Réalité augmentée : Tim Cook toujours aussi partant, mais où ?

Mickaël Bazoge |

Tim Cook a profité de sa balade japonaise pour non seulement jouer avant tout le monde à Super Mario Run, mais aussi pour en remettre une nouvelle couche, l’énième du genre, sur la réalité augmentée. Le prêche du jour ne change pas beaucoup de ceux déjà entendus auparavant : « Je pense que la réalité augmentée peut être énorme », comme on l’a vu avec le phénomène Pokemon GO. Apple s’investit dans ce domaine « sur le long terme », assure-t-il à BuzzFeed.

Le CEO d’Apple affirme donc de nouveau son intérêt pour cette technologie, qui a cet avantage sur la réalité virtuelle qu’elle permet de conserver le contact avec la réalité. « Il n’y a pas de substitut au contact humain », ajoute-t-il comme pour mieux démonétiser le « Second Life » de Facebook et d’Oculus (lire : Facebook voit grand avec la réalité virtuelle). « Je pense que la technologie doit encourager [le contact humain] », poursuit Cook.

La réalité virtuelle propose, je pense, des applications intéressantes, mais je ne pense pas que ce sera une technologie très grand public comme la réalité augmentée. L’AR va demander un peu de temps avant qu’on parvienne à quelque chose de bien, mais je pense que c’est profond. Nous pourrions avoir une discussion plus productive, si chacun de nous avait une "expérience AR" devant nous, pas vrai ? Et donc je crois que les choses comme ça sont meilleures lorsqu’elles sont parfaitement intégrées sans devenir une barrière à notre discussion. La technologie doit amplifier, pas être une barrière.

Eimi Yamamitsu et John Paczkowski, qui ont réalisé cette interview, listent les différentes acquisitions récentes d’Apple dans le domaine de la réalité augmentée : PrimeSense, Metaio, Faceshift, … Il y a aussi les embauches de spécialistes du genre (lire : Apple débauche des cadors en réalité virtuelle et augmentée).

Si la Pomme n’a toujours aucun dispositif de réalité augmentée à proprement parler, en revanche elle sème des cailloux qui un jour peut-être, auront du sens : l’iPhone 7 Plus et ses deux appareils photo peuvent fournir des données stéréoscopiques et générer une cartographie spatiale de l’environnement de l’utilisateur ; l’Apple Watch, avec ses capteurs de mouvement et son GPS, sait positionner le porteur dans l’espace ; les écouteurs AirPods peuvent aussi servir à générer des données intéressantes en termes de positionnement de l’utilisateur. Il ne manque plus qu’un lien entre tous ces appareils.

Image de une tirée de la vidéo Hyper-Reality

avatar Kriskool | 

2 infos : pas pour tout de suite et totalement intégrée

avatar ddrmysti | 

Ouai, ça vaut mieux que les boites qui se précipitent à commercialiser un prototype pour faire un effet d'annonce, mais qui n'ont aucune application concrète à proposer.

Hier j'ai eu une discussion assez hallucinante avec un mec qui me soutenait que déporter nos usages sur un nouveau support plus efficace, ce n'était pas faire évoluer un usage, c'était créer un nouveau besoin, et que si le smartphone à sus créer un nouveau besoin (c'est pas comme tout ce qu'on fait avec notre smartphone on ne le faisait pas avant sur d'autres supports), l'hololens allait de la même façon créer un nouveau besoin et que les gens allaient se ruer en masse dessus. Par contre quand je lui ais demandé en quoi un hololens à 3000€ allait servir, tout ce qu'il a été capable de me répondre, c'est que des entreprises travaillaient sur des tas d'applications géniale, mais bizarrement il n'a pas été capable de me donner des cas concret qui allaient pousser les gens à dépenser une telle somme...

avatar awk | 

@ddrmysti :
Quand le sage montre la lune... :-)

Tu es toujours à côté des vrais problématiques et des vrais enjeux

Une vision terre à terre sur ces questions ne donnent jamais rien portant un sens riche.

avatar ddrmysti | 

Bah j'attends toujours que tu me donnes des exemples de nouveaux besoins, pas de simple déports de besoins sur des nouveaux supports qui rendent les usages plus simple et plus rapide.

