Test de la Withings ScanWatch

Anthony Nelzin-Santos |

Sous leurs allures de tocantes traditionnelles, les montres de Withings sont bien des ordinateurs. Alors que l’Activité comptait les pas et les brassées et que la Steel HR comptait les pulsations cardiaques, la nouvelle ScanWatch compte les perturbations respiratoires et Withings compte sur une future « certification pour la détection médicale de l’apnée du sommeil ».

Le chic de l’estampille Swiss Made et des influenceuses laisse place au choc du logo géométrique et de la communication techno-médicale. La ScanWatch n’est pas une montre connectée à aiguilles, c’est un appareil « validé cliniquement » capable de réaliser « un scan puissant de vos paramètres vitaux ». D’accord, mais pour quoi faire ?

La ScanWatch, dans la jolie pochette façon feutrine que Withings serait bien avisée de vendre à l’unité.

Une montre couronnée

La ScanWatch n’est pas une montre… mais deux. Avec ses cornes « fil de fer » et ses fines aiguilles, le modèle 38 mm que nous avons testé reprend les formes arrondies des montres Activité. Avec ses cornes anguleuses et ses aiguilles bâton, le modèle 42 mm reprend le look plus sportif des montres Steel HR. Withings fait la synthèse sans la faire, en quelque sorte.


avatar Franckali | 

Oui après faut pas comparer à la apple watch SE.
Pour choisir une montre on regarde aussi les matériaux et pas seulement les fonctions, moi je vois une montre acier qui passe PARTOUT moins cher qu’une watch SE ALU...

Faut pas oublier que le côté alu bloque beaucoup de mondes quand même.

Pour mon cas j’ai encore une série zéro acier saphir, et je ne passerai pas sur une alu même série 6... Pour moi soit c’est une acier soit rien !

avatar fte | 

@Franckali

"moi je vois une montre acier qui passe PARTOUT moins cher qu’une watch SE ALU..."

Il y a des swatch acier qui passent partout et coûtent moins cher qu’une ScanWatch. (J’en ai une qui a 30 ans et qui fonctionnent parfaitement. Je la porte d’ailleurs pour me réhabituer à porter une montre...)

Ces deux critères ne sont pas les seuls critères. S’ils le sont pour toi, tu t’es trompé de montre. Quels sont donc tes autres critères ?

Tiens en ce qui me concerne : le guidage gps à moto par exemple.

avatar Benckes | 

@Franckali

Je trouve également le positionnement tarifaire de l'acier pour les Apple Watch absolument stupide.
Hors de question d'avoir de l'alu au poignet, il y en a suffisamment partout, au delà du potentiel risque sanitaire. Du coup ça rend le positionnement tarifaire d'une montre qui a un jour d'autonomie assez nul, à 729€ de mémoire.

avatar pat3 | 

Le concept des montres Withings me va très bien (j’ai une Steel HR Sport après avoir eu une Activité). Mais la « course a l’échalote » de la montre médicalisée est, comme le dit Anthony, incompréhensible.
Les montres Withings sont modérément connectées, mais dès le niveau de la Steel, on a une montre capable de vibrer et de copier une notification, et toutes les autres permettent un suivi correct des métriques personnelles (pas, marche, vélo, natation), hors sommeil (mais je ne dors jamais avec ma montre, je ne vois pas comment je pourrais lui faire confiance pour ça), et on trouve de modèles élégants et des bracelets pour tous les goûts à prix très modérés. De plus, le SAV est très correct (ils m’ont renvoyé une montre pour un écran fendu).

Bref, ce sont des bonnes montres polyvalentes, abordables, avec une bonne batterie, et je ne comprend pas leur argumentaire, alors que je les recommande sans hésiter pour qui veut une montre connectée et élégante, dont les deux seuls petits défauts sont pour moi la finesse des bracelets (pour une montre homme, même le grand modèle reste un peu juste) et la solidité du saphir de synthèse (j’ai une fâcheuse tendance à les cogner, il faut dire).

