Ouvrir le menu principal

WatchGeneration

Recherche

Guide d'achat : AirPods 2, AirPods 3 ou AirPods Pro ?

Mickaël Bazoge

Wednesday 24 November 2021 à 20:30

Audio

Avant 2019, la vie était simple et facile : pour avoir des AirPods, il suffisait d'acheter le seul et unique modèle commercialisé par Apple. Mais depuis, les choses se sont compliquées avec une deuxième génération puis une troisième, et les AirPods Pro, sans oublier les boîtiers sans fil puis MagSafe. On va essayer de s'y retrouver dans ce bazar, suivez le guide !

Du premier au dernier plan : AirPods Pro, AirPods 3 et AirPods 2.

Les AirPods sont devenus une gamme complète de produits audio dont les caractéristiques et les prix peuvent provoquer une certaine confusion — et on se concentrera ici sur les écouteurs, en mettant de côté le casque AirPods Max qui boxe dans une tout autre catégorie. Posons-nous quelques questions pour trouver la paire qui conviendra le mieux à vos oreilles.

👉 Pour un comparatif des meilleurs écouteurs avec réduction de bruit active, une seule bonne adresse : notre site Je veux le.top !

Test des AirPods 3 : des écouteurs empruntés

Test des AirPods 3 : des écouteurs empruntés

Test des AirPods Pro

Test des AirPods Pro

Test des AirPods de 2e génération

Test des AirPods de 2e génération

Test des AirPods : plus que des EarPods sans-fil

Test des AirPods : plus que des EarPods sans-fil

Question de maintien

Les écouteurs d'Apple sont de deux types : un format « bouton » et des intra-auriculaires. Il est important de faire la distinction entre ces designs : le premier est censé s'adapter à toutes les oreilles, le second se maintient dans le canal auditif avec des embouts en silicone de plusieurs tailles.

Les AirPods Pro et leurs embouts.

Actuellement, Apple propose deux modèles d'AirPods « bouton », les tout récents AirPods de troisième génération, ainsi que ceux de la deuxième génération qui restent au catalogue en tant qu'entrée de gamme. Si ces versions obéissent au même principe d'écouteurs « ouverts », le design des têtes est différent.

Des AirPods 2 peuvent parfaitement tenir dans vos oreilles, ce ne sera peut-être pas le cas des AirPods 3 et vice-versa. Cela peut être un vrai problème car sur ces modèles, il n'y a aucune variable d'ajustement, pas d'embouts ou d'ailettes de soutien ! Perdre un écouteur en plein footing, croyez-en mon expérience, ça n'a rien de folichon.

De fait, si vous en avez la possibilité, c'est mieux de tester les AirPods durant quelques jours histoire d'apprécier leur maintien dans vos oreilles. Les revendeurs ont allongé la période de retour (jusqu'au 8 janvier chez Apple, jusqu'au 31 janvier chez Amazon) alors profitez-en !

Les AirPods Pro ont moins ce problème : ils sont en effet fournis avec trois paires d'embouts en silicone (petit, moyen, grand) qui correspondent à la grande majorité des morphologies d'oreilles. Par conséquent, on risque moins de se tromper en choisissant ce modèle, mais gare : tout le monde n'apprécie pas forcément les intra-auriculaires.

AirPods 2.

Au niveau de l'ergonomie, j'avoue une préférence pour les AirPods 2 où il faut tapoter sur les écouteurs pour mettre sur pause ou passer au morceau suivant. Je ne me suis jamais fait aux pressions sur les tiges des AirPods 3 et Pro, en particulier quand je cours, le geste demande trop de précision. Certes, tapoter sur des intras c'est un peu l'équivalent de s'enfoncer une aiguille chauffée à blanc dans les tempes, mais pourquoi en avoir privé les AirPods 3 ?

Question de son

Des écouteurs, c'est d'abord et avant tout fait pour… écouter de la musique, bien sûr ! Les idées reçues ont la vie dure et on entend parfois que la qualité audio des AirPods est médiocre. Il n'y a rien de plus faux, elle est tout à fait correcte et équilibrée, Apple ayant su trouver le juste milieu, « satisfaisant » comme nous l'écrivions dans le test des AirPods 1.

Les basses sont présentes mais pas envahissantes, les médiums ont cette petite « bosse » qui rend l'écoute de podcasts et de contenus parlés (films ou séries télé) agréable mais qui peut fatiguer au bout d'un moment. Cette ligne de crête, Apple l'a maintenue à travers les générations, les AirPods 3 ayant apporté un léger mieux au niveau des basses.

AirPods 3.