Autant je suis le premier à critiquer le "à quoi ça va servir" quand on parle de recherche fondamentale, autant là on parle que quelque chose de tout à fait appliqué. Et un smartphone, ça répond à des besoins appliqués, l'hololens, son seul usage actuellement de concret c'est de faire spéculer les mecs qui bossent dessus afin de prêcher pour leur paroisse (en fait exactement comme avec les google glasses et le leap motion...)

Mais bon, tu dis que c'est génial, que ça va tout changer et que tout le monde va en vouloir un, c'est forcément que t'as raison, même si t'as aucun argument ;)
Et ça voudrait se faire passer pour un sage...

avatar awk | 

@ddrmysti

Je t'ai proposé bien mieux, mais tu n'en veux pas ;-)

Comme dit hier soir mon objectifs n'est pas de te convaincre.

Je suis ici pour partager des connaissances, des idées, des points de vue, des expériences, des informations ...

Ce que je mets en avant est très classique, fort bien documenté, fait consensus et autorité ... si tu préfères ta vision personnelle ou issue d'autres écoles de pensée (Elle rejoint certaine vision marketing des questions d'innovation sur bien des points) de ces problématiques aucun soucis à se que tu la conserves ... ;-)

Tu en fais en suite ce que tu veux de ce que je propos et donne à tout cela la valeur que tu estimes juste

Aucun problème ;-)

avatar en ballade | 

@awk :
Tu as peur pour tes actions?

avatar awk | 

@en ballade :
Réflexion idiote comme d'habitude. Étrange ce besoin de déposer des petites déjections.

avatar en ballade | 

@awk :
Et quand tu te relis ça ne te parlait pas étrange? Ou auto satisfaction?

avatar en ballade | 

@awk :
"Impressionnant l'étroitesse du cadre de pensée" ....il faut vraiment oser surtout quand on a aucun sens du discernement concertant ta secte électronique préférée.

avatar awk | 

@en ballade :
Ta volonté de m'enfermer dans un attachement inconditionnel à Apple est ridicule comme tous tes propos.

Tu n'as que la caricature réductrice comme ressort de tes déjections c'est affligeant de médiocrité fier d'elle même.

Si tu veux croire que mes propos sont le fruit d'un amour démesuré et inconditionnel d'Apple, libre à toi de nourrir ta bêtise, tu n'y gagnes rien et je n'y perd rien.

avatar awk | 

@en ballade :
Quand tu auras acquis le minimum de culture sur ces questions et les autres d'ailleurs, on en reparlera.

avatar ddrmysti | 

@awk :
Bien admettons que j'étais dans l'erreur, que le fait de porter des usages sur un autre support se défini effectivement comme le fait de créer un besoin, juste histoire de te supprimer une de tes raisons de détourner la conversation et de chercher à noyer le poisson.
Tu n'as en aucun cas répondu à la question principale, à quoi sert l'hololens ? Par ce que c'est bien gentil de me dire que la question n'est pas importante, que se demander à quoi sert un produit n'est qu'une vision marketing, que si tout le monde réfléchissait comme ça on ne ferait jamais rien car ce sont les fous qui font avancer le monde tout ça, mais là on ne parle pas de recherche fondamentale ou d'un labo de R&D qui bricole dans son coin, on parle d'un produit commercialisé qui, même s'il n'est qu'un devkit, est dans la forme et le fond très proche de ce qui sera commercialisé au client.

Donc c'est bien beau de crier à qui veut bien l'entendre que MS a trouvé le Saint Graal et que malgré son prix il va conquérir le coeur du publique, mais entre deux détournement de conversation faudrait penser un jour à produire des arguments, et ne pas juste faire la com de MS en nous ressortant les communiqués sur les partenaires...

avatar awk | 

@ddrmysti :
Comme je te l'ai déjà dit je ne cherche nullement à te convaincre;-)

Ni a donner un cours magistral posant tous les fondements théoriques et conceptuels des problématique qui nous intéressent ici.

