Fitbit a acheté Pebble une bouchée de pain

Mickaël Bazoge |

Une bouchée de pain, ou presque : c’est ce qu’a payé Fitbit pour s’offrir Pebble. En décembre dernier, le numéro un du traqueur d’activité achetait le pionnier de la montre connectée pour un montant alors inconnu. La somme de 30 à 40 millions de dollars avait alors circulé, ce qui n’était déjà pas cher payé pour une plateforme bien établie. Le vrai chiffre a été révélé durant la présentation des résultats trimestriels de Fitbit, qui a donc signé un chèque de 23 millions de dollars pour acquérir Pebble. Citizen avait proposé 740 millions de dollars en 2015 pour s'emparer — sans succès — de Pebble…

Vector, autre constructeur de montres connectées tombé dans l’escarcelle de Fitbit, a coûté encore moins : 15 millions de dollars, un chiffre qui semble plus en phase avec l’activité moins foisonnante de cette entreprise. Fitbit n’est toutefois pas sorti de l’auberge : il lui faut maintenant intégrer toute cette matière grise pour développer un nouveau logiciel et sa plateforme dédiée. Ce que le fabricant s’emploie à faire (lire ici et ).

Et les temps sont moins faciles qu’auparavant : au dernier trimestre, le chiffre d’affaires de 573,8 millions de dollars accuse une baisse de 19%, avec des pertes qui se montent à 126 millions. Fitbit a vendu 6,5 millions d’appareils (22,3 millions sur l’ensemble de l’année). Un trimestre mauvais qui a poussé l’entreprise à se séparer de 6% de ses effectifs, soit 110 postes.

Source
Tags
avatar iTouchKiller | 

Ça paraît invraisemblable congé montant.

avatar hanshelder | 

Voilà ce que ça fait de vouloir faire monter les enchères, ils ont perdus une belle offre de citizen. et pour les montres connectés cela n'a pas fini de chuter ....en espérant que ce ne sera pas bientôt has been!

avatar SIMOMAX1512 | 

@hanshelder

Fitbit cedt surtout des traqueurs d'activités . Prévue des montres mais franchement elles sont pas ultra. Design

avatar Applesoft | 

Bon c'est facile de commenter a posteriori mais je n'ai jamais cru dans Pebble. Ils avaient la sympathie des technophiles mais c'est tout. C'était condamné d'avance, la montre n'est franchement pas très intéressante. Elle n'a été que "culturellement" un marqueur pour geeks pendant un temps avec un storytelling plaisant. C'est Citizen qui est fou d'avoir proposé 715 millions et ce sont les dirigeants qui sont fous d'avoir refusé (si on raisonne uniquement sur l'argent). Le prix de 23 millions, c'est un prix "acqui-hire" et rien d'autre.

avatar Sindre | 

J'ai acheté la semaine dernière une Pebble Watch a pas chère sur Amazon. Merci MacG.
C'est mon amie, dingue de montres connectées qui l'utilise. Apple Watch, Samsung Gear2 et Winthing Steel.
Et bien au bout d'une semaine la Pebble est sa préférée.

Elle fait tout ce dont elle a besoin, Withîg trop pauvre, les autres trop riches. Elle est légère. Les écrans sont simples, lisibles et fun. Et l'autonomie c'est cinq journées pleines sans recharge.

A 69€ une vraie bonne affaire pour une montre utile qui ne se prend pas au sérieux.

avatar Aimstar95C | 

C'est dingue de se dire que tu as vendu 6,5 millions de ton produit et que c'est un mauvais trimestre.

Tu vends 6,5 millions de ton produit et tu ne rentre pas dans tes frais ? C'est vraiment fou.

avatar marc_os | 

@ Aimstar95C
6,5 milions de produits vendus, mais 126 millions de pertes.
Ce qui ne les empêche pas de continuer à faire leurs courses pour quelque 15 millions (Vector) et autres 23 millions pour Pebble.
C'est la beâuté du câpitalisme hightech.
Perso, je n'achèterais jamais les produits d'une telle entreprise car là vraiment aucun suivi dans le temps n'est garanti.

CONNEXION UTILISATEUR