Après il suffit d’attendre : celle-ci sera descendue à moins de 200€ dans moins d’un an, et les Steel HR Sport qui étaient venues 200€ à leur sortie se trouvent facilement à mons de 150€ aujourd’hui.

avatar RonDex | 

c’est un appareil « validé cliniquement »

Ah… Ces termes marketing ! Ça me fait penser aux pubs pour des produits dermato.

« Les saturomètres, ou oxymètres de pouls, sont dotés de diodes... »

Merci d’avoir expliquer précisément et simplement ce qu’il s’agit. Il n’y a pas beaucoup d’articles qui le font.

« Sauf que la précision des mesures réalisées dans les conditions de laboratoire ne garantit pas nécessairement celle des mesures réalisées en conditions réelles. »
« Mais ne croyez pas trouver une solution miracle capable de diagnostiquer ceci et cela de manière sure »

Et également de mettre en garde les utilisateurs.

Un excellent article, très complet, expliquant précisément comment fonctionne les capteurs « médicaux », et leurs limites.👍

avatar koko256 | 

Pour avoir vu les résultats d’un oxymètre officiel d’hôpital sur un bébé à l’hôpital, dès que le bébé bouge un peu la mesure est fausse. Il ne faut pas s’attendre à mieux avec la montre. Une mesure valable sera obtenue en posant le bras et sans bouger pendant la mesure.

avatar RonDex | 

@koko256

Le problème, c’est que les constructeurs font les courses au nombre de capteurs « médicaux ». Sans se soucier vraiment de l’utilité réelle de ces capteurs. Car toutes ces mesures s’interprètent.
Et pour prendre l’exemple de l’oxymètre, je ne suis pas vraiment sûr qu’il y ait beaucoup de monde qui sache à quoi sert la saturation en oxygène, et encore moins à l’interpréter...

Une tension, un pouls, etc. toutes ces mesures doivent être interprété en fonction du contexte.

Par exemple pour les gens qui ont un tensiomètre.
En général, l’achat d’un tel appareil est conseillé par le médecin dans un contexte précis, Après avoir expliqué aux patients comment prendre correctement ses mesures, pourquoi il faut les prendre en fonction de la pathologie.
Et ces mesures sont ensuite notées et données au médecin pour qu’il décide quelle conduite à adopter.

avatar fte | 

@RonDex

"Sans se soucier vraiment de l’utilité réelle de ces capteurs."

Ça je ne le crois pas. Du moins pour certains d’entre eux.

En effet des mesures médicales (ou biologiques tout au moins) doivent être interprétées. Mais les porteurs d’appareils de mesures n’ont pas besoin de savoir interpréter, pas plus qu’un conducteur de voiture thermique ne doit savoir la thermodynamique. L’appareil peut mesurer, faire une première interprétation sur la base de l’historique de mesures, et signaler d’éventuelles anomalies. À charge ensuite d’un praticien expérimenté de collecter ces données, de prendre des mesures supplémentaires véritablement médicales cette fois, pour poser un diagnostic.

L’utilité existe déjà. La première Apple Watch déjà a suscité l’intérêt de médecins dans mon pays et ont donné lieu à divers développements d’apps pour jauger de l’intérêt à moyen terme de cet appareil. Et la conclusion (intermédiaire) est que ça a absolument un intérêt de surveillance et dépistage. Bien entendu pas de diagnostic. Pas à ce stade du moins...

La simple surveillance des mouvements d’une personne est déjà un outil efficace pour relever des modifications de l’état de santé, mais conduisant à beaucoup de faux-positifs. On détecte par exemple les changements de chaussures, ou de plus généralement d’habillement saisonnier. Les capteurs biométriques permettent d’éliminer ce bruit, entre autres choses.