Tu peux considerer si tu le veux que je cherche à noyer le poisson pas de soucis pour moi.

Ton acharnement même à réduire les enjeux à cette trivial question : "à quoi ça sert ?" prouve qu'il n'y a pas grand chose de constructif à espérer de nos échanges.

Je t'ai proposé les éléments d'un cadre de pensée pour aborder la problématique, tu n'en veux pas et réduit cela à une stérile dichotomie "tort/raison", tu ne veux même pas accepter le travail préliminaire de définition stricte de la terminologie, il n'y a pas grand chose à attendre...

Je dis cela sans mépris et tu peux le prendre sans pb pour une illusoire victoire si ça te fait plaisir;-)

Je vais quand même essayer de réfléchir à une synthèse des enjeux de la problématique mais je doute qu'elle serve à quelques chose.

Pour finir : "ça sert à quoi ?" n'est pas la question pertinente, "à quoi cela pourrait-il servir ?" qui est le défi à relever et crois moi cela mobilise de grands esprits très imaginatifs issus de milieux académiques fort différents actuellement.

Nous sommes bien plus sur des enjeux de philosophie comportementale, de design au sens fort, de psychologie, de neurosciences, d'ergonomie, de sociologie, de scénographie... que de technologies

avatar ddrmysti | 

Mais sinon ça t'arrive de répondre aux question, ou si je te demande l'heure tu vas me sortir le même type de phrases alambiquer sans jamais me dire l'heure qu'il est ?

Parce que là encore, tout ce que tu fais c'est me dire que oui, potentiellement, on pourrait éventuellement envisager que ça serve à quelque chose, mais en gros ça ne sert à rien. C'est pour tant toi qui me disait qu'il se pourrait que MS ai trouvé le saint graal, donc je suppose que t'as des éléments à apporter pour soutenir tes propos, je veux dire, autre que tout ce que tu me balance juste pour ne pas me répondre, non ?

Je ne cherche pas à être convaincu ou à prouver que j'ai raison, je veux juste que tu assume un minimum tes paroles en donnant des arguments. Parce que là, je suis désolé, mais si ton seul argument c'est "mais si il se pourrait que ça serve à quelque chose, il y a surement des gens qui travails dessus", je ne vois pas en quoi on peut considérer que c'est le saint graal. Comme dit précédemment, ton discourt est juste celui des mecs qui comme toi ont défendu des projets qui se sont cassés la gueule parce que justement, sur le papier on pouvait envisager que ça fasse beaucoup de choses, mais dans la pratique ne faisait rien.

Mais comme t'es visiblement limité à noyer le poisson, tu vas encore me répondre que l'important n'est pas que ça puisse faire quelque chose, et que 3000 à 5000€ c'est le prix du rêve…

avatar awk | 

@ddrmysti :
C'est bien ce qui était anticipé, considère donc que je noie le poisson, ce sera plus simple.

Une pensée ce n'est pas une enfilade "d'arguments" factuels terre-à-terre.

avatar ddrmysti | 

Ouai donc en en reviens au point de départ, pas de réponse à la question, pour une énième réponse où tu vas parler pour ne rien dire.

C'est beau quand même, ça permet d'affirmer des choses sans n'avoir aucun argument pour les soutenir xD. Bref, c'est bien beau de parler pour faire joli, mais faudrait un brin assumer ses dire en ayant parfois de quoi les soutenir.

avatar awk | 

@ddrmysti :
Ce qui est triste c'est d'avoir un rapport si mécanique et terre à terre à la pensée;-)

Tu toucheras vite les limites de cette approche pour peu que tu te confrontes à certaines problématiques.

avatar awk | 

@ddrmysti :
Tu vois Béber, lui il comprend et il élève le débat au dessus des pâquerettes ;-)

avatar Bigdidou | 

@awk :
" philosophie comportementale"

Que diable vient foutre la philosophie comportementale ici ?

avatar awk | 

@Bigdidou

Le "Béhaviorisme" s'intéresse aux question d'interaction de l'individu avec son milieu.

