L’ECG de l’Apple Watch en attente d’un feu vert au Canada

Mickaël Bazoge |

L’Apple Watch Series 4 sait générer un électrocardiogramme grâce à ses deux électrodes, une à l’arrière de la montre, l’autre sur la couronne digitale. La nouvelle application ECG, qui sera disponible d’ici cet automne, aura pour mission de relever l’activité électrique du cœur. Mais cette fonction ne sera activée qu’aux États-Unis en vertu de l’autorisation de la FDA (qu’Apple a reçue 24 heures avant de présenter la montre).

Apple va désormais prendre son bâton de pèlerin et toquer à la porte des autorités régulatrices partout dans le monde afin de leur arracher un feu vert. Manifestement, le Canada est tout en haut de la pile : le site MobileSyrup a obtenu d’Apple la confirmation que des discussions ont été entamées avec Santé Canada.

L’organisme fédéral suivant habituellement les recommandations de son homologue américain (il peut cependant se montrer plus tatillon sur certains points), il est probable que l’autorisation tombe rapidement. Apple n’a bien sûr pas précisé de fenêtre de lancement pour le Canada.

avatar dila0912 | 

Quid de l’Europe et plus particulièrement de notre chère patrie?

avatar Star System | 

Du coup cette Apple Watch n’a pas trop d’intérêt sans cette fonction ?!

avatar Baptiste_nv18 | 

@Star System

Oui elle n’a aucun intérêt sans cette fonction. Elle ne fait que ça, donc elle en devient absolument inutile sans celle-ci.

avatar victoireviclaux | 

@Baptiste_nv18

Mise à part l'optimisation de l'écran, qui est mieux 😁
Sinon une Apple Watch 3 suffit amplement 😎

avatar pim | 

Voici un article intéressant d’un médecin cardiaque, qui s’inquiète de cette nouveauté :

https://medium.com/s/story/im-a-heart-doctor-heres-why-im-wary-of-the-ne...

En résumé il écrit que les ECG à partir de deux points ne sont pas d’une fiabilité parfaite, il y a 10 % de faux positifs, de gens qui ont l’air d’avoir un problème à la simple vue du tracé mais dont en réalité le cœur est OK, ce que l’on découvre avec un ECG plus poussé. Il compare le nombre de gens qui vont découvrir un véritable problème en portant cette Apple Watch au nombre de gens qui vont se faire du souci pour rien et encombrer les urgences, et en conclusion pour lui c’est une fonction qui va poser problème.

avatar Saint-Jey | 

@pim

Après personnellement je préfère faire partie de 10% de faux positifs et m’inquiéter pour rien que faire partie des 90 autres et ne pas en être informé. Même si je suis d’accord qu’on fait pas un ecg tous les jours

avatar Terragon | 

@Saint-Jey

Je suis du même avis aussi.

avatar Bigdidou | 

@pim

" il y a 10 % de faux positifs"

De faux positifs de quoi ?
Ça dépend de ce qu'on regarde et du type de trouble du rythme qu'on veut dépister.

Ok, ton lien parle de FA.

Encore une fois, cette AW doit être prise pour ce qu'elle est : un outil de dépistage et surement pas de diagnostic.
A la FDA de voir en fonction de sa spécificité, de sa sensibilité et de tas d'autres paramètres si ce dépistage est raisonnable ou pas.

avatar simnico971 | 

@pim

Mouais bon, l'AW va te diriger vers un médecin pas te faire une ordonnance de Kardégic 😬

avatar Nesus | 

@pim

C’est d’une bêtise déconcertante.
Le monsieur dirait la même chose du thermomètre ? De tensiomètre ? Du lecteur de glycémie ?
Comment dix pour-cent pourraient remplir les urgences ?
Plus il y aura de dépistage et moins les urgences seront encombrées, parce que le temps de prise en charge des patients réduit. Je sais pas d’où il est médecin, mais il est clair qu’il n’est pas urgentiste...

avatar pim | 

@Nesus

Ta comparaison est très pertinente, merci ! Ça éclaire ma réflexion.

avatar Bigdidou | 

@pim

"Ta comparaison est très pertinente"

Elle l'est.
C'est ton avis sur la,question qui n'a aucune pertinence.
"J'ai palpé une boule" qui est en fat une banale adénopathie isolée ou un lipome est un motif classique de consultation.
Et pas la raison de l'encombrement des urgences.

avatar pim | 

@Bigdidou

Non mais en fait je suis d’accord ! Si tu regardes bien, je ne fais que retranscrire un article qui m’a interpellé. Mais le commentaire de Nesus m’a clairement convaincu, et même donné des arguments.

👍

avatar Bigdidou | 

@pim

Ah, alors toutes mes excuses.
Gros biais de cognition sociale : je pensais que tu étais ironique ;)

avatar pim | 

@Bigdidou

Bah c’est que je dois être d’un naturel drolesque, même quand j’essaye d’être sérieux ! J’y peu rien !

🤗

avatar Nesus | 

@pim

Au plaisir.

Il y a un grand fantasme sur la médecine en ce moment. Il vient du fait que les patients qui n’ont que des connaissances parcellaires font des auto-diagnostiques biaisés. Toutefois, dans les chiffres, ça a plutôt tendance à aider qu’à desservir. Il faut au contraire donner le plus d’outils possibles et le savoir qui va avec leur utilisation afin que les patients ne viennent qu’en cas de doutes. Et comme la moitié des examens sera déjà fait, le gain de temps sera conséquent.
Alors oui, il restera toujours les hypocondriaques, mais ils n’encombrent pas les urgences.
Pour la France, ce qui encombre les urgences, ce sont tous les soins peu graves qui étaient faits par les médecins de famille et qui sont maintenant géré par les urgences. Ceux-là justement avoir les outils et le savoir pourraient ne plus venir (d’où le lancement de la télé consultation remboursée). Toutefois, là nous parlons d’ecg, donc ça peut être un pas dans le bon sens, mais ça reste un petit pas ;-)

avatar cosmoboy34 | 

@pim

Je vois pas en quoi ça encombrerait les urgences c’est d’ailleurs plutôt le contraire à mon avis. Avoir une thermomètre à la maison permet aussi aux gens de se rendre compte qu’il n’est pas nécessaire de se rendre aux urgences dans certaines situations justement. C’est pareil dans ce cas. Bon nombre de gens y vont à la moindre alerte sans appareil justement pour les rassurer. Ça limitera ceux qui iront aux urgences parce qu’un appareil leur dira que tout est normal.

avatar pagaupa | 

On s’en fout du Canada! Et la France?

avatar Terragon | 

@pagaupa

Pas moi! ☺️🇨🇦

avatar Gillesgilles2 | 

@pagaupa

Pas moi étant au Québec ;-)

avatar Almamida | 

@pagaupa

On ne s’en fout pas du Canada. Nous sommes un certain nombre de lecteurs,et même un rédacteur de MacG, à y vivre.

avatar Teeto | 

@Almamida

Ah bah c’est cool ça, salut les Canadiens !! 🇨🇦🇨🇦

avatar pagaupa | 

@Almamida

Vous êtes bien sympathiques certes, mais américanisés à mort...
Alors évidemment qu’Apple aura le feu vert canadien!

avatar Teeto | 

@pagaupa

On s’en fou des français, vivement que ça arrive au Canada !

avatar pagaupa | 

@Teeto

Et je m’en contrefous que tu te foutes des français...

avatar bossdupad | 

@pagaupa

Toi t’en fous peut être, pas nous qui vivons à l’étranger et qui plus est au Canada... Et à la vitesse ou tout vas en France, sûrement pour la série 6 ou 7 ce serra peut être accepté et avec des restrictions ridicules.

avatar pim | 

@bossdupad

Parle pas de malheur ! Mon Dieu faites que ce ne soit pas le cas.

avatar pagaupa | 

@bossdupad

A ce que je sache, la médecine française n’a pas besoin de gadget Apple pour palier le suivi des patients. Elle a juste besoin de supprimer le numerus closus. Et c’est fait même si tu trouves que la France est lente.
Rien ne sert de courrir...comme dirait l’autre!

avatar Bigdidou | 

@pagaupa

« Elle a juste besoin de supprimer le numerus closus. »

Non, pas « juste ».
Ça va pas révolutionner les choses : les capacités des facs et des hôpitaux restent les mêmes, les études restent longues et exigeantes.
Ce qu’il faut, c’est des sous.
Et accepter d’avoir la santé qu’on finance : pas moins, mais pas plus non plus.
Avec des arbitrages pas simples.

avatar pagaupa | 

@Bigdidou

La compagnie d’assurances proposera désormais des contrats pouvant mesurer les comportements santé de ses assurés. Ce programme, baptisé Vitality, permet aux assurés de recevoir une montre Apple Watch ou un bracelet Fitbit.

Voilà ce dont je parlais, il n’aura pas fallu longtemps...

avatar Bigdidou | 

@pagaupa

"La compagnie d’assurances proposera désormais des contrats pouvant mesurer les comportements santé de ses assurés"

Oui, ça, c'est un vrai problème, par contre, et un gros, si c'est à l'origine de conditions aux modalités de remboursement des soins.
Il va falloir que le législateur s'en empare, et à propos de tous les objets connectés.
Mais bon, en autorisant les assurances santé dont on n'avait nullement besoin, on a ouvert la boite de Pandore.

avatar pagaupa | 

@Bigdidou

Et oui! Mais il y a un bail que les assurances sont sur le coup, y compris assurance auto.

avatar Bigdidou | 

@pagaupa

Je sais.
C'est pour ça qu'il est grand temps de donner des statuts juridiques et/ou réglementaires à tous ces objets connectés et à leurs usage.
Ca ne se fera comme d'habitude qu'après une ou deux catastrophes ou scandales.

avatar wolf33d | 

@pagaupa

Non. On s’en fou de la France, de vos fonctions qui arrivent 30 ans en retard et de vos prix d’iPhone ahurissants.
Ici aux US, on est bien.

avatar pagaupa | 

@wolf33d

Alors restez y! Pour le plus grand plaisir du monde entier.

avatar pagaupa | 

Une Aw et un tensiomètre de chez Lidl, et je suis paré...
Que du bonheur! 😂😂

avatar hirtrey | 

Espérons que cela soit refusé en France

avatar Nesus | 

@hirtrey

C’est vrai. D’ailleurs on va aussi interdire, l’auto palpations, la prise de tout médicament et tout apprentissage qui laisserait la personne loin de l’obscurantisme. Comme ça, nous serons sûrs que personne ne dérangera à l’instar des morts.

avatar pim | 

@Nesus

Ah ah ah énorme. Surtout l’auto palpation, ça c’est dangereux !

👌

CONNEXION UTILISATEUR