Bref, il ne faut pas sous-estimer le potentiel de ces appareils, car il est très grand et actuel. Il y a des côtés négatifs évidemment, hypocondriaques bonjour, faux positifs, etc...

avatar RonDex | 

@fte

Et également de faux négatifs.
De toutes façons, tous ces appareils vont se multiplier. Il faudra pour les patients et les médecins sans Servières de façon intelligente et efficace.

Pour le moment, ce qui m’inquiète, c’est que tous ces appareils se présentent comme une solution miracle pour détecter : les arythmie, le syndrome d’apnée du sommeil,… avec le marketing en plus.

De fait, certaines personnes peuvent se sentir « à l’abri » en pensant que s’ils ont une arythmie ou un syndrome d’apnée du sommeil leur montre leur signalera.

des faux positifs, à la limite ce n’est pas grave. Le médecin pour confirmer ou non.
Le problème ce sont les faux négatifs.

Un article récemment sur Mac génération à signaler qu’un tiers des arythmie par fibrillation atriale n’était pas détecté par l’Apple Watch.

avatar kinon | 

@RonDex
"Un article récemment sur Mac génération à signaler qu’un tiers des arythmie par fibrillation atriale n’était pas détecté par l’Apple Watch."
Certes mais 66% c'est beaucoup mieux que 0% sans la montre...

avatar fte | 

@RonDex

"Pour le moment, ce qui m’inquiète, c’est que tous ces appareils se présentent comme une solution miracle"

Je te rejoins. C’est le lot de tous les appareils informatiques. L’informatique sauve le monde, qu’ils disent. L’Apple Watch nous rends immortels.

Le cardiologue de ma fille nous déconseillait il y a dix ans d’acheter un stéthoscope, avançant qu’on pouvait ne pas entendre ce qu’il faudrait entendre et ne pas aller aux urgences alors qu’il le faudrait. Alors nous nous sommes formés, nous avons appris à entendre ce qui devait être entendu. Et nous sommes allés aux urgences quand il n’y avait pas besoin d’y aller. Ma fille a apprit à sentir ce qu’il y avait à sentir. Et l’ambulance est venue à l’école inutilement.

Et on a aussi fait le déplacement pour une bonne raison que l’on avait bien identifiée et que l’on a pu expliquer en détail pour accélérer le mouvement.

On peut apprendre à utiliser un outil correctement et apprendre à ne pas lui faire une confiance aveugle.

Et on pourrait dire que les faux négatifs associés à un trop plein de confiance mal informée ne sont que sélection naturelle...

Ce n’est ni une raison d’interdire la vente des stéthoscopes ou des Apple Watch ou autres appareils biométriques...

avatar Franckali | 

@fte

Bien sûre que non que ce n’est pas le seule critère ! Mais c’est ce ui vient en tête de liste !!

Pour ma part, ce qui m’a attiré sur l’apple watch c’est son design depuis le jour où je l’ai vu en acier ! Après ça ne suffit pas il y a plein d’autre montre acier très belle, mais pk l’apple watch ?

1) la possibilité de changer et personnaliser ses cadrans !!!Pour ma part je les trouve magnifique la plupart, je ne m’en lasse pas à changer (et juste pour les nouveaux cadrans j’ai envie de passer sur watch os 7)
2) l’heure précise avec les fuseaux horaires
3) la fonction TRACKER ACTIVITÉ et sa fiabilité (qui est l’app killer pour ma part, en gros s’il n’y avais pas cette fonction je ne l’aurais probablement pas acheté
4)le réveil, pas peur du débranchement de réveil la nuit, la manière douce qu’il nous réveil j’aime vraiment beaucoup.
5) météo au poignet je trouve ça énorme.

VOILÀ ce tout qui me fait aimer l’apple Watch énormément, même si j’utilise également apple pay avec, la calculatrice etc...

avatar fte | 

@Franckali

"Bien sûre que non que ce n’est pas le seule critère !"

