Des processeurs Intel « Swiss made » par TAG Heuer

Stéphane Moussie |

Jean-Claude Biver va peut-être finir par obtenir le label Swiss made pour la TAG Heuer Connected. « Dès 2017, une cinquantaine de personnes commenceront à faire de l’assemblage de micro-processeurs en interne », a déclaré le directeur du pôle horloger de LVMH à WorldTempus.

Guy Sémon (TAG Heuer), Jean-Claude Biver, Michael Bell (Intel) et David Singleton (Google) cassent la croûte.

« Il s’agit de la première ligne d’assemblage de microprocesseurs pour les télécoms en Suisse », s’est-il enorgueilli. Située au siège de TAG Heuer à la Chaux-de-Fonds, la salle blanche accueille déjà douze ingénieurs Intel qui installent la ligne de production et forment les équipes de l’horloger.

En assemblant des processeurs Intel en Suisse, Jean-Claude Biver espère que sa montre Android Wear à 1 400 € minimum décrochera la célèbre estampille. « Même si 98 % du reste de la montre est suisse, avec un moteur étranger nous ne pouvons pas obtenir le label Swiss made », avait-il déclaré en mars 2015, au moment de l’annonce du partenariat avec Intel et Google.

Inexistante il y a un an et demi, la TAG Heuer Connected représente près de 10 % des ventes de la marque en 2016 avec 60 000 exemplaires écoulés. Une véritable surprise alors que la prévision interne était de 20 000 unités.

La montre connectée reste marginale dans le chiffre d’affaires de l’horloger, mais « l’effet d’image est colossal », estimait en septembre le truculent dirigeant, pour qui « la marque a été rajeunie de 20 ans d’un jour à l’autre. »

Aujourd’hui, il constate que 2016 aura « probablement [été] la meilleure année de l’histoire de [TAG Heuer]. » La marque a progressé de 5 à 6 % par rapport à 2015, « alors que dans le même temps l’industrie horlogère aura grosso modo reculé de 10 %. »

Si TAG Heuer doit en partie sa bonne année à sa smartwatch, Jean-Claude Biver n’impute pas pour autant la baisse générale de l’horlogerie suisse à l’arrivée de l’Apple Watch et des autres montres connectées.

La principale cause selon lui est la « dépendance exagérée à la Chine ». « Zenith [dont il vient de reprendre les rênes, ndr] effectuait la moitié de ses ventes avec les Chinois, tout en leur vendant beaucoup de montres en or, ce qui est devenu mal vu à cause de la corruption », explique-t-il. Mais le problème ne se limite pas aux modèles en or qui ont moins la cote aujourd’hui, un changement global est en train de s’opérer, analyse-t-il :

Le nouveau consommateur qui se profile a aujourd’hui 20 ans, et ni son style de vie ni ses habitudes ne ressemblent à ce que nous connaissons. […] On le voit déjà en Chine, où TAG et Hublot proposaient des produits qui ne correspondaient pas à la perception du luxe de la clientèle chinoise des années 2010, basée alors plutôt sur des montres élégantes et classiques. Le chrono n’était pas perçu comme un produit de luxe et nos investissements marketing ne suffisaient pas à faire changer la mentalité des clients. Il a fallu l’impulsion de l’État chinois qui a donné l’instruction aux grands entrepreneurs d’investir dans le sport, et notamment dans le football. […] La nouvelle génération investit maintenant dans les objets liés au sport, dont les montres. Elle s’intéresse maintenant aux Hublot et aux TAG Heuer et non aux montres toutes fines de leurs parents. Savoir s’adapter sera décisif.

Pour 2017, l’objectif de TAG Heuer est de produire 100 000 montres connectées. Un nouveau modèle sera lancé au printemps dans le monde entier. L’avancée dans la high-tech passe aussi par l’ouverture d’un centre de recherches d’une dizaine d’ingénieurs au sein du campus d’Intel, à Santa Clara.

avatar 1515julian | 

Elle est vraiment magnifique cette montre, même son prix ne m'effraie pas... mais savez vous si elle est compatible iOS?

avatar r e m y | 

@1515julian

Il suffit de cliquer sur le lien de l'article pour le savoir....
TAG HEUER CONNECTED
Une innovation technique fonctionnant sous Android Wear avec la technologie Intel Inside

avatar r e m y | 

@1515julian

Ou encore...
TAG HEUER CONNECTED
DÉCOUVRIR LES APPLICATIONS TIERCES
TAG Heuer et ses partenaires offrent aux clients de la TAG Heuer Connected qui utilisent des téléphones Android la possibilité d'avoir accès à du contenu intelligent lié aux activités de ces…

avatar 1515julian | 

@r e m y

Ah bah apparement pas si tu vas dans les caractéristiques techniques : "Smartphones fonctionnant sous version Android™ 4.3 ou supérieure, ou iPhone 5 minimum fonctionnant sous version iOS 8.2 ou supérieure *les fonctionnalités disponibles peuvent varier selon les plateformes" 😝

avatar Mickaël Bazoge | 
Android Wear est compatible iOS, mais toutes les fonctions ne sont pas dispo.
avatar hirtrey | 

@1515julian

Je ne conseille pas une montre Android avec iOS. À part les notifications elle ne fait rien malheureusement.

avatar gabou009 | 

Pour le moment, elles ne font rien, mais Wear 2.0 promet d'intégrer le Play Store pour montres directement dans celles-ci. Les utilisateurs d'iPhone pourront alors télécharger toutes les apps compatibles Wear dispo dans la boutique.

avatar Kestar11 | 

Je la trouve belle aussi sauf son bracelet qui ( pour moi) fait trop cheap.
Je n'aime pas ni le visuel ni la texture
Mais le cadran est magnifique

Ça me fait bizarre vu que j'habite a 5min a pied de là 😂🇨🇭

avatar 1515julian | 

@Kestar11

Y'a des bracelets Acier et cuir si jamais 😜

avatar Kestar11 | 

@1515julian

Ahh autant pour moi alors j'ai dû louper 😂😂

avatar jojo5757 | 

C'est vrai qu'elle est magnifique. Ils font le même modèle non connecté ? Effectivement ca rajeuni la marque (elle en avait besoin). Me laisserais bien tenter par juste la version mécanique...

avatar Kestar11 | 

@jojo5757

Bein elle reprend le design des carrera (les montre mécanique)
Va voir sur leur site tu verras la ressemblance

avatar jojo5757 | 

Ah zut c'est pas un vrai cadran mais un écran. Déçu, je croyais que c'était une vraie montre mais avec un module électronique sur le bracelet...

avatar enzo0511 | 

Le cadran est sympa dans la lignée de ce qui se fait déjà
Mais le bracelet fait très plastique

avatar battboss | 

@enzo0511

Le bracelet est en caoutchouc donc l aspect plastique est logique 🙂

avatar Dilem81 | 

@enzo0511

Le fond aussi est en plastique. Autant je trouvais très classe en photos, autant j'ai été très dessus en la voyant en vrai. En montre connectées, les Huawei font beaucoup plus classes.

avatar Terragon | 

Elle est très belle.

avatar anonx | 

J'veux 😍

avatar flafarge | 

Putain la tête de Guy Semond !

avatar Espcustom | 

C'est de plus en plus n'importe quoi cette marque.
Et pour la prochaine ce sera quoi? une tag connected poinçon de Genève?

Comme quoi avec du bon marketing on arrive à vendre n'importe quoi.

Allez moi je continue à économiser pour m'acheter ma 2e Omega 👍😉

avatar deltiox | 

@Espcustom

Planet Ocean ?

avatar ddrmysti | 

C'est marrant, parce que ça fait des années que j'entends constamment qu'apple c'est la même chose que les autres mais que tu paies juste le logo. Et même si bien souvent il y a des arguments à faire valoir pour la pomme (bien souvent hein, ça ne veut pas dire tout le temps), là j'ai quand même du mal à voir ce qui justifie de payer 1400€ pour une montre android avec un design qui ne casse pas des briques et un bracelet en caoutchouc.

Déjà que l'argument "oui mais tu comprend, c'est de la qualité que tu vas garder toute ta vie" ne me convainc que moyennement quand le prix de la montre dépasse quelques centaines d'euros (alors pas du tout quand ça se chiffre en dizaines de milliers d'euros), mais alors pour une montre qui n'a effectivement rien de plus que ses concurrentes directes si ce n'est le logo sur le bord...

avatar desertea | 

Le placement tarifaire est calculé par rapport à la cible de clientèle. Si demain Apple fabrique des éponges pour faire la vaisselle, il y a fort à parier qu'elles soient parmi les plus chères du marché.
Ici Tag, lance des montres connectées, aux tarifs qui correspondent à l'image de la marque et aux potentiels clients.
Si tu trouves cela trop cher pour ce que c'est, tu ne fais tout simplement pas parti de la cible ;)

Un acheteur de Tag, peut très se rendre en boutique pour acheter une "simple" mécanique et repartir avec une "connectée" !! rien n'est farfelu dans l'histoire

avatar ddrmysti | 

Ouai donc c'est bien ce que j'ai toujours dis, le problème n'est jamais ce qui est fait, juste qui le fait.

avatar desertea | 

Tu as partiellement raison. Car si certains achètent une marque les yeux fermés, c'est avant tout parce que cette marque fait bien les choses !

Juste qui le fait, mais qui le fait bien ;)

avatar ddrmysti | 

Bah en fait je parlais du fait que la même chose faite va, en fonction de qui le fait, représenter un problème ou quelque chose de normal.

CONNEXION UTILISATEUR