Wear OS : une interface sombre et des efforts pour l'autonomie

Mickaël Bazoge |

Après le changement de nom, Google passe aux choses sérieuses pour Wear OS, anciennement Android Wear. Le moteur de recherche livre ce soir la première developer preview du nouveau système d'exploitation pour les montres connectées de ses partenaires.

Cet aperçu intègre quelques fonctions d'Android P, dont la première preview est également disponible depuis deux ou trois semaines. On peut l'installer sur les deux montres compatibles, à savoir les Watch 2 et Watch 2 Classic de Huawei.

La grosse nouveauté visible derechef, c'est le mode sombre par défaut dans l'interface du système. Le lanceur et les notifications s'affichent sur un fond sombre ou noir. Les développeurs sont invités à tester la compatibilité de leurs applications avec ce nouveau thème.

Wear OS met également l'accent sur l'autonomie. Les applications ne pourront plus fonctionner en tâche de fond, tant que la montre ne sera pas sur son chargeur. Au moins, c'est une décision radicale pour préserver les petites batteries de ces appareils… Seules exceptions : les cadrans et les complications que l'utilisateur aura choisi pourront continuer à rouler en tâche de fond.

Toujours dans l'optique de préserver la batterie, Wear OS va désactiver le Wi-Fi, le Bluetooth et la connexion cellulaire de la montre lorsque celle-ci n'est pas portée par l'utilisateur pendant un certain temps. De même, l'appareil ne se connectera pas automatiquement au Wi-Fi lorsqu'il se déconnecte du Bluetooth.

Voilà, c'est un début, et nul doute qu'on entendra parler de Wear OS à l'occasion de Google I/O, début mai.

Tags
avatar rolmeyer | 

Et bien bonne chance parce que dans ma province du cul du monde je ne vois pas beaucoup d’Apple Watch mais alors je ne vois aucune mais aucune watch android ou Samsung. QQ pauvres Garmin ou Fitbit portée chez Décathlon le samedi. 😁

CONNEXION UTILISATEUR