L'ECG de l'Apple Watch peut aussi détecter les signes d'ischémie myocardique

Mickaël Bazoge |

On ne compte plus le nombre de fois où une Apple Watch a sauvé la vie de son porteur, et on ne les relève d'ailleurs pas toutes. L'histoire particulière de cette utilisatrice allemande de 80 ans a cependant un intérêt en ce qu'elle démontre tout l'intérêt de l'ECG de l'appareil, malgré ses limitations. Cette dame s'est donc présentée au centre médical de l'université de Mayence, en Allemagne, avec des symptômes de douleur dans la poitrine, de rythme cardiaque irrégulier, et d'étourdissements.

Malgré la réalisation d'un électrocardiogramme classique à 12 dérivations — ce qui permet d'obtenir une vue complète du cycle cardiaque du patient1 —, les médecins n'ont relevé aucune trace d'ischémie, c'est à dire de diminution de l'apport de sang à un organe, en l'occurrence au cœur.

L'utilisatrice a alors présenté le relevé ECG de son Apple Watch, compilé automatiquement dans l'application Santé. À la grande surprise des docteurs, l'analyse de ces informations leur ont permis de débusquer des traces d'ischémie myocardique, qui leur ont permis d'orienter la patiente vers une angiographie (un examen du cœur plus invasif pour contrôler la perméabilité des artères coronaires, qui irriguent le muscle cardiaque).

Si l'Apple Watch ne saurait remplacer un électrocardiogramme traditionnel, la montre peut être utilisée pour la détection d'ischémie myocardique, en plus des signes de fibrillation auriculaire et l'arythmie. Une flèche supplémentaire dans le carquois déjà bien fourni de la montre.


  1. Avec ses deux électrodes, l'ECG de l'Apple Watch ne fournit qu'une dérivation, donc une vision restreinte de l'activité électrique du cœur.  ↩

Tags
#ECG
avatar jsitruk | 

Oui j’etais étonné qu’ils ne se vantent pas de proposer la detection de signe d’ischémie dès le début parce que c’est pas très compliqué a voir sur un ECG et en terme marketing ça pète de dire « on a évité un infarctus grace à l’apple watch ». « And we are very excited about it »
Peut etre qu’ils voulaient rester très simple au debut pour déja faire valider la detection des troubles du rythme type fibrillation.

avatar iftwst | 

Ils y vont doucement et c’est leur seul moyen de garder une crédibilité.

Mais c’est certain que l’analyse ECG automatisée va se développer, les cas compliqués restant du ressort du cardiologue.

avatar ErioBato | 

@iftwst

Ben là, le cas complexe a été raté par les docteurs et détecté par la montre et son porteur, non ?

avatar iftwst | 

@ErioBato

Des anomalies peuvent être transitoires donc absentes lors de l’ECG 12 dérivations mais visibles sur une seule lors d’un épisode ischémique.

avatar femurgauche | 

En fait il est peu fréquent que l’ischémie se voie sur la seule dérivation que permet la montre. Un vrai infarctus peut se produire sans que le tracé ECG que donne l’Apple watch en soit affecté : il est donc impossible de faire valoir la capacité de déceler l’ischémie. En revanche la fibrillation auriculaire se voit dans toutes les dérivations.

avatar iftwst | 

@femurgauche

Peu fréquent mais pas impossible.

avatar iftwst | 

@iftwst

Et puis il s’agit des débuts de l’analyse ECG sur cette montre.
Regarde ce qu’apporte l’intelligence artificielle sur la photo pour les smartphones et mets ce gain sur une pauvre petite watch.

Aucun smartphone ne vaut un reflex en photo.
Aucune watch ne vaut un vrai ECG à plusieurs derivations.

Pour l’instant.

avatar totoguile | 

Je trouve ça vraiment formidable comment ce petit objet peut aider à détecter des problèmes de santé. Je trouve que l’Apple watch fait partie de ces révolutions invisibles qui vont changer notre vie de façon très profonde .

avatar totobis43 | 

Oui je suis cardio et en positionnant la montre à l’emplacement des électrodes d’un vrai ECG on obtient d’autre derivations!

avatar tupui | 

@totobis43

Merci pour les précisions !!!

avatar John McClane | 

Comme dit dans l’article : An apple a day may keep myocardial infarction away.

avatar totobis43 | 

Une pensée pour notre ancien président !....

CONNEXION UTILISATEUR