Google achète Fitbit pour de bon

florian |

Fitbit a annoncé qu'il fait désormais partie de Google, un peu plus d'un an après que le moteur de recherche a dévoilé son intention d'acquérir ce pionnier des bracelets de santé connectés pour 2,1 milliards de dollars.

Dans un billet, James Park, cofondateur de Fitbit en 2008 avec Eric Friedman, promet des évolutions importantes de son service et de ses produits grâce aux ressources de Google. À ce jour, 120 millions d’appareils Fitbit ont été vendus dans 100 pays [màj le 15/01] : Google a communiqué à son tour et parle de 29 millions d'utilisateurs actifs. Park assure toutefois que son nouveau propriétaire ne fera pas une grande salade avec les données personnelles des uns et des algorithmes publicitaires :

Google continuera à protéger la vie privée des utilisateurs Fitbit et a pris une série d’engagements avec les régulateurs mondiaux, confirmant que les données sur la santé et le bien-être des utilisateurs Fitbit ne seraient pas utilisées pour les publicités Google et qu’elles resteraient séparées des autres données des publicités Google.

Les utilisateurs sur iOS ne seront pas non plus mis sur la touche, précise le responsable, les bracelets Fitbit n'oublieront pas les iPhone.

Cette annonce surprend néanmoins car il semble que tous les régulateurs n'aient pas encore donné leur feu vert à cette opération. La Commission européenne l'a fait à la fin de l'année dernière, en l'assortissant de plusieurs exigences. Mais une décision est toujours en attente en Australie et aux États-Unis où les autorités étudient toujours le dossier.

Lors de l'enquête européenne, Google avait toutefois promis de s'astreindre aux demandes de la Commission au niveau mondial, pas seulement sur le Vieux continent. Google n'a pas communiqué sur les raisons qui l'ont poussé à avancer sur ce dossier sans avoir encore obtenu les ultimes accords.


Tags
avatar victoireviclaux | 

Noooooon ! J'ai bien fait d'abandonner Fitbit en 2018 🙄
Pour une Apple Watch, puis une Garmin 😅🤞

avatar Tykko | 

@victoireviclaux

Tu as pris quelles Garmin ?

avatar victoireviclaux | 

@Tykko

La Garmin Fenix 6 Pro, plus adapté à moi (sportif), puis l'autonomie de plus de 12-13 jours c'est top. Après l'Apple Watch Series 4 était superbe aussi, mais ce n'est pas tout à fait les mêmes usages entre les deux montres

avatar MKO | 

Encore un rachat qui va finir au placard

avatar Insomnia | 

@MKO

Encore une Mme soleil 🌞 🤣

avatar cosmoboy34 | 

J’adore les engagements pris par des sociétés dont on ne peut pas vérifier le respect de ces engagements.

Google doit bien se marrer :
« ouais on leur dit que c’est ok on utilise rien. Toute façon ils peuvent pas vérifier les cons »

avatar hervemac | 

Moi qui a actuellement une Fitbit, j’aimerais bien changer pour une Apple Watch mais son point noir est l’autonomie. Avec ma Fitbit je peux tenir facilement la semaine alors que quand je regarde sur le site d’Apple une AW c’est 18h max, je trouve ça bien trop peu. Après il y a Garmin mais je trouve que ça fait trop horloge à coucou 🐦 je ne sais pas sur quoi partir.

avatar YosraF | 

@hervemac

Il s’agit d’une question d’habitude tu garderas pas la montre portée quotidiennement il suffit de l’enlever 30 minutes dans la journée sur son chargeur (temps d’une douche par exemple) et tu retombes à 100%. En sois l’autonomie dépasse largement les 24h si tu ne l’utilises pas en cellulaire toute la journée.

avatar hervemac | 

@YosraF

Je retire ma montre uniquement quand je prends ma douche en effet. Mais de ce que j’ai lu, il faut environs 1h pour recharger la montre jusqu’à 80% et 1h30 à 100%. Sachant qu’une batterie perd en puissance a force de la recharger, ça me ferait chier qu’au bout de 2 ans elle ne tienne plus la charge... ou que je fasse qu’une demi journée avec.

avatar Civodul56 | 

Et HOP ! Il vont nous ajouter une petit condition MAPS qui oblige à partager h-24 tes déplacements si tu veux profiter des avantages de ton Fitbit ...
Big Brother is really a fucking Brother 😅😅

avatar pat3 | 

« Les propriétaires actuels du capital de surveillance ont déclaré une quatrième marchandise fictive tirée des réalités expérimentales des êtres humains (…). Dans cette nouvelle logique, l’expérience humaine est assujettie aux mécanismes du marché du capitalisme de surveillance et renaît en tant que « comportement ». Ces comportements sont restitués sous forme de données prêtes à prendre place dans une file interminable alimentant les machines, lesquelles fabriquent des prédictions destinées en fin de compte à être échangées sur les nouveaux marchés des comportements futurs. »

Shoshana Zuboff. « L'Âge du capitalisme de surveillance. »

Si Google a jugé bon d’acheter Fitbits, c’est que la firme étend leur capacité d’arraisonnement de nos comportements. Le marché de la prédiction comportementale a un bel avenir, et l’orientation comportementale est déjà à l’horizon.

CONNEXION UTILISATEUR