C'est une problématique au coeur des enjeux de ce type de médium, une trés grande part des défis ici ne sont pas s'ordre technique ;-)

avatar Bigdidou | 

@awk :
Sauf que le béhaviorisme n'a rien d'une philosophie.
Vous confondez psychologie et sciences comportementales avec la philosophie comportementale (pas bien passionnante, elle) qui n'a pas grand chose à voir.
Mais, bon, vous n'êtes pas à un contresens près.

avatar awk | 

@Bigdidou :
Effectivement j'ai mis maladroitement deux courant de pensée sous la même désignation

Merci pour la précision ;-)

avatar béber1 | 

ddrmysti
"Bah j'attends toujours que tu me donnes des exemples de nouveaux besoins, pas de simple déports de besoins sur des nouveaux supports qui rendent les usages plus simple et plus rapide.

Autant je suis le premier à critiquer le "à quoi ça va servir" quand on parle de recherche fondamentale, autant là on parle que quelque chose de tout à fait appliqué. Et un smartphone, ça répond à des besoins appliqués, l'hololens, son seul usage actuellement de concret c'est de faire spéculer les mecs qui bossent dessus afin de prêcher pour leur paroisse (en fait exactement comme avec les google glasses et le leap motion…)"

 
 

Pour ma part,
je ne fixe pas sur les GGGlass de Google, les Hololens de MS ou sur les demos de Magic Leap
https://www.youtube.com/watch?v=BLkFWq_ipCc&spfreload=10

ni sur les débats entre RA ou Réalité mixée (Mixed Reality),

j'essaie de voir ce qui peut se dégager comme possibilités d'utilisations dans le proche avenir, comme dans ce docu d'Arte :
https://www.youtube.com/watch?v=6en7P3yJ85k
qui dit bien que tout est encore à inventer, mais que cela prépare une révolution, ou dumoins que cela complète et prolonge la révolution de la Micro-Mobile initiée par les Smartphones

Et un constat que l'on peut faire : les possibilités d'utilisations futures seront nombreuses.
On peut même facilement imaginer qu'elles pourront dériver vers un enfer interactif :
https://www.youtube.com/watch?v=YJg02ivYzSs

Tout le challenge consistera non seulement à proposer des fonctionnalités et des services pertinents, attractifs et surtout utiles au quotidien, mais surtout à ne pas trop les surcharger au point de créer des saturations désagréables, voire des intrusions d'informations ou des sollicitations commerciales autant inopportunes que rebutantes.

C'est là que l'approche d'Apple pourra se révéler utile, si elle reste fidèle à ce qu'elle à proposé jusqu'à présent, c'est-à-dire des produits fonctionnels et utiles qui essaient d'aller à l'essentiel des services attendus.

L'ideal sera évidemment qu'elle propose des smartglasses aussi élégantes que légères que fines (pour que cela soit visuellement le moins remarquable et intrusif possible) et pratiques, avec la meilleure expérience-utilisateur possible.
Tout le monde d'ailleurs l'attendra au tournant à ce sujet.
Pour voir ce qu'elle aura à proposer face aux autres propositions des autres grandes sociétés qui planchent elles-aussi dessus.

Pour la pratique, elle pourra mêler des visualisations de RA simples, comme des infos qui s'affichent "platement", et des éléments de Mixed Reality (avec des éléments & animations 3D suivant les besoins et les fonctionnalités et selon les divers contextes : maison, transports, déplacements, musées, voyages, etc.)
J'imagine que l'accompagnement et l'emploi de Siri (ou d'un assistant vocal x ou y) seront prépondérants, et notamment pour l'activation/desactivation des services.

Bref, tout est à inventer dans ce domaine, qui est celui du Wearcomputing des Smartwatches/terminaux-bracelets, qui elles-aussi n'en sont qu'à leurs débuts d'évolutions possibles

avatar awk | 

@béber1

Yep tu es au coeur du champ des possibles et des défis à relever

avatar awk | 

@béber1 :
Et au final le dépassement des enjeux n'est pas vraiment entre les mains de techniciens pures.

Le gros du travail est avant tout conceptuel, créatif, humain au sens profond du terme.

L'équipe avec la quelle je collabore est au 3/4 constitué de personnes issue des sciences humaines, des sciences de la vie, des sciences "molles" et des arts appliqués

avatar béber1 | 

@awk
bien sûr,
on est dans un rapport inversé à celui du début l'Informatique et même de la Micro-informatique, dans lequel c'était à l'Etre humain de se plier à la Technologie (l'Alto et le Mac ayant toutefois commencé à inverser ce rapport).

Là c'est l'inverse.
De fait, toutes les recherches doivent se faire en tenant compte du facteur humain, (de ses modes et capacités de compréhension, d'intuitivité, de réactions, d'habitudes, de codes de reconnaissances, d'apprentissages et d'utilisations, etc, etc.) et là…
tous les acquis des sciences humaines, des neurosciences à la psychologie, à la pédagogie, à celles du comportement et de la sociologie, etc. sont requises, ainsi que celles du graphisme, si importantes pour l'intelligibilité et l'intuitivité en utilisation.

Je voudrais aussi ajouter qu'on est là dans l'"Ère Post-PC", la fameuse expression employée par Jobs.
Car si pour les tablettes et les smartphones, cela n'apparassait pas aussi clair à la compréhension de certains, ceux-ci vont commencer à mesurer le sens et la véritable dimension qu'elle recouvre.

Car avec elle et ses terminaux mobiles, on est plus simplement assis sur sa chaise et devant un ordi+écran opaque (même si c'est encore le cas pour les smartphones, les tablettes et smartwatches), avec des données numériques à produire ou à aller chercher et à traiter, mais avec des tas de données interactives dans un rapport transparent et mobile.

En terme d'ergonomies et de "comportement numériques" à adapter et à affiner selon les divers contextes spatiaux, il y a des recherches colossales à produire et à articuler qui, de fait, ne concernent pas que le seul domaine de la Technologie ou même celui des ergonomies/interfaces, parce qu'elles les dépassent largement.
Et ça se comprend aisément.

avatar awk | 

@béber1 :
C'est pour ça que je disais plus haut que, toute proposition gardé, ce que met en place MS en terme de R&D n'est pas sans rappeler ce que fît Xerox avec le PARC.

D'ailleurs il n'est pas impossible qu'à l'exemple de Xerox, se ne soit pas MS qui tire les marins du feu à la fin :-)

avatar awk | 

@béber1

C'est une des choses les plus interessante, constater que bien des révolutions d'usage ne sont in-fine pas le fruit de techniciens.

C'est un des trucs qui passe très mal ici :-)

avatar béber1 | 

@awk
"C'est une des choses les plus interessante, constater que bien des révolutions d'usage ne sont in-fine pas le fruit de techniciens."

ben… depuis les débuts de la Micro-informatique (mais comme tu le sous-entends, cela concerne aussi pleins d'autres domaines), on est bien dans l'élaboration d'un rapport Homme-Machine.

Et dans ce rapport, il n'y a pas que "Machine"

avatar awk | 

@béber1

C'est une évidence mais elle a tant de mal à vivre ici, entre autre.

Essayer de sortir de la discussion boulon/rondelle la plus triviale c'est déjà se faire traiter de con :-)

L'enseignement des humanités manque terriblement à beaucoup de nos jours :-(

avatar killabling | 

@ddrmysti
La nouvelle guerre,c'est celles des brevets et meme si le besoin et l'utilisation ne sont pas encore tres définis qu'en sera t'il dans 10 ans ou 20? ans sachant que les relais de croissances deviennent tres rare pour tout le monde?

avatar awk | 

@killabling

L'apparitions de vrais relais de croissance une fois les marchés existant saturés est toujours un événement rare, cela n'a rien de nouveau.

Et il s'en dessine de nombreux :
- deep learning et tout ce qui tourne autour de l'IA
- VR, AR et autres médium nouveaux
- Enjeux de mobilité automatisé
- blockchain et conséquences
...

L'histoire n'est pas fini, ne jouions pas les Francis Fukuyama de l'informatique et de ses usages ;-)

avatar SugarWater | 

A force de vouloir nous simplifier la vie on nous l'a bien chargé...

avatar oomu | 

En effet, plus besoin de fouetter l'âne (que j'aimais bien en plus) pour faire tourner la roue et récupérer de l'eau du puit.

avatar béber1 | 

la modernisation ou l'hécatombe des fouets
Le sexe ou son refuge

avatar Giru | 

Je suis du même avis pour la différence entre VR et AR. La VR est formidable, mais pour des applications précises seulement. On verra comment fonctionne le PS VR de la PS4 à moyen terme, ça donnera une idée de la possible percée de cette technologie auprès du grand public. L'adoption de l'AR paraît plus évidente, mais son coût est beaucoup trop important pour le moment.

J'ai hâte de voir ce qu'Apple proposera dans ce domaine, si leurs travaux aboutissent un jour.

avatar en ballade | 

Effet d'annonce Appl€ alors que MS commence la commercialisation des hololens

avatar oomu | 

ce n'est pas la première fois qu'Apple communique ainsi.

Par exemple sur les voitures, la téléphonie etc.

Par contre, JAMAIS elle dit avoir un "produit" ou elle ne donne de date.

Le bidule débarquera un jour, paf! comme s'il avait été conçu dans la nuit.

avatar awk | 

@en ballade

Si puissant que nous venons de jeter à la poubelles nos HoloLens :-)

Apple ne joue pas le jeu que tu imagine bien trivialement.

avatar jerry75 | 

Je suis très curieux de connaître les ventes du PS VR ...
J'espère que ça va se vendre pour faire avancer les choses plus vite ...

avatar françois bayrou | 

". Il ne manque plus qu’un lien entre tous ces appareils."

Une grosse batterie qu'on porterais dans le dos ? Il n'y a plus qu'à espérer qu'elle ne soit pas fournie par Samsung :)

avatar melaure | 

Il n'y en a pas besoin chez Apple, cela fait longtemps qu'on a déjà mieux avec la "distorsion de réalité" ;)

avatar lply | 

Toujours en train de rigoler ce Tim

avatar marc_os | 

C'est quoi l'AR ???
VR ok, mais AR ??

Absurd reality ?
Anechoic reality ?
Aller retour ?

avatar françois bayrou | 

la réalité augmentée, c'est comme la réalité virtuelle, mais avec des trous à l'intérieur :)

Avantages :
Moins de triangles donc moins de GPU
Plus de données à te présenter mais aussi à récupérer, cool

Mais surtout, surtout, pour les actionnaires, investisseurs et financiers, "augmenter" a toujours mieux sonné que "virtuel" :)

avatar béber1 | 

"pour les actionnaires, investisseurs et financiers, "augmenter" a toujours mieux sonné que "virtuel" :)"

sauf pour les bulles ?

avatar awk | 

@béber1 :
Un iG Nobel avait été donné pour l'introduction des nombres imaginaires dans la comptabilité au moment du scandale d'Enron :-)

avatar françois bayrou | 

Sauf pour les bulles.

avatar awk | 

@françois bayrou

Que vient faire l'évêque de Rome dans cette affaire ?

avatar béber1 | 

en ce qui concerne l'actuel François… rien je suppose
sauf pour ses prédécesseurs et leurs… accommodations -on dira ça comme ça- avec l'IOR

Pages

CONNEXION UTILISATEUR