La vraie différence entre les AirPods 2/3 et les AirPods Pro réside dans l'isolation sonore. La nature des modèles « bouton » fait qu'on entend tout ce qui passe autour de soi, ce qui peut pousser à augmenter le volume dans un environnement très bruyant. C'est un critère à prendre en compte, l'écoute à fort volume pendant de longues périodes pouvant avoir une incidence sur l'audition.

Sur les AirPods Pro, la fonction d'annulation passive (du fait des intra-auriculaires qui réduisent naturellement les sons extérieurs) et surtout active du bruit isole assez efficacement du reste du monde, et permettent de profiter de sa musique et des podcasts sans avoir à pousser le potard du volume.

Alors c'est entendu (si j'ose dire), l'isolation active des AirPods Pro n'est évidemment pas au même niveau que des casques type QC35 ou AirPods Max, mais pour de si petits produits, c'est quand même appréciable. Sur ce plan, les AirPods Pro font mieux que les Studio Buds de Beats ou que les Ear(1) de Nothing.

À cela s'ajoute le mode Transparence qui transmet les sons environnants enregistrés avec les micros des écouteurs. On entend ce qui se passe autour de soi sans couvrir la musique pour autant. Par conséquent, si vous passez beaucoup de temps dans des environnements bruyants (transports en commun ou bureaux partagés par exemple) les AirPods Pro s'imposent — pour peu que vos oreilles les acceptent — ils sauront vous isoler convenablement, tout en offrant l'option de laisser passer les sons essentiels lorsque c'est nécessaire.

Les trois modèles sont tous compatibles avec le Dolby Atmos d'Apple Music et la spatialisation d'iOS 15, comme tous les autres appareils équipés d'une puce H1 ou W1.

Tout ce qu’il faut savoir sur le lossless et l’audio spatial dans Apple Music

Tout ce qu’il faut savoir sur le lossless et l’audio spatial dans Apple Music

En revanche, le suivi des mouvements de la tête n'est pas de la partie avec les AirPods 2. En tournant la tête, la voix et les instruments donnent l'impression de continuer à provenir de l'iPhone, de l'iPad ou de l'Apple TV, l'écouteur le plus éloigné aura alors un son moins fort. C'est un effet amusant qui peut donner de bons résultats avec du contenu vidéo, par contre c'est parfois (souvent) bizarre avec de la musique ou des podcasts. Je ne suis pas sûr qu'il faille en faire un critère déterminant d'achat.

Si les AirPods Pro ont mérité leur suffixe avec l'annulation active du bruit, ils sont en dessous de tout pour la qualité de leurs micros ! Les AirPods 2, avec leur tige plus longue qui capte mieux ce qu'on dit, se révèlent meilleurs que les AirPods 3, qui eux mêmes bénéficient d'améliorations par rapport aux Pro. Si vous passez des coups de fil dans un endroit très bruyant, les correspondants devront tendre l'oreille pour bien vous comprendre.

Question d'autonomie

Évidemment, l'autonomie est une question centrale pour des écouteurs sans fil et dans ce domaine, les promesses d'Apple sont tenues… les premiers temps. Les batteries sont des composants sensibles dont les performances se dégradent au fil des cycles de recharge, et leur petitesse dans les AirPods n'arrange rien.

À l'intérieur des boîtiers d'AirPods 2 et 3.

Il n'est donc pas étonnant de constater une baisse de l'autonomie au bout d'un an ou deux, qui peut parfois être assez drastique. C'est un exemple extrême, mais mes AirPods de première génération ne tiennent guère plus que quelques minutes désormais. Le hic, c'est que le remplacement de la batterie revient quasiment à racheter des AirPods : Apple facture en effet l'opération 55 € par écouteur (hors AppleCare+), que ce soit pour les AirPods ou pour les AirPods Pro — ce qui dans ce dernier cas est presque une bonne affaire.

Au passage, les AirPods continuent d'être l'angle mort dans la politique environnementale d'Apple puisqu'il est pratiquement impossible de les réparer sans les casser (heureusement, des petits acteurs sont plus dégourdis que la Pomme dans ce domaine).

Les AirPods, talon d’Achille de la démarche environnementale d’Apple

Les AirPods, talon d’Achille de la démarche environnementale d’Apple

Pour en revenir à l'autonomie, nos tests ont montré que les batteries tenaient le temps annoncé : écoute musicale d'environ 5 heures avec les AirPods 2, un peu plus de 6 heures avec les AirPods 3, et de 5 heures avec les AirPods Pro (avec l'annulation active de bruit). C'est en ligne avec ce que dit Apple, et même un peu mieux pour les AirPods Pro pour lesquels le constructeur annonce 4 heures et demi.

