquer pour agrandir

Une image 2D captée par une app pourra également activer une fonction spécifique dans une autre application. Voilà qui pourra être utile dans un musée : Apple a présenté à la presse US un exemple dans lequel il suffisait de viser une affiche d'Apollo 13 (le programme spatial) pour voir apparaitre sur l'iPhone un module lunaire virtuel. Avec la possibilité de tourner autour et d'obtenir des informations supplémentaires.

On imagine aussi que le monde de la publicité sera particulièrement intéressé par cette fonctionnalité : pointer l'affiche de cinéma ou d'un panneau 4x3 suffirait pour lancer le site web du film ou de l'annonceur (lire : ARKit : la pub va augmenter votre réalité). Cette nouveauté ressemble beaucoup à ce que Shazam développait de son côté, avant d'être acheté une bouchée de pain par Apple.

Toutes ces fonctionnalités devraient permettre aux apps de réalité augmentée de se multiplier : elles sont au nombre de 2 000 selon le décompte d'Apple, mais force est de constater qu'aucune ne s'est véritablement imposée.

Tags
avatar  Titouchris89 | 

Apollo 13? vous etes sur? nan parce qu'ils n'ont pas vraiment alunis je crois :))

avatar  Billytyper2 | 

@Titouchris89

Ah déconne pas, il y aura jamais assez de popcorn pour tout le monde 😉😇

avatar  iDanny | 

Mouais... le jour où ARKit saura prendre en compte les obstacles naturels placés entre l’iPhone et les objets virtuels qu’il affiche, là je serai vraiment impressionné 😐

avatar  ya2nick | 

J’attends deux choses d’ARKit:
-Un jeux dont la totalité de l’univers serait ce qu’on a autour de soi. (Imaginez un lemmings ou un mario voir un FPS un RPG sur nos meubles, dans un jardin, sur la mer ou un lac...)
-Un soft qui dessinerai un plan 2D ou 3D en scannant le sol, les murs (et pourquoi pas les meubles) et nous sortirai le dwg tout seul avec toutes les cotes (même approximatives) et les différents éléments (portes, fenêtres ...). Avec ARKit et un peu d’IA ça doit être possible. Je suis prêt à payer un bon prix pour une app comme ça.

CONNEXION UTILISATEUR