Fitbit cherche à se vendre

Mickaël Bazoge |

Fitbit, qui n'est pas le constructeur le plus en forme du moment, cherche un chevalier blanc. Selon Reuters, le fabricant de traqueurs d'activité et de montres connectées a mandaté la banque d'investissement Qatalyst Partners pour déterminer s'il serait intéressant de mettre le grappin sur un acquéreur.

Parmi les grands noms qui pourraient être intéressés pour signer un gros chèque, on songe assez vite à Google mais des fonds d'investissement pourraient faire preuve d'une marque d'intérêt. La réflexion au sein de la direction de Fitbit a tout juste débuté et elle ne serait pas encore fixée sur l'opportunité d'une cession de l'entreprise.

Fitbit n'est pas un mauvais bougre, et la Versa 2 vaut certainement le coup d'œil. Mais entre les traqueurs chinois vendus à vil prix et la concurrence acharnée de l'Apple Watch, les espaces se réduisent pour tirer son épingle du jeu (lire : Grosse contre performance des montres connectées de Fitbit au deuxième trimestre).

Tags
avatar BleuRooster | 

Apple c’est le moment! L’application Fitbit c’est la meilleure du marché!

avatar Malouin | 

@BleuRooster

Dans le cadre d’un écosystème le mec (ou la nana) qui a tout compris !

avatar BleuRooster | 

@Malouin

?

avatar MrYOSS | 

La première phrase de l’article est bien trouvée ! Bravo l’auteur !

avatar stefhan | 

@MrYOSS

Tu nous aide ? 😊

avatar MrYOSS | 

@stefhan

Allez c’est parti !

avatar Thegoldfinger | 

@Mickaël Bazoge

Fitbit qui cherche à se redresser 😊

avatar marc_os | 

Pourquoi les actionnaires voudraient-ils vendre ?
Et bien pour toucher le pactole tant qu’il est encore temps !
Je présume que les intérêts touchés ne leurs suffisent plus ? Y en a-t-il d’ailleurs ?
Où alors comme pour les _startuos_ c’était en vérité prévu dès le début ?

Ah que c’est beau le capitalisme !

avatar Mrleblanc101 | 

@marc_os

Ou pour empêcher la compagnie de faire faillite?!

avatar mapiolca | 

@marc_os

Le type qui voit le mal partout.
Malheureusement, une entreprise qui grandit très vite sur un marché naissant est instable sans ses actionnaires, et dès lors que le marché se stabilise ou devient concurrentiel, les revenus baisse et les investisseurs réfléchissent davantage... Du coup, soit c’est la restructuration, soit c’est la baisse des prix et des marges pour vendre plus, soit c’est la vente... et dans beaucoup de cas, c’est vente + restructuration...

CONNEXION UTILISATEUR