En utilisation conjointe avec leurs boîtiers de recharge, les écouteurs peuvent tenir 24 heures (AirPods 2, AirPods Pro) et même 30 heures pour les AirPods 3. Pas besoin de laisser les écouteurs dans le boîtier pendant des heures pour pouvoir en profiter : les AirPods 3 et Pro offrent une heure d'écoute (et parfois davantage) après 5 minutes de recharge. Pour les AirPods 2, c'est carrément 3 heures d'écoute mais après 15 minutes de recharge.

Depuis le lancement des AirPods 3, Apple fournit un nouveau boîtier de recharge compatible MagSafe : on peut toujours le brancher en filaire depuis son port Lightning et sur un tapis de charge compatible Qi, mais il sera aussi aimanté sur un chargeur MagSafe. L'intérêt est d'éviter que le boîtier ne glisse de son support ou que la (petite) bobine dans le boitier ne se décentre trop vis-à-vis de la zone de charge.

Les aimants du boîtier des AirPods 3 à l'œuvre sur un chargeur MagSafe.

Ce boîtier MagSafe est également fourni avec les AirPods Pro — sans augmentation du prix —, c'est un critère à surveiller de près dans les promotions. Les remises les plus alléchantes concernent surtout les modèles d'AirPods Pro avec l'ancien boîtier qui intègre le port Lightning et la recharge sans fil Qi, mais pas le MagSafe. Cela peut permettre de réaliser une belle économie si on n'est pas spécialement versé dans l'écosystème MagSafe.

Quant aux AirPods 2, ils se contentent d'un boîtier de recharge uniquement filaire. Pas de support Qi ni de MagSafe, c'est à l'ancienne — ce qui permet aussi aux écouteurs de se positionner à l'entrée de gamme.

Question de prix

Reste à débrouiller la principale question, celle du prix ! Le tarif public des AirPods 2 est de 149 €, les AirPods 3 sont vendus 199 € et les AirPods Pro (2021) 279 €. Mais ces produits font régulièrement l'objet de promotions, pendant le Black Friday on a ainsi vu des AirPods 2 à 115 € chez Cdiscount, 119 € chez Amazon, et des AirPods Pro (avec boîtier MagSafe) à 260 € voire à 222 € chez Amazon Allemagne.

Les AirPods 3, trop nouveaux, n'ont encore droit à aucune remise, ce qui les place dans une mauvaise position, car les AirPods 2 sont compétitifs, en particulier à 119 € ! Quant aux AirPods Pro, ils jouent dans une ligue supérieure avec la réduction active du bruit, si agréable.

Certes, les AirPods 3 ont pour eux une meilleure autonomie et la certification IPX4 pour les écouteurs ainsi que le boîtier (ce n'est pas le cas du boîtier des AirPods Pro, dont seuls les écouteurs sont résistants à l'eau et à la transpiration). Sans oublier le suivi des mouvements de la tête et un boîtier MagSafe. Malgré tout, les budgets serrés ne perdront pas grand chose avec des AirPods 2, surtout en profitant des promos.

Une herbe plus verte, rouge ou noire chez Beats

Les AirPods sont disponibles dans toutes les couleurs de l'arc en ciel, du moment que ce soit en blanc. Pour avoir accès à davantage de choix, que ce soit dans les couleurs ou dans le design sans sacrifier les fonctions connectées propres à Apple (connexion automatique, « Dis Siri », etc.), pourquoi ne pas s'intéresser aux écouteurs Beats ?

Les Powerbeats Pro demeurent toujours une bonne option pour les plus sportifs. Ces écouteurs intra-auriculaires n'ont certes pas la réduction de bruit active mais en retour ils offrent une autonomie de 9 heures, et ils ne risquent pas de tomber de vos oreilles. Apple les vend 249 €, mais on peut les dégotter à 169 € sur Amazon.

Test des Powerbeats Pro

Test des Powerbeats Pro

Les Studio Buds ont, sur le papier, de quoi séduire avec l'ANC (mais elle est moins puissante que les AirPods Pro) et leur prix de 149,95 € — là encore, Amazon a fait des promos intéressantes pour le Black Friday, à 129 €. Étrangement, ces écouteurs n'ont pas de puce H1, ce qui les prive d'une parfaite intégration dans l'écosystème Apple.

Test des Beats Studio Buds : un peu de tout pour tout le monde

Test des Beats Studio Buds : un peu de tout pour tout le monde

Malheureusement, il faudra attendre le début d'année prochaine pour que les Beats Fit Pro soient disponibles en Europe, c'est bien dommage car ces écouteurs ANC semblent parfaitement en mesure de se mesurer aux AirPods Pro pour 200 $.

Beats Fit Pro : des écouteurs sportifs avec réduction active du bruit à 200 $

Beats Fit Pro : des écouteurs sportifs avec réduction active du bruit à 200 $

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner