Plus de sport aurait pu sauver Pebble

Florian Innocente |

Pebble a peut-être échoué pour n'avoir pas compris assez tôt que la santé et le fitness étaient ce qui intéressait en premier lieu les clients de montres connectés, en plus des fonctions de notifications.

Eric Migicovsky en 2015, crédit Vivian Johnson pour Backchannel

C'est le constat qu'a dressé Eric Migicovsky. À 30 ans et après 9 années d'efforts, le fondateur de Pebble a vendu sa société à Fitbit. Dans une interview à Backchannel il dit qu'il a compris cette dynamique du marché trop tard :

Nous l'avons appris sur le tard, et Apple aussi. Nous n'y pensions pas en 2014 (lancement de la Pebble Steel, ndlr) — si nous avions fait une montre connectée pour le fitness, peut-être que les choses auraient été un peu différentes.

Pebble a fini par s'intéresser au sport mais trop tard

C'est précisément le chemin inverse qu'a suivi son repreneur. Fitbit, leader du marché, a d'abord conçu des produits pour le fitness et le sport. Il s'attache maintenant à les faire évoluer vers des usages plus classiques, comme en ont les montres d'Apple ou de Samsung.

Ainsi que le fait remarquer Migicovsky, Apple en est arrivée à la même conclusion et cela s'est vu lors du lancement des Apple Watch Series 2. La première génération de la montre était vendue comme un support de notifications, un compagnon pour l'effort et beaucoup comme un objet de mode. C'est la presse féminine qui avait eu la primeur des sorties publiques de l'Apple Watch.

Le message a ensuite évolué. Avec ce qu'une commercialisation peut apporter d'enseignements, Apple a pu déchiffrer le marché plus précisément. Constater aussi que Fitbit restait son principal adversaire. L'ajout d'un GPS et d'une étanchéité bien améliorée ont permis d'ancrer la nouvelle Apple Watch Series 2 dans les activités sportives. Il n'est pas anodin non plus de voir le partenariat avec Nike, après celui signé avec Hermès.

Riche et patiente, Apple peut se permettre des hésitations ou des erreurs puis corriger sa trajectoire. Tout le contraire du petit Pebble où l'argent a brutalement manqué ces derniers mois. Son troisième Kickstarter au printemps (pour les Pebble 2 et Time 2 ainsi que le Pebble Core) a été décidé non pas pour s'inscrire dans une sorte de tradition mais parce que la startup n'arrivait pas à trouver d'investisseurs.

Et ils ne se sont pas montrés davantage après ce nouvel appel réussi au financement participatif. Eric Migicovsky raconte qu'en septembre il a tenté de lever des fonds en allant voir d'autres investisseurs que les traditionnelles adresses de la Silicon Valley ; il a failli signer un accord de licence avec un fabricant chinois ; imaginé un instant de créer un fond alimenté par des utilisateurs voire même de ramener la taille de sa société à quelques personnes seulement.

En octobre la décision était finalement prise d'essayer de vendre Pebble, seule issue possible à une situation devenue intenable. Fitbit aurait payé 40 millions de dollars mais sans prendre les dettes à sa charge ni les indemnités de licenciements aux employés qui n'iront pas chez le nouveau propriétaire.

Pebble ne s'éteindra pas tout de suite Pebble explique dans un nouveau billet que ses services ne vont pas s'arrêter du jour au lendemain, maintenant que la vente à Fitbit a été officialisée. Les montres resteront pleinement exploitables pendant au moins toute l'année 2017, les apps seront mises à jour, leur dépendance à certains services du nuage de Pebble va être assouplie ces prochains mois pour utiliser des solutions de repli. Mais des interrogations restent en suspend pour les fonctions qui dépendent de services tiers (messagerie, météo, dictée vocale, etc).
Tags
avatar alfatech | 

 a compris dès le début que les activités sportive étaient importantes.....hormis une étanchéité officielle ( la Watch serie 1 l'est aussi mais pas assumé par la marque) et l'ajout du gps autonome les fonctionnalités sont les même entre les diverses séries d'  Watch.

avatar bbtom007 | 

@alfatech

Il manque un réseau social sportifs et des challenges hebdomadaire et mensuel. Histoire de créer une dynamique et émulation. Des plans d'entraînement seraient aussi sympa et la on aurait une plateforme sport ?

avatar Nesus | 

@bbtom007

Apple laisse cela à Nike. Le problème d'être dans deux conseils d'administration.

avatar Paquito06 | 

J'utilise mon AW pour le Sport, mainly (a 80%). Le reste c'est gadget. La moitie du temps pour consulter mail ou imessage faut sortir ca sur iPhone. J'utilise davantage Apple Pay avec l'iPhone. Musique? iPhone (ou iPod shuffle pour la course).

avatar LoursonMignon | 

Message, météo, musique, réveil, payement, réservation, Shazam, prochain train, exercice, score de match de foot, vérification (du trou) de mon compte en banque.... en fait je n'imaginais pas en faire autant avec ma AW série 2, finalement je ne sort mon téléphone que de manière plus spécifique et faire des tâches plus lourde. Ma montre s'est greffée à habitude de manière inattendue ❤️

avatar Arcetnathon | 

C est précisément pour ça que j ai prit l AW2, le sport.

avatar Malouin | 

Je partage complètement les commentaires précédents. Mon Apple Watch 2 me sert de plus en plus et devient un compagnon indispensable. Il m'arrive de plus en plus souvent de pester pour des complications qui ne fonctionnent plus (voyagesncf.com est un habitué des complications qui ne fonctionnent plus sans la prochaine mise à jour...).
Bref, mon Apple Watch ne me quitte plus. et la version 2 ne souffre d'aucune critique à mon avis.

avatar death_denied | 

La Pepbble première du nom était bien, mais effectivement je n'ai décidé de m'en prendre une que lorsqu'ils ont annoncé la Time 2 avec HR... Finalement après l'abandon par l'entreprise de la Time 2 j'ai cherché un digne remplaçant et j'ai fini par opter pour la Garmin Fenix 3 HR, qui explose l'Apple watch sur 4 points essentiels: batterie qui tient 2 à 3 semaines la charge, affichage de l'heure (et d'autres infos) en permanence, très résistante et une meilleure étanchéité.
L'AW a de très bon arguments quand on a un iPhone, mais les 4 points précédents sont éliminatoires pour moi. Mais j'ai espoir que d'ici 3 ou 4 ans apple rattrape ce retard (car c'est comme ça chez apple chaque nouveauté arrive au compte goute histoire de mettre le couteau cous la gorge aux clients pour les forcer à acheter chaque nouveau modèle). Ainsi elle a commencé par s'attaquer à l'étanchéité, dans 3 ou 4 modèles ont aura le reste...

CONNEXION UTILISATEUR