Ouvrir le menu principal

WatchGeneration

Recherche

L'Apple Watch ne passionne personne, selon Fitbit

Mickaël Bazoge

Sunday 18 March 2018 à 08:00

Montres connectées

« Je n'ai pas encore rencontré d'utilisateur d'Apple Watch qui m'ait dit qu'il se passionnait pour ce produit », a raconté Bill Zerella, le directeur financier de Fitbit, durant une conférence d'analystes. D'après lui, l'Apple Watch profite surtout du nombre d'iPhone en circulation, étant entendu que la montre connectée ne peut être configurée et fonctionner qu'avec l'iPhone.

Les nouveautés Fitbit de la semaine : le bracelet Ace pour les enfants, la Versa et la Ionic Adidas.

« Si vous n'avez pas un téléphone Apple, vous ne pouvez pas acheter d'Apple Watch… 80% du monde est Android, pas Apple », observe-t-il judicieusement. Les produits de Fitbit ne sont d'aucune chapelle puisqu'ils fonctionnent avec iOS et Android. Les déclarations de Bill Zerella pourront faire sourciller plus d'un observateur ; l'Apple Watch ne passionne peut-être pas les foules, mais au moins elle se vend plutôt bien. Mieux que les produits Fitbit…

Certes, Apple ne donne pas de chiffres de ventes précis, mais les dernières estimations — qui s'appuient sur la croissance de la catégorie « Autres produits » de la Pomme — annoncent que l'Apple Watch a dépassé Fitbit au dernier trimestre 2017 : 8 millions pour la montre connectée d'Apple, contre 5,4 millions de traqueurs Fitbit (-17%).

L'Apple Watch a ses (petits) fans ! Image DR.

Pas si mal pour un produit uniquement iOS qui ne passionne pas ses utilisateurs… On peut aussi douter que les fans de la Ionic, première montre connectée de Fitbit, soient très nombreux, au vu de l'aspect brut de décoffrage de l'appareil et son écosystème peu fourni (lire notre test). On verra ce qu'il en sera avec la Versa, la nouveauté lancée cette semaine, plus ronde et plus sympathique (et moins chère). Zerella met aussi en avant les quelques mille développeurs qui planchent sur des apps pour Fitbit OS.

Avec des ventes qui déclinent et une première tentative de montre connectée peu fructueuse, Fitbit est une entreprise en difficulté, avec un cours de l'action qui a fondu de 75% depuis son introduction boursière en 2015. C'est pourquoi le constructeur pourrait s'investir encore plus sur le marché de la santé, d'où proviendra la majorité du chiffre d'affaires et de la croissance de Fitbit, a aussi indiqué le directeur financier. Plus qu'avec la vente de traqueurs et de montres.

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner