Le bel avenir des montres connectées et des produits « wearables »

Mickaël Bazoge |

Les entreprises qui voudront gagner de l'argent dans les prochaines années ont tout intérêt à s'intéresser au marché des wearables. C'est en tout cas ce que laisse transparaître le dernier rapport d'IDC sur le sujet : la croissance estimée des livraisons sera de 15,1% pour cette année, puis de 13,4% par an sur les trois prochaines années. En 2018, il devrait se livrer 132,9 millions de ces produits électroniques « vestimentaires », un chiffre qui grimpera à 219,4 millions à l'horizon 2022.

Les montres connectées passeront de 43,6 millions d'unités livrées cette année (32,8% du marché) à 84,1 millions en 2022 (38,3% du marché). Dans quatre ans, les smartwatchs seront la catégorie reine mais en attendant, elles ne sont que deuxième sur le podium derrière les bracelets et traqueurs d'activité, qui représenteront 35,9% du marché en 2018, mais 22% en 2022. La croissance annuelle pour ces produits ne sera que de 0,3%, alors qu'elle s'établira à près de 18% pour les montres connectées.

Voilà du grain à moudre pour les spécialistes des traqueurs d'activité : certes, ce marché ne va pas s'effondrer, mais il progressera bien moins vite que les smartwatchs. À cet égard, on comprend pourquoi Fitbit, en difficulté avec ses bracelets, se lance à corps perdu à l'assaut de l'Apple Watch, quitte à manier des arguments douteux (lire : L'Apple Watch ne passionne personne, selon Fitbit).

En 2022, les traqueurs d'activité ne seront que troisième, derrière les montres « basiques »1 avec 27,1% du marché. IDC annonce que les « earwears » (les écouteurs et casques connectés) connaitront la plus forte croissance en termes de livraison : 48% en moyenne annuelle d'ici 2022 ! Ils pèseront 6% du marché, c'est peu certes, mais là aussi Apple joue sa carte avec les AirPods… et peut-être un casque d'ici la fin de l'année.

IDC explique la croissance des montres connectées et des earwears par l'apport de la connectivité cellulaire, ce qui leur offre une plus grande autonomie vis à vis des smartphones. Et puis les fonctions de messagerie et de paiement mobile commencent à prendre auprès du public pour ce type d'appareils (surtout sur les montres).


  1. Si l'on comprend IDC, il s'agit de montres à aiguilles classiques dotées de fonctions connectées basiques. ↩︎

Tags
avatar lesurfeurfou | 

Le « wearable » est l’avenir de l’homme

avatar headoverheel | 

Selon les analystes :
L’avenir du smartphone, c’est la reconnaissance faciale
L’avenir du wearable, c’est la montre connectée cellulaire avec écouteurs Bluetooth et mode de paiement intégré.
Conclusion : depuis que Apple a perdu son guide, ils s’en sortent pas si mal que cela.

avatar fte | 

@headoverheel

"Selon les analystes"

Ouaip.

Les analystes analysent le présent (voire le passé, même). L’interprétation qu’ils en donnent est tournée vers le futur, mais ça reste une analyse du présent (au mieux).

C’est intéressant, moyennant esprit critique, pour discuter du présent.

Pour le futur, tu crois ce qui te plait. Le mot clé est croire.

avatar headoverheel | 

@fte

Ce qui m’amuse chez l’analyste : j’ai l’impression que sa boule de cristal, c’est faire un tour sur l’Apple Store et décrire ce qu’il a vu sur le site.

avatar warmac33 | 

@ headoverheel
"Selon les analystes"
voilà tout est dit, le reste de ton com' n'a malheureusement pas plus de valeur que leur diarrhée statistique, puisque c'est juste du délire d'analyste qui n'a pas plus de chance de tomber juste que ma grand-mère ou la voyante du coin.
je vous rappelle que les analystes n'avaient pas vu venir les portables dans les années 90 et que ces mêmes analystes voyaient nokia et microsoft dominer le marché du portable...

avatar ckermo80Dqy | 

C’est vrai, Apple est foutue, aucune vision... 😊

avatar Crkm | 

Peut-être que dans le futur les AirPods seront des iPod shuffle ?

avatar malcolmZ07 | 

Je me souviens encore des prévisions des analystes pour 2016 je crois , Android 60% , winphone 30 % , iOS 3 % ...
qlqchse comme ça 😂 donc bon pour moi c'est WS

avatar MaTMaC | 

C'est totalement contradictoire avec ce qui a été présenté au MWC...
Mis à part quelques érrudits, aucun wearable n'a été présenté, signe que les constructeurs s'en tapent royal et ne comptent pas sur ces produits pour faire de la croissance pour le moment.

Il n'y a que Apple qui persiste (en ayant quand même fait un virage a 180 sur la comunication...)

Samsung devait sortir une Gear S4 mais elle est aux abonnés absents !

Après faut être honnête et avouer que c'est loin d'etre indispensable pour le moment.

avatar warmac33 | 

+1

CONNEXION UTILISATEUR