Je me doutes bien :)

Merci de ton partage !

avatar Bigdidou | 

@RonDex

« les médecins sans Servières »

Je refuse d’abandonner mes servières.
Que serait un médecin sans servière ?

avatar ys320 | 

J’ai une steel HR sport, je ferais les mêmes constatations sur les notifications. Après quel plaisir de ne pas recharger sa montre tous les jours tout en ayant des basiques d’une montre connectée qui au final me suffisent avec une montre de plus élégante.

avatar Malouin | 

@ys320

Perso, la recharge journalière ne me pèse pas : ma watch me sert d’horloge sur ma table de nuit !

avatar kinon | 

@Malouin

Et de plus compte tenu de la faible consommation de la 6 et de de sa recharge plus rapide, moins d'une demi heure suffit.

avatar Nico_Belgium | 

@Malouin

J’irai même plus loin: je préfère avoir à la recharger tous les jours. Ça en devient ainsi un réflexe / une habitude.

Si ça doit être plus espacé (toutes les 2/3 semaines), le risque est grand que je finisse par oublier et qu’un jour je me retrouve avec une montre sans batterie au poignet

avatar Malouin | 

@Nico_Belgium

... je suis tout à fait d’accord !
Ps : ma Watch 6 arrive demain matin ! Arghhhhhhhhhhh

avatar Benckes | 

@Nico_Belgium

Je ne sais pas. À titre personnel je dors avec la Scanwatch et la recharger toutes les nuit poserait problème, sans parler de la durée de vie de la batterie.
Je la charge toutes les deux semaines, c'est une habitude prise aussi (ce sera donc sa troisième charge aujourd'hui) qui me force à me poser une heure pour avancer dans Fallout 1 (il n'y a pas d'adaptateur secteur, elle est donc branchée sur un PC avec une vraie carte graphique, le MacBook Pro ne pouvant pas faire tourner Fallout pour MacOS 9, mais je digresse)

avatar Nico_Belgium | 

@Benckes

Je dors avec mon Apple Watch. Je la recharge pendant 1h avant d’aller dormir et 10’ le matin pendant que je prend ma douche :-)

Donc l’un n’empêche pas l’autre.

avatar Benckes | 

@Nico_Belgium

Franchement j'ai hésité, hors le fait que je n'aurais pas pris un modèle alu et que je n'ai pas forcément les ronds, en me disant que j'allais faire ça : une charge le soir, une le matin.
Mais ça me semble exagéré quand même. Et puis du coup, quand la batterie tombera à 80% de sa capacité, est-ce que ça passera encore ?

avatar Nico_Belgium | 

@Benckes

Il a été prouvé que beaucoup de petites charges, c’est meilleur pour les batteries qu’une seule grosse charge.

Au final ça n’abîme pas prématurément la batterie parce que c’est le nombre de cycles qui comptent 🙂

avatar Benckes | 

@Nico_Belgium

C'est vrai que ce n'est pas faux

avatar Nico_Belgium | 

@Benckes

Après j’essaie pas de convaincre qui que ce soit ^_^

Juste que en terme d’usage « pratique », je sais que à titre personnel je préfère la recharger tous les jours au final. Mais je me doute que ça ne correspondra pas à tous les usages

avatar Benckes | 

@Nico_Belgium

Et quand il faudra errer une semaine dans le wasteland, comment ferons-nous ?

avatar lauraffaire | 

Je l’ai testé pendant quelques semaines la journée et la nuit j’ai été déçu par la détection des problèmes respiratoires la nuit. Je pense que mon Withings Sleep fait mieux le boulot mais je pensais que la montre serait complémentaire. Pas du tout ! et la surveillance en continu du spo2 ne fonctionne pas Alors qu’elle suce bien la batterie .Du coup je vais la rendre et je verrai s’ils sortent une mise à jour plus tard qui améliore tout cela. En attendant je garde mon Apple Watch série 4. Attention en cette période de Covid le support Withings est très très long à répondre

avatar lemonsieurduval | 

Bravo Macgé ! Malgré les nombreux articles sponso de Withings sur le site ces derniers mois, vous restez objectifs dans vos critiques !

avatar Benckes | 

@lemonsieurduval

Je ne sais pas si le produit mérite pour autant ce résultat en demi-teinte. J'ai l'impression que la sorte de note finale est un contrepoids à ces articles sponsorisés, comme pour prouver leur indépendance de leur sponsor occasionnel.
Dans le fond, le produit est bien, même avec ses erreurs de détection de rythme cardiaque, le fait qu'il faille bien presser l'oxymètre contre sa peau en étant assis, les bras posés sur une table, et toutes ces petits bugs énervants.

Non, ce qui mérite un 10/20, c'est Withings et sa non reconnaissance du fait qu'il y a des bugs, son service technique qui répond une fois par semaine pour poser juste une question et ne pas apporter de solution ni faire remonter l'information à leur service technique.
Withings qui indique dans ses apps que leurs mesures peuvent être ratées, et sur leur site que c'est un dispositif médical infaillible.

Pour votre suivi sur la nuit de l'apnée, il me semble qu'ils attendent la certification avant de mettre cette courbe de suivi. J'ai juste un indicateur qui mentionne "Perturbations respiratoires : faibles", mais je ne perds pas espoir...

avatar JerryTulassan | 

J’aurais pu écrire cet article (si j’avais le talent de l’auteur 😉 ce qui n’est pas le cas) et je suis d’accord à 101% avec ses constats et 99 avec ses conclusions.

Comme un autre contributeur, plus haut, je dispose d’un Withings sleep (et pas mal d’autres trackers pour des raisons perso et pros) et comptais sur cette montre pour améliorer le suivit. Il n’en fut rien et les deux traces (sleep et montre) ne sont d’ailleurs nullement superposables. Un comble.

J’ai testé la montre versus applewatch 5, Fitbit versa 2, Withings sleep, appli sleep cycle, pillow et viatom pro (et aussi une appli de référence sur Android pour faire bonne mesure) pour vérifier leurs conclusions respectives (tous en même temps pour les mêmes nuits durant 1 semaine. c’était plus une chambre mais un laboratoire de recherche).

Le « best deal for the money » (hormis les applis sur iPhone ou Android) est sans appel la montre fitbits (qui a activé par mise à jour la mesure de la spo2 sur les versa 2 et 3), la rolls reste l’Apple watch en partenariat avec sleepzy ou le très complet autosleep.
Les applications mouaip.. disons qu’a ce prix là c’est déjà pas si mal.

Pour la scanwatch le verdict est sans appel : retour envoyeur.
Mesures facétieuses, imprécises, non fidèles. Prendre une spo2 avec ça revient à jouer au loto. Je suis tantôt mourant tantôt prêt au marathon. L’ECG est aussi véridique qu’un tracé de Parkinsonien.
ECG en D1 gadget. Si tu es en FA soit tu le sais et tu es traité, soit tu le sens immédiatement et tu appelle le 15. Le truc « ma montre a détecté une maladie que j’ignorais totalement » est une farce. Je pense que la détection de chute (applewatch) et j’appelle les secours avec ma montre sont plus utiles que la détection de FA de toutes façons.

Autonomie une fois tous les capteurs ON : 48h environ.

Détection des sports : une heure de vélo détectée alors que je jouais à la pétanque (Pas de commentaires svp) !
...On touche le fond.

