Ouvrir le menu principal

WatchGeneration

Recherche

Pebble : mort confirmée d'un pionnier de la montre connectée

Mickaël Bazoge

Wednesday 07 December 2016 à 15:48

Montres connectées

Il y aura bientôt une marque en moins sur le marché de la montre connectée. Après quelques jours marqués par plusieurs rumeurs d’une acquisition, Fitbit a en effet formellement annoncé l’achat de Pebble… mais pas de tout Pebble. Le numéro un du traqueur d’activité achète la propriété intellectuelle liée au logiciel et au firmware (Pebble OS, en somme), et va employer une partie des employés, mais pas le matériel.

Ces ressources vont permettre à Fitbit de lancer plus rapidement de nouveaux produits et fonctions, mais aussi accélérer le développement de « solutions personnalisées » et d’applications tierces pour la plateforme Health du constructeur.

Du côté de Pebble, on confirme évidemment cette acquisition, en rappelant que ce sont 2 millions de montres Pebble qui ont été vendues depuis 2012 et le lancement de cette aventure. « L’accord préserve Pebble autant que possible », peut-on lire, et effectivement le fabricant ne développera plus de nouveaux produits, il n’en vendra plus et n’en fera plus la promotion.

Les Pebble Time 2, Pebble Core et Pebble Time Round Kickstarter Editions ne seront pas livrés et tous ceux qui ont financé la production de ces produits sur Kickstarter seront remboursés. Quant à la Pebble 2, le constructeur s’en tiendra aux livraisons déjà effectuées.

Les utilisateurs actuels des montres Pebble pourront continuer à se servir de leurs produits évidemment, mais le fabricant prévient que le support va s’amenuiser. C’en est terminé des mises à jour régulières du firmware et de l’ajout de nouvelles fonctions. Pebble travaille aussi à réduire le lien avec les services dans le nuage afin que les montres puissent fonctionner le plus longtemps possible. Dans le même ordre d’idée, les échanges de montres défectueuses ne sont plus d’actualité.

L’entreprise Pebble connaissait des difficultés depuis quelques mois. Malgré le lancement de la plus seyante Pebble Time Round et de l’accent mis sur les fonctions fitness (avec un cardiofréquencemètre pour la Pebble 2), le constructeur a dû se séparer en début d’année d’un quart de son effectif. Le montant de l’acquisition n’a pas été annoncé, mais on parle de 40 millions de dollars — pas de quoi éponger les dettes de l’entreprise.

Pour les développeurs ayant investi dans l’écosystème Pebble, l’amertume est certainement de mise. La boutique Pebble comptait 15 000 cadrans et apps, et 130 applications mobiles compagnon. Tout cela n’est peut-être pas complètement perdu, puisque Fitbit a clairement indiqué qu’il s’intéresse à la plateforme.

Fitbit entend maintenant développer sa propre plateforme sur les fondations de Pebble. Il y aura là des opportunités à saisir pour les développeurs qui pourront s’adresser à une base de 50 millions d’utilisateurs.

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner