Garmin présente la « Marq Collection » de montres connectées à plus de 1 500 €

Anthony Nelzin-Santos |

Avec la « collection Marq », Garmin adopte un positionnement résolument luxueux. Ces cinq tocantes connectées, qui convoquent les codes des « montres outils », ne couteront pas moins de 1 500 euros. L’ambition de Garmin est claire : s’élever au niveau de Tag Heuer et de Montblanc, seuls fabricants de montres connectées (ou presque) qui occupent encore cette gamme de prix, depuis l’abandon de l’Apple Watch Edition.

De gauche à droite : Marq Athlete, Expedition, et Captain (avec insert de lunette en céramique). Image Garmin.

Plus connu pour ses récepteurs GPS et ses traqueurs d’activité que ses références horlogères, Garmin veut se créer un « héritage ». « Tout a commencé il y a plus de 30 ans », explique l’entreprise américaine, « les ingénieurs Gary Burrell et Dr. Min Kao se sont fixés (sic) un objectif : devenir le leader mondial de la technologie GPS pour l’aviation, la marine, l’automobile, le fitness et les activités outdoor. »

« CETTE HISTOIRE RICHE EN INNOVATIONS SE MATÉRIALISE DÉSORMAIS SOUS LA FORME DE CINQ MONTRES MULTIFONCTIONS », les majuscules sont du fabricant, « CHACUNE DÉFEND UN STYLE DE VIE, RÉINVENTÉ PAR GARMIN ». Garmin s’adresse ainsi aux athlètes (Marq Athlete), aux explorateurs (Marq Expedition), aux marins (Marq Captain), aux aviateurs (Marq Aviator), et aux pilotes automobiles (Marq Driver). Ou du moins à ceux qui veulent les imiter.

Si le discours commercial frise le ridicule, les montres devraient parler pour elles-mêmes. Boitier en titane et verre en saphir, Garmin a choisi des matériaux solides. Les bracelets utilisent le système QuickFit d’échange rapide, et la batterie assure entre 28 heures (en mode GPS) et 12 jours (en mode traqueur simple) d’autonomie. Reste que la gamme de prix, entre 1 500 à 2 500 euros selon les modèles, étonne.

Marq Aviator (à gauche, avec insert de lunette en céramique) et Driver (à droite, avec insert de lunette en céramique et boitier au revêtement en carbone amorphe). Image Garmin.

Certes, quelques petits détails cosmétiques varient d’une montre à l’autre, comme la lunette ou les poussoirs. Certes, les matériaux des bracelets changent d’une montre à l’autre, du nylon au titane en passant par le cuir de vachette et le silicone. Certes, la lunette possède un insert en céramique sur trois modèles, et le boitier est revêtu de carbone amorphe sur un modèle.

Mais la montée progressive du tarif n’est pas entièrement justifiée par les matériaux. Garmin avance aussi… les cadrans et applications spécifiques à chaque montre. Les cinq modèles partagent l’essentiel de leurs fonctions — rappelons que Garmin utilise son propre système particulièrement optimisé pour les activités sportives — mais se distinguent sur quelques détails :

  • Athlete (1 500 €) : « fonctionnalités intelligentes » comme le temps de récupération et la VO2max, données biométriques et « dynamiques de course avancées » ;
  • Expedition (1 750 €) : cartes topographiques, données d’ascension en temps réel ;
  • Captain (1 850 €) : chronomètre de régate, assistance au virement de bord, liaison d’un bouton à une fonction « Homme à la mer » ;
  • Aviator (1 950 €) : base de données aéronautique mondiale, radar météo détaillé NEXRAD, « fonctions avioniques Garmin » ;
  • Driver (2 500 €) : « auto laps intermédiaires et le delta entre chaque tour en temps réel », cartes de 250 circuits.

Les cartes et bases de données ont effectivement un cout, mais certaines fonctions sont intégrées dans la moindre Apple Watch à 429 €. Il faut toutefois reconnaitre que cette approche ne manque pas d’intérêt, et les utilisateurs des fonctions les plus spécialisées n’auront aucun mal à débourser 2 500 €. Les montres de la collection Marq seront disponibles dans le courant du premier trimestre.

Source
avatar iVador | 

Trop cher ! Ma Fenix 5S fait parfaitement le job pour le sport ...

avatar anonx | 

@iVador

Suffit à TA façon de faire du sport... ???

Sinon chères oui, m’enfin c’est autre chose que les chinoiseries niveau qualité ?

avatar pagaupa | 

Un peu chères mais jolies!

avatar bidibout | 

Clairement je reste aussi avec ma f5, les versions Plus déjà n'apportaient quasi rien (à part la musique et la carto sur tout les modèles) et ils ont complètement déliré sur les tarifs, là n'en parlons pas elles sont peut-être jolies mais titane ou non ça reste super cher.

Curieux de voir ce que donnera la fenix 6.

avatar ednet92 | 

MDR ? quand ils sortiront la V2 demandez a ce qui avait acheté la première version de l’Apple Watch a prix d’or

avatar SebKyz | 

SAUF que Garmin n'est pas Apple. Le roi pour faire ralentir ses devices est bien Apple et pourtant je les aime leurs produits. Ça n'a juste rien à voir.
Le logiciel n'est pas aussi lourd que celui d'Apple et est propriétaire aussi, pas de Wear de Google.

avatar Maitre muqueux | 

Il faut tout de même reconnaître que ça a plus de gueule qu’une Apple Watch avec bracelet en plastique

avatar Terragon | 

Elles sont très jolies tout de même.

avatar RenaudL | 

Moi qui suis collectionneur je suis intéressé par ces modèles

avatar jeanCloud | 

Quant à moi je suis “fan” de ma FR935

avatar bidibout | 

@jeanCloud

Excellente montre qui à l'avantage d'être légère en plus. J'ai pendant un temps hésité à vendre ma f5 pour la FR935 car le fenix en VTT par exemple ça bouge pas mal.

avatar 0MiguelAnge0 | 

J’adore le parti pris: leur argumentaire marketing frise le ridicule??? Et cela n’arrive pas souvent à Apple?

Je trouve que la position tarifaire est un peu élevé car Garmin fait plus dans l’utilitaire que dans le design pur. Mais si certains ont osé avec leur première montre connecté proposé des tarifs allant jusqu’à 17000€, 2500€, c’est tout à fait raisonnable!!

Ensuite ils ont déjà tâté le terrain car ils mutliplient les séries limités (RAID ou plus ciblées sport de mer) et ont donc pu sonder s’il y avait un marché....

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@0MiguelAnge0 : chouette, un procès d’intentions, ça m’avait manqué. Bon, il est bien malvenu parce qu’on ne manque pas de critiquer Apple quand ils font pareil. Mais ça m’avait manqué.
avatar phgerin | 

Si seulement Garmin pouvait faire une logiciel correct. Même sur les modèles haut de gamme (j'ai une 5S+), le software est mauvais. Les valeurs SPO2, VO2max, la mesure du stress, les heures du couché, l'analyse du sommeil, le rythme cardiaque dans certaines activités sont fantaisistes.
Et comme developper, le SDK est rempli de bugs qu'il faut contourner pour arriver à ses fins.

avatar bidibout | 

@phgerin

Curieux retour, je suis justement étonné de mon côté des valeurs obtenues qui sont vraiment cohérentes, sur f5 non Plus.

Pour le cardio c'est le lot des tout les capteurs optiques, mieux vaut privilégier une ceintures et si tu n'utilises que l'optique c'est sans doute ce qui te donne des valeurs erronées. L'optique c'est bien pour le H24 c'est tout.

avatar SebKyz | 

@phgerin

Perso je le trouve correct et pas buggé. Il y avait des bugs sur la Vivoactive 3 au début c’est ce que je sais mais j’en ai pas rencontré.
L’interface est en plus claire et pas fouillis. L’avis des gens en général est plutôt bon sur toutes leurs montres de sport.

avatar klouk1 | 

Je les trouve assez banales pour le prix

CONNEXION UTILISATEUR