Enfin et surtout (point que l’auteur de l’article signale mais ne mets pas dans les négatifs mais qui pourtant en est un sacré) : cette montre est totalement illisible par temps ensoleillé. Les reflets du verre bombé sur le fond noir de la version 40 la rend totalement illisible au premier coup d’œil. Tu dois déchiffrer les aiguilles comme un gamin en CP quand tu roules en bécane et te tordre le bras pour aligner perpendiculairement la montre avec le regard. Pas bien naturel. La encore un afficheur numérique fait mieux. J’ai d’ailleurs pris l’habitude à la fin à consulter l’heure dans le petit cadran numérique rikiki en haut plutôt que de déchiffrer les aiguilles. Mais faut lâcher la main droite pour appuyer sur le bouton ! Non sérieux, c’est pénible. Même Apple fait mieux. C’est dire.

la dessus aussi Withings s’entête depuis le début à faire des montres pour sportifs au look de montre de soirée au design épuré (les gars le bauhaus design c’était bien en 1960 faut avancer).
A quand de vraies grosses aiguilles « mercedes » avec un cadran disposant de repères lisibles.
(La seule qui le fut est très précisément la Collector Limited Editions fond bleu boitier or en 36 de mon épouse. Les autres 👎🏻. )

Cf Rolex air king où explorer 1 , Breitling (la plupart), bell & Ross marine, omega (sea master les autres non), tag, Hamilton.. etc.
si les idées vous manquent, faut pas hésiter à « s’inspirer ».

En l’état cette version est une évolution qui ne fait qu’empiler les capteurs sans rien apporter d’essentiel. le tout mis en musique par un logiciel qui, sur iOS, reste très perfectible et instable.

A ce niveau de prix il n’y a pas de place à l’à-peu-prêt surtout quand on en fait des caisses sur le CE medical device approved.
Je ne confierais pas la surveillance de qui que ce soit à ce « dispositif » du moins au regard de sa piètre fiabilité.
Je ne veux pas faire exploser le centre d’appel du 15 avec de faux malades 🤒 et de vrais inquiets.

On en a déjà assez comme ça avec le corona. 😸

Et pour ceux qui se demandent « koicé viatom ? » c’est là : https://www.viatomtech.com

Hope this help.

avatar Macrosa | 

Comme vous, je ne suis pas whithings sur le côté ultra médical. Ce n’est pas maitrisé et les résultats sont plus que contestables. Depuis peu mais après une « activité », j’ai fait l’acquisition d’une HR Sport et même sur le comptage de pas (comparé à une Garmin) j’ai des doutes. Le site de withings fait une pirouette dans sa FAQ pour répondre à ce problème qui est limite foutage de tête. Sinon jolie montre connectée avec fonction de base. Il faudrait cependant améliorer l’existant qui semble acquis mais qui déçoit.

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@Macrosa : lorsque j'écris « le comptage des pas […] est peu ou prou parfait », il faut comprendre « pour un podomètre porté au poignet ». On sait qu'un compteur porté à la ceinture, par exemple, est plus précis. (Ou du moins, moins parasité. Je sais que j'ai été particulièrement passionné par la rédaction d'un article quand une montre connectée m'attribue quelques centaines de pas alors que je n'ai pas bougé de mon siège de l'après-midi.)
avatar Macrosa | 

@Anthony
Je comprends.

https://support.withings.com/hc/fr/articles/360006719978-Le-nombre-de-pa...é-par-ma-Steel-HR-Steel-HR-Sport-semble-incorrect-Que-dois-je-faire-

Extrait (c’est drôle mais au moment quand on doute du bijou on se crispe un peu ;)

« Différence de pas entre deux utilisateurs sur une même distance

La longueur de foulée diffère d'une personne à l’autre : pour deux personnes qui marchent la même distance, le nombre de pas effectué pour couvrir cette distance ne sera pas toujours le même.

Notez que la taille et le sexe que vous avez entrés dans l'app Health Mate sont pris en compte dans le calcul de votre longueur de foulée. »

avatar Gregoryen | 

J'ai une question qui me chiffonne.
Pourquoi avoir posé la montre sur un sol dur qui peut potentiellement la rayer pour la prendre en photo ? 😬

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@Gregoryen : pas un sol, et pas posée directement dessus.
avatar Gregoryen | 

@Anthony

Ah ça me rassure ^^

CONNEXION UTILISATEUR